Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 16:45
phoot EMA / ECPAD

phoot EMA / ECPAD

 

12 avril 2016 17h43 Romandie.com (AFP)

 

Paris - Un soldat français a été tué et trois autres blessés mardi matin au cours d'une opération de la force française Barkhane au nord du Mali, par l'explosion d'une mine contre leur véhicule blindé, ont annoncé les autorités françaises.

 

Parti de Gao (nord du Mali) vendredi, le convoi composé d'une soixantaine de véhicules approchait de sa destination, la ville septentrionale de Tessalit, plus au nord, lorsque le véhicule de tête a explosé sur une mine, a expliqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

 

Un soldat a été tué sur le coup et trois autres, présents dans ce même véhicule, ont aussi été touchés, dont deux grièvement, selon le ministère.

 

Les blessés ont été transportés sur la base française de Gao, en vue de leur évacuation vers la France, a-t-on précisé de même source.

 

Le président François Hollande a exprimé son profond respect pour le sacrifice de ce jeune soldat de la force française Barkhane, déployée dans cinq pays de la bande saharo-sahélienne, menacés par les groupes jihadistes.

 

Depuis le lancement de Barkhane, le 1er août 2014, c'est le 5e militaire tué au combat, a-t-on précisé au ministère de la Défense. Dix soldats français avaient également été tués pendant une précédente opération française menée au Mali, baptisée Serval (janvier 2013-juillet 2014).

 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a adressé toutes ses condoléances à la famille et au proche du soldat tué. Le Premier ministre Manuel Valls a également fait part de sa profonde tristesse.

 

Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes qui ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale lancée à l'initiative de la France en janvier 2013, qui se poursuit actuellement.

 

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, impliquant des troupes de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma, déployée depuis juillet 2013).

 

La force de la Minusma compte près de 11.700 militaires et policiers, selon les effectifs à la mi-décembre 2015.

 

La force française Barkhane mobilise quant à elle 3.500 hommes déployés dans cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie,Niger et Tchad).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories