Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 10:55
Le prince Louis Ferdinand de Prusse rencontrant le sabre du maréchal des logis Guindet - Richard Knötel (1857-1914)

Le prince Louis Ferdinand de Prusse rencontrant le sabre du maréchal des logis Guindet - Richard Knötel (1857-1914)


10.10.2016 source SHD

 

10 octobre 1437 : Charles VII prend Montereau grâce à l'artillerie de Jean Bureau

10 octobre 1806 : bataille de Saalfeld (Allemagne actuelle – Thuringe). Les puissances européennes s’allient une quatrième fois contre Napoléon. Malheureusement pour les Prussiens, leur tentative de stopper le corps d’armée de Lannes échoue. Aguerris par les multiples campagnes menées jusqu’à présent, les Français bousculent les Prussiens sur un terrain pourtant choisi par ces derniers. Le prince Louis-Ferdinand de Prusse est tué par le maréchal des logis Guindet (10ème Hussard) en combat singulier alors qu’il tente courageusement d’organiser une retraite des troupes qu’il a imprudemment engagées contre Napoléon. L’Empereur marche sur Berlin. Dans quelques jours, ce seront les victoires d’Iéna et Auerstaedt.

 

10 octobre 1845 : ouverture de l'école navale américaine d'Annapolis (Annapolis – Etats-Unis) Homologue de l’Ecole Navale, elle est fondée par le secrétaire d'État, Georges Bancroft. Implantée à l’origine au Fort-Severn, elle prend d’abord le nom de Naval School (Ecole Navale). La première session forme 50 marins. En 1850, elle devient l'Académie navale. La scolarité s’ouvre aux femmes en 1976. Aujourd’hui, elles comptent pour plus de 20% de chaque promotion. Le président Jimmy Carter et l’amiral Nimitz figurent parmi ses diplômés les plus célèbres. 

 

10 octobre 1877 : Le général Custer est enterré à West Point

10 octobre 1954 : Ho chi Minh entre dans Hanoi après le retrait des troupes françaises. 5 mois après la défaite de Dien Bien Phu et 3 mois après la signature des accords de Genève mettant fin à la guerre d’Indochine, les dernières troupes françaises quittent Hanoi cédant la place aux Bo Doi de la 308ème division Viet  Minh.  Après 8 ans de combats, le Viet Minh reprend le contrôle de la ville qui devient alors la capitale du Nord-Vietnam.

 

10 octobre 2009 : les militaires français repoussent une attaque pirate (Océan Indien). Des commandos marines embarqués à bord de thoniers français pêchant au large des Seychelles, ouvrent le feu sur 4 vedettes pirates qui tentent d'aborder les bateaux de pêche. C'est dans le cadre de la mission européenne Atalante (début décembre 2008) de lutte contre la piraterie maritime que cette première ouverture du feu a lieu. Atalante est une mission européenne en application des résolutions 1814, 1816, 1838, 1846, 1851 de l’ONU.

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 21:20
Lawrence Joseph Franks Jr., graduated from the U.S. Military Academy on May 31, 2008

Lawrence Joseph Franks Jr., graduated from the U.S. Military Academy on May 31, 2008

 

16 décembre 2014 maliactu.net

Un jeune officier américain, l’un des meilleurs de sa promotion à la prestigieuse école militaire de West Point aux Etats-Unis, a été condamné pour désertion pour avoir rejoint la Légion étrangère.

Un tribunal militaire a condamné le sous-lieutenant Lawrence J. Franks Jr. à quatre ans de prison et à son renvoi de l’armée américaine pour avoir abandonné son unité en 2009, rapporte mardi le New York times.

Désormais âgé de 28 ans, il a expliqué devant la cour qu’il avait des pulsions suicidaires depuis plusieurs années et que les conditions de vie difficiles de la Légion étrangère lui avaient offert un exutoire pour sortir de sa dépression.

« J’avais besoin d’être mouillé et d’avoir froid et faim », a-t-il expliqué au journal, avant sa condamnation. « J’avais besoin de la vie éreintante que j’ai seulement pu trouver dans la Légion ».

Le sous-lieutenant avait été porté manquant de son unité médicale de Fort Drum, dans l’Etat de New York (nord-est des Etats-Unis). Sans jamais informer sa famille, il avait immédiatement pris un vol pour Paris et s’était engagé pour cinq ans dans la Légion étrangère. Ce corps d’élite de l’armée française, créé en 1831, permet aux recrues de changer d’identité et de se faire une nouvelle vie.

Devenu le légionnaire Christopher Flaherty, l’Américain commence en bas de l’échelle et connaît une ascension rapide jalonnée de décorations. Il a effectué des missions en République centrafricaine et à Djibouti, a été chargé de la sécurité du bridadier-général Laurent Kolodziej, commandant de l’armée française au Mali lors de l’intervention en 2013 contre les rebelles islamistes, selon le NYT.

« C’est un homme que je n’oublierai jamais et aux côtés duquel je resterai toujours », a déclaré M. Kolodziej en témoignant par vidéo-conférence devant la cour martiale. « Il est plus qu’un soldat né, il est un gentleman né. J’aimerais avoir dix hommes comme lui dans mon équipe et je serais le plus heureux des généraux ».

A la fin de son contrat de cinq ans en mars 2014, Lawrence Franks a quitté la Légion et s’est constitué prisonnier sur une base de l’armée américaine en Allemagne pour retrouver sa famille et faire face à ses responsabilités, a raconté le journal.

Les procureurs militaires l’ont accusé d’avoir manqué à son devoir et d’avoir causé des problèmes à son unité, affirmant que le jeune soldat avait déserté pour éviter son déploiement en Afghanistan un an plus tard.

Mais il a affirmé qu’il ne pouvait pas attendre aussi longtemps. « Je me sens très mal pour la douleur infligée à ma famille, pour les perturbations à mon unité », a-t-il déclaré. « Mais je ne regrette pas ce que j’ai fait –rien, en bien ou en mal– parce que ça a sauvé ma vie ».

Repost 0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 11:20
West Point ESM St-Cyr - photo West-Point.org

West Point ESM St-Cyr - photo West-Point.org

 

19 juin 2014 Vincent Dozol  - France-Amérique.com

 

Les échanges universitaires ne sont pas le seul cadre de formation de Français aux Etats-Unis. Grâce à un partenariat datant du début des années 70, environ cinquante-cinq militaires par an de la plus ancienne alliée des Etats-Unis sont accueillis dans les bases de l’armée américaine pour suivre des formations académiques ou opérationnelles de durées variables.

 

A l’heure du déjeuner, les cadets de la prestigieuse académie de l’Army (armée de terre) située à West Point (New York) se regroupent par section devant les différentes entrées de l’immense salle à manger. L’alignement est parfait. Les élèves, encadrés par les statues d’Eisenhower et de MacArthur, patientent dans un silence immobile. Au milieu de cet océan d’uniformes gris et de casquettes identiques surgissent parfois des tenues qui dénotent. Un jeune homme, tête nue, porte un treillis. C’est un étudiant de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, en formation à West Point pour un peu plus de deux mois.

 

La France continue d’investir dans la formation de son personnel militaire et envoie une petite partie des meilleurs d’entre eux se former aux Etats-Unis, pays incontournable dans le domaine de la défense. La crise économique a certes marqué l’armée française. Suite aux réductions budgétaires, certains observateurs se demandent si la décennie 2009-2019 ne sera pas celle du « déclassement militaire français ». La défense reste pourtant le troisième budget de l’Etat (31,4 milliards d’euros) et les partenariats de formation sont maintenus.

 

Une coopération continue et méconnue

 

Même en période de tension politique entre les deux pays, la coopération militaire s’est poursuivie et développée. L’intégration de militaires français dans des bases américaines relève de trois types de coopération : la formation académique et d’opération, la liaison ou l’échange. Les officiers de liaison sont en résidence sur de longues périodes, ils captent les dernières évolutions de doctrine et les font remonter au ministère de la Défense à Paris. Dans le cadre de l’échange, qui concerne un nombre très réduit de personnes, le soldat est complètement intégré dans une unité opérationnelle américaine, en général pendant trois ans. Il suit le même programme d’entraînement que son unité et, avec l’accord de la France, peut être envoyé en opération avec l’armée américaine.

 

La formation de militaires français aux Etats-Unis remonte au début des années 70. Huit cadets, alors en deuxième année à l’École de l’Air de Salon-de-Provence, sont les premiers à intégrer l’US Air Force Academy à Colorado Springs. Pour les forces armées transatlantiques, il s’agit de « forger des capacités opérationnelles entre la France et les Etats-Unis le plus en amont possible », alors que la France a quitté le commandement intégré de l’OTAN en 1966. Cette formation bénéficie plus tard à l’unité entière et permet une approche différente.

 

Le général Bruno Caïtucoli, chef de la mission de Défense à l’ambassade de France à Washington D.C., souligne l’importance de cette période d’exposition à la culture militaire américaine : « On a tendance à réduire ce type de coopération — dite d’intéropérabilité — à la simple dimension technique, comme la possibilité pour nos deux armées de communiquer par radio et d’éviter les surprises au moment des opérations communes. Mais c’est aussi un enjeu culturel, une façon différente d’aborder un problème qui enrichit en fin de compte les processus de décision. » Cette proximité s’est révélée déterminante lors des opérations conjointes récentes en Libye, au Mali et maintenant en Centrafrique. S’ils ne sont pas directement intervenus dans l’opération Serval, les Etats-Unis ont renforcé les échanges de renseignements et ont déployé des moyens de transports aériens au service des troupes françaises. La France s’est aussi retrouvée récemment seule aux côtés des Etats-Unis sur le point de déclencher des frappes aériennes en Syrie.

 

Suite de l’article

Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 16:20
From West Point to Brussels - via Warsaw

 

13 June 2014 Eva Gross - Alert - No29

 

President Obama’s commencement address at West Point on 29 May served to outline US foreign policy priorities in his second term. Having announced the future size of the military presence in Afghanistan two days prior, the president’s remarks were a symbolic bookend to US engagement in the troubled country, with Obama having used the same location and occasion in 2009 to announce the Afghan ‘surge’ and the deployment of an additional 30,000 troops.

 

Beyond confirming the end of US military engagement in Afghanistan by 2016 (the current combat mission itself is to end this year), Obama’s speech also focused on the future of US leadership in a changing world. Furthermore, both last week’s G7 summit meeting in Brussels and the president´s preceding visit to Poland saw Obama put his foreign policy and leadership credo into action in pursuit of a solution to the crisis in Ukraine. At the same time, domestic reactions to the West Point speech highlight constraints which could impact on the president´s future room for manoeuvre, particularly where the upcoming mid-term elections are concerned.

 

Download document

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 12:20
Les deux cadets ont pu se mêler pendant une semaine aux artilleurs du 68e RAA - Crédits : S.Gregoire / 68e RAA

Les deux cadets ont pu se mêler pendant une semaine aux artilleurs du 68e RAA - Crédits : S.Gregoire / 68e RAA

28/04/2013  Actu Terre

 

Du lundi 22 avril au vendredi 26 avril 2013, deux cadets de West Point, célèbre académie militaire américaine, ont effectué un stage d’immersion au sein du 68e régiment d’artillerie d’Afrique (68e RAA).

 

Venus en France pour un semestre afin de perfectionner en français, les cadets Plumley et Caskey ont enchaîné instruction artillerie, activités sportives et tirs de jour comme de nuit pendant leur semaine au 68e RAA.

 

Déjà étroitement liées par les projections en Afghanistan, l’armée de Terre et l’US Army améliorent encore leurs échanges par ce type de partenariat.

 

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories