Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 06:45
L’Aravis peint aux couleurs de l’ONU tel qu’il a été présenté au Gabon (Crédits photo : Nexter)

L’Aravis peint aux couleurs de l’ONU tel qu’il a été présenté au Gabon (Crédits photo : Nexter)

 

16 juin, 2015 Pierre Brassart (FOB)

 

Alors que l’attention est portée sur le salon du Bourget, une petite présentation a eu lieu aujourd’hui de l’autre côté de Paris. En effet, Nexter Systems a révélé son premier Aravis au ministre de la Défense du Gabon. En octobre 2014, le Gabon s’était porté acquéreur de douze de ces véhicules blindés afin d’équiper son bataillon déployé dans le cadre de la mission des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA).

 

Plus qu’un véhicule, c’est tout un système que le Gabon a décidé d’acquérir car, en plus du véhicule blindé proprement dit, il peut compter sur la tourelle téléopérée ARX 20 (là où la France a équipé les siens de tourelleaux téléopérés Kongsberg en 12,7 mm), sur le système anti-RPG PG-Guard (Slat Armor) et sur les mini-drones Nerva-LG (développés par Nexter Robotics). À partir de cette automne, les Aravis équiperont comme prévu le contingent gabonais de la MINUSCA, ce qui devrait leur offrir de nouvelles capacités en plus d’une protection accrue. Ce sera la première fois que l’Aravis est déployé dans le cadre d’une mission de maintien de la paix. Ceux achetés par la France servent dans les unités du génie, particulièrement dans le cadre des missions d’ouverture d’itinéraire.

 

Les Aravis gabonais semblent être équipés d’équipements supplémentaires par rapport à ceux livrés à la France. On peut notamment distinguer 3 lance-grenades fumigènes sur le côté gauche (probablement autant sur le côté droit) et deux projecteurs directionnels à l’avant du véhicule.

 

L’Aravis rejoint le cercle fermé des véhicules Nexter ayant servi dans le cadre de missions de maintien de la paix de l’ONU, les seuls autres membres de ce cercle étant le Leclerc, le VBCI et le CAESAR, tous ayant servi, ou servant encore, dans la FINUL au Liban.

 

L’Aravis est un véhicule 4×4 de 12,5 tonnes, aérotransportable, doté d’un très haut niveau de protection contre les mines et les engins explosifs improvisés (niveau 4 maximal du STANAG).

Partager cet article

Repost0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 17:55
Nexter 2014 Net Reaches €118M As Sales Jump 33%

 

Mar 18, 2015 defense-aerospace.com

(Source: Nexter; issued Mar 17, 2015)

 

Nexter: Confirmed Strong Growth

 

VERSAILLES, France --- In 2014, Nexter confirmed its strong growth, founded on its solid industrial, economic and financial fundamentals. The sustained innovation and sales activity at the heart of its organic development, combined with a targeted external growth strategy, with the acquisition of Mecar in Belgium and Simmel Difesa in Italy, allowed the Group to increase orders taken two-fold in the course of the financial year. International markets accounted for 56% of orders taken.

 

With a book-to-bill of 1.2, the order book totaled €5 billion at the end of December 2014, of which €2.8 billion of intentions to order for the conditional tranches of firm contracts on December 31, 2014. These orders represent more than 2 years of activity, with firm export orders now accounting for 53.2% of the order book.

 

The share of the ammunition sector increased to €883 million, as a consequence of the external growth in the course of the year, positioning the Group's ammunition activity amongst the top three ammunition manufacturers in Europe.

 

Turnover was €1.048 billion in 2014, up 33% on the preceding financial year. International activity progressed significantly, now accounting for 53% of turnover. On a like-for-like basis, and excluding external growth, turnover increased by about 25%.

 

For the ninth consecutive year, the Nexter Group posted an operating margin in excess of 13% of its turnover, reflecting the fact that it has honored its contractual commitments to its customers.

 

In 2014, Nexter Systems and KMW, convinced of the need to reinforce the defense sector on a European scale, announced their intention to share their future road ahead. On July 1, 2014, the shareholders of the two French and German companies signed a memorandum of understanding for an equally owned alliance. This project is progressing and should produce concrete results in 2015.

 

 

Nexter’s business includes the supply of weapons systems and ammunition for Army, Air Force, Navy and law enforcement applications. The range of products offered by Nexter includes: Artillery systems CAESAR, TRAJAN and, 105LG1, Leclerc MBT, VBCI IFV, ARAVIS highly protected armoured vehicle, TITUS, an armoured 6x6, BONUS smart ammunition, all backed up by customer service, support and recycling.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 12:45
Aravis - photo Yves Debay, Nexter

Aravis - photo Yves Debay, Nexter


 

Versailles, le 29 octobre 2014 – Nexter Systems

 

Philippe Burtin, Président Directeur Général du Groupe, a signé ce jour le contrat pour la fourniture de 12 véhicules 4x4 hautement protégés ARAVIS® en présence des Ministres de la Défense français et gabonais, Jean-Yves Le Drian et Ernest Mpouho Epigat.

 

Equipés de tourelles 20mm téléopérées ARX20, du système de protection anti-RPG PG-Guard, et des mini-robots de reconnaissance NERVA®LG, ces 12 ARAVIS® équiperont un bataillon qui sera prochainement déployé en République centrafricaine sous l’égide des Nations -Unies au sein de la MINUSCA.

 

A propos de Nexter Systems

Nexter, grâce à sa maîtrise des systèmes blindés de combat terrestre, a pour vocation de répondre aux besoins des armées de Terre française et étrangères. Son domaine d'activité s'étend à la fourniture de systèmes et de munitions pour les armées de l'Air et de Terre, et la Marine. Le chiffre d'affaires de Nexter s'est établi pour 2013 à 787 M€ et l'entreprise alloue 18% de son chiffre d'affaires aux activités de Recherche & Développement. La gamme de produits proposés par Nexter est notamment composée de véhicules multi -missions ARAVIS®, véhicules de combat VBCI, systèmes d'artillerie CAESAR®, TRAJAN® et 105 LG, munitions intelligentes BONUS, services clients, soutien et revalorisation.

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 16:50
L’Aravis « polonisé » durant le salon MSPO sous les couleurs de Rosomak (groupe PGZ) crédits: G Belan

L’Aravis « polonisé » durant le salon MSPO sous les couleurs de Rosomak (groupe PGZ) crédits: G Belan

 

16 septembre, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

Le programme s’appelle Pegaz, le RFI (Request for Information) a été émis il y a à peine quelques semaines et il concerne pas moins de 600 véhicules. La français Nexter se place dans ce grand appel d’offre polonais, qui doit venir fournir un véhicule fortement protégé avec une bonne mobilité pour divers usages : forces spéciales, police militaire, troupes de montagnes… Un très fort contenu national (ou « polonisation ») doit être proposé pour les industriels étrangers souhaitant participer. C’est pourquoi on pouvait voir l’Aravis de Nexter sur le stand de l’industriel du terrestre polonais Rosomak (groupe PGZ) durant le salon MSPO qui s’est tenu début du mois à Kielce. Le partenaire polonais sera en charge de l’adaptation aux spécificités locales et produira localement l’Aravis, rebaptisé pour l’occasion le Chacal.

 

De nombreux compétiteurs sont attendus pour cet appel d’offre, et un autre français, Thales participe face à Nexter, et présente son Hawkei, dessiné pour le besoin Australien mais proposé à l’export et dont la dernière version a été dévoilée durant le dernier Eurosatory (relire ici).

 

Thales est déjà bien implanté en Pologne et bénéficie d’une présence importante, avec 200 employés polonais et de nombreux partenariats avec des sociétés locales.

 

La tourelle T40 CTA proposée à Varsovie

 

Quant à Nexter, l’industriel du terrestre français propose également sa dernière tourelle T40, basée sur le nouveau calibre novateur : le 40 mm télescopé. Reste qu’il va falloir convaincre les polonais qui, pour leur flotte de blindés 8X8, ont émis un besoin pour 150 tourelles téléopérées de 30 mm. Le grand avantage de la 40 mm CTA, est que dans un encombrement réduit, les effets terminaux sont sans comparaison et avoisinent ceux d’un 90 voir 105 mm. Redoutable contre des BMP3 surblindés que Varsovie a sans doute à l’esprit, alors que le 30mm ne ferait que les égratigner. Nexter propose aux polonais toute la partie automatisation de sa tourelle et pourrait bien faire bouger les lignes avec son produit.

Partager cet article

Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 16:55
Eurosatory 2014 - JT n° 5 - Vendredi 20 juin

 

20.06.2014 Ministère de la Défense

 

Suivez en direct l'actualité du salon Eurosatory dès 14h, qui se tient à Parc des Expositions de Paris Nord du 16 au 20 juin 2014.

Partager cet article

Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 18:55
Le Titus en démonstration (Crédits G Belan)

Le Titus en démonstration (Crédits G Belan)


18 juin, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

« Nous avons fait ce que nous avons toujours dit : être un acteur de la consolidation » a annoncé tout de go le PDG de Nexter, Philippe Burtin durant une présentation à la presse du véhicule Titus et de la présence du groupe français à Eurosatory vendredi dernier. Car avec la récente acquisition des sociétés munitionnaires SNPE Eurenco en décembre dernier et Mecar et Simmel Difesa en mai, Nexter est devenu un acteur majeur du secteur munitionnaire.

« Marché le plus concurrentiel de la défense » le terrestre demeure néanmoins « un marché actif » précise le PDG de Nexter, déclarant que « le monde entier est notre marché ». Le groupe français est « présent sur toutes les grandes consultations mondiales, soit plus de 200 opportunités commerciales et une centaine d’affaires en cours ». Avec 7% du chiffre d’affaires du groupe dédié à l’effort commercial, Nexter est clairement entré dans une démarche pro-active et tourné vers l’export, face à un marché national morose. Avec une organisation simplifiée, le français se veut « agile et réactif, avec des ambitions pragmatiques ». Notons au passage la création d’un nouveau pôle  au sein de Nexter System, celui « Domaines Solutions Globales et Numériques » couvrant les activités touchant aux systèmes d’informations, simulation et vétronique (réseaux éléctroniques des véhicules).

Les objectifs affichés du groupe sont d’ailleurs là pour appuyer ces ambitions, Nexter prévoit un objectif de chiffre d’affaires aux alentours d’un milliard d’euros pour 2014 « après un repli temporaire en 2013, du à un ralentissement de l’activité, qui va repartir ». Le PDG de fixer le cap « nous devons consolider noter développement à moyen terme ».

 

L’Aravis muni d’une échelle d’assaut (Crédits G Belan)

L’Aravis muni d’une échelle d’assaut (Crédits G Belan)

 

Eurosatory

 

Ces ambitions sont bien visibles en ce moment sur le salon Eurosatory. Avec 6000 m2 de stand, Nexter a sorti le grand jeu : tous ses véhicules et ses derniers développements : munitions diverses, tourelle T40, différentes versions du Caesar, Leclerc modernisé, AMX10RC revalorisé, VBCI en différentes versions, Aravis en plusieurs configurations (dont un équipé d’une échelle d’assaut), robots (dont un projet de Mule), NBC, optroniques, technologies diverses…. le stand de l’industriel est  le plus grand du salon cette année !

Reste que le produit phare chez Nexter est cette année le Titus. « Excellente mobilité tactique, allonge stratégique, autonomie et confort » , le blindé 6X6 modulaire de Nexter, dernier né de la gamme, est entré en campagnes d’essais intensives, particulièrement au Moyen Orient, où il va repartir dès Eurosatory terminé.

 
UGV ROBBOX concept de Mule dévoilé à Eurosatory (Crédits G Belan)

UGV ROBBOX concept de Mule dévoilé à Eurosatory (Crédits G Belan)

 

Le Titus

 

Basé sur un châssis Tartra, le Titus est propulsé par un moteur Cummins de 440 chevaux. Un second prototype de pré-série sera disponible fin d’année équipé d’un moteur de 500 chevaux.

Côté protection, celle balistique atteint des niveaux 2 à 4(Stanag Otan), celle contre les mines est de niveaux 4a et 4b ainsi qu’une protection contre les attaques d’engins explosifs improvisés (IED) de 150 kg.

Avec un volume intérieur de plus de 14 m3 complété de 4 m3 d’espace de stockage et une coque qui s’ouvre vers l’extérieur, le Titus dispose d’une rampe d’accès à 280 mm minimum du sol. Il peut être équipé de n’importe quel type de tourelle téléopérée de 7,62 à 20 mm, ainsi que des lanceurs de grenades de 40 mm. Tous ces accessoires sont équipés de capteurs thermiques dernière génération et de viseurs laser. Deux mitrailleuses légères peuvent être ajoutées en haut à l’arrière du véhicule.

Partager cet article

Repost0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 11:55
Le 4X4 blindé Aravis fait face à 79 concurents dans le monde. (crédit photo Yves Debay, Nexter)

Le 4X4 blindé Aravis fait face à 79 concurents dans le monde. (crédit photo Yves Debay, Nexter)

 

 

01/03/2013 Par Véronique Guillermard – LeFigaro.fr

 

Détenu à 100% par l'État, le fabricant français de matériels militaires terrestres monte en puissance à l'exportation.

 

C'est une révolution discrète mais cruciale. En quelques années, Nexter (l'ex-Giat Industrie) a inversé le balancier entre la commande nationale et l'exportation. Les contrats export ont représenté 75% des 862 millions d'euros des nouvelles affaires signées en 2012. Le groupe vient d'ailleurs d'annoncer la signature d'une commande de 37 canons autotractés Caesar en Indonésie pour une valeur de 115 millions d'euros.

 

Une percée à l'international qui est d'autant plus belle que la concurrence est devenue redoutable. 80 fabricants de véhicules blindés légers - comme le gros 4X4 armé Aravis de Nexter -, dont 12 occidentaux se battent sur ce segment de marché. On compte 27 acteurs dont 12 européens et américains sur celui des munitions, 35 dont 29 dans les BRICS sur celui des blindés moyens... mais seulement 14 spécialistes des chars de bataille dont 5 en Europe et en Amérique du Nord.

 

Un contrat d'artillerie géant en Inde

 

«Dans un monde de plus en plus incertain, les opportunités sont nombreuses et Nexter a des atouts pour les transformer en réussite», estime Philippe Burtin, PDG du groupe détenu à 100% par l'Etat. Et d'abord une gamme de produits renouvelés et enrichis que l'on retrouve en compétition sur tous les grands appels d'offres dans le monde.

 

Le VBCI, le véhicule blindé de combat d'une valeur catalogue de 4 millions d'euros, est en short list au Canada qui veut acheter 138 engins. «Ni Boxer, ni Patria ne sont là. Nous avons comme rival l'américain General Dynamics et son véhicule à roues Piranha», note Philippe Burtin. Ottawa devrait choisir son fournisseur cette année, les armées canadiennes piaffant d'impatience depuis 2009, année de la remise des premières offres, de moderniser leur parc.

 

Au Danemark, Nexter et son rival américain s'affrontent également à l'issue des premières sélections pour un contrat de 250 blindés. Mais ils doivent aussi faire face à trois autres groupes porteurs d'offres pour des engins à chenilles. L'arbitrage des Danois est attendu en 2014.

 

Le VBCI est aussi en lice aux Emirats Arabes Unis pour une commande géante de 700 exemplaires. A la clef, un partenariat industriel assorti d'un transfert de technologie: Abu Dhabi veut développer sa propre industrie d'armements terrestres. L'engin blindé interesse également le Qatar et le Koweit.

 

En Inde, «le grand marché de l'artillerie pour les dix ans à venir», Nexter est seul en lice avec Trajan, son canon tracté de 155 mm, face au groupe industriel Israélien Elbit. L'enjeu? Un énorme contrat pour 1 400 canons.

 

34 VBCI engagés au Mali

 

Après l'Afghanistan, Nexter profite à plein de l'engagement de l'armée française au Mali pour démontrer les capacités de ses matériels. «34 VBCI, 2 canons Caesar et 30 AMX 10RC dont nous assurons la maintenance, sont en opération au Mali», confirme Philippe Burtin.

 

Cette accélération à l'international permettra à Nexter de contrebalancer la baisse attendue des commandes d'équipements destinés à l'armée de terre qui risque, selon plusieurs experts, d'être la grande perdante des arbitrages du gouvernement dans le cadre de la future loi de programmation militaire.

 

Pour l'heure, le contrat de 630 VBCI pour l'armée française n'est pas encore achevé. «Les dernières livraisons sont prévues en 2015 et le VBCI sera prolongé avec un véhicule de tonnage supérieur (32 tonnes) dont le contrat a déjà été notifié», souligne le PDG de Nexter. Il rappelle que le contrat VBCI pour l'armée française représente 30% de la charge de travail des usines françaises du groupe.

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 11:55
Nexter Group recrute et se réorganise

10.10.2013 par Guillaume Belan

 

Le phénomène est assez rare et heureux dans cette période de marasme économique pour être souligné, le groupe français du terrestre recrute! En début d’année, déjà 55 postes avaient été ouverts et c’est maintenant près de 150 recrutements que Nexter souhaite réaliser. Il y a bien sûr les remplacements des départs à la retraite, mais la campagne de recrutement du groupe français va bien au-delà. Parmi ces ouvertures de postes, près de 90 CDI seront signés par Nexter, répartis entre les filiales Munitions et Systems. Les autres emplois ouverts concernent les jeunes en alternance, avec 60 contrats de qualifications qui doivent être signés cette année. Au total c’est plus de 200 postes qui auront été ouverts en 2013 par le groupe français. L’objectif pour Nexter est de renforcer la Recherche & Développement ainsi que de muscler la puissance commerciale du groupe. Ces effectifs vont aussi venir rajeunir le groupe et c’est une excellente nouvelle ! Cette vague de recrutement reflète également les ambitions de Nexter : un catalogue qui se renouvelle (Titus, Nerva…) et qui est essentiellement tourné vers l’export.

 

En parallèle, le groupe français se réorganise, dans la continuité des plans « Grand large », tourné vers la baisse des coûts et « Agilité et réactivité » . En bref, Nexter Systems s’adapte aux évolutions des marchés et se réorganise pour gagner à l’export tout en se mettant en ordre de marche pour le programme Scorpion. Avec tout d’abord la création d’un nouveau grand domaine baptisé Solutions Globales et Numériques (SGN), qui regroupe les activités systèmes d’informations (SIT…), simulation et vétronique.  L’objectif est d’apporter des réponses aux nouveaux besoins, notamment aux problématiques du programme Scorpion. Ensuite, dans un soucis de simplification de l’organisation, Nexter crée un domaine « Véhicules à roues », comprenant l’ensemble de la gamme du constructeur, des véhicules légers à ceux de combat (VBCI, Aravis, Titus…). Enfin, l’activité « Artillerie » se rapproche de celle « Armes et tourelles », ce nouveau grand domaine regroupant dorénavant tous les calibres, du 20 mm (ARX20…) jusqu’au 155 mm (Caesar…)

Partager cet article

Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 10:53

Aravis---photo-RP-Defense.JPG

photo RP Defense

 

24.03.12 estrepublicain.fr

 

Le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, a évoqué samedi à Ryad avec son homologue saoudien, le prince Salmane Ben Abdel Aziz, le partenariat entre les ministères de la Défense des deux pays, a rapporté l’agence officielle SPA.

 

«La rencontre a été consacrée à l’examen du renforcement des relations bilatérales en général et du partenariat entre les ministères de la Défense des deux pays en particulier», a déclaré le prince Salmane à propos de ses entretiens avec son homologue français, selon l’agence saoudienne.

 

Il a rappelé que de «solides relations lient les deux pays depuis 1926» et s’est félicité de la concordance des vues entre Paris et Ryad sur diverses questions, toujours selon Spa.

 

M. Longuet, cité par l’agence saoudienne, s’est félicité de la stabilité dont jouit l’Arabie saoudite et qui lui permet de jouer un «rôle vital» dans un monde en évolution.

 

Il a affirmé la volonté de son pays de «développer son partenariat avec l’Arabie saoudite dans différents domaines».

 

La France est un fournisseur d’armements à l’Arabie saoudite, notamment à la marine de guerre.

 

Fin février, le groupe d’armement terrestre Nexter a annoncé avoir décroché une commande ferme de 73 blindés Aravis en Arabie saoudite, premier succès de ce véhicule de reconnaissance à l’étranger.

Partager cet article

Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 12:04

Aravis - Eurosatory 2010 photo DICoD

photo ministère de la Défense

 

29/02/2012 Daily-Bourse.fr (AFP)

 

Le groupe d'armement terrestre Nexter a décroché une commande ferme de 73 blindés Aravis en Arabie saoudite, premier succès de ce véhicule de reconnaissance à l'étranger, a annoncé mercredi son PDG Philippe Burtin.

 

"Nous avons enregistré la semaine dernière une commande ferme de 73 Aravis", a déclaré M. Burtin à la presse en présentant les résultats du groupe pour 2011. "C'est la seule commande entrée en carnet" mais les discussions se poursuivent pour répondre à de nouveaux besoins, a-t-il ajouté.

 

Il s'est refusé à chiffrer le montant de la commande, la première à l'exportation pour ce blindé développé par Nexter sur ses propres fonds.

 

L'Aravis est un nouveau blindé de reconnaissance de 13 tonnes, ultra-protégé pour supporter les explosions de bombes placées au bord des routes (connues sous l'acronyme d'IED pour improvised explosive device) qui ont fait des ravages en Irak et en Afghanistan.

 

L'Aravis a été vendu à quinze exemplaires à l'armée française et il a fait ses preuves en Afghanistan, a expliqué Michel Bonnefis, PDG du Pôle Equipements du groupe.

 

Le montant du contrat français s'élevait à près de 20 millions d'euros pour les 15 véhicules, soit près d'1,3 million par exemplaire.

 

Le Délégué général à l'armement Laurent Collet-Billon avait évoqué ce contrat la semaine dernière, ajoutant que l'Arabie saoudite envisageait d'en acheter davantage.

 

Nexter, fabriquant de blindés, d'artillerie et de munitions détenu à 100% par l'Etat français, développe une activité commerciale intense à l'étranger sur un marché très compétitif.

Partager cet article

Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 12:44

Aravis---Eurosatory-2010-photo-DICoD.JPG

Aravis - Eurosatory 2010 - photo DICoD

 

The Nexter Aravis is a high mobility 4x4 protected multi-mission vehicle intended for land forces in scenarios such as Iraq and Afghanistan

 

February 25, 2012, Armyrecognition

 

Laurent Collet-Billon Delegate General for the French Armaments Procurement Agency (DGA) confirmed this Monday, February 20, 2012 during the presenting of the DGA 2011 results, that the French Defence Company manufacturer Nexter has signed a contract in late 2011 with Saudi Arabia, for "between 100 and 200" ARAVIS 4 x 4 armoured vehicle.

 

This is the first export contract for the high protected armoured vehicle Aravis, which has been designed, developed and manufactured by Nexter. The vehicle was unveiled in 2008 at the International Defence Exhibition Eurosatory in paris, France.

 

An order for 15 ARAVIS vehicles was placed by the Délégation Générale pour l'Armement (French army procurement agency DGA) in April 2009 for use by the French Army as a reconnaissance and escort vehicle for engineer units. The Aravis is currently in use by the French armed forces in Afghanistan.

 

Canon-Caesar---photo-Sirpa-Terre.jpg

photo Sipa Terre

 

In July 2006, Saudi Arabia has placed an order for 80 CAESAR 155mm wheeled self-propelled howiter which are also manufactured by The French Company Nexter.

 

The vehicle ARAVIS for Saudi Arabia should be equipped with a remote weapons system armed with a 20mm Nexter gun ARX-20.

Partager cet article

Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 13:15
Aravis - photo RP Defense

Aravis - photo RP Defense

22.02.2012 par P. CHAPLEAU Lignes de Défense

 

Intéressant  sujet des collègues du blog FOB qui confirment une info d'octobre dernier:

 

L'info avait été donnée en octobre dernier par la Lettre de l'Expansion qui annonçait une prochaine signature "portant sur l'acquisition par l'Arabie Saoudite de 73 véhicules blindés Aravis à 0,6 million d'euros pièce. Près de 191 engins pourraient être commandés ultérieurement".

Partager cet article

Repost0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 06:00

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/futur-site-terre-images/breves/afghanistan-premiere-releve-du-doip-du-13e-rg/1177716-1-fre-FR/afghanistan-premiere-releve-du-doip-du-13e-rg.jpg

Le véhicule blindé hautement protégé Aravis en Afghanistan. Crédits : ECPAD

 

18/04/2011 ARMEE DE TERRE

 

Les militaires du 13e  régiment du génie (13e  RG) du Valdahon armant le détachement d’ouverture d’itinéraire piégé (DOIP) sont rentrés d’Afghanistan le 12 avril 2011.

 

Le 13e  RG  a été mandaté pour déployer et perfectionner le DOIP en Afghanistan  d’octobre 2010 à octobre 2011. Projeté en Afghanistan depuis octobre 2010, le DOIP est de retour au régiment depuis le 12 avril 2011. 2 autres sections du 13e  RG en assurent la relève. Le DOIP est composé de 2 sections : une section sur Buffalo et une section protection dépollution  (SPD) sur véhicules blindés hautement protégés (VBHP) Aravis . Elles œuvrent de concert sur le théâtre et constituent une capacité unique de l'armée de Terre. Sa mission principale : ouvrir les axes  au profit de groupements ou sous-groupements tactiques interarmes et de convois logistiques. Il s’agit de recherche et de lutte contre les engins explosifs improvisés  (IED pour « improvised explosive device ») puis de reconnaissance d’axes pour le désengagement des unités. Au total, près de 5 000 km ont été ouverts ou reconnus en 6 mois sans explosion d’IED après le passage du DOIP.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories