Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 13:56
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

25.01.2015 par Frédéric Lert - Aerobuzz.fr

 

L’aéronavale commence à faire appel à une « réserve volante » pour épauler ses propres instructeurs Rafale. Une première en France…

 

La fin du Super Etendard Modernisé (SEM) en 2016 avec le passage à une flotte 100% Rafale, la participation à l’opération Chammal et l’engagement soutenu du porte-avions, mais aussi la fin de contrat ou la mutation de nombreux pilotes confirmés : toute ces raisons font que l’Aéronavale se retrouve aujourd’hui face à une situation difficile en matière de formation.

« Le manque de pilotes qualifiés et d’instructeurs disponibles rend particulièrement compliqué la régénération des forces sur les bases quand le groupe aérien est embarqué » explique-t-on à l’état-major de l’aviation navale. « La transformation à venir de la flottille 17F sur Rafale vient en outre alourdir le flux normal des formations dans les flottilles ». Le passage du SEM vers le Rafale pourrait ne concerner qu’une quinzaine de pilotes, mais à l’échelle de l’aéronavale, petite boutique, ce nombre est suffisant pour créer un engorgement. D’autant que l’aéronavale aurait d’ores et déjà du mal à fournir son contingent d’instructeurs à l’Escadron de Transformation Rafale de Saint Dizier. Pour toutes ces raisons, l’institution a décidé de faire appel à des instructeurs réservistes sur Rafale.

On parle aujourd’hui de seulement cinq pilotes très expérimentés (Chefs de patrouille, avec au moins 2.500 heures de vol dont 500 de Rafale), dont deux seraient déjà à pied d’œuvre à Landivisiau. C’est peu mais cela n’en demeure pas moins une innovation pour la marine et même pour l’institution militaire française dans son ensemble. Les pilotes réservistes de l’armée de l’Air sont pour l’heure cantonnés au pilotage d’avions légers, mais rien ne dit que cela ne changera pas, dans le sillage des marins.

Une partie de l’activité de ces instructeurs se fera en simulateur pour former les jeunes, mais la nouveauté n’est pas là, puisque on peut déjà croiser un réserviste ou deux dans les couloirs du Centre d’Expertise (CENTEX) de Landivisiau qui abrite les deux simus de la base. Placer un pilote rendu à la vie civile dans le cockpit d’un Rafale, après un rapide processus de remise en jambe, constituera en revanche une petite révolution.

L’aéronavale est pour l’instant allée chercher ses volontaires dans les rangs de la Sécurité Civile. On y trouve quelques jeunes « anciens » du Rafale ayant quitté les forces assez récemment pour être requalifiés facilement. Autre avantage, l’activité très saisonnière de la Sécurité Civile (activité en été, relâche en hiver avec de bonnes plages d’inactivité) complète bien celle de l’Aéronavale. Certains pilotes de ligne travaillant sous contrat la moitié de l’année, par exemple en haute saison de mai à octobre, pourraient eux aussi convenir aux besoins de la marine. Pour l’institution, l’emploi d’instructeurs réservistes a vocation à durer et l’indisponibilité programmée du Charles de Gaulle pour entretien programmée (à priori pour 2017…) ne devrait pas fondamentalement changer la donne.

 

 

Repost 0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 16:55
Salon du Bourget 2015, Les marins du ciel au rendez-vous

 

15 Juin 2015 source Marine nationale

 

Du 15 au 21 juin, le salon international de l’aéronautique et de l’espace 2015 se déroulera au Bourget. Plus de 100 nations réparties en 290 délégations officielles, 3 000 journalistes ainsi que 140 000 visiteurs professionnels sont attendus.

 

Les marins du ciel vous donnent rendez-vous sur le stand du ministère de la Défense où ils présenteront leurs métiers et leurs missions. Un hélicoptère Caïman Marine sera à l’honneur dans sa version anti-sous-marine. Un Rafale Marine sera également présenté sur le stand de Dassault aviation, son constructeur.

 

Retrouverez sur le lien suivant le teaser de présentation des équipements du Ministère de la Défense : https://www.youtube.com/watch?v=BQYIV3kpudI

 

Informations pratiques

Le salon ouvre ses porte de 08h30 à 18h00

Du lundi au jeudi pour les professionnels ; Du vendredi au dimanche pour le grand public

Tarif : de 11 à 18€ pour le grand public / gratuit pour les enfants de moins de 7 ans

Entrée gratuite pour les militaires français d'active en uniforme ou en civil sur présentation de la carte professionnelle avec photo.

 

Accès :

Station « Le Bourget » sur le RER B

Station « Fort d’Aubervilliers » sur la ligne 7, puis bus 152 jusqu’à « Michelet – Parc des expositions »

Station « Porte de la Chapelle » sur la ligne 12, puis bus 350 jusqu’à « Michelet – Parc des expositions »

En voiture : sortie Le Bourget / Parc des Expositions

Repost 0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 15:55
L’aéronavale française par Frédéric Lert - Editions Histoire et collections

L’aéronavale française par Frédéric Lert - Editions Histoire et collections

 

23 mai 2015 par Gil Roy – Aerobuzz.fr

 

L’Aéronavale est un sujet inépuisable et cette fois-ci, c’est au tour de Frédéric Lert d’aborder le sujet avec un livre bien écrit et richement illustré, qui passe en revue de façon vivante les différents aéronefs porteurs de la cocarde à hameçon.

 

Une première partie historique, illustrée de quelques photos et commentaires bien sentis, est une forme d’échauffement pour le lecteur qui est rapidement transporté sur le pont du Charles de Gaulle ou dans le ciel de Bretagne. Au fil des 144 pages, on déroule progressivement les différents avions et hélicoptères, en commençant par le Rafale pour finalement arriver au Cap 10 qui ferme la marche.

 

Suite de l’article

Repost 0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 06:55
Rafale Marine Flottille 12F | TEASER


28 nov. 2014 Chasse Embarquée

 

Facebook Chasse Embarquée / French Navy pilots :
https://www.facebook.com/flottilles

Facebook Dream'n Fly :
https://www.facebook.com/pages/Dreamn...

Musique : Jesper Kyd-Aphelion

Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 12:55
La BAN Landivisiau à la pointe de la navigabilité

 

19 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

Le 18 novembre 2014, tous les acteurs de la maintenance aéronautique se sont rassemblés sur le site de la base d'aéronautique navale (BAN) de Landivisiau, aux côtés du personnel des formations de l’aéronautique navale locale. Une cérémonie a été organisée afin de mettre en valeur le haut niveau de navigabilité atteint par la BAN Landivisiau, sur le périmètre Rafale.

 

Le contre-amiral Bruno Thouvenin, commandant la force de l’aéronautique navale (ALAVIA), s’est ainsi vu remettre par le général de division aérienne Hervé Rameau, directeur de la sécurité aéronautique de l’Etat (DSAE), le diplôme de l’agrément FRA-145, lequel accrédite la BAN de Landivisiau et ses formations à assurer la maintenance des Rafale Marine.

 

Quatre ans d’effort collectif ont permis d'atteindre cet objectif, qui assure l’application des directives sur l’environnement réglementaire militaire et d’Etat français autant qu’européen dans le domaine de la maintenance aéronautique.

 

Cet agrément spécifique est le gage du maintien de la sécurité aérienne, tout en maîtrisant au mieux les coûts. Il appartient désormais à tous de faire vivre les processus identifiés, pour que la sécurité des équipages reste optimale.

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:57
Euronaval - Le Rafale Marine

 

28/10/2014 Economie et technologie

 

Le RAFALE de la Marine nationale est un atout décisif dans la conduite des opérations. Ses missions : pénétration, attaque au sol et à la mer par tout temps. Défense et supériorité aérienne ; Reconnaissance tactique et stratégique ; Dissuasion nucléaire.

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 16:55
Le Groupe Aérien Embarqué (video)


10 oct. 2014 Chasse Embarquée / French Navy pilots


Facebook Chasse Embarquée / French Navy pilots :
https://www.facebook.com/flottilles

Facebook Dream'n Fly :
https://www.facebook.com/pages/Dreamn...

Musique/Music :

Kredo - Transistor (Free download)
https://www.youtube.com/channel/UCETJ...

----------------------------------------­----------------------------------------­--------------

Online

Septembre - September 2014 : Dassault 40 ans Super Etendard
https://www.youtube.com/watch?v=n48Ua...

Août - August 2014 : GoPro Rafale 11F
https://www.youtube.com/watch?v=mQcU5...

Juillet - July 2014 : Super Etendard ( Teaser) :
https://www.youtube.com/watch?v=Mu7dI...

Avril - April 2014 : Fly in Formation :
https://www.youtube.com/watch?v=_1wGp...

Janvier - January 2014 : GoPro Rafale Cockpit :
https://www.youtube.com/watch?v=cP42v...

Septembre - September 2013 : Aéronavale - Chasse Embarquée
https://www.youtube.com/watch?v=IJoi3...

Juillet - July 2013 : Aéronavale SPIRIT - Rafale M
https://www.youtube.com/watch?v=kRIoW...

Mai - May 2013 : Flying
https://www.youtube.com/watch?v=9NwKd...

Avril - April 2013 : Aéronavale - Flottille 12F "Les Lascars"
https://www.youtube.com/watch?v=UN_d0...

Décembre - December 2012 : Aéronavale - Flottille 11F "Les Furieux"
https://www.youtube.com/watch?v=Hy3cr...

Repost 0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 06:50
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

12 Octobre 2014 Source : Marine nationale

 

Les 8 et 9 octobre, alors que le BPC fait cap sur Zeebrugge (Belgique), pour participer aux commémorations de la bataille de Dixmude, avec, à son bord, de nombreux invités civils et militaires, l’équipage profite du transit vers la mer du Nord pour poursuivre ses entraînements opérationnels.

 

Les deux jours en mer ont permis au BPC de procéder à plusieurs manœuvres aviation impliquant le personnel du bord, ainsi que des aéronefs de l’Aéronavale. Quatre Rafale Marine de la 12F ont ouvert le bal le 8 octobre pour une simulation de passe de tir à basse altitude. Une bonne occasion pour le Central Opérations du BPC de tester ses capacités de défense anti-aériennes, et pour les invités d’admirer le ballet des chasseurs depuis le pont d’envol. Les collégiens des établissements Jean Le Coutaller et Henri Wallon, de la région de Lorient, ont également assisté au spectacle. « Le passage des avions près du bateau était vraiment impressionnant », confie l’un des jeunes, qui embarque pour la première fois sur un bâtiment de la Marine nationale.

 

Malgré une mer peu clémente, plusieurs hélicoptères de la Marine nationale ont également procédé à des exercices d’appontage, d’approvisionnement et de transport vertical (Vertrep). Les manœuvres ont notamment impliqué des EC225 de la 32F. « Ces exercices, qualifiant pour le personnel de bord, sont courants lors des transits du bâtiment et permettent aux pilotes de l’Aéronavale, de l’armée de terre, de l’armée de l’air et des armées étrangères de profiter des capacités du BPC pour parfaire leur formation dans des domaines tels que l’appontage ou le transport de charge suspendue », explique le responsable du pont d’envol hélicoptères. Un exercice de simulation de crash hélicoptère a également été mené pour tester les capacités de réponse du bord.

En mission commémoration, les entraînements opérationnels se poursuivent à bord du BPC Dixmude
En mission commémoration, les entraînements opérationnels se poursuivent à bord du BPC Dixmude
Repost 0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 13:55
Landivisiau : Arrivée du premier Rafale F1 modernisé au Standard F3

 

09/10/2014 Marine nationale

 

Après près de trois ans de travaux, le premier des dix Rafale Marine rétrofités du standard F1 vers le standard F3 a atterri  sur la base aéronautique navale (BAN) de Landivisiau.

 

La transformation effectuée sur ces appareils a pour objectif de doter la Marine nationale d’une flotte homogène au standard F3. Après un passage dans les services de soutiens opérationnels, le Rafale Marine n° 10 renforcera les rangs de la flottille 12F.

 

L’opération concerne les dix premiers Rafale Marine(M1 à M10) livrés au standard F1, avec des capacités limitées aux missions de défense aérienne. Le standard F3 confère au Rafale Marine une polyvalence totale qui lui permet d’accomplir des missions :

    d’interception et de combat air-air avec un canon de 30 mm et des missiles Mica IR/AM,

    d’appui au sol avec un canon de 30 m, des bombes guidées laser GBU-12/24, des bombes guidées Hammer,

    de frappes dans la profondeur avec les missiles de croisière Scalp,

    d’attaque en mer avec les missiles Exocet AM39 Block 2 et autres armements air-surface,

    de reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec une nacelle Aréos,

    de ravitaillement en vol d’un Rafale à un autre,

    de dissuasion nucléaire avec le missile ASMP-A

 

Landivisiau : Arrivée du premier Rafale F1 modernisé au Standard F3

Le Rafale M10 rejoint les 27 Rafale déjà au standard F3. Les livraisons des avions rétrofités devraient prendre fin en 2017. La Marine disposera alors d’un parc de 42 Rafale.

Repost 0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 20:55
photo Dassault Aviation - P. Dhaudphoto Dassault Aviation - P. Dhaud

photo Dassault Aviation - P. Dhaud

 

SAINT-CLOUD, France, Oct. 7 By Richard Tomkins   (UPI)

 

The French government has received the first of 10 Rafale F1 naval jets upgraded by Dassault Aviation for expanded mission capabilities.

 

Dassault said the remaining aircraft will be delivered to DGA, the French armaments procurement agency, by 2017.

 

Upgrading of the aircraft involved full disassembly and outfitting with new modular electronic computers, new cockpit screens, a change to electrical wiring, installation of an enhanced Spectra counter-measures system, changes to weapon store stations and changes to the RBE2 PESA radar.

 

"The operational advantage provided by the F3 standard results in a variety of new missions achievable after the upgrade," DGA said. "In addition to air defense, ground attack and in-flight refueling, F3 standard Rafale Marines are capable of anti-ship attack, reconnaissance, laser designation and autonomous illumination, and nuclear strike."

 

The contract for upgrade is worth about $301 million. Working on the program with Dassault Aviation are Service Industriel de l'Aéronautique, the Ministry of Defense's aircraft workshops, Thales, MBDA and Sagem.

Repost 0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 19:55
Rafale Marine standard F3 (Crédits Dassault Aviation)

Rafale Marine standard F3 (Crédits Dassault Aviation)

La modernisation de 10 Rafale a pour objectif de doter la marine nationale d'une flotte homogène au standard F3 (Crédits : Dassault Aviation)

 

07/10/2014, Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Dassault Aviation a livré à la direction générale de l'armement (DGA) le premier exemplaire d'une tranche de dix Rafale Marine modernisés au dernier standard (F3).
 

Dassault Aviation a livré à la direction générale de l'armement (DGA) le Rafale M10, premier exemplaire d'une tranche de dix Rafale Marine retrofités au standard F3 (dernière version du Rafale Marine et Air). D'un montant de 240 millions d'euros, cette modernisation a pour objectif de doter la marine nationale d'une flotte homogène au standard F3. Cette opération participe à la montée en puissance du Rafale dans les flottilles de l'aéronautique navale, en remplacement du Super Etendard Modernisé dont les derniers exemplaires seront retirés du service en 2016. Les livraisons d'avions modernisés prendront fin en 2017.

Livrés au standard F1 avec des capacités limitées aux missions de défense aérienne, ces dix Rafale (M1 à M10) ont été produits à partir de la fin des années 90 pour remplacer les F-8 Crusader qui assuraient la protection aérienne du groupe aéronaval depuis 1964. Ce remplacement ne pouvant attendre la mise en service des standards polyvalents F2 et F3, les dix Rafale Marine ont donc été dotés d'un standard basique, dit F1. En revanche, tous les autres Rafale de la Marine et de l'armée de l'Air sont actuellement au standard F3. Ceux qui avaient été produits "au standard F2 ont été transformés facilement en F3. Le passage de F1 à F3 est plus complexe et nécessite un programme spécifique", souligne Dassault Aviation dans un communiqué publié ce mardi.

 

Une modernisation en profondeur

Un marché de retrofit a été conclu en 2009 qui associe Dassault Aviation, Thales, MBDA, Sagem, le Service Industriel de l'Aéronautique (SIAé) et la Marine nationale. Cette opération consiste à modifier les Rafale en profondeur (avion entièrement démonté et mis à nu) pour leur donner les mêmes capacités que les avions F3 actuellement produits. "Le gain opérationnel apporté par le standard F3 se traduit par un panel de nouvelles missions réalisables par ces avions", explique la DGA dans un communiqué publié ce mardi. Outre la défense aérienne, les capacités d'attaque au sol, de ravitaillement en vol, les Rafale Marine standard 3 disposent de capacités de lutte antinavires, de reconnaissance, de désignation laser et d'illumination autonome, et de frappe nucléaire.

Plus précisément, le passage du standard F1 au standard F3 suppose de nombreuses modifications, selon Dassault Aviation : nouveaux calculateurs électroniques modulaires, nouveaux écrans cockpit, changement des câblages électriques de l'avion, mise à hauteur du système de contre-mesure Spectra, évolution du radar RBE2 PESA (interchangeable avec la nouvelle antenne AESA), évolution des pylônes d'emport d'armement.

 

133 Rafale livrés sur 180 commandés

Le standard F3 confère au Rafale (Marine et Air) une polyvalence totale qui lui permet d'accomplir les missions suivantes, explique l'avionneur : interception et combat air-air avec canon de 30 mm et missiles Mica IR/EM (+ missiles Meteor à partir de 2018), appui au sol avec canon de 30 mm ; bombes guidées laser GBU-12/24 et bombes guidées Hammer ; frappes dans la profondeur avec missiles de croisière Scalp, attaque à la mer avec missile Exocet AM39 Block 2 et autres armements air-surface, reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec nacelle Areos ; ravitaillement en vol d'un Rafale à un autre (« buddy-buddy ») ; dissuasion nucléaire avec missile ASMP-A.

Sur les 180 Rafale commandés par la France, 133 ont été livrés à ce jour. "Facteur d'optimisation et de rationalisation des forces françaises, le Rafale a été conçu pour remplacer peu à peu sept types d'avions de combat de générations précédentes", rappelle Dassault Aviation. Selon le Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité Nationale (2013), il y aura à terme 225 avions de combat dans l'armée de l'Air et dans la Marine, contre près de 700 dans les années 90.

 

120.000 heures de vol, dont 16.000 en opérations

La flotte Rafale totalise actuellement 120.000 heures de vol, dont 16.000 en opérations. Depuis mi-2013, les Rafale de série sont dotés du radar à antenne active RBE2 AESA de Thales. Depuis son entrée en service, le Rafale a été utilisé sur tous les théâtres d'opération (Afghanistan, Libye, Mali, Centrafrique et Irak).

Repost 0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 08:55
Groupe aérien embarqué : la flottille 11F prend le relais de la 12F

 

12/09/2014 Marine nationale

 

Depuis la rentrée, les Rafale Marine et les Super-Étendard Modernisé s’entraînent tous les jours sur la base de l’aéronautique navale de Landivisiau (BAN) dans le cadre de leur maintien en  condition opérationnelle et de la qualification des jeunes pilotes. 

 

Il y a quelques jours, la flottille 11F (Rafale Marine) a pris l’alerte en relais de la 12F et est ainsi en mesure d’être déployée à tout moment sur le porte-avions. C’est également le cas de la 17F, flottille de Super-Etendard Moderniséet de la 4F, équipée de Hawkeye. 

 

Les avions de chasse de l’aéronautique navale représentent un outil majeur de projection de puissance. Le porte-avions Charles de Gaulle peut agir en tous points du globe sous faible préavis sur décision politique.

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 07:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

25 Juin 2014 Source: Marine nationale

 

Depuis le 4 juin des « silhouettes au nez pointu » disputent aux hélices la suprématie du ciel charentais. Ce sont les Rafale Marine de la flottille 12F qui ont pris leurs quartiers sur la base aérienne 709 de Cognac à l’occasion d’une campagne de tir. Un total de 150 hommes et 9 Rafale ont ainsi délaissé leur terre bretonne de la base d’aéronautique navale de Landivisiau pour venir s’installer à quelques encablures des champs de tir des Landes.

 

Programme chargé et objectifs ambitieux pour cette flottille mettant en œuvre des avions de chasse de dernière génération : tirs d’obus sur objectifs terrestres ou sur cible aérienne, de missiles air-air de type MICA, de bombes guidées laser de type GBU12 et LGTR ou encore de bombes propulsées guidées GPS de type AASM.

 

Le Rafale Marine est en effet un avion polyvalent, capable de délivrer de l’armement air-sol aussi bien qu’air-air au cours d’une même mission, aussi s’agit-il pour l’ensemble du personnel de maintenir un savoir-faire éprouvé au cours des derniers conflits.

 

« La flottille 12F est une unité opérationnelle faisant partie intégrante du groupe aérien embarqué à bord du porte-avions Charles de Gaulle, insiste un pilote expérimenté aux nombreuses missions opérationnelles. « Chaque pilote doit savoir tirer toute la panoplie des armements de l’avion. Et c’est bien là le challenge de la polyvalence. Nous avons adopté l’aphorisme américain : high standards, high expectations* ».

 

Après l’opération Bois-Belleau réalisée l’hiver dernier dans le Golfe Arabo-Persique et en océan Indien en coopération avec le groupe aéronaval américain de l’USS Truman, la flottille 12F devrait passer le flambeau de l’alerte opérationnelle à sa flottille sœur, la 11F, à compter du 1er septembre.

 

* Un niveau élevé pour de hautes attentes

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 11:22
Episode 2 - Au cœur du déploiement opérationnel du GAN

4 déc. 2013 FORCESFRANCAISES

 

Au cœur du déploiement opérationnel du groupe aéronaval "Bois Belleau"

 

Le groupe aérien embarqué (GAé) rejoint le porte-avions Charles De Gaulle au large de Toulon.

 

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 07:55
Photo Marine nationale Thibaut Claisse

Photo Marine nationale Thibaut Claisse

26/06/2013 Marine nationale

 

La flottille 11F (Rafale Marine) est déployée du 18 juin au 2 juillet 2013 sur la base aérienne 125 d’Istres pour son entraînement annuel à la simulation d’appontage sur piste (ASSP). 120 techniciens, 15 pilotes, 8 Rafale Marine et 2 officiers d’appontage sont mobilisés pour cette campagne sur une base de l’armée de l’Air.

 

Ces séances d’appontage simulé sur piste constituent une manœuvre importante dans la préparation des pilotes de la Marine nationale. Durant deux semaines, et à raison de deux créneaux d’ASSP quotidiens, les pilotes de la flottille 11F vont se ré entraîner, de jour comme de nuit dans la perspective d’un prochain déploiement sur le porte-avions Charles de Gaulle.

 

À Istres, un miroir d’appontage est installé et une piste est dessinée le temps de ces entraînements. Ce dispositif, appuyé par les officiers d’appontage, permet aux pilotes de la Marine d’évaluer et de corriger si nécessaire, leur position à l’approche et au moment d’atterrir.

 

La Marine nationale se déploie sur la BA 125 depuis 2009. Cette mesure correspond à l’engagement pris par le ministère de la Défense lors de la fermeture de la base d’aéronautique navale de Nîmes-Garons, où ces ASSP avaient précédemment lieu.

 

Le déploiement sur la base aérienne d’Istres de la flottille finistérienne a par ailleurs été l’occasion pour les pilotes et les techniciens de participer à l’entraînement «Tactical La Fayette Weeks».

 

Tactical La Fayette Weeks a pour objectif l’entraînement, dans un environnement réaliste, des équipages aux différentes phases tactiques d’une mission aérienne complexe avec, des phases de ravitaillement en vol, de pénétration basse et moyenne altitude et de combat aérien.

Photo Marine nationale – Jacques Tonard

Photo Marine nationale – Jacques Tonard

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories