Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 12:30
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

12/01/2016 Sources : Etat-major des armées

 

Le 11 janvier 2016, le commandant de laTask-Force 53 a assisté aux ravitaillements à la mer par le Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne du porte-avions Charles de Gaulle, de la frégate de défense anti-aérienne Chevalier Paul, puis de la frégate allemande Augsburg.

 

Les 10 et 11 janvier 2016, la Marne a reçu le Commodore Kaiser, officier supérieur de l’US Navy. Bâtiment logistique du déploiement Arromanches 2, le BCR Marne est placé, depuis le franchissement du canal de Suez, sous le commandement tactique du Commodore Kaiser, commandant des moyens logistiques de la 5e flotte des États-Unis et responsable du soutien des forces navales alliées dans l’océan Indien. Son état-major est situé dans la base américaine Mina Salman de Manama au Bahrein.

 

Le 11 janvier, pendant cinq heures, la Marne a délivré plus de 1 500 m3 de carburant et les marins du bâtiment ont échangé 200 palettes. Munitions, vivres, matériel et courrier ont ainsi transités depuis la Marne vers les ravitaillés, le ravitailleur récupérant en retour les déchets et les dépêches au départ.

 

Pendant que le Groupe aéronaval (GAN) reprenait ses opérations au-dessus de la Syrie et de l’Irak, la Marneest repartie faire son plein pour effectuer les prochains ravitaillements à la mer prévus la semaine suivante.

 

Depuis son entrée dans la zone le 7 décembre 2015, la Marne est intégrée à la Task force 53, force logistique essentiellement américaine composée de 11 bâtiments de soutien et de ravitaillement. Répondant d’abord aux besoins de son principal client, le porte-avions Charles de Gaulle, et par conséquent à ceux des escorteurs du GAN, le BCR répond également aux besoin des alliés de la France déployés dans la zone.

 

C’est ainsi que le 28 décembre 2015, la Marne a bénéficié d’un ravitaillement en carburant aéronautique de la part de l’USNS John Lenthall. Le 11 janvier 2016, c’était au tour de la frégate britannique HMS Defender, intégrée à la Task Force 58, de bénéficier du soutien du ravitailleur français.

 

Au cours des prochaines semaines, de nombreuses manœuvres logistiques sont programmées dans le golfe Arabo-persique au départ d’Abu Dhabi, Djebel Ali ou de Bahrein. Avec déjà 40 ravitaillements à son actif depuis le début de la mission Arromanches 2, le BCR Marne poursuivra les rotations et les ravitaillements à la mer au service de l’opération Chammal ou des besoins alliés.

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise actuellement 3 500 militaires. Aux côtés de la coalition, elle combat le groupe terroriste Daech en Irak et en Syrie, en frappant l’organisation terroriste avec ses moyens aériens. Le dispositif de la force Chammal comprend également des militaires projetés à Bagdad et Erbil pour assurer la formation et le conseil des militaires irakiens. Les moyens aériens sont composés de 38 chasseurs (armée de l’Air et Marine nationale), ainsi que de capacités de renseignement, de commandement, de contrôle (C2) et de ravitaillement. Depuis le 23 novembre 2015, le groupe aéronaval (GAN) est intégré à la force Chammal. Il est composé du porte-avions Charles de Gaulle, de la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul, de la frégate multi-mission (FREMM) Provence, de la FREMM Aquitaine, du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne, de la frégate allemande Augsburg. Le 26 novembre 2015, la frégate légère furtive (FLF) Courbet a également rejoint le dispositif Chammal en Méditerranée orientale. Si nécessaire, le dispositif peut être soutenu par des moyens complémentaires de ravitaillement (C135-FR) et de contrôle aérien (E3F).

photo Marine Nationalephoto Marine Nationale
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 17:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

27 Février 2015 Source : Marine nationale

 

Au terme de cinq jours particulièrement denses, le premier « Gabian » de l’année en Méditerranée aura été fructueux pour l’ensemble des unités participantes.

 

Courbet, Surcouf, Commandant Birot, Marne, Pluton et Lyre s’étaient donné rendez-vous pour cette période trimestrielle d’entraînement mutuel. De la passerelle à la machine, en passant par la plateforme hélicoptère ou le central opérations, chaque savoir-faire, chaque organisation aura été testée et éprouvée au cours d’exercices réalistes.

 

Dès la sortie de la rade de Toulon, le Surcouf subit les assauts d’embarcations ennemies. Le bâtiment et son équipage sont parés pour faire face à des attaques asymétriques : le ton de « Gabian » est donné. La conduite d’un exercice de lutte contre les trafiquants permet d’éprouver  la chaîne de rétention du bord mise en place. Le retour d’expérience de cet exercice est particulièrement profitable au bâtiment qui sera prochainement déployé.

 

Un exercice sécurité majeur permet de porter assistance à des navires en difficulté, joués par le Courbet et le Commandant Birot. L’envoi de pompiers lourds par zodiac permet là encore de simuler avec réalisme des événements probables, et de développer l’expérience des équipes d’intervention.

 

La dernière nuit de « Gabian » s’effectue au poste de combat. Les équipages restent concentrés pour lutter tous ensemble contre une menace aérienne.

 

En définitive, les objectifs fixés par cette phase d’entraînement mutuel sont atteints : chaque jour a été mis à profit pour simuler les menaces rencontrées potentiellement en mer, et réagir de manière efficace et proportionnée. La multitude de scénarii joués aura permis de maintenir un bon niveau de qualification opérationnelle et de tester la résistance des marins. Sur ce point, la météo dantesque connue pendant « Gabian » aura sans doute été un acteur inattendu…

Bilan positif pour le premier Gabian de l’année
Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 17:55
Premier Gabian de l’année en Méditerranée

 

19 Février 2015 Marine nationale

 

Gabian, l’entraînement trimestriel des unités de la force d’action navale en Méditerranée a débuté lundi 16 Février.

 

Il réunit les frégates Surcouf et Courbet, le patrouilleur de haute mer Commandant Birot, le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne, le chasseur de mines Lyre et le bâtiment base de plongeurs démineurs Pluton.

 

Cette période à la mer particulièrement dense permet de maintenir les savoir-faire principaux des équipages dans de nombreux domaines, allant de la conduite nautique, à la manœuvre et à la mise en œuvre de l’artillerie. Elle permet en outre de diminuer et de mutualiser les moyens en les mettant à profit d’un groupe de bâtiments.

 

Depuis 4 jours, les exercices se succèdent dans des conditions météorologiques parfois difficiles.

 

Le BCR Marne a notamment réalisé un ravitaillement en flèche avec la FASM Jean de Vienne, actuellement en stage de mise en condition opérationnelle. Un exercice de menace asymétrique a également été organisé, avec le concours de l’EDO de la FLF Courbet.

Repost 0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 15:55
Le BPC Dixmude se prépare pour la mission Jeanne d’Arc 2015

 

12 Février 2015 Source : Marine nationale

 

Du 9 au 29 janvier 2015, l’équipage du bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude a effectué un stage de mise en condition opérationnelle (MECO) pour recouvrer ses qualifications à la veille de la prochaine mission « Jeanne d’Arc », laquelle verra le bâtiment accueillir jusqu’à 149 officiers-élèves.

 

Sous l’œil attentif des entraîneurs de la Force d’action navale, le bord a enchaîné les épreuves : préparation physique et mentale du combattant, exercice d’intrusion, postes de combat, exercices de sécurité, de tirs, opération d’évacuation de ressortissants, ravitaillements à la mer et visite d’un bâtiment suspecté de trafic.

 

Une journée complète aura été consacrée aux ravitaillements à la mer menée avec le concours du bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne. 300 mètres cubes de gasoil ont ainsi été délivrés. Sur la plate-forme, 1 hélicoptère Puma et 2 hélicoptères Gazelle du 3e RHC de l’aviation légère de l’armée de Terre ont multiplié les exercices de jour et de nuit.

 

Le programme d’entraînement a également associé le 519e GTM et la flottille amphibie pour embarquer de nombreux véhicules, deux chalands de transport de matériel et un engin de débarquement amphibie rapide. Ces derniers ont notamment été sollicités pour effectuer l’évacuation de ressortissants. L’exercice a été conduit avec réalisme grâce à la participation de 100 jeunes issus de différentes Préparation Militaire et Marine.

 

Enfin, les entraînements au tir 12,7 et 20 mm ont été l’occasion pour le bord d’éprouver avec réussite les tirs sur cible remorquée, une première pour le bâtiment.

Le BPC Dixmude se prépare pour la mission Jeanne d’Arc 2015Le BPC Dixmude se prépare pour la mission Jeanne d’Arc 2015
Repost 0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 12:50
Intégration de la Marne au sein de la force SNMG2

 

06/02/2015 Sources : Marine nationale

 

Après le soutien du groupe aéronaval français du 13 au 24 janvier 2015 durant sa phase de déploiement vers Port Saïd et une escale au Pirée en Grèce, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne est actuellement intégré au sein de la force OTAN SNMG2 (Standing Nato maritime group).

 

Il s’agira de la troisième intégration pour la Marne après une mission en Méditerranée orientale en juin 2014 et la participation à l’exercice OTAN Noble Mariner au large des côtes espagnoles en octobre 2014.

 

Actuellement composé de frégates américaine, canadienne, italienne, turque et espagnole ainsi que de ravitailleurs allemand et espagnol, le groupe patrouille en Méditérannée centrale et en mer Adriatique et effectue des entraînements conjoints avec les forces de l’OTAN.

 

Au-delà de son soutien logistique à la mer, la Marne participera à plusieurs exercices (tir d’artillerie, manœuvre hélicoptère…) afin d’entretenir le savoir-faire interalliés. Ainsi, la prochaine escale programmée à Split en Croatie (pays membre de l’OTAN depuis 2009) sera l’occasion d’un exercice conjoint avec la marine croate.

 

L’intégration d’un bâtiment français au sein de la force SNMG2 est toujours une expérience opérationnelle extrêmement enrichissante d’un point de vue tactique mais également logistique. Elle permet notamment d’entretenir notre capacité à travailler en interalliées et d’affirmer notre engagement au sein de l’OTAN. En effet la lutte contre les trafics et activités terroristes est une des missions majeures du SNMG2 à travers l'opération Active Endeavour.

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:50
Le BCR Marne participe à l’entraînement OTAN Noble Mariner

 

28/10/2014 Marine nationale

 

Du 16 au 26 octobre 2014, le Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR)  Marne a participé à l’entraînement OTAN Noble Mariner au large des côtes espagnoles. L’objectif majeur était de valider la capacité de l’état major espagnol à commander une force maritime dans un contexte d’opération amphibie.

 

À l’issue d’une escale à Rota, base OTAN située à proximité de la ville de Cadiz, et la participation à des conférences préparatoires, la Marne a appareillé le 16 octobre pour l’océan Atlantique avant de rapidement repasser dans un dispositif d’escorte le détroit de Gibraltar vers la mer d’Alboran.

 

Rassemblant plus de 9 nations et 17 navires, cet entraînement de haute intensité a permis au bâtiment de renforcer sa capacité à travailler en environnement interallié au sein d’une force composée exclusivement de navires de nationalités étrangères.

 

Le bilan est extrêmement positif avec 17 ravitaillements à la mer effectués, plus de 3200 m3 de gazole délivrés, des visites de bâtiments, des tirs d’artillerie sur cibles tractées aériennes et de surface, du treuillage plage avant et pour finir un entraînement permettant de reproduire une situation de conflit dans des conditions extrêmement réalistes (ravitaillements sous faible préavis, navigation sous escorte, avaries simulées…).

 

Cette période à la mer a permis de mieux appréhender la complexité du travail dans un groupe constitué et a été particulièrement enrichissante en terme de manœuvre tactique.

 

La Marne a également embarqué un simulateur de guerre électronique OTAN (TRACSVAN) et a donc été largement sollicitée par les autres unités.

Le BCR Marne participe à l’entraînement OTAN Noble MarinerLe BCR Marne participe à l’entraînement OTAN Noble Mariner
Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:50
Le BCR Marne avec la frégate espagnole Cristobal Colon et la frégate Canadienne Régina

Le BCR Marne avec la frégate espagnole Cristobal Colon et la frégate Canadienne Régina

 

15/07/2014 Marine nationale

 

Après un appareillage de Toulon le 10 juin 2014 et un déploiement opérationnel de plus d’un mois, le Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR) Marne met le cap vers son port base, Toulon.

 

Durant cette période, une mission intense avec 18 ravitaillements effectués dont 2 doubles et plus de 3500 m3 de gazole délivrés.

 

Ce déploiement au sein du Standing NATO Maritime Group 2 (SNMG2), force maritime de l’OTAN, a rendu cette mission extrêmement enrichissante. Le niveau d’intégration élevé a permis de confirmer et renforcer l’interopérabilité du bâtiment, en travaillant au sein d’une force navale interallié, avec notamment des bâtiments américains, canadiens, espagnols, danois et anglais.

 

Le bâtiment a également  effectué trois relâches opérationnelles à Limassol (Chypre), La Sude (Crête) et La Valette  (Malte).

 

À cette occasion, la Marne a également participé au rayonnement de la France en accueillant à La Valette lors d’un déjeuner officiel, son excellence Monsieur Michel Vandepoorter, ambassadeur de France à Malte.

 

Des visites ont également été proposées à la communauté française résident à  Malte, permettant de renforcer les liens armées nations malgré les centaines de kilomètres nous séparant du territoire métropolitain.

 

Au bilan une mission riche en expériences et un équipage fier d’avoir pu accomplir pleinement sa mission de soutien de façon exemplaire dans un environnement exigeant.

 

Chiffres clés :

3500m3 de gazole délivrés à des bâtiments de 6 nationalités différentes

18 ravitaillements à la mer dont 2 doubles

1 ravitaillement en moyenne par jour de mer.

3 relâches opérationnelles

 

Fin de déploiement opérationnel pour le BCR MarneFin de déploiement opérationnel pour le BCR Marne
Fin de déploiement opérationnel pour le BCR Marne
Fin de déploiement opérationnel pour le BCR MarneFin de déploiement opérationnel pour le BCR Marne
Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories