Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 05:45
TF 150 : la Somme coopère avec la marine djiboutienne

05/07/2013 Sources : EMA

 

Depuis début mai, l’enseigne de vaisseau djiboutien Saad Boulahed a embarqué  sur le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme, lors d’une escale à Djibouti. A bord, cet officier a apporté pendant plus de deux mois son soutien à l’état-major de la TF 150 et au BCR Somme, dans le cadre de l’opération Enduring Freedom (OEF).

 

Il y a assuré la fonction d’interprète grâce à sa maîtrise du français, de la langue arabe, du somali et de l’anglais. Il a ainsi apporté sa collaboration dans divers entrainements, notamment lors d’une phase de coopération avec la marine yéménite (lien vers brève) et dans différentes opérations.

 

L’équipe de visite du BCR Somme a ainsi pu profiter, à l’occasion de plusieurs friendly approaches, des capacités de traducteur de l’officier djiboutien. Ces opérations de contrôle permettent à la fois d’expliquer et de promouvoir les missions de la CTF 150 auprès de la communauté maritime, de recueillir des informations sur le trafic local, et si nécessaire, d’apporter un soutien matériel aux équipages en difficulté (eau ou soutien médical notamment).

 

Il a également été intégré durant deux jours à bord de la frégate australienne HMSA Newcastle. Il y a assuré la fonction d’interprète lors de deux friendly approaches, conduites par l’équipe de visite de la frégate, sur deux boutres suspects.

 

TF 150 : la Somme coopère avec la marine djiboutienne

Actuellement, quatre bâtiments français sont engagés dans OEF, le BCR Somme et le patrouilleur d’expérimentation Adroit, ainsi que les deux bâtiments qui composent la mission Jeanne d’Arc, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre et la frégate anti-sous-marine (FASM) Georges Leygues. L’action de la TF 150 s’inscrit dans le cadre des résolutions du conseil de sécurité de l’ONU prises au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Elle entretient une connaissance très précise des mouvements maritimes dans sa zone d’opération, ce qui lui permet de dissuader et de lutter contre le terrorisme et ses réseaux de soutien, principalement les trafics d’armes et de drogue dans le nord de l’océan Indien, de la mer Rouge au détroit d’Ormuz. Cette zone qui couvre les façades maritimes de la corne de l’Afrique et du Moyen-Orient ainsi qu’une partie de l’océan Indien représente un intérêt majeur et voit la majorité du trafic maritime mondial y transiter. La présence permanente de bâtiments de la coalition contribue ainsi à la libre navigation des personnes et des biens.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories