Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 11:54
Commémoration du 70ème anniversaire de la libération de Brest

 

20/09/2014 Sources : Marine nationale

 

Le 19 septembre 2014, le ministre de la défense, M. Jean-Yves Le Drian, s'est déplacé à Brest pour commémorer le 70ème anniversaire de la libération de la cité du Ponant et la reddition des troupes allemandes, après six semaines de siège et de combats intensifs.

 

Le ministre de la défense a rencontré l'équipage du chasseur de mines tripartites l'Aigle.

 

Du 9 au 22 mai 2014, les chasseurs de mines tripartites aigle et Cassiopée ont été intégrés au standard NATO mine counter mesure group, force permanente de guerres des mines opérant en Baltique. En complément des missions de neutralisation des munitions résiduelles des deux guerres mondiales en mer baltique, ils ont ainsi participé aux mesures dites de "réassurance" mises en œuvre par l'OTAN afin notamment de renforcer la surveillance et la défense des espaces aériens et maritimes roumain, polonais et des pays Baltes.

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 16:50
Operation Market Garden commemorated 70 years on


21 sept. 2014 British Army

 

This weekend sees the 70th anniversary commemorations of Operation Market Garden, one of the most notable military operations of World War Two, being held at Arnhem in the Netherlands.

Airborne forces of the British, Dutch, Polish and US and veterans of the battle, many of whom were captured by the Germany Army, have come together to honour those who fell on the battlefield.

On Friday evening thousands of Arnhem residents and visitors gave grateful thanks to the British and Polish veterans at a memorial service held at the Airborne Memorial known as the Bear Pit, in central Arnhem.

Seventy British and 13 Polish veterans returned to the memorial near the John Frost Bridge, alongside other British, Polish and Dutch veterans, to receive thanks from the people of Holland for their bravery and the sacrifice of their comrades who never came home.

On Saturday morning, as soon as the fog cleared, hundreds of British Paratroopers from 3 PARA, 4 PARA, 7 Parachute Regiment Royal Artillery, 23 Engineer Regiment, 13 Air Assault Regiment RLC, 16 Medical Regiment and HQ 16 Air Assault Brigade jumped alongside soldiers from the US, the Netherlands and Poland.

Twelve C130 Hercules aircraft from four nations and the RAF Battle of Britain Memorial Flight’s DC3 Dakota were on standby for the commemorative drops.

On Sunday 5,000 are anticipated to attend a memorial service at the Arnhem War Cemetery in Oosterbeek.

Watch this report by David Wood of ITV; filmed in Arnhem with the Army News Team, featuring Major Will Hunt OC A Company, 2 PARA

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 11:50
Pilotes français de la Royal Air Force honorés à Paris

 

19/09/2014 Actus Air

 

Lundi 15 septembre 2014, jour anniversaire de la bataille d’Angleterre, l’ambassadeur britannique de France, Sir Peter Ricketts, a accueilli les familles des onze pilotes de l’armée de l’air française qui s’enfuirent de France pour combattre au coté de la Royal Air Force (RAF – armée de l’air britannique) pendant la bataille d’Angleterre en 1940.

 

La cérémonie fut organisée par le Yorkshire Air Museum & Allied Air Forces Memorial d’Elvington, York et s’est déroulée à l’ambassade britannique de Paris où les 41 nouvelles médailles britanniques de la Seconde Guerre mondiale furent présentées  par l’Air Vice-Marshal Malcolm Brecht, dont neuf médailles de la bataille d’Angleterre.

 

À cette occasion, l’ambassadeur a présenté et a remis les médailles de la Seconde Guerre mondiale que les familles n’avaient jamais reçues.

 

Plus tard dans la journée, une cérémonie officielle a été organisée sous l’Arc de Triomphe à Paris pour commémorer la bataille d’Angleterre. L’hommage fut rendu par des représentants militaires d’Australie, de France, de Pologne, de République tchèque, du Royaume-Uni et des USA.

 

Le directeur du Yorkshire Air Museum, Ian Reed dit : « Ce fut une cérémonie émouvante, spécialement pour les familles des 11 pilotes français, dont 9 furent tués au combat en défendant notre pays". Et d'ajouter : "Cette commémoration fait suite à une cérémonie similaire pour le commandant R Mouchotte et le colonel H Lafont, il y a deux ans où il nous fut demandé de rechercher et d’organiser un nouvel événement franco-anglais. Cela nous a pris 20 mois pour localiser les familles en France et en Italie. » Pour mener à bien ce projet, le musée a travaillé étroitement avec le musée de l’Ordre de la Libération à Paris et avec l’attaché de Défense de Paris, l’Air Commodore John Maas.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 16:55
Hélie de Saint-Marc en BD: sobre et efficace

 

08.09.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Les éditions Artège viennent de publier une BD consacrée à Hélie de Saint-Marc (cliquer ici pour accéder au site d'Artége et voir la présentation de cet ouvrage).

Jean-François Vivier est au scénario et Pierre-Emmanuel Dequest au dessin. Le tandem avait déjà travaillé sur Tom Morel, le héros des Glières (voir ici la présentation de ce livre sur le site d'Artège). Avec tout autant de bonheur (même si on peut regretter qu'en 61 pages certains épisodes soient rapidement traités), le voilà qui se penche sur une autre grande figure de l'histoire militaire française dont le testament spirituel clôt la BD.

Je ne vais pas revenir sur le commandant de Saint-Marc; le site officiel d'Hélie de Saint-Marc est à consulter ici. Mais pour ceux qui ignorent la vie et les convictions de l'ancien résistant déporté, cette BD est une excellente introduction.

Hélie de Saint-Marc, par Vivier et Dequest, éditions Artège, 61 pages, 14,90 €.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 11:55
Paris Août 1944 - Libérateur à dix-huit ans

 

 

25/08/2014  B. Edinger - Armée de Terre

 

Alain Raphael était pilote de char dans l'escadron de protection du général Leclerc. Le 25 août 1944, il entre dans Paris avec la 2e division blindée et participe aux violents combats qui aboutiront à la libération de la capitale.

 

« Je faisais partie du 501 (le 501e régiment de chars de combat) où je m'étais engagé en 1943, en Afrique du Nord. J’avais alors dix-sept ans et triché sur mon âge, après avoir passé huit mois de prison en Espagne. J'y étais rentré clandestinement, en 1942, avec la volonté absolue de m'engager chez de Gaulle », raconte Alain Raphael.

 

« Quand nous sommes entrés par la porte d’Orléans, la foule était en délire. Mais, rapidement, on a basculé dans la guerre », se souvient-il. Il reste environ 20 000 Allemands dans la capitale, dont certains opposeront une résistance farouche qui fera 163 morts et 400 blessés dans les rangs de la division.

 

 « La mission de mon unité était d’empêcher l’ennemi, retranché dans le périmètre comprenant l’École des Mines, le jardin du Luxembourg et le Sénat, ceinturé de petits blockhaus, de tenter une sortie vers la gare Montparnasse où le général Leclerc avait installé son PC avancé, poursuit M. Raphael. Arrivés devant les grilles fermées du Luxembourg, nous avons été arrosés par des tirs de mortiers et de mitrailleuses. Notre chef de peloton, le lieutenant de la Fouchardière, est monté dans un immeuble pour observer le Sénat et il s’est aperçu qu’il y avait un poste d’observation allemand dans la lanterne du bâtiment d’entrée. Nous avons tiré et l’avons foutu en l’air! »

 

« Mais on a eu des morts. Chaque année, je retourne sur les lieux me recueillir devant les plaques apposées à la mémoire de mes camarades, ajoute avec émotion l’ancien combattant qui a terminé la guerre en atteignant le Berghof, résidence privée d’Adolf Hitler dans les Alpes bavaroises.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:56
Soldats d'aujourd'hui et d'hier unis pour honorer leurs morts. Crédit :P.GIRARD/armée de Terre

Soldats d'aujourd'hui et d'hier unis pour honorer leurs morts. Crédit :P.GIRARD/armée de Terre

 

20/08/2014 O. Delplace - Actu Terre

 

Les 14 et 15 août 2014, dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la libération de la France, plusieurs cérémonies ont rendu hommage aux combattants de l’armée d’Afrique et aux Alliés qui ont participé, ensemble, au débarquement de Provence. L’occasion de saluer les valeurs de courage, de sacrifice, de dévouement et de fraternité d’arme qui animaient nos anciens et que partagent, en dignes héritiers, les soldats d’aujourd’hui.

 

Dans le Var, Monsieur Kader ARIF, secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants et de la mémoire, a présidé une cérémonie à La Motte qui fût le premier village français libéré par les parachutistes anglais et américains lors de l'opération ANVIL-DRAGOON, puis une autre à Saint-Raphaël pour un hommage appuyé à l'armée d'Afrique. Ces combattants venus du Maghreb ou d'Afrique noire composaient à 80 % les forces de libération débarquées sur le littoral varois le 15 août 1944.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:45
70ème anniversaire du débarquement de Provence : Revue navale dans la rade de Toulon

 

16/08/2014 Sources : Marine Nationale

 

La revue navale, présidée par le chef de l’Etat, François Hollande, s’est achevée ce vendredi 15 août peu après 19h30 en rade de Toulon. Inscrite dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire du débarquement de Provence, la revue navale a notamment permis de rendre un hommage appuyé aux combattants d’août 1944, singulièrement à l’armée d’Afrique. En présence de chefs d’État et de gouvernement étrangers, principalement africains, elle a aussi offert l’image d’une marine française opérationnelle à vocation océanique mondiale.

 

Dix-neuf bâtiments* de combats, dont un sous-marin et six navires étrangers, ont participé à cette revue. Dix d’entre eux, rassemblés au large de Cannes dès 12h, ont défilé le long de la côte provençale tout l’après-midi, avant d’être rejoints par le reste du dispositif pour rallier la rade de Toulon, où les attendaient, à bord du porte-avions Charles de Gaulle, le Président de la République et ses invités, hauts dignitaires étrangers, vétérans et anciens Résistants. La revue navale s’est ainsi ouverte en début de soirée dans la rade des Vignettes.

 

Articulé autour de quatre tableaux, le dispositif était représentatif du large spectre des missions conduites par la marine. Se sont ainsi succédés le groupe aéronaval, le groupe amphibie, le groupe de sauvegarde maritime et le groupe de guerre des mines. Pendant plus de trente minutes, bâtiments de combat et aéronefs ont interprété une partition bien réglée, sous les regards d’un public venu nombreux. Navires de surface, sous-marin, aéronefs, commandos… l’ensemble des forces de la marine étaient présentes, jusqu’à la gendarmerie maritime largement impliquée dans le dispositif de sécurité nautique.

 

* FDA Forbin, FAA Jean Bart, FASM Jean de vienne, FLF Aconit, PR Meuse, SNA Perle, BPC Tonnerre, TCD Siroco, USS Mount Whitney (USA),  FDA Chevalier Paul, HMS Echo (GBR), FLF Guépratte, Aviso CDT Birot, BA Soummam (Algérie), Frégate Sultan Moulay Ismail (Maroc), Patrouilleur La Galitte (Tunisie), CMT Pluton, CMT Capricorne, HMS Ramsey (GBR)

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 06:55
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

16/08/2014 Sources : EMA

 

A l’occasion de la commémoration du 70èmeanniversaire du débarquement de Provence et de la libération de la France, le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), a participé aux côtés du Président de la République et de ses invités étrangers aux cérémonies commémoratives du 15 août 2014.

 

Réunies sur le pont d’envol du porte-avions Charles de Gaulle lors de la cérémonie d’hommage international présidée par le chef de l’Etat, les troupes des trois armées ont salué la mémoire de leurs pères, dont ils reçoivent l’héritage et perpétuent les valeurs de courage, de sacrifice, de dévouement et de fraternité d’arme. Comme le rappelle fréquemment le général de Villiers, ces valeurs, sans lesquelles le débarquement du 15 août 1944 en Provence n’aurait pas eu lieu, constituent le fondement de nos armées et font le succès de nos engagements opérationnels.

 

Par la suite, un défilé aérien et une revue navale, présidés par le chef de l’Etat depuis le Charles de Gaulle, ont clôturé l’événement en rade des Vignettes, à Toulon. Au total, 3600 militaires français ont participé à ces manifestations qui ont engagé une vingtaine de bâtiments -dont sept étrangers- un sous-marin nucléaire d’attaque, une vingtaine d’aéronefs de combat, la patrouille de France et trois avions historiques.

 

Pour sécuriser ce grand rassemblement, un important dispositif a été déployé. Les armées y ont contribué avec 1000 militaires provenant des trois armées, dont l’engagement a été coordonné par l’état-major de la zone de défense et de sécurité Sud. Avant de se rendre aux cérémonies commémoratives, le CEMA a tenu à rencontrer les militaires armant ce dispositif. Le général de Villiers s’est ainsi rendu, aux côtés du Premier Ministre, au centre opérationnel interministériel et interarmées, installé sur la base aéronautique navale de Hyères. C’est depuis ce centre opérationnel qu’ont été réalisées : d’une part la coordination de niveau interministériel des dispositifs de sécurité civils et militaires, mais aussi la coordination interarmées des moyens engagés respectivement dans les dispositifs particuliers de sûreté terrestre (DPST), maritime (DPSM) et aérienne (DPSA).

photos Marine Nationalephotos Marine Nationalephotos Marine Nationale
photos Marine Nationalephotos Marine Nationale

photos Marine Nationale

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:56
70ème anniversaire du Débarquement de Provence et de la Libération de la France

 

13 Août 2014  Marine nationale

 

Dans le cadre des cérémonies du 70ème anniversaire du débarquement de Provence et de la Libération de la France, le Président de la République présidera une revue navale dans la rade de Toulon le vendredi 15 août, précédée d’une parade navale le long des côtes entre Cannes et les îles d’Hyères.

 

Visible dès 12h depuis les plages de Cannes et se dirigeant vers le port de Toulon, cette parade présentera une dimension à la fois internationale et commémorative.

 

Le dispositif de la revue sera articulé autour de quatre tableaux représentant le large spectre de missions assurées par la Marine nationale : le groupe aéronaval, le groupe amphibie, le  groupe sauvegarde maritime et le groupe guerre des mines.

 

Une vingtaine de bâtiments de combat, 13 français et 7 étrangers, ainsi qu’une vingtaine d’avions et d’hélicoptères rendront les honneurs au Président de la République française, aux chefs d’États et de Gouvernements étrangers ainsi qu’aux vétérans et résistants. Une manière pour les marins français d’aujourd’hui de transmettre aux jeunes générations la mémoire de l’engagement de leurs glorieux anciens au service de la France, tout en faisant la démonstration d’une marine à vocation océanique mondiale.

70ème anniversaire du Débarquement de Provence et de la Libération de la France
Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:55
Débarquement de Provence: douze vétérans algériens invités en France

Débarquement des éléments de la 3e DIA (Division d'Infanterie Algérienne) depuis un LCI (Landing Craft Infantry) dans la région de Saint-Tropez. - photo ECPAD

 

Alger, 13 août 2014 marine-oceans.com (AFP)

 

Douze vétérans algériens de la Seconde guerre mondiale ont quitté mercredi Alger pour participer en France aux cérémonies commémorant le 70 anniversaire du débarquement de Provence, selon un journaliste de l'AFP.

 

Absents le 6 juin des cérémonies du "D-Day" en Normandie, les combattants "indigènes" seront représentés en Provence par une quarantaine de vétérans.

 

Les douze Algériens, nés entre 1917 et 1924 et formant la plus importante délégation, ont été reçus par des diplomates français en poste à Alger avant d'embarquer pour Paris d'où ils se rendront ensuite à Toulon (sud-est).

 

Quatre d'entre eux se verront remettre par le Président François Hollande les insignes de chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur.

 

Autour de 250.000 Algériens ont combattu pour la France, l'ancienne puissance coloniale, lors de la Seconde guerre mondiale.

 

"Le rôle des Algériens dans la libération du territoire européen et en particulier dans le débarquement de Provence, mais aussi dans les campagnes de Tunisie et d'Italie ainsi que dans la libération des villes de Marseille, Lyon et Strasbourg fera ainsi l'objet d'un hommage solennel", selon un communiqué diffusé par l'ambassade de France à Alger.

 

Des représentants de 28 pays, notamment africains, ont été conviés par François Hollande pour assister depuis le porte-avion Charles De Gaulle à une revue navale au large de Toulon. L'Algérie devrait être représentée par son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, selon des informations de la presse locale.

 

Avant cette cérémonie internationale, un hommage sera rendu par le président français au mémorial du Mont Faron, qui domine Toulon, aux soldats alliés, forces françaises libres et soldats de l'Armée d'Afrique, résistants mais aussi civils.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 12:55
Le dernier vol d’Antoine de Saint Exupéry

 

18.07.2014 par Thomas Goisque

 

Le 31 juillet 1944, le commandant Antoine de Saint Exupéry, l’auteur du « Petit Prince » disparaissait sans laisser de traces. Il avait décollé de la base de Borgo en Corse pour une mission de reconnaissance au dessus de la Savoie à bord d’un Lockheed P-38 Lightning de la 1re escadrille du groupe II/33.

70 ans plus tard, l’épave de son appareil a été identifiée au large des Calanques de Marseille ; si le mystère est aujourd’hui levé, des questions subsistent…

« Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien. La termitière future m’épouvante. Et je hais leur vertu de robots. Moi, j’étais fait pour être jardinier » écrivait-il à un ami la veille de sa mort.

 

Reportage photos

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:55
La prière du para

 

09/07/2014 rima21.terre.defense.gouv.fr

 

Le saviez-vous ? Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent bien souvent des anecdotes insolites, amusantes ou historiques. Alors pour étoffer votre culture générale et briller le matin devant vos collègues à la machine à café, plongez-vous dans notre rubrique du mercredi. Aujourd’hui, la rédaction revient sur l’homme qui se cache derrière la belle et émouvante prière du para : André Zirnheld.

 

Né le 7 mars 1913 à Paris dans une famille alsacienne, André Zirnheld perd son père à l’âge de 9 ans. Licencié de philosophie, il enseigne en 1937 au Lycée Carnot à Tunis. Au lendemain de l'armistice du 22 juin 1940 qu'il n'accepte pas, il rejoint la France libre en passant par la Palestine britannique.

 

En mai 1941, il suit les cours de l'école d'élèves officiers de Brazzaville. A sa sortie, il choisit de servir chez les parachutistes des Forces françaises libres. En mars 1942, il rejoint le French Squadron intégré à la Special Air Service (SAS) Brigade, une unité des forces spéciales britanniques.

 

En juillet 1942, en Égypte, durant un raid sur l’aéroport de Sidi-Haneish, il est blessé lors d’une attaque de bombardiers allemands et décède le 27 juillet des suites de ses blessures. André Zirnheld est fait Compagnon de la Libération le 1er mai 1943 à titre posthume.

 

Dans ses affaires personnelles, on retrouvera un carnet sur lequel il avait écrit plusieurs poèmes dont un texte rédigé en 1938 et que les parachutistes ont choisi pour en faire leur prière. Nombre d’entre eux la décrivent comme ayant suscité ou raffermi leur vocation.

 

La prière du para

 

Je m’adresse à vous, mon Dieu

Car vous donnez

Ce qu’on ne peut obtenir que de soi.

Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,

Donnez-moi ce qu’on ne vous demande jamais.

Je ne vous demande pas le repos

Ni la tranquillité,

Ni celle de l’ âme, ni celle du corps.

Je ne vous demande pas la richesse,

Ni le succès, ni même la santé.

Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement,

Que vous ne devez plus en avoir !

Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,

Donnez-moi, ce que l’on vous refuse.

Je veux l’insécurité et l’inquiétude

Je veux la tourmente et la bagarre,

Et que vous me les donniez, mon Dieu,

Définitivement.

Que je sois sûr de les avoir toujours

Car je n’aurai pas toujours le courage

De vous les demander.

Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,

Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas,

Mais donnez-moi aussi le courage,

Et la force et la foi.

Car vous êtes seul à donner

Ce qu’on ne peut obtenir que de soi.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:55
Les légionnaires à croix de Lorraine de la “13”

 

09 Juillet 2014 Par Claude Jacquemart - Valeurs actuelles

 

Compagnons de la Libération. Le plus jeune des régiments de la Légion étrangère conquit ses premiers lauriers dès 1940. Et constitua le noyau dur des Forces françaises libres.

 

En ce début de mois de juillet 1944, 800 légionnaires se reposent dans la région d’Albanova, dans le sud de l’Italie. Ils appartiennent à la 13e demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE). Créée au début de la guerre, cette unité déjà mythique, qui a combattu dans le désert libyen avant d’être intégrée au corps expéditionnaire français du général Juin, a débarqué en Italie au mois de novembre 1943. Elle s’est durement battue pendant six mois, en remontant jusqu’à Rome après avoir perdu, de combat en combat, le quart de ses effectifs. La demi-brigade se prépare à quitter l’Italie pour prendre part au débarquement de Provence.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:50
La ville de York honore les groupes lourds

 

04/07/2014 Armée de l'air

 

La ville de York se prépare à vibrer pour le départ du Tour de France dimanche 6 juillet 2014. À cette occasion, le Yorshire Air Museum et l’armée de l’air s’associent pour célébrer le 70ème anniversaire de l’arrivée des deux escadrons français 346 «Guyenne» et 347 «Tunisie» appelés groupes lourds à York à l’automne 1943.

 

Le Yorkshire Air Museum, en partenariat avec la ville de York organise une semaine en mémoire des groupes lourds et des Forces aériennes françaises libres (FAFL). Une avenue de la ville retrouve l’esprit de 1944. Les visiteurs peuvent apercevoir un Hawker Hurricane, premier chasseur monoplan de la Royal Air Force sur le toit du York Theatre Royal sur le boulevard St Leonard du deuxième arrondissement, spécialement aménagé.

 

Les escadrons français 346 «Guyenne» et 347 «Tunisie» furent les seuls groupes de bombardement lourd de l’armée de l’air française au sein des forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils intègrent le Bomber Command de la Royal Air Force.

 

Pour plus d’informations, retrouvez la cérémonie en la cathédrale d’York.

 

Stèle en mémoire aux escadrons français 346 "Guyenne" et 347 "Tunisie" arrivés en Grande-Bretagne en 1943

Stèle en mémoire aux escadrons français 346 "Guyenne" et 347 "Tunisie" arrivés en Grande-Bretagne en 1943

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 11:55
Un Lightning P38 pour commémorer la disparition d'Antoine de Saint-Exupéry

Le Lightning P38 entouré d un Mirage F1 et dun Rafale, lors de la cérémonie en hommage à A. de Saint-Exupéry sur la base de Cognac - photo Armée de l'Air

 

1er juillet 2014 par Philippe Chetail – Aerobuzz.fr

 

Le week-end dernier, sur la BA709 de Cognac et à Agay, dans la baie de Saint-Raphaël, un hommage a été rendu à Antoine de Saint-Exupéry, disparu en mission de guerre aux commandes d’un P-38, il y a 70 ans. L’occasion de voir évoluer l’unique P-38 Lightning en état de vol en Europe.

 

Pilot did not return and is presumed lost... Le 31 juillet 1944, après avoir décollé de Bastia Borgo aux commandes d’un Lockheed P-38 Lightning (type F5B), Antoine de Saint-Exupéry disparaissait en mer, à toute proximité de l’ilot de Riou, au retour d’un vol de reconnaissance sur les Alpes dans le secteur de Grenoble et Annecy. Quinze jours plus tard, le débarquement en Provence allait avoir lieu. Mis dans la confidence par ses chefs, ce vol devait être sa dernière mission. Il venait d’avoir 44 ans.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 11:54
70 ans de la disparition d’Antoine de Saint-Exupéry

Le commandant Antoine de Saint-Exupéry lors de son engagement de 1940 à 1944 dans le groupe de reconnaissance 2/33 « Savoie » aux alentours de Bastia-Borgo

 

Source Armée de l’Air

 

La célébration du 70e anniversaire de la disparition d’Antoine de Saint-Exupéry se déroulera sur la base aérienne 709 de Cognac le 27 juin 2014.

 

L’aviateur et célèbre écrivain Antoine de Saint-Exupéry est décédé aux commandes d’un Lockheed P-38 Lightning le 31 juillet 1944. Le commandant de réserve servait alors au sein d’une escadrille de reconnaissance dont les traditions sont aujourd’hui détenues et animées par l’escadron de drones 1/33 « Belfort », stationné sur la base aérienne 709 de Cognac. La manifestation illustrera le lien entre le pilote de reconnaissance de 1944 et l’escadron « Belfort » qui met en œuvre des drones, fruit de la capacité d’innovation de l’armée de l’air.

 

Agissant au quotidien au profit de la jeunesse du pays et partageant avec elle des valeurs communes, l’armée de l’air a établi un partenariat avec la fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la jeunesse (F-ASEJ). Créée par les héritiers de l’auteur et réalisant des actions dans le monde entier au profit de la jeunesse, notamment dans le domaine de l’éducation, elle participera naturellement à cette célébration.

 

Cette grande manifestation sera accessible sur invitation.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 11:55
Neutralisation et destruction d’engins explosifs sur les plages Bretonnes

 

 

23 Juin 2014 Source : Marine nationale

 

C’est une activité détonante que mène actuellement la cellule neutralisation et destruction d’engins explosifs  (NEDEX) de la Marine à Brest.

 

Durant une semaine, la cellule a réalisé une dépollution complète des plages de Pen-Had (29) et de Vériach (29). Une démarche inédite, liée au passé historique de  ces plages. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les deux plages ont été minées par les Allemands : des mines bondissantes ont été dispersées sur toute la plage.

 

Neutralisation et destruction d’engins explosifs sur les plages Bretonnes

 

Une première campagne de dépollution avait été menée en 1987 avait permis de détruire 359 mines. Avec les tempêtes de l’hiver, des mines ont encore été découvertes et la cellule Nedex de la Marine à Brest a proposé au préfet maritime de procéder à une expertise de ces plages. En avril, une cartographie complète de ces deux plages a été réalisée. Elle a révélé de nombreux échos métalliques pouvant être des mines.

 

La dépollution complète de ces plages a été décidée avant l’été.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 20:20
Partager cet article
Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 17:45
Bir Hakeim, bataille de légende

 

20.06.2014 Armée de Terre

 

Le 10 mai 2014, le 1er régiment d'artillerie de marine (1er RAMa) a commémoré le 72e anniversaire des combats de Bir Hakeim. Au cours de la cérémonie, présidée par le général de brigade Bruno Guibert, commandant la 1er brigade mécanisée, et en présence de monsieur Benoît Apparu, député-maire de la Marne, le public a pu assister à une reconstitution des combats de Bir Hakeim. Subordonné à la 1e brigade mécanisée depuis 2009, le 1er RAMa a rejoint la grande unité héritière de la 1er division française libre (1ère DFL) à laquelle le 1er RA-FFL était rattaché pendant la Deuxième Guerre mondiale.Cette cérémonie a également inauguré les journées portes ouvertes du régiment des 10 et 11 mai, qui ont accueilli environ 4 000 visiteurs malgré une météo défavorable.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 16:55
Le saut sur Sainte Mère Eglise 70 ans après !

 

16.06.2014 Armée de Terre

Partager cet article
Repost0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 18:50
Quand passé et présent se rencontrent au D-Day

11 juin 2014 Belgian Defense

 

Tout est paisible sur les plages de Normandie. Rien n'indique qu'il y a exactement 70 ans 150.000 alliés ont lutté pour la libération de l'Europe. Pour commémorer ce moment charnière de la Seconde Guerre mondiale, une foule venue des quatre coins du monde afflue sur la côte française. Dans cette masse, deux pelotons du Bataillon Bevrijding -- 5 Ligne.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 17:55
70 ans du D-Day- JT n°2 - Mercredi 4 juin 2014


05/06/2014   Loïc Picard

 

Le 6 juin 2014, la France commémore le 70ème anniversaire du Débarquement allié en Normandie. À cette occasion, retrouvez du 4 au 9 juin un journal vidéo quotidien avec les principaux événements s'étant tenus dans le cadre des commémorations.
Aujourd'hui, au sommaire du deuxième journal : la remise des bérets verts aux élèves-commandos par trois vétérans du Commando Kieffer, la découverte du camp de reconstitution militaire "Géronimo" avec un passionné d'histoire puis la construction d'un pont "Bailey" par les militaires du 6e Régiment du Génie et des soldats britanniques sur les traces de leurs aînés de 1944.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 12:55
Marche des commandos sur le pont Pegasus Bridge avec les écoliers



 04/06/2014 Samantha Lille

 

En parallèle des commémorations du 70e anniversaire du débarquement de Normandie, une marche rassemblant enfants, fusiliers marins et commandos marine  a été organisée le 3 juin dans le Calvados.

 

« Une journée vraiment spéciale. » Valentin, élève de CM2, n’a pas d’autre mot pour qualifier ce qu’il vient de vivre. Dès 8h30, plusieurs centaines d’enfants, accompagnés d’élèves de l’École des fusiliers marins de Lorient et de commandos marine se sont regroupés pour vivre la route empruntée par le commando Kieffer en juin 1944. Ensemble, ils ont ainsi rendu hommage au courage de ces hommes, les seuls Français à avoir débarqués sur les plages de Normandie.

De Colleville-Montgomery, point de départ de l’itinéraire, à Amfréville en passant par Saint Aubin d’Arquenay, Bénouville et Ranville; des cérémonies ont été organisées dans chaque ville avec dépôt de gerbes et chants des hymnes français et britannique.

Au-delà des nombreux échanges entre les différentes générations présentes, l’un des temps forts de cette marche d’une quinzaine de kilomètres, fut sans aucun doute la traversée du célèbre Pegasus Bridge, à Bénouville. Au son d’une cornemuse du bagad de Lann-Bihoué, le cortège rejoint par Léon Gautier, un des derniers vétérans du commando Kieffer, a su apprécier ce moment très singulier. « Le meilleur des livres d’Histoire », pour Nathalie, enseignante à l’école Jean Charcot à Ouistreham.

Partager cet article
Repost0
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 15:55
Raid historique pour les nageurs de combat

 

 

21/05/2014 Marine nationale

 

Nuit du 7 au 8 décembre 1942. Conger, Coalfish, Crayfish, Cuttlefish et Catfish, les cinq kayaks britanniques de l’opération Frankton quittent le sous-marin qui les a insérés devant les côtes françaises et prennent leur cap vers la pointe de Grave dans l’estuaire de la Gironde. Ils ont pour mission de détruire les cargos à quai à Bordeaux qui participent à l’approvisionnent du Reich. Au terme d’une infiltration de quatre jours, seuls deux kayaks atteindront leurs cibles. Leurs charges explosives endommageront sérieusement l’Alabama, le Tannenfels, le Dresden et le Portland. Au terme d’une longue et périlleuse exfiltration via l’Espagne, le major Hasler et le quartier-maître Sparks seront les seuls survivants de l’opération.

 

Cette année de commémoration et de sortie du 1000ème nageur de combat était une occasion idéale pour les nageurs de combat de reproduire ce raid sur les traces de leurs grands anciens britanniques.

 

Le cours des nageurs de combat (CNC) de l’école de plongée s’est donc attelé à la tâche avec la passion, la rigueur et le professionnalisme qui le caractérisent.

 

Sous l’impulsion du premier maître Fontaine, ce raid mythique a été reconduit dans son intégralité. Une première qui a été rendu possible grâce au soutien du commandant de la Marine à Bordeaux et à la participation du cotre Mutinqui a embarqué les huit élèves nageurs à la Rochelle le samedi 3 mai pour les larguer au point historique, au large de Montalivet, le dimanche après-midi. Le Mutin renouait pour l’occasion avec son passé au service du Special operations executive (SOE) durant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

Raid historique pour les nageurs de combat


 

140 km plus tard, les élèves nageurs de combat abandonnaient leurs kayaks à proximité du pont de l’Aquitaine pour conduire une plongée offensive dans les eaux turbulentes de la Garonne.

 

L’opération s’est achevée avec la participation des élèves du cours aux cérémonies commémoratives de l’armistice, où étaient mêlés bérets verts et rouges des élèves et instructeurs. L’opération a été présentée à M. Alain Jupé, maire de Bordeaux en présence de Bob Maloubier, père fondateur des nageurs de combat français.

 

Outre l’aspect historique, cet exercice de synthèse réalisé sur un fleuve à marée fut riche d’enseignements nautiques et tactiques. Autant de motifs de satisfaction qui poussent à reconduire cette activité au prochain cours des nageurs de combat.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 19:55
L’aviso Cdt Bouan à Ajaccio pour les cérémonies du 8 mai

 

12/05/2014 Marine nationale

 

L’aviso Commandant Bouan a appareillé de Toulon pour se rendre à Ajaccio où il était attendu le 8 mai pour sa participation aux cérémonies religieuses et militaires aux côtés de la gendarmerie, des anciens combattants et des autorités civiles de Corse.

 

Plusieurs militaires se sont vus remettre des décorations, Médaille Militaire, Médaille de l'Ordre du Mérite ou encore Médaille de la Défense Nationale à l’occasion de ces cérémonies. Les traditionnelles gerbes ont été déposées par les différents délégataires au pied du monument aux morts de la Place du Diamant.

L’aviso Cdt Bouan à Ajaccio pour les cérémonies du 8 mai
L’aviso Cdt Bouan à Ajaccio pour les cérémonies du 8 mai
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories