Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 11:20
Un CT-155 Hawk en vol. (Archives/ARC)

Un CT-155 Hawk en vol. (Archives/ARC)

 

01.10.2015 par Nicolas Laffont - 45eNord.ca
 

CAE a annoncé aujourd’hui la conclusion de l’acquisition de la division «Formation à l’aviation militaire» de Bombardier pour une valeur 19,8 millions $. Toutes les conditions et approbations réglementaires requises ont été obtenues et la transaction a été conclue.

 

Cette acquisition renforce considérablement les compétences principales de CAE à titre d’intégrateur de systèmes de formation (TSI) partout dans le monde, et élargit son offre dans le domaine du soutien de l’entraînement en vol des futurs pilotes militaires, y compris les pilotes de chasseurs de prochaine génération, de l’Aviation royale canadienne et de ses alliés.

CAE devient ainsi le maître d’œuvre du programme d’entraînement en vol de l’OTAN au Canada (NFTC) qui fournit des pilotes militaires qualifiés aux clients dans le domaine de la défense. Les 200 employés situés à Moose Jaw (Saskatchewan) et à Cold Lake (Alberta) deviennent, à partir d’aujourd’hui, des employés de CAE.

«Nous sommes heureux de souhaiter la bienvenue au sein de CAE à l’équipe qui appuie le programme d’entraînement en vol de l’OTAN au Canada», a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité à CAE. «La conclusion de l’acquisition de ce programme découle du récent contrat concurrentiel remporté aux États-Unis relativement au programme d’entraînement des pilotes d’appareils à voilure fixe de l’U.S. Army, un autre système d’entraînement complet qui inclut l’entraînement sur appareils. Ensemble, ces programmes accélèrent la progression de la capacité d’intégration des systèmes de formation de CAE ainsi que sa stratégie globale.»

Le programme NFTC a été lancé en 2000 et l’espace aérien d’entraînement couvre une superficie de plus de 700 000 kilomètres à la base des Forces canadiennes (CFB) Moose Jaw et à la CFB Cold Lake.

En plus d’offrir une formation en classe, sur ordinateur et par l’intermédiaire de simulateurs, le programme NFTC fournit une formation en vol grâce à une flotte composée d’avions Beechcraft T-6 (CT-156 Harvard) et d’avions de chasse d’entraînement BAE Systems Hawk (CT-155 Hawk).

Le programme NFTC assure également la maintenance et l’exploitation complètes des avions en vertu du programme de navigabilité du ministère de la Défense nationale du Canada.

En plus de l’Aviation royale canadienne, d’autres partenaires et alliés de l’OTAN ont demandé à des élèves-pilotes et à des instructeurs du Danemark, du Royaume-Uni, de Singapour, de l’Italie, de la Hongrie, de l’Autriche, de l’Arabie Saoudite et des Émirats arabes unis de suivre le programme NFTC.

Repost 0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 07:20
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

11 September, 2015 BY: Beth Stevenson - FG

 

CAE’s defence lead has revealed plans to replicate the unmanned air vehicle training that it offers to the US Air Force to more operators of the General Atomics Aeronautical Systems family of Predator UAVs.

 

The company currently provides pilot training for the MQ-1 and MQ-9 UAVs to the USAF at Holloman AFB in New Mexico, but with more sales of the type – particularly in Europe – Gene Colabatistto, group president of defence and security, is hoping that more “centres of excellence” can be established worldwide. “The strategy is that we want to be aligned with the Predator,” Colabatistto said during a media briefing at Holloman AFB, adding that there is an opportunity in every region – plus more in the USA – and that CAE has locations for these in mind. Italy is the first operator nation to acquire its own simulator for its Predator fleet, suggesting that Rome could be pursuing an intention to establish itself as a centre for training in Europe. France, Italy and the UK all carry out their pilot training at Holloman, while Dutch personnel are due to begin training next year.

 

Read more

Repost 0
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 10:20
MH-60R photo Royal Australian Navy

MH-60R photo Royal Australian Navy

 

7 juillet 2015 MONTRÉAL, CANADA-(Marketwired)

 

- Dispositifs d'entraînement à la maintenance et de l'équipage arrière MH-60R pour la Royal Australian Navy

- Deux dispositifs d'entraînement au vol UH-72A Lakota pour l'armée américaine

- Deux simulateurs de missions pour un client dont l'identité demeure confidentielle

 

CAE a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté des contrats militaires d'une valeur de plus de 150 millions $CA pour fournir des produits de simulation et des services de formation à des clients militaires du monde entier.

Les principaux contrats comprennent la fourniture de dispositifs de formation MH-60R additionnels pour la Royal Australian Navy, des dispositifs de formation au vol UH-72A Lakota additionnels pour l'armée américaine, et deux simulateurs de missions pour un client dont l'identité demeure confidentielle dans la région de l'Europe/Moyen-Orient/Afrique.

Les contrats annoncés aujourd'hui sont inclus dans les prises de commandes du groupe Défense et sécurité de CAE au premier trimestre. De plus, la valeur de cette annonce inclut une commande de deux dispositifs d'entraînement au vol opérationnel P-8A pour la marine américaine. Cette annonce avait été communiquée à la presse spécialisée le 29 juin dernier.

« Notre engagement à agir en tant qu'intégrateur de systèmes de formation nous a permis de faire de bons progrès au niveau de la mise en œuvre de notre stratégie au premier trimestre, ce qui inclut le contrat concurrentiel que nous avons remporté pour fournir des services de formation à long terme sur appareils à voilure fixe à l'armée américaine », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité à CAE. « Les contrats additionnels que nous annonçons aujourd'hui sont tous liés à l'utilisation accrue de la formation fondée sur la simulation dans le cadre de ces programmes, ce qui démontre encore plus que les forces armées du monde entier adoptent de plus en plus la formation synthétique pour répondre davantage à leurs besoins en matière de formation. »

 

Marine américaine/Royal Australian Navy

CAE a remporté un contrat portant sur le développement d'un simulateur de maintenance mixte (CMT) MH-60R ainsi que la fourniture d'un dispositif d'entraînement de l'équipage arrière (RCT) MH-60R pour la Royal Australian Navy (RAN) en vertu du programme américain de vente de matériel militaire à l'étranger.

CAE USA sera le maître d'œuvre responsable de la conception et du développement du dispositif CMT MH-60R qui sera livré en 2017 à la base HMAS Albatross, située près de Nowra en Nouvelle-Galles-du-Sud. CAE USA fournira également un RCT MH-60R disponible sur le marché à partir de systèmes de simulation virtuelle australiens et sera responsable de le livrer et de l'installer à la base HMAS Albatross. CAE a déjà livré un dispositif d'entraînement au vol tactique et opérationnel (TOFT) MH-60R ainsi qu'un dispositif d'entraînement à la maintenance de l'avionique et au chargement des armes MH-60R à la RAN, et livrera un deuxième TOFT MH-60R en 2016.

Le CMT MH-60R sera un hélicoptère MH-60R modifié spécialement conçu pour fournir la formation sur les systèmes mécaniques, électriques et hydrauliques au personnel de maintenance de l'hélicoptère MH-60R de la RAN. Le CMT MH-60R inclura une série de défaillances contrôlées par l'instructeur, ce qui facilitera la formation en localisation des pannes et en retrait/remplacement des composants d'aéronef.

Le RCT MH-60R sera une reproduction modifiée de l'hélicoptère équipée d'un module pour la formation aux opérations de chargement à l'aide de treuils ainsi que deux modules d'armement pour la formation aux opérations de tir au canon sur le MH-60R.

 

UH-72A Lakota de l'armée américaine

CAE a remporté un contrat octroyé par Airbus Airbus Defense and Space, Inc. pour construire deux dispositifs d'entraînement au vol (FTD) UH-72A Lakota additionnels. Ces FTD UH-72A, les septième et huitième que CAE produit pour l'armée américaine, seront livrés à Fort Rucker, en Alabama, au printemps 2016. Ces dispositifs d'entraînement, qui peuvent être qualifiés au niveau 6 par la Federal Aviation Administration (FAA)et qui sont dotés d'un poste de pilotage propre à l'hélicoptère avec la fidélité et la performance d'un simulateur de vol sans le système de mouvement, appuieront l'entraînement des pilotes sur appareils à voilure tournante à l'Aviation Center of Excellence (USAACE) de l'armée américaine.

Le FTD UH-72A, construit par CAE, est doté d'une plateforme vibrante et d'un système d'affichage avec un champ de vision de 200 degrés sur 70 degrés alimenté par le générateur d'images CAE Medallion-6000 de la prochaine génération, qui plonge les pilotes dans un environnement d'entraînement synthétique haute fidélité. Le FTD UH-72A de l'armée américaine a aussi été mis en service avec la base de données commune (CDB) développée par CAE, qui permet à l'armée américaine de tirer parti des bases de données existantes appartenant au gouvernement américain, afin de répondre aux exigences d'entraînement de leurs pilotes d'hélicoptères.

 

Client dont l'identité demeure confidentielle

CAE a remporté un contrat visant à fournir deux simulateurs de missions à un client dont l'identité demeure confidentielle dans la région de l'Europe/Moyen-Orient/Afrique.

 

À propos de CAE

CAE est un chef de file mondial en prestation de formation dans les domaines de l'aviation civile, de la défense et sécurité, et des soins de santé. Nous concevons et intégrons les solutions de formation les plus complètes de l'industrie, grâce aux connaissances et au savoir-faire de nos 8 000 employés, de nos technologies de simulation de renommée mondiale et de notre réputation en matière de service et d'innovation technologique s'échelonnant sur sept décennies. Notre présence mondiale est la plus vaste de l'industrie, avec 160 établissements et centres de formation situés dans 35 pays, y compris les activités de nos coentreprises, et le plus important parc de simulateurs de vol au monde. Chaque année, nous formons plus de 120 000 membres d'équipage civils et militaires, ainsi que des milliers de professionnels de la santé. www.cae.com

Suivez-nous sur Twitter @CAE_Inc et @CAE_Defence

 

Repost 0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 16:20
CAE remporte un contrat d’un quart de milliard de dollars de l’Armée américaine

 

4 juin 2015 45eNord.ca

 

CAE USA, la filiale américaine de l,entreprise montréalaise CAE, remporte un contrat de la part de l’U.S. Army pour fournir l’entraînement complet des pilotes d’appareils à voilure fixe. La valeur prévue du programme, y compris les options,est d’environ 200 millions $US [249,54 Millions $ CAN] au cours des huit prochaines années. Nous reproduisons ici dans son intégralité le communiqué de l’entreprise.

 

CAE a annoncé aujourd’hui que CAE USA a remporté un contrat de la part de l’United States Army pour fournir la formation initiale et périodique complète de plus de 600 pilotes d’appareils à voilure fixe de l’U.S. Army et de l’U.S. Air Force chaque année.

 

Selon les modalités du contrat, qui a été octroyé comme un contrat à prix fixe ferme de plus de 29 millions $US pour la période de base et six années en option jusqu’au 30 septembre 2023, CAE USA fournira des services d’entraînement clé en main dans un nouveau centre de formation appartenant et exploité par CAE qui sera construit à l’aéroport régional Dothan en Alabama, à proximité du centre d’excellence aéronautique de l’U.S. Army (USAACE) à Fort Rucker.

 

La valeur totale du contrat échelonné sur les huit prochaines années devrait être d’environ 200 millions $US ½249,54 Millions $ CAN].

 

Le programme d’entraînement sur appareils à voilure fixe de l’U.S. Army est responsable de fournir tout l’entraînement nécessaire aux pilotes chevronnés sur appareils à voilure tournante de l’U.S. Army qui effectuent une transition vers la flotte composée de plus de 350 appareils à voilure fixe de l’U.S. Army.

 

L’U.S. Army et CAE mettront également en œuvre un nouveau programme d’entraînement initial sur appareils à voilure fixe (IEFW) afin que les nouveaux élèves-pilotes recrutés par l’U.S Army puissent amorcer leur cheminement de carrière vers les appareils à voilure fixe plus tôt. Le programme d’entraînement sur appareils à voilure fixe de l’U.S. Army sert également à effectuer l’entraînement périodique officiel des pilotes d’avions C-12/RC-12 King Air, ainsi que l’entraînement annuel des pilotes C-12 King Air de l’U.S. Air Force.

 

«Nous sommes honorés et fiers d’avoir été sélectionnés par l’U.S. Army comme son partenaire de choix en matière d’intégration des systèmes de formation pour l’entraînement sur appareils à voilure fixe», a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité à CAE. «Nous réunirons l’entraînement virtuel, constructif et sur appareil en fournissant à l’U.S. Army un programme d’entraînement moderne et flexible qui fera en sorte que les pilotes d’appareils à voilure fixe de l’U.S. Army auront accès à un entraînement sécuritaire et de qualité supérieure. Voilà un autre excellent exemple d’utilisation par CAE de son savoir-faire en intégration des systèmes de formation pour fournir une solution complète d’entraînement clé en main.»

 

CAE commencera la construction immédiatement d’un nouveau centre de formation à l’aéroport régional Dothan équipé de salles de classe à la fine pointe de la technologie; d’un environnement d’apprentissage intégré de systèmes d’entraînement et d’autres installations modernes. CAE tire parti des conceptions existantes et construit actuellement une série de dispositifs d’entraînement, y compris deux simulateurs de vol (FFS) C-12 King Air de Série CAE 7000XR et deux dispositifs intégrés d’entraînement aux procédures (IPT) reconfigurables CAE Simfinity C-12 King Air.

 

e plus, CAE développera deux autres FFS de Série CAE 7000XR, considérés comme les FFS principaux, qui seront dotés de la conception révolutionnaire de postes de pilotage interchangeables (RORO) de CAE qui permet l’utilisation dans le simulateur de postes de pilotage représentant divers modèles d’appareils. CAE développera quatre postes de pilotage RORO représentant diverses configurations de l’avion C-12 King Air utilisé par l’U.S. Army et l’U.S. Air Force. Lorsque deux des postes de pilotage sont installés dans le simulateur de vol principal, les deux autres peuvent être connectés à une station d’accueil et être utilisés comme des dispositifs d’entraînement au vol équivalant au niveau 6.

 

Le programme d’entraînement complet sur appareils à voilure fixe de l’U.S Army inclura également l’entraînement sur appareil fourni par CAE. La transition des pilotes d’appareils à voilure tournante de l’U.S. Army et l’entraînement initial des élèves-pilotes d’appareils à voilure fixe de l’U.S. Army nécessiteront l’utilisation de six nouveaux avions Grob G120TP qui seront achetés par CAE. De plus, CAE concevra et construira deux dispositifs d’entraînement en vol Grob G120 TP et une série de dispositifs d’entraînement sur ordinateur et de didacticiels pour appuyer le programme d’entraînement. Une flotte de 10 avions C-12U King Air appartenant et entretenus par l’U.S. Army sera également exploitée par les instructeurs de CAE pour fournir l’entraînement en vol sur l’avion C-12 King Air.

 

«Le programme d’entraînement sur appareils à voilure fixe de l’U.S. Army que nous développons sera un programme de renommée mondiale qui crée un juste équilibre entre l’instruction en classe et l’entraînement en vol», a déclaré Ray Duquette, président et directeur général de CAE USA. « Nous tirerons parti de nos plus récentes capacités d’entraînement, comme la formation sur la récupération en cas de perte de contrôle et les systèmes de briefing/débriefing CAE Flightscape, pour fournir un entraînement fondé sur des scénarios propres aux exigences de l’U.S. Army relativement aux appareils à voilure fixe. Cela nous permettra également d’élargir notre offre en matière de fourniture de programmes complets de formation initiale militaire que d’autres organismes gouvernementaux américains et d’autres forces armées internationales pourront utiliser.»

Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 17:20
CAE fera l'acquisition de la division Formation à l'aviation militaire de Bombardier

 

MONTRÉAL, CANADA-- 26 jan. 2015 - CAE

 

CAE fera l'acquisition de la division Formation à l'aviation militaire de Bombardier afin d'élargir son offre dans le domaine de l'intégration des systèmes de formation.Le programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada (NFTC) fait partie de cette division

 

CAE et Bombardier ont annoncé aujourd'hui la signature d'un accord portant sur l'acquisition par CAE de la division Formation à l'aviation militaire de Bombardier pour une valeur d'environ 19,8 millions $CA. Cette transaction, qui est assujettie aux conditions de clôture habituelles et à l'approbation des autorités de réglementation, devrait se conclure au cours de l'année 2015.

Cette acquisition augmente considérablement les compétences principales de CAE à titre d'intégrateur de systèmes de formation (TSI) partout dans le monde, et élargit son offre dans le domaine du soutien de l'entraînement en vol des futurs pilotes militaires, y compris les pilotes de chasseurs de prochaine génération, de l'Aviation royale canadienne et de ses alliés. Une fois cette transaction conclue, CAE sera le maître d'œuvre responsable du programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada (NFTC) qui fournit des pilotes militaires qualifiés aux clients dans le domaine de la défense.

« À titre d'intégrateur de systèmes de formation pour les forces aériennes du monde entier, CAE ajoute par le biais de cette acquisition une autre importante capacité et une occasion de croissance », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE. « Nous sommes heureux d'accueillir l'équipe Formation à l'aviation militaire de Bombardier au sein de CAE. Nous sommes également fiers d'exploiter maintenant l'un des plus prestigieux programmes au monde dans le domaine de l'entraînement des pilotes militaires et de fournir la formation complète requise, y compris le soutien au niveau de l'entraînement sur appareil, afin de former la prochaine génération de pilotes d'avion de chasse. Nous prévoyons élargir le programme NFTC, et tirer parti de nos nouvelles capacités dans les futurs programmes intégrés d'entraînement partout dans le monde. »

Le programme NFTC, qui est offert à Moose Jaw, en Saskatchewan et à Cold Lake, en Alberta, est conçu et exploité dans le cadre d'un partenariat avec le gouvernement du Canada. Le programme combine l'entraînement de base, l'instruction avancée et la formation sur avion de chasse d'entraînement dans le cadre du programme complet d'entraînement des pilotes. CAE exploitera les installations de la base NFTC, fournira l'instruction prévol en classe et la formation sur simulateur, et appuiera l'entraînement en vol dans ce système d'entraînement clé en main de renommée mondiale.

« Nous sommes honorés de répondre aux exigences en matière d'entraînement des pilotes de l'Aviation royale canadienne avec la gamme complète de services de CAE et de continuer à être son partenaire de choix en matière d'intégration des systèmes de formation », a déclaré Mike Greenley, vice-président et directeur général de CAE Canada - Défense et sécurité. « Alors que le Canada effectue une transition vers son programme d'avions de chasse de prochaine génération, nous avons saisi l'occasion d'élargir la présence et les capacités de CAE afin de mieux appuyer l'Aviation royale canadienne avec des solutions complètes dans les domaines de l'entraînement et du soutien en service. »

La division Formation à l'aviation militaire de Bombardier compte environ 200 employés qui travaillent sur le programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada (NFTC). Le programme NFTC a été lancé en 2000 et l'espace aérien d'entraînement couvre une superficie de plus de 700 000 kilomètres à la base des Forces canadiennes (CFB) Moose Jaw et à la CFB Cold Lake. En plus de la formation en classe, sur ordinateur et sur simulateur, le programme NFTC fournit de l'entraînement en vol sur une flotte d'avions d'entraînement Beechcraft T-6 (CT-156 Harvard) et d'avions de chasse d'entraînement BAE Systems Hawk (CT-155 Hawk). Le programme NFTC assure également la maintenance et l'exploitation complètes des avions en vertu du programme de navigabilité du ministère de la Défense nationale du Canada. En plus de l'Aviation royale canadienne, d'autres partenaires de l'OTAN et alliés ont formé leurs élèves-pilotes et instructeurs à l'aide du programme NFTC, y compris le Danemark, le Royaume-Uni, Singapour, l'Italie, la Hongrie, l'Autriche, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

 

CAE est un chef de file mondial dans la fourniture de solutions de formation complètes, basées sur des technologies de simulation et des services intégrés de formation de classe mondiale. L'entreprise compte 8 000 employés dans plus de 160 sites et centres de formation répartis dans 35 pays. Notre vision est d'être le Partenaire de choix de nos clients et nous bâtissons des relations à long terme avec eux. Nous offrons à nos clients de l'aviation civile, de la défense et de la sécurité une gamme complète de solutions innovatrices composée de produits, de services et de centres de formation qui répondent aux besoins essentiels de leurs missions en matière de sécurité, d'efficacité et de préparation. Nous offrons des solutions similaires à nos clients des secteurs de la santé et des mines. CAE dispose du plus important parc de simulateurs de vol civils et militaires, soutenu par une large gamme de services après-vente, et répond aux besoins de ses clients depuis près de 70 ans. Nous disposons du plus grand réseau de services de formation au monde et offrons des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 67 emplacements partout dans le monde et formons plus de 120 000 membres d'équipage civils et militaires chaque année. www.cae.com

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:20
CAE remporte des contrats militaires d'une valeur de plus de 115 millions $ CA

 

15 déc. 2014 CAE -Marketwired

 

CAE a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté une série de contrats, d'une valeur de plus de 115 millions $ CA, au cours du troisième trimestre de l'exercice financier 2015, où elle fournira une gamme de produits de simulation et de mises à niveau, ainsi que des services professionnels et de soutien à long terme. Ces contrats incluent la fourniture d'un simulateur de vol C295 aux forces aériennes polonaises, la prolongation des services de maintenance et de soutien fournis à l'école d'aviation de l'armée allemande, une analyse des besoins de formation pour l'école technique franco-allemande pour l'hélicoptère Tigre, ainsi que des contrats de soutien pour les dispositifs d'entraînement virtuels SH-2G(I) Super Seasprite de la New Zealand Defence Force.

« Les forces de défense et les fabricants d'équipement d'origine de partout dans le monde continuent de se tourner vers CAE pour leurs besoins de formation et nous sommes heureux d'ajouter de nouvelles plateformes à notre gamme, comme les hélicoptères SH-2G et Tigre », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité, à CAE. « Ces commandes montrent l'utilisation accrue de la formation fondée sur la simulation par les forces de défense et de sécurité. »

 

Airbus Defence and Space / forces aériennes polonaises

CAE a obtenu un contrat du maître d'œuvre Airbus Defence and Space pour concevoir et fabriquer un simulateur de vol (FFS) C295 pour les forces aériennes polonaises. Le FFS C295 sera le quatrième simulateur développé par CAE dans le cadre d'une entente de coopération stratégique avec Airbus Defence and Space, en vertu de laquelle CAE est le fournisseur privilégié de systèmes de simulation et de formation pour les programmes de l'avion C295 à travers le monde.

Le simulateur C295 construit par CAE répondra aux besoins de formation des forces aériennes polonaises et sera livré en 2017 à la base aérienne de Balice Krakow. La flotte des forces aériennes polonaises compte 16 avions C295 utilisés pour les opérations de transport intérieures et internationales.

Le FFS C295 des forces aériennes polonaises sera conçu selon les normes de certification de niveau D, la plus élevée dans la classification des simulateurs de vol. Le FFS C295 comportera le système de mouvement électrique CAE True, le générateur d'images CAE Medallion-6000 et l'architecture de la base de données commune (CBD), qui favorise l'entraînement aux missions en temps réel.

« Le choix de CAE pour la fourniture d'un simulateur de vol C295 pour la Pologne renforce la relation durable établie entre les deux entreprises », déclara Colabatistto. « CAE s'est engagée à appuyer Airbus Defence & Space relativement aux exigences en matière de retombées au Canada et nous nous réjouissons à l'idée de continuer notre partenariat afin de fournir des produits de simulation et des services de formation à l'échelle mondiale pour l'avion C295. »

 

École d'aviation de l'armée allemande

L'Organisme fédéral des équipements, des technologies de l'information et du soutien en service de la Bundeswehr (BAAINBw) en Allemagne a exercé une option sur un contrat pour que CAE GmbH continue à fournir une gamme de services de maintenance et de soutien en service jusqu'en 2021 au centre de simulation Hans E. Drebing de l'école d'aviation de l'armée allemande à Bückeburg. Le contrat porte sur la maintenance sur place et les services de soutien des 12 simulateurs d'hélicoptères construits par CAE et exploités à l'école d'aviation de l'armée allemande. Ce centre d'entraînement ultramoderne abrite deux simulateurs d'hélicoptères Bell UH-1D, huit simulateurs Airbus Helicopter EC135 et deux simulateurs Sikorsky CH-53, tous utilisés pour la formation au pilotage initiale et avancée des forces armées allemandes, de même que celle d'autres forces de défense et de sécurité. De plus, CAE livrera deux postes de pilotage CH-53GA supplémentaires, dans le cadre d'un contrat distinct, qui seront utilisés avec les simulateurs à postes de pilotage interchangeables, ce qui portera à 14 le nombre de postes de pilotage de simulateurs que l'armée allemande détient à cet établissement.

 

Programme OCCAR-EA/Hélicoptère Tigre

L'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAR-EA), une organisation européenne responsable de la gestion du soutien pendant la durée de vie utile des programmes de défense coopératifs européens, a octroyé à CAE un contrat pour l'analyse des besoins de formation de l'école technique franco-allemande pour l'hélicoptère Tigre, située à Fassberg, en Allemagne. L'école technique a la responsabilité de la formation théorique et pratique des techniciens de maintenance de l'hélicoptère Tigre. Dans le cadre de l'analyse des besoins de formation, CAE évaluera le programme de formation technique actuel et recommandera des solutions de formation théorique et synthétique potentielles afin d'améliorer la formation technique présentement dispensée pour toutes les variantes de l'hélicoptère d'attaque Tigre.

 

SH-2G(I) Super Seasprite de la New Zealand Defence Force

La New Zealand Defence Force (NZDF) a octroyé à CAE des contrats de soutien pour ses dispositifs d'entraînement virtuels de l'hélicoptère SH-2G(I) Super Seasprite. Selon les modalités des contrats, annoncés par CAE le 20 octobre 2014, l'entreprise exécutera les mises à niveau d'un simulateur d'entraînement au vol et aux missions (FMFS) SH-2G(I) existant et d'un système d'entraînement de tâche partielle (PTT) SH-2G(I) que la NZDF acquiert dans le cadre d'un achat global de dix hélicoptères SH-2G(I) de Kaman Corporation. Après la livraison des dispositifs d'entraînement virtuels SH-2G(I) à la base de la Royal New Zealand Air Force (RNZAF) d'Auckland à Whenuapai, CAE fournira les services de soutien pendant la durée de vie utile et les services de maintenance pendant 15 ans.

CAE est un chef de file mondial dans la fourniture de solutions de formation complètes, basées sur des technologies de simulation et des services intégrés de formation de classe mondiale. L'entreprise compte 8 000 employés dans plus de 160 sites et centres de formation répartis dans 35 pays. Notre vision est d'être le Partenaire de choix de nos clients et nous bâtissons des relations à long terme avec eux. Nous offrons à nos clients de l'aviation civile, de la défense et de la sécurité une gamme complète de solutions innovatrices composée de produits, de services et de centres de formation qui répondent aux besoins essentiels de leurs missions en matière de sécurité, d'efficacité et de préparation. Nous offrons des solutions similaires à nos clients des secteurs de la santé et des mines. CAE dispose du plus important parc de simulateurs de vol civils et militaires, soutenu par une large gamme de services après-vente, et répond aux besoins de ses clients depuis près de 70 ans. Nous disposons du plus grand réseau de services de formation au monde et offrons des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 67 emplacements partout dans le monde et formons plus de 120 000 membres d'équipage civils et militaires chaque année. www.cae.com Suivez-nous sur Twitter @CAE_Defence

Repost 0
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 20:30
IAF Inaugurates Flight Training Center for the "Lavi" Trainer Aircraft

 

29/9/2014 IsraelDefense

 

The Center includes two Full Mission Simulators and two Operational Flight Simulators, offering the experience of real flight. The Center was developed by Elbit Systems together with Alenia Aermacchi, CAE and Selex ES

 

The Israel Air Force (IAF) inaugurated the new Flight Training Center for the "Lavi" – M346 Trainer at Hatzerim Air Force Base.

 

Elbit Systems, the prime contractor, developed and delivered the new "Lavi" Ground Based Training System (GBTS) center together with Alenia Aermacchi (Finmeccanica Group), CAE and Sellex ES (Finmeccanica Group), following a selection by "TOR - Advanced Flight Training", which is responsible to the IAF for the operation of the trainer aircraft. Elbit Systems will provide the GBTS center with logistics services for twenty years.

 

With the introduction of the M346 trainer, more emphasis is being given to ground-based training in the IAF flight school's advanced training phases, for both fighter pilots and Weapon Systems Operators (WSO's). The GBTS consists of two Full Mission Simulators (FMS) and two Operational Flight Simulators (OFS), all linked together, offering an experience which is almost identical to real flight. Both pilots and WSOs will undergo training ranging from basic familiarity with the aircraft to the highest level of combat flight competence. This training will be performed based upon a new innovative concept where a high percentage of the syllabus is being practiced at the GBTS, with the trainees visiting the GTBS on a daily basis. The GBTS, which serves as the training “Center of Excellence”, is based on Elbit’s SkyBreaker concept and technology, previously known as the Mission Training Center (MTC), and will enable flight school cadets, as well as graduate pilots and WSOs, to practice unusual and in-flight emergency procedures, and at a more advanced level, to simulate complex combat scenarios in single aircraft or as part of a formation.

 

This comprehensive training solution was selected by the IAF, so the pilots and WSOs will be ready and qualified to progress directly to 4th and 5th generation fighter aircraft (F-16, F-15, F-35).

 

Parallel to training in the Flight Training Center, the cadets, young pilots and WSOs will proceed to airborne training, using Elbit’s Embedded Virtual Avionics (EVA) onboard training system, integrated by Alenia Aeromacchi into M-346 trainer, which transforms the aircraft into a virtual advanced fighter and allows the trainees to achieve an essential experience in operating advanced systems, such as virtual Radar, Optical sensors and Electronic Warfare systems, as well as virtual Air-to-Air and Air-to-Ground weapons.

Repost 0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 11:20
CAE remporte des contrats de défense totalisant 115 millions

 

23 septembre 2014 La Presse Canadienne

 

Le spécialiste des simulateurs de vols CAE a annoncé mardi avoir remporté une série de contrats totalisant environ 115 millions $ pour la livraison de systèmes et de services de formation à des forces de défense mondiales, incluant l'Aviation royale canadienne, les forces de l'air américaine et l'armée américaine.

 

La société montréalaise effectuera notamment une mise à niveau des systèmes visuels d'un simulateur de l'Aviation royale canadienne et mettra au point un dispositif d'entraînement au vol pour l'armée américaine.

 

Elle continuera en outre à s'occuper de la formation des équipages des forces de l'air américaines, entre autres services.

 

CAE (T.CAE) est un fabricant de simulateurs de vol et un fournisseur de services de formation pour les entreprises d'aviation civile et militaire. Il emploie 8000 personnes dans 35 pays.

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 16:20
CAE wins defence contracts valued at approximately $110 M

 

Jul 2, 2014 ASDNews Source : CAE

 

    T-6C ground-based training system for Royal New Zealand Air Force

    Visual system upgrade on German Air Force Eurofighter simulators

    CAE Medallion-6000 image generator for T-50IQ simulator

    KC-135 boom operator weapon systems trainer for undisclosed international customer

 

CAE today announced that it has won a series of contracts valued at approximately C$110 million to provide a range of training systems and services for global defence customers. These include contracts to provide the T-6C ground-based training system and services for the Royal New Zealand Air Force (RNZAF), a contract to upgrade the visual systems on the German Air Force's Eurofighter simulators, a contract from Korea Aerospace Industries to provide the visual system for a T-50IQ full-mission simulator, and a contract to provide a KC-135 boom operator weapon systems trainer for an undisclosed international customer.

 

"We are well positioned across a range of opportunities around the world, involving defence and security forces that increasingly recognize the benefits of simulation-based training," said Gene Colabatistto, Group President, Defence and Security, CAE. "CAE is a skilled and experienced training systems integrator, and we are focused on pursuing long-term, integrated training solutions."

 

Read more

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 18:20
A P-8A Poseidon in flight. Photo US Navy

A P-8A Poseidon in flight. Photo US Navy

 

25 March 2014 naval-technology.com

 

CAE has been awarded a contract by Boeing to develop simulator hardware for six P-8A Poseidon operational flight trainers (OFT) and five P-8A aircraft equipment desktop environment (AeDTE) trainers, intended for the US Navy.

 

Under the contract, CAE will provide the P-8A simulators as well as a suite of AeDTE trainers, which will be used for the training of P-8A aircrews.

 

The company will supply the hardware, which Boeing will install and integrate with the aircraft-specific software before delivery to the US Navy.

 

CAE USA president and general manager Ray Duquette said: "The P-8A programme is a perfect example of the Navy's increasing use of synthetic training and we are pleased to be working with Boeing to deliver some of the high-fidelity training systems required for training P-8A aircrews."

 

CAE has previously been contracted by Boeing to design and manufacture hardware for ten P-8A OFTs and 17 P-8A AeDTE trainers.

 

The P-8A Poseidon, a derivative of the Boeing's 737 commercial aircraft, can be used to conduct long-range anti-submarine warfare, anti-surface warfare and intelligence, surveillance and reconnaissance missions.

 

The team for the P-8A Poseidon programme will be led by Boeing and include CFM International, Northrop Grumman, Raytheon, Spirit AeroSystems, BAE Systems and GE Aviation.

 

The US Navy is considering the procurement of 117 P-8A aircraft to replace its existing turbo-prop P-3 Orion fleet.

Repost 0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 17:20
CAE remporte des contrats militaires d'une valeur de plus de 110 millions $CA

 

- Contrat de formation des membres d'équipage T-44C de l'U.S. Navy

- Simulateur MH-60R pour la Marine royale danoise

- Système d'entraînement au sol T-6C pour la Force aérienne mexicaine

 

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 8 jan. 2014)

 

CAE a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté des contrats d'une valeur de plus de 110 millions $CA, sans tenir compte des options, visant à fournir une série de systèmes et de services de formation à des clients militaires. Les contrats, qui s'ajoutent aux prises de commandes enregistrées au troisième trimestre de l'exercice 2014 de CAE, incluent un nouveau programme visant à fournir des services de formation des équipages Beechcraft T-44C de l'United States Navy, un contrat de vente de matériel militaire à l'étranger pour fournir un simulateur d'hélicoptère MH-60R Seahawk à la Marine royale danoise, et un contrat de la part de Beechcraft pour fournir un système d'entraînement au sol (GBTS) T-6C à la Force aérienne mexicaine.

« CAE est un intégrateur de systèmes de formation chevronné et expérimenté qui a la capacité éprouvée de fournir des solutions d'entraînement complètes et intégrées », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et Sécurité à CAE. « Nous continuons à avoir du succès avec des plateformes sur lesquelles nous sommes en bonne position comme le MH-60R ainsi qu'à remporter une série de programmes de formation clés en main, comme pour l'avion T-44C de l'U.S. Navy. Nous sommes encouragés par l'éventail d'occasions d'affaires qui se présentent à l'échelle mondiale tant dans le marché traditionnel de la défense que dans les marchés adjacents comme la sécurité publique. »

 

Avion T-44C de l'U.S. Navy

CAE USA fournira des services complets de formation des équipages T-44C à la base aéronavale Corpus Christi au Texas. Selon les modalités du contrat, accordé en fonction d'un contrat initial de neuf mois d'une valeur de 3,5 millions $US et accompagné de six années en option d'une valeur totale de plus de 30 millions $US, CAE USA fournira des services de formation des équipages T-44C en vertu d'un programme de formation appartenant et exploité par l'entreprise. CAE fournira de la formation en classe et sur simulateur à plus de 500 étudiants par année pour appuyer l'avion T-44C de l'U.S. Navy, qui sert pour la formation évoluée et intermédiaire sur appareils multimoteurs. Dans le cadre du programme de formation des équipages T-44C, CAE fournira une série de nouveaux dispositifs de formation T-44C afin d'assurer la concordance avec la suite avionique numérique tout écran présente dans l'avion T-44C.

« Il s'agit d'un nouveau programme pour CAE USA, et nous sommes honorés que l'U.S. Navy nous ait sélectionnés à la suite d'un processus concurrentiel d'acquisition », a déclaré Ray Duquette, président et directeur général de CAE USA. « Nous sommes également encouragés de voir que la Navy adopte une approche innovatrice pour fournir des services de formation des équipages en vertu d'un programme appartenant et exploité par l'entreprise. Nous fournirons les dispositifs de formation T-44C requis, et nous mettrons par la suite ces nouveaux dispositifs en service pour appuyer le programme de formation complet sur l'avion T-44C. Nous croyons que cette approche à la prestation de services de formation peut aider nos clients militaires à économiser, à réduire leurs risques, à garantir un investissement et à contribuer à augmenter l'efficacité de la formation. »

 

U.S. Navy/Marine royale danoise

CAE a remporté un contrat octroyé par l'U.S Navy portant sur le développement d'un entraîneur de vol opérationnel et à la mission (MOFT) MH-60R pour la Marine royale danoise dans le cadre du programme de vente de matériel militaire à l'étranger. CAE USA sera le maître d'œuvre responsable de la conception et de la construction d'un dispositif MOFT MH-60R qui sera livré en 2016 à la base aérienne Karup au Danemark.

Le MOFT MH-60R est un simulateur de mouvement doté des postes de l'équipage (pilote, officier de la tactique et opérateur de capteurs). Le MOFT MH-60R inclura également un poste de l'instructeur à bord, ainsi que des postes externes pour l'instructeur de tactiques, le débriefing et le développement de bases de données. Le simulateur sera équipé du générateur d'images CAE Medallion-6000 et de l'architecture de la base de données commune (CDB).

La Marine royale danoise a sélectionné l'hélicoptère MH-60R Seahawk de l'U.S. Navy à la fin 2012 comme nouvel hélicoptère maritime pour la recherche et le sauvetage ainsi que les opérations de lutte antisurface, y compris la défense des intérêts danois dans l'Atlantique Nord, l'exécution d'opérations de lutte contre la piraterie et l'exécution d'autres missions lors de déploiements internationaux. Le Danemark est le deuxième client dans le cadre du programme de vente de matériel militaire à l'étranger pour l'hélicoptère MH-60R de l'U.S. Navy, après l'Australie. L'U.S. Navy est appuyée par l'Équipe Seahwak, qui est composée du constructeur de l'appareil MH-60R Sikorsky Aircraft, de l'intégrateur de systèmes de missions Lockheed Martin, du motoriste GE, du fournisseur de capteurs Raytheon Corp., et du fournisseur de formation CAE.

 

Beechcraft/Force aérienne mexicaine

CAE a remporté un contrat auprès de Beechcraft Corporation pour développer un système d'entraînement au sol (GBTS) complet T-6C pour la Force aérienne mexicaine. Le système GBTS T-6C sera équipé d'un entraîneur au vol opérationnel (OFT) T-6C, de systèmes d'instruction en classe sur ordinateur et de didacticiels. Le GBTS T-6C fait partie d'une solution complète d'entraînement que Beechcraft fournit à la Force aérienne mexicaine et qui inclut 12 avions d'entraînement militaire T-6C+.

L'entraîneur au vol opérationnel T-6C construit par CAE correspondra à une réplique exacte du poste de pilotage de l'avion T-6C avec un système d'affichage à grand champ visuel de 270 degrés sur 70 degrés propulsé par le générateur d'images CAE Medallion-6000. L'entraîneur OFT T-6C prendra également en charge la formation avec des lunettes de vision nocturne, et sera doté de la base de données commune (CDB) développée par CAE, une architecture ouverte qui améliore la capacité de corréler et de mettre à jour rapidement les bases de données pour répondre aux exigences en matière d'entraînement et de répétition de missions. L'OFT T-6C est conçu en fonction des plus récentes technologies pour appuyer la formation qui progresse vers les plateformes d'avions d'entraînement et d'avions de chasse de quatrième et de cinquième génération. Le GBTS T-6C complet sera livré à la base aérienne Zopapan près de Guadalajara en 2015.

CAE est un chef de file mondial en modélisation, simulation et formation pour les secteurs de l'aviation civile et de la défense. La société compte environ 8 000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans environ 30 pays. CAE fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 50 emplacements partout dans le monde et forme environ 100 000 membres d'équipage chaque année. De plus, la CAE Oxford Aviation Academy fournit de la formation aux élèves-pilotes dans 10 écoles de pilotage exploitées par CAE. Les activités de CAE sont diversifiées, allant de la vente de produits de simulation à la prestation de services complets comme les services de formation, les services aéronautiques, les solutions intégrées d'entreprise, le soutien en service et le placement de membres d'équipage. La société applique son savoir-faire en simulation et son expérience opérationnelle afin d'aider ses clients à renforcer la sécurité, à améliorer l'efficacité, à demeurer prêts pour leurs missions et à résoudre des problèmes complexes. CAE étend ses connaissances de la simulation à de nouveaux marchés, comme ceux de la santé et des mines. www.cae.com.

 

Suivez-nous sur Twitter @CAE_Inc et @CAE_Defence.

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 07:35
Teams Form for Australia Trainer Contest

BAE Systems has announced it has teamed with Beechcraft and CAE to bid for Australia's pilot training system. The bid will be based on Beechcraft's T-6C Texan II. (Beechcraft)

 

Sep. 23, 2013 - By NIGEL PITTAWAY  - Defense News

 

CANBERRA, AUSTRALIA — BAE Systems announced on Sept. 11 that it has teamed with Beechcraft and CAE to bid for the Australian Defence Force’s fixed-wing pilot training system.

 

John Quaife, BAE’s general manager for aviation solutions, said the team will provide a total flight training solution, based on Beechcraft’s T-6C Texan II turboprop trainer.

 

“Designed to meet the needs of undergraduate pilot training for the United States, Canada and other NATO air forces, the T-6C has amassed more than 2 million flying hours and has proven its ability as a versatile, cost-effective platform,” he said.

 

BAE Systems has provided services to Australia’s forces for flight screening and basic flying training since 1992 and won an AUS $88.8 million (US $83 million) Interim Basic Flying Training (IBFT) contract for a further six years in 2011. It also provides flying training and support in Australia for the Republic of Singapore Air Force, Royal Brunei Air Force and the Papua New Guinea Defence Force.

 

The company is also teamed with Beechcraft in the US to support T-6-based pilot training for the US Navy.

 

The Australian pilot training system competition, known as Project AIR 5428, has been underway since 2005, but a formal request for tender was released in August.

 

The BAE Systems/Beechcraft/CAE team is the first to break cover in the current incarnation of Air 5428. Raytheon Australia was an earlier team member, but the company declined to provide details regarding its status.

 

“Raytheon Australia maintains the same active interest in the AIR 5428 program that it has demonstrated over the last decade,” was all the company was prepared to say and was not prepared to attribute the statement to an individual.

 

Similarly, Boeing Defence Australia is also interested in the competition, but said only “There are a number of opportunities that Boeing is focused on in Australia. For competitive reasons, however, we decline to comment on specific projects.”

 

The Pilatus PC-21 is the main competitor to the T-6C, but the Swiss company is yet to reveal its plans for the pilot training system.

 

AIR 5428 will replace the separate fixed-wing basic and advanced flying training programs with a single system that will take a candidate from flight screening to wings and will make significant use of simulation and other synthetic training aids.

 

The tender is due to close in February and the successful system will graduate its first students in early 2017.

Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 12:35
Australian A330 MRTT simulator gets Level D certification

Sept. 18, 2013 by Greg Waldron – FG

 

Singapore - The Royal Australian Air Force’s full flight simulator for the Airbus Military Multi-Role Tanker Transport (MRTT) has been granted Level D certification.

 

This is the first MRTT simulator in the world to receive the certification, says CAE, which produced the equipment. The certification was awarded by Australia’s Civil Aviation Safety Authority.

 

Based on the A330-200 airliner, the MRTT is designated the KC-30A in Australian service. The simulator is located at RAAF Amberley.

 

"Aerial refuelling is a complex, challenging and sometimes dangerous operation so we need the highest fidelity training systems to prepare our aircrews for mission success," says Ewan Ward, project director, Project Air 5402 - air to air refuelling, Defence Materiel Organisation.

 

"Our new KC-30A full mission simulator combined with the full suite of KC-30A training devices will play a key role in cost-effectively training our tanker aircrews to accomplish a range of refuelling missions."

 

Australia operates five KC-30A aircraft.

Repost 0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 17:35
Beechcraft T-6C at Paris Air Show 2013

Beechcraft T-6C at Paris Air Show 2013

Sept. 11, 2013 by Ellis Taylor – FG

 

Singapore - BAE Systems has announced that it will team with CAE and Beechcraft to bid for Australia's military pilot training system project.

 

BAE will lead the consortium, with CAE will providing training, simulation and support services. Beechcraft will provide the T-6C Texan II as the primary trainer aircraft on a non-exclusive basis.

 

John Quaife, general manager aviation solutions for BAE Systems Australia says that Beechcraft and BAE already work together to deliver pilot training to the US Navy. CAE was also selected by BAE to provide three simulators for the Royal Australian Air Force's Hawk Lead-In Fighter programme.

 

Since 1992, BAE has operated the Australian Defence Force's Basic Flight Training School (BFTS) at Tamworth, which provides ab intio training and pilot screening for all ADF pilots using a fleet of Pacific Aerospace CT-4B piston trainer aircraft.

 

"These experiences and our combined track record in military flight training, complex project management and mission systems sustainment mean we can offer the Commonwealth a low risk, value for money solution to train the world's best military aviators at a location of its choosing," says Quaife.

 

The consortium is the first to announce its teaming arrangements in response to the Australian Department of Defence's Air 5428 project, which seeks to provide a complete pilot training system for all undergraduate pilots across the RAAF, Royal Australian Navy and Army.

 

Currently, pilots who graduate from BFTS are then posted to the RAAF's No 2 Flight Training School at RAAF Pearce in Western Australia for advanced training on the Pilatus PC-9/A, after which they are then posted to an operational squadron.

 

Under Air 5428, the respective training aircraft would be replaced by a new integrated training system run by the successful contractor. Australia would also likely acquire the same aircraft for use with the Aircraft Research and Development Unit and Forward Air Control Development Unit of the RAAF.

 

Lockheed Martin is expected to announce its teaming for the project soon, with industry sources indicating that it is likely to choose the Pilatus PC-21 as its main flying platform and will team with Hawker Pacific for sustainment. The three companies already provide a similar training package for pilots from the Republic of Singapore Air Force at RAAF Pearce under the Basic Wings programme.

 

Boeing, Thales and Raytheon are also expected to announce partners for their respective bids soon.

 

The tender will close in February 2014, with selection expected by the end of June 2015. Initial operating capability has been targeted for 2015-17.

Repost 0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 11:35
Australian MRH90 helicopter aboard HMAS Manoora.: Photo Descon7.

Australian MRH90 helicopter aboard HMAS Manoora.: Photo Descon7.

30 August 2013 army-technology.com

 

The Australian Defence Materiel Organisation (DMO) has commissioned the first of two MRH90 full-flight and mission simulators (FFMSs) at the Army Aviation training centre in Oakey, Queensland, Australia.

 

Manufactured by CAE under a A$180m ($160.8m) contract awarded in December 2007, the simulator is designed to enable both Australian Army and Navy pilots to practice skills in all flight regimes, day or night, by precisely replicating the actual feel of the aircraft in flight.

 

Defence Materiel Organisation chief executive officer, Warren King, said the flight simulator will contribute to the Australian Defence Forces' (ADF) helicopter capability for many years to come.

 

''The MRH90 simulator has a cockpit that functions just like that of a real aircraft, and replicates the aircraft's unique instrument display which is projected onto the pilots' visors,'' King said.

 

Army Aviation training centre commander colonel, David Burke, said the simulator helps instructors to present pilots with a range of operational training scenarios, including flying into remote bush landing sites, flying in formation with other aircraft and being safely exposed to complex emergency situations.

 

''The majority of basic training will now be conducted in the simulator before pilots get to the real aircraft,'' Burke said.

 

''The aim of the training is to immerse the pilots in the simulation, so they feel as though they are flying the real aircraft, completing real missions and dealing with real emergencies.''

 

Manufactured in collaboration with Thales, MRH90 simulator is formally certified to Level D, which represents highest standards of fidelity in the aviation industry.

 

The second simulator is scheduled to be installed at the main MRH90 operational base in Townsville during 2014.

 

MRH 90 is a 10t-class medium-lift helicopter designed to conduct troop transport, search and rescue, special operations and counter-terrorism missions in adverse conditions.

Repost 0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 11:20
Gene Colabatistto, Président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire, et Steve O'Bryan, vice-président du développement des affaires et de l’intégration du programme du F-35, ont signé un protocole d'entente au salon du Bourget 2013. Ce protocole d'entente identifie CAE en tant que fournisseur préférentiel de soutien à la formation du F-35 au pays, d’intégration des systèmes de formation, d’exploitation et d’entretien. (Photo: Lockheed Martin)

Gene Colabatistto, Président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire, et Steve O'Bryan, vice-président du développement des affaires et de l’intégration du programme du F-35, ont signé un protocole d'entente au salon du Bourget 2013. Ce protocole d'entente identifie CAE en tant que fournisseur préférentiel de soutien à la formation du F-35 au pays, d’intégration des systèmes de formation, d’exploitation et d’entretien. (Photo: Lockheed Martin)

18/06/2013 par Nicolas Laffont – 45eNord.ca

 

Au premier jour du Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris 2013, mieux connu sous le nom du Salon du Bourget, des dirigeants de Lockheed Martin et de CAE ont annoncé avoir conclu une nouvelle alliance grâce à la signature d’un protocole d’entente en vue de services de soutien aux systèmes de formation pour le F-35 Lightning II au Canada.

 

À l’occasion d’une cérémonie qui a eu lieu au pavillon du Canada au Salon du Bourget, Steve O’Bryan et Gene Colabatistto, président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire de CAE, ont signé un protocole d’entente selon lequel CAE, dont le siège se situe à Montréal, est le fournisseur préférentiel de soutien à la formation du F-35 au pays, d’intégration des systèmes de formation, d’exploitation et d’entretien.

«L’industrie canadienne a joué un rôle intégral dans le développement et la production du F-35 pendant plus d’une dizaine d’années», a déclaré Steve O’Bryan, vice-président du développement des affaires et de l’intégration du programme du F-35. «La contribution industrielle du Canada à cet égard ne fait que commencer. L’alliance que nous avons conclue aujourd’hui est un gage du rôle que jouera l’industrie canadienne à long terme en matière de maintien en puissance de la flotte de F-35 ces 30 prochaines années et au-delà. Par ailleurs, cette alliance soutient directement l’évolution des systèmes de formation, l’une des capacités industrielles clés dont le gouvernement du Canada a récemment fait la promotion.»

«CAE et Lockheed Martin jouissent d’une relation favorable et de longue date à l’égard d’autres plateformes, comme le C-130, et nous espérons enrichir cette collaboration davantage advenant que le gouvernement du Canada opte pour le F-35, a affirmé Gene Colabatistto. La formation en simulation prend de plus en plus d’importance dans le domaine de la défense, car s’il s’agit d’une manière rentable de se préparer en vue des missions, et CAE veut faire en sorte que l’Aviation royale canadienne bénéficie des services de formation de calibre mondial dont elle a besoin pour atteindre les niveaux ciblés de préparation aux missions.»

Au même moment, la ministre associée de la Défense nationale, Kerry-Lynne Findlay, affirmait à la Chambre des communes, à Ottawa, qu’aucune décision n’avait encore été prise quant au remplacement de la flotte actuelle d’appareils CF-18.

C’est suite à la publication de plusieurs rapports, dont celui de la firme KPMG affirmant qu’il en coûterait 45 milliards $ et non 9 milliards pour l’acquisition des F-35 de Lockheed Martin, que le gouvernement Conservateur de Stephen Harper a décidé de relancer de zéro le processus de remplacement de sa flotte actuelle de CF-18.

Compagnie dont le siège social est à Montréal, CAE a été fondée en 1947. CAE compte environ 8 000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans environ 30 pays. L’entreprise, dont le chiffre d’affaires est de plus de 2 milliards $, fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 45 emplacements partout dans le monde et forme environ 100 000 membres d’équipage chaque année. De plus, la CAE Oxford Aviation Academy fournit de la formation aux élèves-pilotes dans 11 écoles de pilotage exploitées par CAE. Les activités de CAE sont diversifiées, allant de la vente de produits de simulation à la prestation de services complets comme les services de formation, les services aéronautiques, les solutions intégrées d’entreprise, le soutien en service et le placement de membres d’équipage.

Lockheed Martin est né en 1995, de la fusion des groupes Lockheed Corporation et Martin Marietta. Le siège social se trouve à Bethesda, au Maryland. Cette entreprise mondiale de sécurité et d’aérospatiale a un effectif d’environ 118 000 personnes réparties dans le monde entier. Elle se voue principalement à la recherche, à la conception, au développement, à la fabrication, à l’intégration et au maintien en puissance de services, de produits et de systèmes technologiques de pointe. En 2012, son chiffre d’affaires net a atteint 47,2 milliards $.

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:20
MH-60R TOFT cockpit

MH-60R TOFT cockpit

April 24, 2013. David Pugliese - Defence Watch

 

News release from CAE:

 

TAMPA, FLORIDA–(Marketwired – April 24, 2013) – (NYSE:CAE)(TSX:CAE) – CAE USA today announced that the United States Navy has declared an updated MH-60S “Sierra” operational flight trainer (OFT) as ready-for-training at Naval Air Station (NAS) North Island near San Diego, California.

 

This MH-60S OFT, originally manufactured by Lockheed Martin, was completely upgraded by CAE to add new technologies and ensure concurrency with other MH-60S training devices as well as the operational MH-60S helicopters.

 

“We were able to complete this major technology refresh on the original MH-60S operational flight trainer on-schedule while working closely with the Navy to ensure minimal training downtime,” said John Lenyo, President and General Manager, CAE USA. “CAE is very proud of the partnership we have established with the Navy on both the MH-60S and MH-60R training programs, and will continue to leverage our experience and world-class simulation technologies to help the Navy lower risk, reduce costs and most importantly, prepare helicopter aircrews for mission success.”

 

The technology refresh and updates to the fixed-based MH-60S OFT included the addition of motion seats, upgraded image generator visual system, and a new Barco CD2260 visual display system. CAE also performed significant engineering updates to re-architect the hardware and software computing designs to bring this MH-60S OFT to a common architecture with the Navy’s suite of CAE-built MH-60S training devices.

 

CAE is currently the prime contractor responsible for the design and manufacture of MH-60S OFTs and weapons tactics trainers (WTTs), as well as MH-60R tactical operational flight trainers (TOFTs), for the U.S. Navy. CAE began work on the MH-60S training program in June 2004. At that time, CAE won a competitive procurement to design and manufacture MH-60S OFTs and WTTs. Prior to CAE’s involvement on the MH-60S training program, the Navy had already procured two MH-60S OFTs, including the first MH-60S OFT that CAE has now updated. Since June 2004, CAE has designed and manufactured seven additional MH-60S OFTs as well as five MH-60S WTTs for the U.S. Navy.

 

CAE is a global leader in modelling, simulation and training for civil aviation and defence. The company employs approximately 8,000 people at more than 100 sites and training locations in approximately 30 countries. CAE offers civil aviation, military and helicopter training services in more than 45 locations worldwide and trains approximately 100,000 crew members yearly. In addition, the CAE Oxford Aviation Academy offers training to aspiring pilot cadets in 11 CAE-operated flight schools. CAE’s business is diversified, ranging from the sale of simulation products to providing comprehensive services such as training and aviation services, integrated enterprise solutions, in-service support and crew sourcing. The company applies simulation expertise and operational experience to help customers enhance safety, improve efficiency, maintain readiness and solve challenging problems. CAE is now leveraging its simulation capabilities in new markets such as healthcare and mining. More information can be found at http://www.cae.com.

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 17:20

CAE logo

 

11 March 2013 airforce-technology.com

 

CAE has been awarded a series of contracts for the delivery of support services and upgrade of the simulators of multiple armed forces.

 

Valued at a combined C$90m ($87.2m), the contracts cover provision of C-130 training support services to the US and Taiwan air forces, maintenance services for the German Armed Force's flight simulators and modernisation of the US Navy's MH-60S helicopter trainers.

 

CAE Military Products, Training and Services Group president Gene Colabatistto said the company's large installed base of simulators and training devices serves as a steady source of orders for ongoing sustainment, maintenance and support services worldwide.

 

"We are also seeing increased opportunities for simulator upgrades and updates as defence forces look for ways to increase the amount of training done in a synthetic environment," Colabatistto added.

 

As part of the first contract, the company will deliver maintenance, logistics and engineering support services in support of the USAF's C-130J Maintenance and Aircrew Training System and the C-130 Aircrew Training System.

 

The contract also requires the supply of maintenance and support services for the C-130H training devices that are currently used by the Taiwan Air Force.

 

An annual contract modification by the German Armed Forces includes provision of on-site maintenance for their flight simulators for fighter, transport aircraft and helicopters in the next year.

 

As part of the third contract, the company will overhaul the US Navy's MH-60S operational flight trainers and weapons tactics trainers to improve training system fidelity and also maintain concurrency with current aircraft upgrades.

 

Tasks include updating the aircraft operational programme and aerodynamics model, besides incorporation of updates related to weapons and airborne mine counter measures.

 

CAE is also set to deliver comprehensive in-service support services, including systems engineering and data management to an unidentified military customer.

Repost 0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:20

MH-60R Sikorsky

 

Dec 4, 2012 ASDNews Source : CAE

 

Today at the Interservice/Industry Training, Simulation, and Education Conference (I/ITSEC), CAE announced it has won a series of military contracts valued at more than C$70 million. They include a contract from the United States Navy to develop two MH-60R tactical operational flight trainers (TOFTs) for the Royal Australian Navy under a foreign military sale program, a contract from the Australian Defence Force to provide King Air 350 simulator services, and a contract from the Royal New Zealand Air Force to provide C-130 training.

 

"CAE has a long history of providing the Australian Defence Forces with world-class flight simulators and training services, and we are pleased our MH-60R training systems will play a role in preparing the aircrews who will operate Australia's next-generation multi-role naval helicopter," said Gene Colabatistto, Group President, Military Products, Training and Services, CAE. "Our strong position on programs that have long-service lives ahead of them, such as the MH-60R helicopter, will continue to drive opportunities for CAE's comprehensive portfolio of simulation-based products and services. In addition, our established presence in Asia and the Pacific will provide for growth opportunities as these regions become more important to defence customers worldwide."

 

US Navy/Royal Australian Navy

CAE was awarded a contract to develop two MH-60R tactical operational flight trainers (TOFTs) for the Royal Australian Navy under the United States foreign military sale (FMS) program. CAE USA will be the prime contractor responsible for the design and manufacture of two MH-60R TOFTs that will be delivered in 2015 to HMAS Albatross, located near Nowra in New South Wales and home of the Royal Australian Navy's Fleet Air Arm.

 

The MH-60R TOFTs include both a full-motion operational flight trainer (OFT) that will be used to train Royal Australian Navy MH-60R pilots and co-pilots as well as a weapons tactics trainer (WTT) to be used for training rear-crew sensor operators in the MH-60R Seahawk helicopter. The MH-60R operational flight trainers for the Royal Australian Navy will include the CAE True electric motion system, motion seats, 220-degree by 60-degree Barco visual display, and the CAE Medallion-6000 image generator. The MH-60R OFT and WTT can be operated as standalone training devices, or networked to become an MH-60R tactical operational flight trainer to provide a total aircrew mission training system. The MH-60R TOFTs for the Royal Australian Navy are based on the MH-60R TOFTs that CAE is delivering to the U.S. Navy.

 

CAE Australia will support CAE USA in the development of the Royal Australian Navy's MH-60R TOFTs by customizing and leveraging Australian-specific common databases (CDB) already developed by CAE Australia for other programs in Australia.

 

The Commonwealth of Australia selected the U.S. Navy's MH-60R Seahawk helicopter as their new multi-role naval combat helicopter last year to fulfill the Australian Defence Force's AIR 9000 Phase 8 requirement. Australia is acquiring a fleet of 24 MH-60R Seahawk helicopters via the U.S. Government's FMS program. This is the first-ever procurement of the U.S. Navy's most advanced anti-submarine and anti-surface warfare helicopter outside the United States. The U.S. Navy is supported by Team Seahawk, which consists of MH-60R airframe manufacturer Sikorsky Aircraft, mission systems integrator Lockheed Martin, engine manufacturer GE, sensor supplier Raytheon Corp., and training supplier CAE.

 

Royal Australian Air Force

CAE has signed a contract with the Australian Defence Force (ADF) to provide Hawker Beechcraft King Air 350 training until 2018. CAE will deploy a CAE 5000 Series full-flight simulator (FFS) representing the King Air 350 with Proline II configuration to a training facility in Sale, Victoria. Under terms of the contract, CAE will provide simulator services for Royal Australian Air Force (RAAF) and Royal Australian Navy (RAN) King Air 350 aircrew who train on the aircraft for a range of missions, including tactical support, maritime surveillance and light transport.

 

"The simulator services provided by CAE will play a key role in the cost-effective training of RAAF pilots, air combat officers and RAN aviation warfare officers," said GPCAPT Gregory Hoffmann, Officer Commanding Training Aircraft Systems Program Office (TASPO).

 

The CAE 5000 Series King Air 350 FFS will be qualified to Level D, the highest certification for flight simulators, by Australia's Civil Aviation Safety Authority (CASA). The King Air 350 simulator services will support the RAAF's No. 32 Squadron at RAAF Base East Sale, as well as the School of Aviation Warfare (SAW). This will be the second King Air 350 FFS that CAE has deployed in Australia, following the inauguration in July this year of a King Air 350 ProLine 21 FFS in Melbourne. CAE has commenced delivery of training services to the RAAF's No. 38 Squadron using this simulator.

 

RNLAF/RNZAF

CAE has signed an agreement with the Netherlands Ministry of Defence (NLMoD) to market and sell third-party training services on a CAE-built C-130 Level D full-mission simulator. The C-130 full-mission simulator, which CAE delivered for the Royal Netherlands Air Force (RNLAF) in 2010, is currently housed at CAE's Amsterdam Training Centre in Hoofdorp. In addition, CAE has signed a contract with the Royal New Zealand Air Force (RNZAF) to provide comprehensive C-130 training. The RNZAF C-130 aircrews will receive simulator instruction from CAE at the Amsterdam Training Centre, including training on the RNLAF C-130 simulator that closely matches the configuration of the RNZAF's upgraded fleet of C-130H aircraft. The RNZAF also trains in-country on a CAE-built C-130H flight training device, which CAE delivered to the RNZAF base in Auckland under the C-130 Life Extension Program (LEP) and is currently upgrading for the RNZAF.

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 22:00
Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 12:30
CAE décroche des contrats d'une valeur totale de 100 millions

 

23 mars 2011 La Presse Canadienne

 

Le fabricant de simulateurs de vols CAE (T.CAE) a récolté pour 100 millions de dollars de contrats militaires dans une dizaine de pays, dont le Canada, Taïwan et les États-Unis. La société fournira ainsi ses services-conseils au ministère de la Défense nationale du Canada et réalisera des contrats de sous-traitance pour le compte du géant Lockheed Martin, dans le cadre du programme d'avion de transport militaire Hercule C-130J. L'entreprise construira par ailleurs des dispositifs d'entraînement pour les avions de patrouille maritime Lockheed P-3C Orion de la marine taïwanaise. CAE offrira en outre des mises à niveau à celle des États-Unis pour l'entraînement sur les hélicoptères de patrouille MH-60S. Ces appareils servent notamment à des missions antimines, à la recherche et au sauvetage de combat ainsi qu'au ravitaillement. L'entreprise dont le siège social est situé à Montréal emploie aujourd'hui 7500 personnes dans plus de 20 pays.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...

Categories