Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 17:55
Les poilus d’Alaska… en Alsace


15/12/2015 Armée de Terre

 

On le sait peu mais, lors de la Grande Guerre, quelques 450 chiens d’Alaska ont participé au succès de la France. En leur mémoire, l’armée de Terre s’associe aux divers évènements commémoratifs du 18 au 20 décembre organisés en Alsace.

 

L’hiver 1914 est rude, les routes de montagne sont impraticables et les réserves en nourriture et munitions de nos soldats sur le front d’Alsace-Vosges s’amenuisent. La seule solution pour assurer la logistique est d’utiliser des chiens de traineau d’Alaska. La mission secrète du renfort canin est montée en août 1915 pour une arrivée sur le front le 15 décembre de la même année. Rapidité, déplacements silencieux, transport de matériel… Les chiens-soldats s’avèrent être d’une aide précieuse et inestimable. Ils permettent à la France de sauver des vies, de conserver et de reprendre tous les sommets des Vosges durant la Grande Guerre.C’est dans cette optique que bénévoles et passionnés (dont des représentants de toute l’armée de Terre : 132e BCAT, chasseurs alpins, transmetteurs, fantassins, sapeurs des équipages du train) seront réunis en Alsace ce week-end afin d’honorer la mémoire de ces chiens-soldats. Un véritable hommage aux chiens militaires dont l’utilité se confirme encore aujourd’hui sur tous les théâtres d’opérations, intérieures ou extérieures. 

Repost 0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 09:40
F-22, assigned to the 90th Fighter Squadron, Joint Base Elmendorf-Richardson, Alaska - photo USAF

F-22, assigned to the 90th Fighter Squadron, Joint Base Elmendorf-Richardson, Alaska - photo USAF

 

20 septembre 2014 Romandie.com (AFP)

 

Washington - Plusieurs avions militaires russes ont été interceptés cette semaine dans des zones de restriction près de l'Alaska et au Canada par des avions américains et canadiens, ont indiqué vendredi des responsables américains de la Défense.

 

Mais aucun des appareils russes n'a pénétré dans les espaces aériens américain ou canadien, a précisé un porte-parole du commandement américain de la défense aérienne chargé de l'Amérique du Nord (Norad), Jamie Humphries.

 

Deux avions de chasse russes MIG 35, accompagnés par deux avions ravitailleurs et deux bombardiers de longue portée, sont entrés dans une zone de restriction américaine mercredi et ont été interceptés par des avions de chasse américains F-22 près de l'Alaska, selon ces responsables.

 

Les appareils russes ont quitté ensuite la zone sans incident, a affirmé à l'AFP un de ces responsables, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

 

C'est la première fois depuis longtemps que des avions de chasse pénètrent dans cette zone, a souligné un responsable américain.

 

Cette incursion mercredi a été suivie d'un deuxième incident jeudi impliquant deux bombardiers russes à longue portée, qui ont pénétré une zone de restriction canadienne.

 

Deux avions de chasse canadiens F-18 ont intercepté les bombardiers, qui ont quitté la zone sans incident, a encore dit M. Humphries.

 

Les zones de restrictions (air defense identification zone, ADIZ) sont situées aux confins de l'espace aérien d'un pays et servent de zones tampons, afin de laisser aux gouvernements le temps d'intervenir auprès d'avions potentiellement hostiles. Mais ces zones ne sont pas liées à des traités internationaux ni régulées par des lois internationales.

 

Ces incidents aériens ont coïncidé avec la visite aux Etats-Unis du président ukrainien Pedro Porochenko, dont le pays est en conflit avec des séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

 

Le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, a estimé qu'il n'y avait pas de lien entre cette visite et les incidents aériens.

 

Nous avons déjà été confrontés à ce genre d'incident. Nous les prenons très au sérieux. Et nous procédons à des interceptions régulièrement, a expliqué M. Kirby sur CNN.

 

Comme d'habitude, nous allons informer la Russie de nos intentions et nous évoquerons sûrement nos inquiétudes avec elle le moment venu, a-t-il ajouté.

 

On ne sait pas si les appareils russes se trouvaient dans ces zones en raison d'exercices annoncés par Moscou en extrême-Orient, y compris des entraînements dans la région de Kamchatka (est de la Russie).

 

Ces exercices surnommés Vostok-2014 ont commencé vendredi et doivent se poursuivre jusqu'au 25 septembre, avec 100.000 soldats et 120 avions, selon le ministère russe de la Défense.

Repost 0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 12:35
Eielson AFB Selected As Preferred Alternative for 1st Overseas-Based F-35As

 

Aug 7, 2014 ASDNews Source : US Air Force

 

Air Force officials announced Aug. 7 that Eielson Air Force Base, Alaska, was selected as the preferred alternative to host the first F-35A Lightning II squadrons in the Pacific area of responsibility.

Eielson was selected due to its ability to support the mission, economic factors and environmental considerations.

"Basing the F-35s at Eielson (AFB) will allow the Air Force the capability of using the Joint Pacific Alaska Range Complex for large force exercises using a multitude of ranges and maneuver areas in Alaska," said Secretary of the Air Force Deborah Lee James. "This, combined with the largest airspace in the Air Force, ensures realistic combat training for the DOD."

 

Read more

Repost 0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 13:20
Les Etats-Unis poursuivent le développement de la technologie contre les missiles balistiques

 

 

2014-03-05 xinhua

 

Les Etats-Unis continueront de développer les technologies et les équipements contre la menace croissante présentée par les missiles balistiques à travers le monde, a indiqué mardi un haut officier américain de défense.

 

Outre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et l'Iran, un nombre croissant de pays procèdent à des essais de missiles balistiques, a indiqué le vice-amiral de la Marine James Syring, directeur de l'Agence de défense antimissiles au ministère de américain la Défense.

 

"Et la capacité de ces missiles balistiques augmente elle aussi", a-t-il indiqué à la conférence sur les technologies et les exigences de défense, avant d'ajouter que son agence avait informé le Congrès des menaces auxquelles font face les Etats-Unis.

 

La démonstration par la RPDC de sa capacité à mettre une charge utile dans l'espace "compte pour quelque chose" et elle continue de se développer, a-t-il souligné.

 

L'examen préalable du budget fait par le secrétaire à la Défense Chuck Hagel soutiendra le renforcement de la défense du territoire, a-t-il rappelé.

 

Cela inclut le déploiement de 14 autres intercepteurs à Fort Greeley, en Alaska, qui seront mis en service d'ici fin 2017.

 

Il a ajouté que son agence envisageait également de déployer un radar supplémentaire dans la base de défense aérienne Kyogamisaki, au Japon.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories