Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 12:35

http://forcesoperations.com/wp-content/gallery/fob/xp2-bd.jpg

le XP2 sur le stand Nexter pendant AUSA 2012

 

26.10.2012 par Frédéric Lert (FOB)

 

Toute cette semaine, la convention annuelle organisée par l’Association of US Army à Washington a réuni le gratin de l’industrie de défense terrestre. Le salon s’est ouvert dans une ambiance un peu boudeuse, l’épée des coupes claires budgétaires américaines planant au-dessus de toutes les têtes… Faut-il le rappeler, l’US Army ne partait pas favorite pour sauver sa peau dans les arbitrages pressentis. Et puis coup de théâtre en début de semaine, avec cette annonce spectaculaire de Barack Obama au détour de son débat télévisé avec son challenger républicain : contre toute attente, le président-candidat annonçait vouloir rayer d’un trait de plume l’hypothèse d’une réduction de 500 milliards de dollars de l’argent de poche alloué au Pentagone. Une déclaration dont l’onde de choc continue sa course, mais qui est arrivée trop tard en tout état de cause pour apporter un peu de lustre au salon. Certes, comme en 2011, AUSA asseoit son expansion et se maintient sur les deux niveaux du centre de congrès de Washington, alors qu’il n’en occupait qu’un seul en 2010.  Certes, le nombre de visiteurs s’annonce relativement stable d’une année sur l’autre. Le nombre d’exposant connaît toutefois un léger décrochage, passant de 708 à 671. Plus marquant est toutefois la chute spectaculaire du nombre d’officines gouvernementales présentes : elles étaient 96 en 2011, elles ne sont plus que 17 cette année.

 

Heureusement que les Frenchies étaient là pour faire le spectacle… Après  avoir présenté le VBCI puis le Casear au cours des éditions précédentes d’AUSA, Nexter a une fois de plus mis les petits plats dans les grands en déplaçant son XP2 en terre américaine. Le démonstrateur technologique 6×6 a terminé ses expérimentations et il est actuellement utilisé comme vitrine technologique. Son emploi du temps lui laissait donc toute latitude pour consacrer six à sept semaines nécessaires à la traversée de l’Atlantique en bateau dans un sens, puis dans l’autre…

 

« Nous avons emmené le XP2 sans idée préconçue » expliquait-on sur le stand de Nexter. « C’est un investissement à long terme : nous sommes ici pour déclencher la curiosité et montrer l’état de l’art de notre savoir-faire dans le domaine des véhicules blindés à roues ». En toile de fond de cet affichage, le programme américain AMPV (Armoured Multiple Purpose Vehicle) devant donner naissance à une famille de véhicules blindés. L’AMPV n’est encore qu’un embryon dans la matrice, mais il pourrait un jour devenir un beau bébé, le but affiché par l’US Army étant de remplacer les derniers M113 en service. On parle là d’environ 7000 véhicules, excusez du peu ! La route qui fera peut-être un jour se rejoindre l’AMPV et Nexter est longue comme un jour sans pain, mais ce dernier pouvait tout de même se satisfaire d’avoir eu la visite de quelques VIP galonnés sur son stand, parmi lesquels le général Gordon Sullivan, ancien CEMAT américain et actuel patron de l’AUSA, ainsi que quelques autres haut gradés du Tradoc (Training and Doctrine Command) et du Tacom (Tank Automotive and Armament Command).

 

A suivre

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:28

Nexter XP2 Technology demonstrator for VBMR source DSI

 

Oct. 21, 2012 - By PIERRE TRAN Defense News

 

PARIS — Nexter is sending its XP2 armored vehicle technology demonstrator and CTA International 40mm cannon to this week’s Association of the U.S. Army (AUSA) show, both bearing the French company’s hopes of winning orders from the U.S. Army and other forces, a company executive said.

 

The target for the XP2 is the U.S. Army’s Armored Multi-Purpose Vehicle (AMPV) program, intended to replace the M113 troop carrier, said Patrick Lier, Nexter vice president for international affairs.

 

The M113 saw service in the Vietnam War.

 

The XP2 is a six-wheel-drive vehicle in the 20-ton class, designed to show “capability for innovation and know-how in armored vehicles,” Lier said.

 

The French vehicle is designed to provide a high level of protection up to the NATO Standard Agreement 4 level, offer high mobility and be equipped with advanced onboard electronics and 360-degree camera vision, Lier said. The vehicle can carry nine soldiers and rations for two days, and its motor can be changed in an hour, he said.

 

Nexter faces stiff competition.

 

General Dynamics is expected to pitch its Stryker, while BAE Systems has said it will offer a modified Bradley infantry fighting vehicle.

 

Navistar has said it is interested in competing with a partner.

 

The U.S. Army, which could buy up to 3,800 units, has said it would likely opt for a vehicle already in service and has set a cost target of $2.4 million per vehicle.

 

Another potential buyer of the XP2 is the Australian Army, with a requirement for about 1,500 armored vehicles under its Land 400 program, Lier said.

 

The Australian planners have not yet said whether the new vehicle will be tracked or wheeled, Lier said.

 

Nexter developed the XP2 as a contender for the French Army’s Véhicule Blindé Multi-Role (VBMR), a multirole armored vehicle, for which the previous Army chief of staff set a price cap of 1 million euros ($1.3 million) for the planned 1,000 armored personnel carrier units of the VBMR program.

 

Tourelle 40CTA Nexter (photo Guillaume Belan)

 

The cased telescoped CTA 40mm gun is aimed at arming the U.S. Army’s Ground Combat Vehicle (GCV), Lier said.

 

Army procurement is looking to buy more than 1,800 GCVs that will be armed with a 25mm gun, but that choice of caliber has sparked comments of “not enough,” Lier said.

 

Nexter hopes to spark interest with its CTA 40mm, built under the CTA International joint venture with BAE.

 

Nexter also hopes to sell the CTA 40mm to Australia, which is looking for a gun for its infantry fighting vehicle, Lier said.

 

“The 40mm could be a serious contender,” he said.

 

The GCV is intended as replacement for the Bradley.

 

Des militaires en Afghanistan avec des canons Caesar de Nex

 

Nexter sent its Véhicule Blindé Combat d’Infanterie (VBCI) to AUSA two years ago, and the Caesar 155mm artillery piece last year.

 

VBCI - French Army in Afghanistan with flexible wire cage R

 

The French company had hoped the VBCI might be picked for the Ground Combat Vehicle, but the requirement for a tracked unit left the wheeled infantry fighting vehicle out in the cold.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories