Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 19:55
Rafale Marine standard F3 (Crédits Dassault Aviation)

Rafale Marine standard F3 (Crédits Dassault Aviation)

La modernisation de 10 Rafale a pour objectif de doter la marine nationale d'une flotte homogène au standard F3 (Crédits : Dassault Aviation)

 

07/10/2014, Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Dassault Aviation a livré à la direction générale de l'armement (DGA) le premier exemplaire d'une tranche de dix Rafale Marine modernisés au dernier standard (F3).
 

Dassault Aviation a livré à la direction générale de l'armement (DGA) le Rafale M10, premier exemplaire d'une tranche de dix Rafale Marine retrofités au standard F3 (dernière version du Rafale Marine et Air). D'un montant de 240 millions d'euros, cette modernisation a pour objectif de doter la marine nationale d'une flotte homogène au standard F3. Cette opération participe à la montée en puissance du Rafale dans les flottilles de l'aéronautique navale, en remplacement du Super Etendard Modernisé dont les derniers exemplaires seront retirés du service en 2016. Les livraisons d'avions modernisés prendront fin en 2017.

Livrés au standard F1 avec des capacités limitées aux missions de défense aérienne, ces dix Rafale (M1 à M10) ont été produits à partir de la fin des années 90 pour remplacer les F-8 Crusader qui assuraient la protection aérienne du groupe aéronaval depuis 1964. Ce remplacement ne pouvant attendre la mise en service des standards polyvalents F2 et F3, les dix Rafale Marine ont donc été dotés d'un standard basique, dit F1. En revanche, tous les autres Rafale de la Marine et de l'armée de l'Air sont actuellement au standard F3. Ceux qui avaient été produits "au standard F2 ont été transformés facilement en F3. Le passage de F1 à F3 est plus complexe et nécessite un programme spécifique", souligne Dassault Aviation dans un communiqué publié ce mardi.

 

Une modernisation en profondeur

Un marché de retrofit a été conclu en 2009 qui associe Dassault Aviation, Thales, MBDA, Sagem, le Service Industriel de l'Aéronautique (SIAé) et la Marine nationale. Cette opération consiste à modifier les Rafale en profondeur (avion entièrement démonté et mis à nu) pour leur donner les mêmes capacités que les avions F3 actuellement produits. "Le gain opérationnel apporté par le standard F3 se traduit par un panel de nouvelles missions réalisables par ces avions", explique la DGA dans un communiqué publié ce mardi. Outre la défense aérienne, les capacités d'attaque au sol, de ravitaillement en vol, les Rafale Marine standard 3 disposent de capacités de lutte antinavires, de reconnaissance, de désignation laser et d'illumination autonome, et de frappe nucléaire.

Plus précisément, le passage du standard F1 au standard F3 suppose de nombreuses modifications, selon Dassault Aviation : nouveaux calculateurs électroniques modulaires, nouveaux écrans cockpit, changement des câblages électriques de l'avion, mise à hauteur du système de contre-mesure Spectra, évolution du radar RBE2 PESA (interchangeable avec la nouvelle antenne AESA), évolution des pylônes d'emport d'armement.

 

133 Rafale livrés sur 180 commandés

Le standard F3 confère au Rafale (Marine et Air) une polyvalence totale qui lui permet d'accomplir les missions suivantes, explique l'avionneur : interception et combat air-air avec canon de 30 mm et missiles Mica IR/EM (+ missiles Meteor à partir de 2018), appui au sol avec canon de 30 mm ; bombes guidées laser GBU-12/24 et bombes guidées Hammer ; frappes dans la profondeur avec missiles de croisière Scalp, attaque à la mer avec missile Exocet AM39 Block 2 et autres armements air-surface, reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec nacelle Areos ; ravitaillement en vol d'un Rafale à un autre (« buddy-buddy ») ; dissuasion nucléaire avec missile ASMP-A.

Sur les 180 Rafale commandés par la France, 133 ont été livrés à ce jour. "Facteur d'optimisation et de rationalisation des forces françaises, le Rafale a été conçu pour remplacer peu à peu sept types d'avions de combat de générations précédentes", rappelle Dassault Aviation. Selon le Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité Nationale (2013), il y aura à terme 225 avions de combat dans l'armée de l'Air et dans la Marine, contre près de 700 dans les années 90.

 

120.000 heures de vol, dont 16.000 en opérations

La flotte Rafale totalise actuellement 120.000 heures de vol, dont 16.000 en opérations. Depuis mi-2013, les Rafale de série sont dotés du radar à antenne active RBE2 AESA de Thales. Depuis son entrée en service, le Rafale a été utilisé sur tous les théâtres d'opération (Afghanistan, Libye, Mali, Centrafrique et Irak).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories