Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 17:30
Syria Rebels source globservateur.blogs.ouest-france.fr

Syria Rebels source globservateur.blogs.ouest-france.fr

06/09/2013 par Nicolas Laffont – 45eNord.ca

 

Des experts estiment qu’il y aurait quelques douzaines de combattants djihadistes canadiens, tandis que le gouvernement fédéral évalue que le nombre est plutôt aux alentours de la centaine de combattants qui auraient rejoint les rebelles se battant contre le régime du président syrien Bachar al-Assad. 

 

Si l’on s’en fie à ses chiffres, le Canada serait donc «surreprésenté» parmi les combattants islamistes, d’autant plus que le nombre officiel de djihadistes américains est beaucoup moins important, estime John Amble, étudiant les groupes islamiques militants pour sa thèse de doctorat.

Toutefois, il indique également que le chiffre avancé par le gouvernement «est certainement disproportionné».

Selon CBC, il y aurait eu au moins trois Canadiens morts en Syrie, ce que n’a pas voulu confirmer le ministère des Affaires étrangères.

Un cinéaste américain ayant vécu toute une année avec un groupe islamiste affirme avoir croisé entre 20 et 30 Canadiens, et que parmi eux, un Canadien nommé Abu Muslim aurait participé à une attaque sur l’aéroport de Damas il y a quelques semaines.

 

La mère d’un djihadiste canadien se confie

Comme de nombreuses autres mères de familles canadiennes, cette mère se désole du départ de son fils pour la Syrie, combattant aux côtés des rebelles islamistes (Photo: capture CBC)

 

Dans un reportage diffusé sur les réseaux anglophones et francophones de Radio-Canada, la mère d’un jeune homme canadien qui a rejoint un groupe de combattants extrémistes en Syrie se dit dévastée d’admettre que son fils est allé combattre dans une guerre «où je ne sais pas s’il serait un terroriste ou non?».

Suicidaire et souffrant de troubles bipolaires, son fils a vécu une adolescence difficile. Après s’être converti à l’islam, le jeune homme, né en Nouvelle-Écosse et qui a grandi en Alberta, a annoncé à sa mère qu’il allait étudier en Égypte pour y devenir un imam. Il est finalement parti pour la Turquie, puis la Syrie, où il a rejoint un groupe extrémiste.

Il y a quelques jours, le président du Conseil national syrien, Georges Sabra, a reconnu que la rébellion comptait des djihadistes dans ses rangs, mais a assuré qu’il s’agissait d’une minorité.

Évoquant, pour 45eNord.ca, le rôle des djihadistes dans le mouvement de rébellion et l’hésitation occidentale à les aider, Georges Sabra rappelle que c’est l’inaction occidentale «qui a amené ces djihadistes en Syrie. Si la Communauté internationale aide à stopper la tuerie, ce sera un premier pas pour stopper les djihadistes. Mais il y a beaucoup d’exagérations à propos de leur nombre. Ils ne sont que quelques milliers parmi les 180 000 soldats de l’Armée syrienne libre».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories