Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 17:20
Système de chenilles militaires - photo Soucy

Système de chenilles militaires - photo Soucy

L'entreprise BAE, qui convoite un contrat de 2 milliards portant sur l'achat de 108 chars d'assaut, a annoncé dans le passé qu'elle retenait la société Soucy, de Drummondville, pour la fabrication des chenilles en caoutchouc.

 

15 novembre André Dubuc - La Presse

 

Des multinationales de l'industrie militaire multiplient les rencontres avec des fournisseurs québécois en vue d'étoffer le contenu canadien de leur soumission aux appels d'offres de la Défense nationale.

 

Des entreprises comme BAE Systems Hägglunds AB, Oshkosh Defense et la division défense de Mercedes-Benz Canada ont toutes participé en octobre à la 7e journée Donneurs d'ordres/Fournisseurs organisée par Sous-Traitance Industrielle Québec (STIQ), une association d'entreprises manufacturières.

 

STIQ recevait hier le ministre fédéral responsable de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, qui lui a confirmé hier l'octroi d'une subvention de fonctionnement de 1,6 million de dollars en trois ans.

 

Le ministre Lebel a profité de son passage dans la région de Montréal pour consentir une aide remboursable de 1,2 million au Groupe Meloche, de Salaberry-de-Valleyfield. Meloche est un fournisseur intégré de composants pour les secteurs de l'aéronautique et de la défense.

 

D'ailleurs, le Groupe Meloche est l'un de ces fournisseurs qui ont rencontré l'anglo-suédoise BAE Systems, a confirmé Hughe Meloche, président et chef de la direction de la PME ayant un chiffre d'affaires de 29 millions de dollars et employant 130 personnes.

 

Des chars et des camions

 

BAE est sur les rangs pour décrocher le contrat de 2 milliards portant sur l'achat de 108 chars d'assaut, appelés véhicules de combat rapproché (VCR). BAE a annoncé dans le passé qu'elle retenait la société Soucy, de Drummondville, en ce qui a trait à la fabrication des chenilles en caoutchouc de ses chars.

 

Retardée depuis deux ans, l'attribution des contrats d'acquisition et de soutien en service est prévue pour l'automne 2013, selon le site de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

 

Oshkosh Defense a pour sa part dévoilé au milieu de l'été son intention de répondre à un autre contrat des Forces armées canadiennes, soit celui concernant 1500 camions de modèle militaire normalisé pour les unités opérationnelles et le soutien logistique. La valeur de celui-ci s'élève autour de 1,1 milliard.

 

Quant à Mercedes-Benz, elle fait équipe avec Armatec, de London, en Ontario, contre Oshkosh pour ce même contrat de 1500 véhicules de soutien.

 

Le gouvernement du Canada impose le critère des retombées industrielles et régionales dans le processus d'approvisionnement de la Défense nationale, ce qui explique le jeu des alliances entre donneurs d'ordres internationaux et sous-traitants locaux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories