Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 17:25
FAA/FAG : fin de déploiement du renfort pour l’opération Harpie

 

15/01/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 1er décembre 2014 au 5 janvier 2015, la 2ecompagnie du Détachement Terre Antilles 33e RIMa (DTA 33) était déployée en renfort des forces armées en Guyane (FAG) pour conduire l’opération de lutte contre l’orpaillage illégal Harpie.

 

Le déploiement en Guyane de trois sections des forces armées aux Antilles a débuté par un stage intensif de quatre jours au centre d’entraînement en forêt équatoriale. Après une première préparation opérationnelle conduite en Martinique les marsouins du DTA ont reçu une dernière instruction spécifique in situ : déplacement et sécurité en pirogue, connaissance de la faune locale, pénétration en forêt à l’azimut…

 

Pleinement opérationnelles, les trois sections ont ensuite été déployées sur la vaste zone d’action du 3e régiment étranger d’infanterie des FAG et plus particulièrement dans les secteurs de Saint-Georges et de Camopi.

 

A Saint-Georges, une des missions de la section du lieutenant C. était d’assurer la protection et la pérennisation de la base opérationnelle avancée (BOA). Cette BOA est en effet un point d’appui des FAG servant à la fois de camp d’accueil, de lieu de préparation des missions et de remise en condition des patrouilles de militaires des FAG comme des gendarmes.

 

La section du lieutenant L. a quant à elle conduit des patrouilles d’action conjointe avec la gendarmerie nationale. Leur mission : renseigner et déceler toute activité d’orpaillage illégale dans le secteur de Degrad Laurens – zone d’orpaillage située dans le parc forestier amazonien de Guyane, à une quarantaine de kilomètres de la frontière brésilienne. Le premier jour de patrouille, la section a effectué 3 heure de pirogue et 7 heure de marche « en profonde » à la recherche de layons frais, signe d’une activité d’orpaillage. Dès le deuxième jour, la section, alors divisée en deux éléments de reconnaissance, a décelé les premières traces des orpailleurs et procédé au contrôle de deux étrangers en situation irrégulière qui les ont mené sur une zone de travail récemment installée. Résultats de la découverte : destruction du matériel d’orpaillage (une motopompe et 20 kg d’outillage notamment) et destruction des puits du site. Pendant trois jours et après 60 km parcourus à pied par la section, trois autres zones de vie et de travail ont pu être identifiées et détruites dans le secteur de Degrad Laurens grâce à l’action conjointe de la section du Détachement Terre Antilles et de la gendarmerie nationale.

 

Dans le cadre du dispositif de théâtre Antilles-Guyane, les militaires du DTA 33e RIMa peuvent être amenés à renforcer ponctuellement les forces armées en Guyane (FAG), notamment pour l’opération de lutte contre l’orpaillage illégal Harpie ou des missions de sécurisation du centre spatial guyanais lors des campagnes de lancement.

 

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le Théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG).

FAA/FAG : fin de déploiement du renfort pour l’opération Harpie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories