13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 19:01

CRAB-photo-RP-Defense.JPG

 

13/06/2012 Jean Guisnel Défense ouverte - Le Point.fr

 

Dans la famille des "scout cars", les petits nouveaux sont rarissimes. Panhard présente le CRAB, qu'elle espère vendre à l'armée française et à l'exportation.

 

La société française Panhard a présenté pour la première fois au salon Eurosatory un engin blindé d'un type nouveau, le CRAB (Combat Reconnaissance Armoured Buggy) pouvant embarquer trois hommes pour des missions de reconnaissance en zone urbaine ou fortement défendue. La protection de l'équipage a été particulièrement étudiée, puisque l'habitacle est conçu comme une cellule de survie.

 

Pour les techniciens, la protection balistique est de niveau 2 à 4 Stanag 4569 et la protection contre les mines répond à la norme 2/3 Stanag 4569. Superinformatisé et doté de moyens optroniques et d'écrans aux trois places, le CRAB est doté d'an armement principal téléopéré, donc utilisable depuis l'intérieur du véhicule. La "vétronique" (électronique embarquée dans le véhicule) et le système de combat sont fournis par Thales et le CRAB s'intègre aux réseaux Félin de l'infanterie.

 

Par ailleurs, le CRAB est conçu pour pouvoir se dégager rapidement de situations tendues. Il peut rouler à la même vitesse en avant ou en arrière. Dans ce dernier cas, le pilote ne change pas de position, mais ce sont des caméras qui font apparaître la route sur les écrans de son tableau de bord. Doté de la propulsion 4x4 permanente, le CRAB possède deux essieux orientables lui permettant de braquer sur un rayon minimal (10 mètres) et de se déplacer en crabe. Sa hauteur est faible, son poids est de huit à dix tonnes selon l'armement embarqué (mitrailleuse à partir du calibre 7,62 mm, canon jusqu'à 30 mm), Panhard ayant choisi de la présenter à Eurosatory avec une tourelle téléopérée de 25 mm du groupe belge CMI (Cockerill Maintenance & Ingénierie).

Ambitions réelles

Le CRAB a été conçu sur ses propres fonds par Panhard et ne dispose à ce jour d'aucun contrat de vente. Il n'empêche que cette initiative industrielle possède des ambitions réelles, tant pour l'armée française qu'à l'exportation. Dans sa présentation à la presse, Panhard indique explicitement remplir le cahier des charges du futur véhicule blindé d'aide à l'engagement (VBAE), successeur du VBL dans les pelotons de l'arme blindée cavalerie.

 

Lui-même cavalier, le général Vincent Desportes, conseiller du P-DG de Panhard Jean Mons, précise que les ambitions sont toutefois plus importantes. "Le VBAE nourrit quelques ambitions à côté du simple remplacement des VBL, qui sont aujourd'hui les yeux et les oreilles des Leclerc et des AMX10RC. La fonction "aide à l'engagement" pourrait aller un peu plus loin et intégrer une fonction "tir au-delà de la vue directe" (TAVD) que l'EBRC ne portera finalement pas. C'est dans cet esprit de modularité de plate-forme que le CRAB a été imaginé."

 

L'EBRC (engin blindé de reconnaissance et de combat) est un engin dont l'armée française prévoit d'acquérir 70 exemplaires d'ici 2021 dans la Phase 1 du programme Scorpion prévoyant par ailleurs l'acquisition de mille VBMR (véhicule blindé multirôle). La phase d'élaboration de Scorpion a été lancée lors du comité ministériel d'investissement (CMI) du 22 février 2010, et durera jusqu'en 2013. Il est toutefois fort probable que ces programmes seront complètement revus lors de la future loi de programmation militaire et que leur avenir est très loin d'être assuré.

 

Mais Panhard ne compte pas seulement sur le marché français. Longtemps grosse exportatrice de matériels blindés, la firme vise également le remplacement de milliers de véhicules en service dans les armées étrangères, que ce soient ses AML 60 et AML 90, les ERC 90 Sagaie/Lynx, les EE-9 Cascavel brésiliens, les FV101 Scorpion britanniques, ou V150 Cadillac Cage Commando américains. L'auteur de ces lignes aurait fait un mauvais espion ! Lors d'une visite chez Panhard voici un an, une brève présentation du Buggy avait eu lieu, mais la firme n'avait accepté aucune photo. De mémoire, un dessin avait été réalisé, qui s'avère au final assez peu ressemblant !

Partager cet article

Published by RP Defense - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Catégories

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog