Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 17:35
INS Viraat, the lone aircraft carrier in use now, in Mumbai on Tuesday

INS Viraat, the lone aircraft carrier in use now, in Mumbai on Tuesday

 

 

4 décembre 2013, Portail des Sous-Marins

 

La marine indienne envisage de construire un porte-avions nucléaire, si les couts le permettent.

 

La marine indienne souhaite avoir 3 porte-avions mais le seul dont elle dispose actuellement, l’INS Viraat, est « vieux, dépassé et trop couteux à entretenir, » explique le chef de la marine indienne, l’amiral D.K. Joshi.

 

L’état-major de la marine prend graduellement conscience qu’il faudra probablement désarmer le porte-avions avant la date prévue.

 

Le porte-avions, âgé de 55 ans, a déjà subi plusieurs modernisations, très couteuse pour le budget de la défense.

 

Le mois dernier, la marine a admis au service l’INS Vikramaditya, l’ancien Gorshkov russe. Le porte-avions est actuellement en route vers l’Inde. Il faudra encore 6 mois après son arrivée à Karwar sur la côte ouest, pour le rendre entièrement opérationnel. Il est attendu en Inde en janvier.

 

Seuls les Etats-Unis disposent de plusieurs porte-avions, tous à propulsion nucléaire. L’importance des porte-avions en océan Indien, est l’objet d’une attention particulière pour les stratèges après la mise en service du porte-avions chinois, le Liaoning.

 

La Chine a aussi annoncé la semaine dernière la mise en place d’une zone d’identification aérienne en mer de Chine Orientale, dans une zone qui est aussi revendiquée par le Japon et la Corée du Sud. Les porte-avions sont le meilleur outil pour le « contrôle maritime ».

 

La marine indienne prendra une décision définitive sur son projet de porte-avions nucléaire IAC-2 — d’un déplacement de 65.000 t — après avoir étudié les expériences de la Grande-Bretagne et de la France.

 

L’état-major de la marine s’est fixée une échéance de 2 mois pour fixer le type de propulsion. La propulsion nucléaire donnerait une meilleure autonomie au porte-avions, mais le réacteur est cher à construire.

 

La Grande-Bretagne a abandonné l’idée de la propulsion nucléaire pour son porte-avions Queen Elizabeth II à cause du cout. La France est le seul pays, à part les Etats-Unis qui ait construit son propre porte-avions nucléaire, le Charles de Gaulle.

 

L’autre décision concerne le type d’équipements : catapulte et brins d’arrêt (comme les porte-avions américains et français) ou sky-jump (comme le britannique).

 

Le projet de porte-avions IAC-2 de 65.000 tonnes, qui pourrait être baptisé le Vishal, suivra le Vikrant, ou IAC-1, un porte-avions classique de 44.700 t actuellement en construction à Kochi.

 

Le Vikrant a été mis à l’eau en aout dernier. Il pourrait être admis au service actif en 2017. Le Viraat, le seul porte-avions dont dispose actuellement la marine indienne, serait désarmé à cette date.

 

Référence : Calcutta Telegraph (Inde)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories