Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 13:45
Sangaris : transfert du poste de contrôle PK 12 aux FSI

 

17/03/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 13 mars 2015, a eu lieu la cérémonie de transfert du contrôle du « point kilometrique 12 » (PK 12), situé au nord de Bangui en Centrafrique, entre la force française Sangaris et les forces de sécurité intérieures centrafricaines. Elle était présidée par le général Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, en présence du lieutenant-colonel Damengo, directeur général de la gendarmerie nationale de Centrafrique, et de madame Odette Dombolo, maire de Bégoua. 

 

La force Sangaris, qui contrôlait PK12, a transféré l’autorité du site aux forces de sécurité intérieures (FSI) centrafricaines. Situé au nord de la capitale centrafricaine, sur la commune de Bégoua, PK12 est un point stratégique pour l’approvisionnement des commerces de Bangui. Etant un passage obligatoire d’entrée ou de sortie de la capitale, de nombreuses tensions y sont concentrées.  Dès le déploiement de la force Sangaris en Centrafrique, un poste de contrôle fixe y a été installé, afin de contribuer à rétablir la libre circulation de la population et des biens.

 

Ce transfert s’est réalisé progressivement. Les FSI ont d’abord été mises en place, regroupant police et gendarmerie, et en février s’est tenue une réunion tripartite décisive entre les FSI, la Minusca et la force SANGARIS. Les forces de sécurité ont alors repris le contrôle du site, mais des patrouilles conjointes de la Minusca et de la force Sangaris continuent cependant à être assurées afin d’appuyer les FSI, quand elles en expriment le besoin, a précisé le COMANFOR.

 

Le transfert qui s’est opéré au profit des forces de sécurité intérieures (FSI) est révélateur de la montée en puissance de la force armée centrafricaine, car il s’agit d’assurer le contrôle d’un site de sécurité majeur. Le général Bellot des Miniéres a déclaré lors de la cérémonie de rétrocession que « le départ des militaires français marque surtout le retour des forces de sécurité intérieures, formées, aguerries et expérimentées dont la population a besoin pour poursuivre sa marche vers la paix et la réconciliation ».

 

Environ  1 700 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 9 500 hommes de la MINUSCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangarisvise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine et à accompagner la montée en puissance progressive de la mission de l’ONU.

Sangaris : transfert du poste de contrôle PK 12 aux FSI
Sangaris : transfert du poste de contrôle PK 12 aux FSI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories