Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 13:55
Profils et portraits du Centre de cyberdéfense


Source ANSSI
 

Analyste situation

L’analyste situation oriente le recueil, collecte, capitalise, analyse et synthétise l’information d’intérêt cyber pour informer les autorités gouvernementales sur l’état de la menace et la situation des opérations de cyberdéfense. Il étudie également les modes opératoires techniques des attaquants afin de comprendre, de détecter et d’anticiper leurs activités.

Bac +5 ou justifiant d’une solide expérience équivalente du domaine, l’analyste situation dispose de très bonnes connaissances techniques sur les différents types d’attaques informatiques et d’excellentes capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction.

Profils d’analystes situation :

  • Françoise, 25 ans, titulaire d’une licence de sécurité informatique a rejoint l’ANSSI en 2013 après une première expérience chez un opérateur de télécommunications et dans un cabinet d’intelligence stratégique au sein desquels elle a développé une compétence en analyse de la menace cyber et en tests d’intrusions.
  • Pascale, 29 ans, titulaire d’un DUT en informatique et d’un mastère II en intelligence économique et communication stratégique a rejoint l’ANSSI en 2014 après une première partie de carrière militaire en qualité d’analyste du renseignement, puis d’analyste au sein d’un cabinet d’intelligence stratégique de défense.
  • Coralie, 26 ans, titulaire d’un mastère II en géoéconomie et intelligence stratégique a rejoint l’ANSSI en 2013 après une première expérience de chargée d’intelligence stratégique dans un grand groupe spécialiste en cyberdéfense.

Espace recrutement, offre d’emploi.

 

Veilleur opérationnel

Le veilleur opérationnel veille les moyens de communication opérationnels du centre de cyberdéfense avec ses différents correspondants nationaux et internationaux, l’actualité, l’Internet et les outils de supervision technique qui lui sont confiés afin d’alerter les autorités gouvernementales et les victimes potentielles en cas de menaces ou d’attaques ciblant les systèmes d’informations critiques de la Nation. Il assure sa mission 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 selon un rythme de quart adapté.

Bac +3 ou justifiant d’une expérience équivalente du domaine, le veilleur opérationnel dispose de bonnes connaissances des différents types d’attaques informatiques et des capacités avérées d’analyse, de synthèse et de rédaction en français et en anglais.

Profils de veilleurs opérationnels :

  • Camille 29 ans, titulaire d’un mastère I en informatique et d’un mastère II en veille technologique a rejoint l’ANSSI en 2014 après une première expérience de chargé de veille auprès d’industriels des secteurs de l’énergie et de l’aérospatial.
  • Jeanne, 25 ans, titulaire d’un mastère II en sciences politiques a rejoint l’ANSSI en 2014 après une première expérience au sein d’une cellule de veille médiatique et d’alerte du ministère de la Défense.
  • Pascal, 32 ans, titulaire d’une licence de documentaliste, a rejoint l’ANSSI en 2014 après une première expérience en qualité de chargé de veille dans des organisations de recherche et d’assistance humanitaire médicale.

Espace recrutement, offre d’emploi.

 

Veilleur supervision

Le veilleur supervision analyse et interprète les alertes techniques remontées par les sondes de détection d’attaques informatiques déployées par l’ANSSI sur des réseaux gouvernementaux sensibles, afin d’alerter dans les meilleurs délais les équipes techniques en charge de prendre en compte toute suspicion de compromission ou de tentative de compromission pour y remédier. À ce titre, il participe à la mission de veille 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 de l’ANSSI selon un rythme de quart adapté.

Bac +3 ou justifiant d’une expérience équivalente du domaine, le veilleur supervision dispose de bonnes connaissances des différents types d’attaques informatiques, de compétences avérées d’analyse technique des protocoles de communication systèmes et réseaux et de bonne capacités de synthèse.

Profils de veilleurs supervision :

  • Grégory, 32 ans, sous-officier de l’armée de terre, spécialisé dans les systèmes d’information et de télécommunication, a rejoint l’ANSSI en 2012.
  • Hervé, 29 ans, titulaire d’un DUT en informatique, a débuté sa carrière en tant que technicien en support informatique dans le secteur des transports. Il a rejoint l’ANSSI en 2014.
  • Louis, 25 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique spécialité réseaux et télécommunications, a intégré l’ANSSI en tant que veilleur supervision en 2014 en sortie d’école.

Espace recrutement, offre d’emploi.

 

Responsable d’opérations de cyberdéfense

Le responsable d’opérations de cyberdéfense prépare et conduit les opérations gouvernementales de recherche et de traitement d’attaques informatiques ciblant les systèmes d’importance vitale de la Nation, en pilotant les différentes composantes techniques qui lui sont affectées et en liaison avec les victimes potentielles ainsi qu’avec les partenaires opérationnels nationaux et internationaux de l’ANSSI qu’il coordonne.

Bac +5 ou justifiant d’une solide expérience équivalente du domaine, le responsable d’opérations de cyberdéfense dispose de bonnes connaissances techniques des différentes attaques informatiques, d’excellentes capacités d’analyse, de synthèse, de rédaction, d’organisation, de management et de communication, ainsi que d’une réelle aptitude pour la gestion de crises.

Profils de responsables d’opérations de cyberdéfense :

  • Franck, 48 ans, titulaire d’un mastère spécialisé de sécurité informatique et d’un mastère 2 professionnel d’intelligence économique, a débuté sa carrière comme officier spécialiste système et réseau au sein du ministère de la Défense et l’a poursuivie comme responsable de la sécurité des systèmes d’information d’un ministère, puis d’un groupe industriel privé, avant de rejoindre l’ANSSI en 2014.
  • Paul, 39 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique et d’un mastère II en intelligence économique, a débuté sa carrière comme officier spécialiste informatique au sein du ministère de la Défense avant de rejoindre l’ANSSI comme spécialiste de la maîtrise des risques informatiques, puis responsable d’opérations de cyberdéfense sous statut contractuel civil depuis 2014.
  • Marc, 36 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur militaire et officier supérieur du ministère de la Défense, a rejoint l’ANSSI en 2014 après une affectation comme chef du centre de supervision et de contrôle de la sécurité des systèmes d’information de l’OTAN.

Espace recrutement, offre d’emploi.

 

Analyste en investigation numérique

L’analyste en investigation numérique recueille, qualifie et analyse les éléments techniques (traces d’activité, codes malveillants, vulnérabilités utilisées) d’une attaque informatique, afin d’en déterminer la compréhension du mode opératoire pour permettre d’y remédier. À ce titre, il participe au traitement des opérations de cyberdéfense conduites par l’ANSSI. Il participe également à la conception et la réalisation d’outils techniques d’investigation.

Bac +5 ou justifiant d’une solide expérience équivalente du domaine, l’analyste en investigation numérique dispose de très bonnes connaissances techniques des différentes attaques informatiques, de compétences avérées en analyse technique des systèmes et réseaux, et de bonnes capacités de synthèse et de rédaction.

Profils d’analystes en investigation numérique :

  • Kevin, 29 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique et en automatique, il a débuté sa carrière dans un centre opérationnel de sécurité au profit d’un grand groupe français. Il a ensuite rejoint l’ANSSI en 2013 en tant qu’expert en investigation réseau.
  • Ludovic, 26 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique, il a intégré l’ANSSI en tant qu’analyste en codes malveillants après un stage de fin d’étude de 6 mois dans l’équipe de réponse à incident du COSSI en 2014.
  • Franck, 36 ans, titulaire d’un mastère de droit, officier de policier ayant intégré un service spécialisé dans la délinquance informatique, a rejoint l’ANSSI en 2013.

Espace recrutement, offre d’emploi.

 

Analyste en vulnérabilités et codes malveillants

L’analyste en vulnérabilités et codes malveillants recense et analyse le fonctionnement technique des vulnérabilités des systèmes et leurs codes d’exploitation, afin de proposer et capitaliser les moyens permettant d’en détecter l’exploitation et de s’en protéger. À ce titre, il participe au traitement des opérations de cyberdéfense conduites par l’ANSSI.

Bac +5 ou justifiant d’une solide expérience équivalente du domaine, l’analyste en vulnérabilités et codes malveillants dispose de très bonnes connaissances techniques des différentes attaques informatiques et du fonctionnement des codes malveillants, de compétences avérées en analyse technique des vulnérabilités des systèmes et réseaux, et de bonnes capacités de synthèse et de rédaction.

Profils d’analystes en vulnérabilités et codes malveillants :

  • Gilles, 29 ans, titulaire d’un mastère en sécurité informatique, a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur réseau et sécurité chez un grand industriel français. Il a ensuite été consultant sécurité dans un centre d’alerte et de traitement d’incident. Il a rejoint l’ANSSI en 2014.
  • Yves, 27 ans, titulaire d’un mastère spécialisé de sécurité des systèmes d’information. Il a débuté sa carrière dans une équipe de recherche et de développement en sécurité au sein d’un grand groupe français. Il a rejoint l’ANSSI en tant qu’expert en analyse de codes et vulnérabilités en 2015.
  • Yann, 30 ans, ingénieur d’étude et de fabrication au sein du ministère de la Défense, a commencé sa carrière au sein d’une équipe projet en informatique. Il a rejoint l’ANSSI en 2014.

Espace recrutement, offres d’emploi (junior, expert).

 

Auditeur en sécurité des systèmes d’information

L’auditeur en sécurité des systèmes d’information participe aux audits et inspections menés par l’ANSSI. Il analyse les vulnérabilités rencontrées au travers des audits techniques, des tests d’intrusion et des études d’architecture qu’il réalise, afin de proposer les mesures techniques et organisationnelles permettant s’en protéger. À ce titre, il participe également au traitement des opérations de cyberdéfense conduites par l’ANSSI.

Bac +5 et justifiant d’une solide expérience du domaine, l’auditeur en sécurité des systèmes d’information dispose de très bonnes connaissances techniques des différentes attaques informatiques et de l’exploitation des vulnérabilités des systèmes et réseaux, ainsi que de très bonnes capacités de synthèse et de rédaction.

Profils d’auditeurs en sécurité des systèmes d’information :

  • Fabien, 37 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en électronique, a débuté sa carrière en tant que consultant en sécurité puis auditeur dans différentes sociétés de service. Il a rejoint l’ANSSI en 2011, en tant qu’auditeur spécialisé sur les systèmes industriels.
  • Jacques, 32 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique, a débuté sa carrière en tant qu’administrateur système et réseau dans le secteur bancaire. Il est ensuite devenu auditeur dans plusieurs sociétés de services. Il a rejoint l’ANSSI en 2012.
  • Guy, 27 ans, titulaire d’un mastère spécialisé en sécurité informatique, il a rejoint le bureau audit après plusieurs stages à l’ANSSI durant sa scolarité.

Espace recrutement, offres d’emploi (généraliste, Windows).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories