Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 14:55
NERVA photo Nexter Robotics

NERVA photo Nexter Robotics

 

26 February 2015 defaiya.com

 

Nexter Robotics Sells 50 Robotics Systems in 2014Two years ago the Nexter Group announced the creation of a new subsidiary, Nexter Robotics, specialized in the design and marketing of land and air-land robots for defense and security applications. In 2013, Nexter Robotics acquired Wifibot, expert in the design of low cost research and development robots.

Armed with a consolidated and diversified range, Nexter Robotics sold more than 50 systems to customers such as the GIGN, the Swiss Police, Burma and the Dutch Army in 2014.

Today Nexter Robotics is still working on strengthening the versatility of the NERVA® robot, which can already carry out varied missions in defense, security, surveillance and rescue domains.

 

Read full article

Partager cet article

Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 17:55
La Mule ROBBOX sur le stand de Nexter à Eurosatory (Crédits G Belan)

La Mule ROBBOX sur le stand de Nexter à Eurosatory (Crédits G Belan)

 

24 juin, 2014 Guillaume Belan

 

Une des grandes tendances du salon Eurosatory 2014 et qui confirme les futurs axes du développement des forces est celle des robots terrestres. Tous les grands industriels du terrestre (ou presque..) s’y mettent, à l’instar d’Iveco (sur lequel nous reviendrons) ou de Nexter en France.

 

On connaît maintenant bien la gamme des Nerva chez l’industriel français : ce petit robot s’est développé en 2 ; 4 et maintenant 6 roues (pour franchir des escaliers, muni d’une chenille). Ce Nerva suscite l’intérêt et s’exporte : Italie, Japon, Hongrie, Espagne, Birmanie en ont acheté des exemplaires pour regarder, tester, réfléchir. Même s’il s’agit de petite quantité « pour voir », le marché est en train de s’éveiller.

 

la famille Nerva de Nexter Robotics (crédits: G Belan)

la famille Nerva de Nexter Robotics (crédits: G Belan)

 

L’autre tendance concerne les robots plus gros, style Mule, qui décharge le fantassin du lourd fardeau qui l’accompagne : armements, munitions, vivre, senseurs et autres systèmes de communication… Nexter ne s’y est pas trompé, et, à la demande d’une demande de l’État Major français, investit et explore le créneau. En partenariat avec la petite entreprise française Sera (aidée par un financement Rapid de la DGA), Nexter a présenté durant le salon Eurosatory sa solution Mule Robbox, un système robotisé de soutien logistique. Pour faire bref, Sera fournit le vehicule et Nexter l’intelligence robotique.

 

D’un poids de 800 kg, le Robbox offre une charge utile de 400 kg. Il est propulsé par deux moteurs (avant/arrière lui offrant une mobilité symétrique) à une vitesse de 45 km/h sur route (90 km/h max) et 30 km/h en tout chemin. Dotée de caméras, GPS, laser à balayage… la plateforme peut servir à différents usages et être déclinée en plusieurs versions : logistique mais aussi contre minage, air défense (présentée sur le stand de MBDA)…

 

En version logistique, deux modes sont d’ors et déjà prévus : décharge d’avion (aller et retour automatisés) et suivi d’un groupe de combat, en soutien. La Mule est là pour transporter le matériel d’une section et la soulager. La difficulté réside ici à ne pas gêner la manœuvre tout en étant proche. La DGA doit évaluer la mobilité du Robbox à la fin de l’année, tandis qu’une évaluation technico-opérationnelle est prévue en 2015.

Le Robbox en version défense aérienen, sur le stand de MBDA à Eurosatory (crédits: G Belan)

Le Robbox en version défense aérienen, sur le stand de MBDA à Eurosatory (crédits: G Belan)

Partager cet article

Repost0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 17:55
Nexter Robotics NERVA® LG UGV

12 déc. 2013 Nexter Group

 

The NERVA® LG robot helps soldiers maintain their full operational capacity by enabling them to project their sensory capabilities during the critical phases of reconnaissance and counter-IED (Improvised Explosive Devices) missions.

Designed and manufactured by Nexter, NERVA® LG is a natural complement for frontline vehicles and dismounted soldiers.

NERVA® LG is equipped with remote operational assistance functions, making it a robust solution that can quickly adapt to rapidly-changing operational environments while offering simplified use in high-stress situations.

Partager cet article

Repost0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 17:55
Nexter robotics vend son Nerva en Asie

Le robot Nerva en démonstration à Defexpo (crédits: G Belan)

 

11 février, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

C’est discrètement que le petit robot Nerva (relire l’article sur Nerva ici) engrange ses premiers succès. Il faut dire que le premier client surprend, il s’agit de la Birmanie. Nexter Robotics a en effet vendu ses 2 premiers Nerva en novembre dernier. Le groupe français s’apprête à les livrer dans les prochains jours. Il s’agit d’une première commande « pour voir » qui devrait être suivi d’un contrat pour une cinquantaine de systèmes. Le Nerva est ici vendu sous une version civile (senseurs dégradés). Mais il y a mieux: Nexter Robotics est en discussions avancées avec deux autres pays asiatiques : le Vietnam et les Philippines, pour leur vendre une dizaine de machines chacun.

 

Tant qu’à la Birmanie, leur utilisation sera de la surveillance et de la détection de mouvements grâce à une caméra thermique et des batteries additionnelles pour une autonomie accrue.

 

Une politique commerciale agressive

 

La petite filiale de Nexter a décidé d’adopter une politique commerciale plus volontariste et met à disposition gratuitement pour tout éventuel client intéressé, un parc de 10 robots Nerva. Et propose de développer, sur fonds propres, toutes charges utiles qui seraient demandées.

 

Et continue les discussions et tests avec les institutions françaises. Le 13 RDP l’a malmené pendant 2 semaines, « les retours sont enthousiastes » précise Joël Morillon, Directeur de Nexter Robotics. Reste que les responsables militaires semblent encore assez réticents à ce genre de nouveautés, qui vient bousculer leurs doctrines d’emplois. En France, la Gendarmerie (GIGN) ou encore les pompiers (BSPP) s’y intéressent et ont demandé des charges utiles spécifiques à Nexter (armes non létales fumigènes ou assourdissants, capteurs audio, NRBC…). Ils vont bientôt tester ces petits robots.

 

Nexter développe également la famille Nerva, avec le petit frère à deux roues (relire l’article de FOB ici), qui achève ses tests de qualification, tandis que Robotics réfléchit à un grand frère à 6 roues, beaucoup plus costaud.

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 11:55
Nexter Group recrute et se réorganise

10.10.2013 par Guillaume Belan

 

Le phénomène est assez rare et heureux dans cette période de marasme économique pour être souligné, le groupe français du terrestre recrute! En début d’année, déjà 55 postes avaient été ouverts et c’est maintenant près de 150 recrutements que Nexter souhaite réaliser. Il y a bien sûr les remplacements des départs à la retraite, mais la campagne de recrutement du groupe français va bien au-delà. Parmi ces ouvertures de postes, près de 90 CDI seront signés par Nexter, répartis entre les filiales Munitions et Systems. Les autres emplois ouverts concernent les jeunes en alternance, avec 60 contrats de qualifications qui doivent être signés cette année. Au total c’est plus de 200 postes qui auront été ouverts en 2013 par le groupe français. L’objectif pour Nexter est de renforcer la Recherche & Développement ainsi que de muscler la puissance commerciale du groupe. Ces effectifs vont aussi venir rajeunir le groupe et c’est une excellente nouvelle ! Cette vague de recrutement reflète également les ambitions de Nexter : un catalogue qui se renouvelle (Titus, Nerva…) et qui est essentiellement tourné vers l’export.

 

En parallèle, le groupe français se réorganise, dans la continuité des plans « Grand large », tourné vers la baisse des coûts et « Agilité et réactivité » . En bref, Nexter Systems s’adapte aux évolutions des marchés et se réorganise pour gagner à l’export tout en se mettant en ordre de marche pour le programme Scorpion. Avec tout d’abord la création d’un nouveau grand domaine baptisé Solutions Globales et Numériques (SGN), qui regroupe les activités systèmes d’informations (SIT…), simulation et vétronique.  L’objectif est d’apporter des réponses aux nouveaux besoins, notamment aux problématiques du programme Scorpion. Ensuite, dans un soucis de simplification de l’organisation, Nexter crée un domaine « Véhicules à roues », comprenant l’ensemble de la gamme du constructeur, des véhicules légers à ceux de combat (VBCI, Aravis, Titus…). Enfin, l’activité « Artillerie » se rapproche de celle « Armes et tourelles », ce nouveau grand domaine regroupant dorénavant tous les calibres, du 20 mm (ARX20…) jusqu’au 155 mm (Caesar…)

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 12:55
le Nerva LG (crédits Nexter ESSC)

le Nerva LG (crédits Nexter ESSC)

13.09.2013 par Guillaume Belan (FOB)

 

Nexter Robotics avait fait le déplacement à DSEI pour présenter son dernier né : le Nerva S (pour « Small »). Aux allures de Nerva coupé en deux, le petit dernier perd deux roues mais conserve les mêmes robustesse et capacités (vitesse de 15 km/h, caméra d’observation…) que son aîné mais en plus réduit et en plus simple. Il s’agit d’un produit robot d’entrée de gamme, donc moins cher (moins de 10 000 euros). Il dispose d’une poignée qui assure son équilibre et facilite la prise en main.

 

le Nerva S à côté de la version LG (crédits: Guillaume Belan)

le Nerva S à côté de la version LG (crédits: Guillaume Belan)

Le robot Nerva LG (lire l’article de FOB sur le Nerva), qui débute sa commercialisation intéresse par ailleurs les forces spéciales françaises, à savoir le 13ème RDP (régiment de dragons parachutistes), spécialisé dans le recueil du renseignement et qui fait partie de la brigade des forces spéciales Terre (BFST). Le 13ème  RDP va tester le robot de Nexter durant la seconde quinzaine d’octobre, particulièrement intéressé à exploiter son étanchéité. Nexter travaille au développement de roues plus grosses, sorte de palmes, qui permettraient au Nerva de pouvoir à la fois naviguer dans l’eau et rouler sur terre. Pour les besoins du 13ème RDP, le Nerva sera équippé d’une caméra thermique, d’une panoramique 360° ainsi que d’une caméra jour doté d’un puissant zoom (X30).

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories