Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 11:55
Airbus A330 MRTT - photo Airbus DS

Airbus A330 MRTT - photo Airbus DS

 

15 .12.2015 Aerobuzz.fr

 

La Direction générale de l’armement a passé auprès d’Airbus Defence and Space une commande ferme pour huit avions de ravitaillement et de transport multi-rôle Airbus A330 MRTT supplémentaires. Ces appareils constituent la deuxième tranche d’un contrat pluriannuel signé en novembre 2014 par le ministère français de la Défense, prévoyant la fourniture de 12 A330 MRTT. Ce contrat porte à neuf le nombre total de commandes fermes, les trois appareils restants devraient être confirmés en 2018, pour une livraison de l’ensemble des appareils avant 2025. Le premier A330 MRTT sera livré à la France en 2018, le deuxième en 2019 et les appareils restant au rythme d’un ou deux ravitailleurs par an.

Suite de l’article

Repost 0
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 07:35
photo Australia MoD

photo Australia MoD

 

02 juillet 2015 par Aerobuzz.fr

 

Les forces aériennes australiennes vont se doter de deux ravitailleurs multirôles A330 MRTT supplémentaires. Elles en exploitent déjà cinq. Les deux nouveaux appareils sont en fait des A330-200 de Qantas qui vont être transformés en Espagne (Getafe) par Airbus Defence and Space. Ils devraient être opérationnels en 2018.

Les actuels A330 MRTT australiens dénommés KC-30A sont équipés de deux perches de ravitaillement (ARBS) utilisables par les F/A-18 des FAAF et d’autres chasseurs. Ils possèdent également un système pour se ravitailler en vol (UARRSI). Les KC-30A ont été engagés dans le Golfe.

 

Les forces aériennes australiennes opèrent déjà cinq ravitailleurs A330 MRTT

Repost 0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 16:35
A330 Multi-Role Tanker Transport (MRTT) - photo Airbus DS

A330 Multi-Role Tanker Transport (MRTT) - photo Airbus DS

 

30/06/2015 By: James Drew - FG

 

Airbus Defence & Space this week added South Korea to its growing list of A330 Multi-Role Tanker Transport (MRTT) operators after the nation downselected the tanker type over Boeing’s KC-46A Pegasus and Israel Aerospace Industries’ 767-based design.

 

South Korea’s Defense Acquisition Program Administration announced the selection decision on 30 June, citing the performance and price of the European tanker over the US and Israeli alternatives.

 

The $1.26 billion KC-X programme aims to deliver four tankers by 2019, and the selection of Airbus is an important victory for the company as it looks to an upcoming Japanese tanker competition.

 

Boeing had expressed confidence before the decision, touting estimates that the KC-46A it is developing for the US Air Force will cost 25% less to own and operate over its life-cycle compared with the A330 MRTT, despite being a more expensive aircraft up front. However, Airbus offers a much larger aircraft compared with the 767-based KC-46A, and it can carry 111t (245,000lb) of fuel and up to 300 troops.

 

“This contract will also allow Airbus Defence & Space to establish a long-term and sustainable cooperation with the Korean industry,” says company spokeswoman Maggie Bergsma. “We will carry out our contractual obligations faithfully and are looking forward to executing this programme in a timely and efficient way as we have done with other A330 MRTT contracts.

 

“The decision means that the A330 MRTT has won every tanker competition outside of the United States since it entered the market, and has now been selected by nine nations plus the European Defence Agency.”

 

The decision to go with a European supplier shows that South Korea is prepared to break from the tradition of buying American military hardware, following multi-billion-dollar commitments last year to procure the Lockheed Martin F-35 Joint Strike Fighter and three Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk unmanned air vehicles.

 

"While we are disappointed with this decision, we remain committed to our partnerships in Korea,” says Boeing spokesman Chick Ramey.

 

Boeing’s KC-46 programme is running behind schedule, and is yet to conduct the first full-up KC-46A tanker flight. The first 767-2C engineering and manufacturing development aircraft recently flew an airworthiness test fitted with a boom and wing aerial refuelling pods. Still, Boeing can claim the largest base customer, the US Air Force, with 176 orders expected initially and potentially up to 400 as the aging KC-135 is retired.

 

Meanwhile, Airbus already has 35 solid orders on its books from six countries, and has delivered more than 24 aircraft to date. The tanker has also been selected by India (six aircraft) and Qatar (two). France is boosting its tanker order to 12, and the European Defence Agency is exploring options to acquire several aircraft that would be operated jointly.

 

One of Boeing’s biggest selling points was interoperability with the US fleet. The KC-46 will be certified to refuel more than 64 receiver types at little or no cost to the foreign customer, Boeing says.

 

However, Korea is not alone in the Pacific. The Royal Australia Air Force – which operates Super Hornets and, soon, F-35As – was the tanker type’s launch customer and it has already completed several refuelling certifications.

 

Singapore has also ordered six aircraft, and in Europe and the Middle East – Korea would dovetail on the established MRTT programmes of the UK, France, Saudi Arabia and UAE.

Repost 0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 11:35
A330 MRTT photo Airbus DS

A330 MRTT photo Airbus DS

 

30 juin 2015 Romandie.com (AFP)

 

Séoul - Airbus Defence and Space a remporté un contrat de 1,33 milliard de dollars US (1,19 milliard d'euros) avec la Corée du Sud pour l'achat de quatre avions A330 MRTT, a annoncé mardi le ministère sud-coréen de la Défense.

 

Selon les termes de ce contrat, Airbus livrera ces appareils de transport et de ravitaillement d'ici à 2019, a précisé dans un communiqué l'agence d'acquisition des matériels militaires dépendant du ministère de la Défense.

 

L'A330 était en concurrence avec le KC-46A de l'avionneur américain Boeing, a-t-il ajouté.

 

La France a acquis 12 MRTT (Multi-Role TankerTransport), des appareils conçus sur la base des long-courriers A330-200, maillon clé dans le déploiement de bombardiers stratégiques et plus généralement dans les missions aéroportées de longue distance.

 

Les forces armées sud-coréennes, et en particulier l'armée de l'Air, se fournissent traditionnellement auprès des constructeurs américains, expression de la longue alliance militaire entre Séoul et Washington depuis la guerre de Corée.

 

Les groupes européens, Airbus en tête, ont cependant décroché d'importants contrats ces dernières années.

 

Dernier en date, celui signé en mars par Airbus Helicopters avec Korea Aerospace Industries pour le développement et la fabrication de plus de 300 appareils civils et militaires, qui rapportera au constructeur européen 1,5 milliard d'euros sur 20 ans.

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 16:57
Interview of Christophe Simon, A330MRTT Program Director, French MOD, DGA


17 juin 2015 by Airbus DS

 

Why DGA choose MRTT aircraft and what will be its future missions? Answers by Christophe Simon, A330MRTT Program Director.

Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 16:30
photo Airbus DS

photo Airbus DS

 

16/6/2015 by Airbus DS

 

The Ministry of Interior of Saudi Arabia has purchased in open competition, and after carrying out a complete evaluation, four C295W aircraft to enhance its capabilities. The C295W has been chosen based on its demonstrated excellent operational capabilities in hot and severe conditions and its proven affordable maintenance and operational costs.

 

“We are very proud that the C295W is joining the Airbus A330 MRTT Multi-Role Tanker Transport and CN235 transports previously ordered by Saudi Arabia. We greatly appreciate the confidence shown in the C295W by a nation with long expertise in operating military aircraft in desert conditions”, said Antonio Rodríguez Barberán, Head of Commercial for Military Aircraft.

 

Together with the previous orders received from Algeria, Egypt, Jordan and Oman, this new order from Saudi Arabia cements the C295’s position as the market-leading medium transport and patrol aircraft in the Middle East and North Africa region.

Repost 0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 16:55
Credits MinDefFr

Credits MinDefFr

.

08.05.2015 Aerobuzz.fr

 

Thales fournira son nouveau système d’antenne électronique GNSS (systèmes de radionavigation terrestres) à réception contrôlée TopShield-400 pour équiper les 12 MRTT (avion multirôles de ravitaillement en vol et de transport) commandés par la Direction générale de l’armement (DGA) à Airbus Defence & Space.

 

Cette solution multi-application, qui offre une haute résistance à toutes les tentatives de brouillage, est destinée à équiper les avions et hélicoptères pouvant être dotés de tous types de récepteurs GNSS. Son antenne miniaturisée et son électronique compacte permettent une grande facilité d’intégration à bord de différentes plateformes, tout en assurant le plus haut niveau possible d’immunité contre les opérations de brouillage.

Repost 0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 15:55
MRTT Phénix : l'avion multirôle

 

21/04/2015 Sources : Armées d'aujourd'hui - DICoD

 

Fin 2014, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé la commande de 12 Airbus A330 MRTT (Multi Role Tankern Transport). Baptisé "Phénix", cet appareil pourra assurer des missions de ravitaillement en vol, de transport de personnel et de fret, de relais de renseignement et d'évacuation sanitaire. Cette flotte viendra remplacer les aéronefs actuellement utilisés. Premier exemplaire attendu en 2018.

 

Cliquez sur l'image pour agrandir.

 

Repost 0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 12:55
Projet MRTT - Plan Unis pour "Faire Face"


13 mars 2015 Armée de l'Air

 

Dans le cadre du plan stratégique Unis pour "Faire Face", le colonel Tantet est chef du projet MRTT. Il évoque l'arrivée dans les forces aériennes françaises de l'Airbus A330, surnommé "Phénix". Il est aussi question de l'impact sur le personnel et les infrastructures qui accueilleront le remplaçant à terme du Boeing C135.

Repost 0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 12:50
A330 MRTT The Benchmark

 

24 févr. 2015 Airbus DS

 

The A330 MRTT is the most capable Tanker/ Transporter currently available. It carries more passengers and more freight than any competitor whilst concurrently performing its refueling mission. Also, its tank capacity is sufficient to supply the required fuel quantities without the need for any additional reservoirs.

Repost 0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 17:50
An Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels an Airbus A400M - photo Airbus DS

An Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels an Airbus A400M - photo Airbus DS

 

23/12/2014 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Les Pays-Bas, la Pologne et la Norvège vont négocier avec Airbus en vue d'acquérir dans le cadre d'une commande groupée quatre avions ravitailleurs A330 MRTT. Enfin, un pas vers la mutualisation des équipements de défense.

Enfin, un pas vers la mutualisation de équipements militaires. Ainsi, les Pays-Bas, la Pologne et la Norvège vont négocier avec Airbus en vue d'acquérir dans le cadre d'une commande groupée et via l'Agence d'armement européenne (OCCAR) quatre avions ravitailleurs A330 MRTT, ont déclaré vendredi des responsables européens. "Les Pays-Bas, la Pologne et la Norvège ont décidé de préparer des négociations avec Airbus Defence & Space en vue de l'acquisition d'une flotte d'avions A330 multirôles de transport et de ravitaillement en vol", a annoncé dans un communiqué l'Agence européenne de défense (AED). L'objectif est de parvenir à un contrat signé fin 2015.

Le ministère néerlandais de la Défense a précisé que le consortium envisageait d'acheter quatre appareils, qui seraient exploités en commun par les trois pays, ajoutant que d'autres nations pourraient rejoindre le projet par la suite. Peut-être la Belgique, voire l'Espagne, selon nos informations. Pour l'heure, les Belges souhaiteraient simplement acheter des heures de vol. Ce qui est possible, selon l'AED. En attendant de nouveaux entrants, une première capacité opérationnelle est attendue en 2019, a précisé l'AED.

 

Vers une flotte d'avions ravitailleurs européens mutualisés

Dix pays européens - Belgique, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Norvège - avaient signé en novembre 2012 un accord pour que l'Europe se dote d'ici à 2020 d'une capacité commune d'avions multirôle de ravitaillement en vol et de transport. "Ces dix pays signataires et d'autres futurs contributeurs feront l'acquisition ou utiliseront en commun une flotte d'aéronefs destinée à répondre au besoin de ravitaillement en vol des Européens en opérations, dans le même esprit que le Commandement du transport aérien européen (EATC)", avait alors souligné un communiqué du ministère de la Défense.

Inauguré en septembre 2010, l'EATC, dont le commandement est basé à Eindhoven (Pays-Bas), permet aux armées allemande, belge, française et néerlandaise de partager leurs moyens de transport aériens. Ce qui a été le cas avec succès pour l'opération Harmattan en Libye. "L'EATC a montré sa pertinence lors d'Harmattan", avait confirmé en octobre 2012 devant les députés le chef d'état- major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier. Pour autant, en matière de ravitaillement, "l'Europe ne dispose pas de capacités pouvant assurer son autonomie comme l'avait montré l'opération Harmattan menée en Libye en 2011 où 75 % du ravitaillement en vol avait été opéré par d'autres que les Européens", a précisé le communiqué.

 

Près de 10 milliards d'économies grâce à la mutualisation

La directrice exécutive de l'Agence européenne de défense (AED), Claude-France Arnould, avait quant à elle estimé en janvier 2013 devant la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, que "si nous nous mettions ensemble au niveau européen, nous pourrions faire 1,8 milliard d'euros d'économies dans le spatial, 5,5 milliards dans les programmes de véhicules blindés, et 2,3 milliards sur dix ans pour les frégates". Soit 9,6 milliards d'euros d'économies.

Le 13 décembre 2012, 26 pays membres de l'AED avaient indiqué qu'ils allaient systématiquement passer en revue leurs programmes en vue de favoriser dans le cadre d'un code de bonne conduite le "pooling and sharing" (union et partage) des capacité de défense dans leurs prochains achats. "Le code de conduite peut être un vrai tournant", avait assuré Claude-France Arnould. Sans aucun succès notoire jusqu'à la volonté exprimée récemment par les Pays-Bas, la Pologne et la Norvège d'acquérir quatre A330 MRTT.

Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 16:50
European multirole tanker transport fleet takes shape

 

Brussels - 19 December, 2014 European Defence Agency

 

The Netherlands, Poland and Norway have decided to prepare negotiations with Airbus Defence & Space for the acquisition of a fleet of A330 MRTT multirole transport and air-to-air refuelling aircraft. The participating nations would welcome other nations to join the initiative either before an actual procurement or subsequently.

 

This initiative, facilitated by the European Defence Agency, consists of the pooled acquisition and operation of a common fleet of aircraft by the three nations. Other nations will also be able to contribute to the overall programme through joining the acquisition phase and/or in-service phase. An initial operating capability is expected for 2019. 

After market research supported by a targeted request for information, the three nations have identified that only one military off-the-shelf solution met their key requirements in terms of capabilities and timeframe. The nations therefore agreed to create a NATO Support Agency (NSPA) partnership which tasked the Organisation Conjointe de Coopération en matière d’ARmement (OCCAR) to prepare negotiations with Airbus Defence and Space for a possible acquisition of a fleet of A330 MRTT. This engagement in further negotiations does not constitute a commitment by EDA, NSPA, OCCAR or the Participating nations to place an order either as a result of this dialogue or at a subsequent stage.

A single configuration has been selected for this common fleet of multirole tanker transport aircraft, which should all be equipped with a rigid boom as well as underwing pods, thus allowing to refuel a large variety of receivers. They will also meet the users’ requirements in terms of passenger transport, strategic airlift, and medical evacuation. By developing synergies with similar fleets, the nations will further contribute to a reduced fragmentation and increased interoperability of air-to-air refuelling aircraft in Europe.

 

Background

This decision is in accordance with the 22 March 2012 declaration of Defence Ministers to further develop European air-to-air refuelling capabilities, as well as with the letter of intent signed in November 2012 by ten nations. The December 2013 European Council also endorsed air-to-air refuelling as one of four key capability programmes to be developed by European Member States.

 

More Information

Repost 0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 21:30
AUS: Advanced tanker takes the initiative


04.12.014 Pacific Sentinel
 

The crew of a RAAF KC-30A have been praised by senior Super Hornet crews in Australia’s Air Task Group for their performance during a recent mission over Iraq.

 

Commander of Australia’s Air Task Group, Air Commodore Steve Roberton, said the decisive action from the air-to-air refueller during a mission over Iraq mid November was pivotal in a successful attack against ISIL militants.

 

“In a recent mission over the North of Iraq, the actions of the KC-30A crew reduced the refuelling time for Australia’s Super Hornets by 15 minutes. This enabled them to rapidly return to the fight during a crucial period of battle,” AIRCDRE Roberton said.

 

“That might not sound like much but minutes matter.  

 

 

“Their situational awareness and initiative allowed our own Super Hornets to deliver weapons with a decisive effect in support of Iraqi Forces.”

 

The KC-30A is equipped with advanced communication technology which allows crews to monitor the progress of the air and ground battle.  

 

They exploit this increased situational awareness to dynamically re-position the aircraft as close as possible to Australia’s Super Hornets and other Coalition strike aircraft.  

 

Taking this initiative reduces the refuelling time between attacks on ISIL.

 

“Their actions are often unheralded but the KC-30A crews made the difference that day.”

 

As for the KC-30A crew, they attribute their responsiveness to the aircraft’s advanced systems and its reliability.  

 

One of the pilots, SQNLDR C (name withheld), remarked on how the aircraft was withstanding the hot and dusty conditions in the Middle East.

 

“The tanker is thriving over here, the more you fly it, the better it performs,” he said.

 

RAAF

Repost 0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 12:55
Le ministre de la Défense a annoncé la commande de 12 avions MRTT

 

20/11/2014 Ministère de la Défense

 

A l’occasion du colloque « 50eanniversaire des forces aériennes stratégiques et la dissuasion au 21esiècle » à l’École militaire, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a annoncé  que le contrat pour l'acquisition de 12 avions Multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT) est prêt à être notifié.

 

 Préparé par  la Direction générale de l’armement (DGA), le contrat vers Airbus Defence and Space couvre également l'acquisition des systèmes de soutien et de formation associés (rechanges, outillages, outils de simulation...) et des premières années de soutien et de formation. Le montant du contrat est d'environ 3 milliards d’euros. Conformément à la Loi de programmation militaire, la livraison du premier appareil est prévue en 2018, celle du second en 2019. Les livraisons se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an.

 « Notre volonté de moderniser la composante aéroportée de la dissuasion se concrétise avec ce contrat pour l’acquisition de 12 avions MRTT. » a indiqué Jean-Yves Le Drian. « Au-delà de cet engagement stratégique du Président de la République réaffirmé dans le Livre blanc et la Loi de programmation militaire, ce sont les capacités de transport à longue distance et d’évacuation sanitaire qui sont assurées sur le long terme ».

 Expliquant les missions futures de ce MRTT (ravitaillement en vol, transport de personnel et de fret, relais de renseignement et évacuation sanitaire de blessés graves en cas de situation de crise, le ministre a précisé : « Le nom qui a été retenu est « Phénix »,Airbus A330 « Phénix ». Ce choix n’est pas anodin. Il vient souligner la volonté d’associer le caractère légendaire de cet oiseau mythique avec un avion qui représente une avancée remarquable à tous les niveaux de performance. Ce sont de beaux et grands défis qui attendent les futurs équipages. »

 Ces avions sont réalisés à partir d’A330-200 assemblés par Airbus à Toulouse. Le projet fait intervenir Thales Avionics pour la conception et la réalisation du système avionique ainsi que Rolls Royce pour la fourniture des moteurs Trent 700. Outre la France et le Royaume Uni, le MRTT compte 4 clients export. C’est d’ores et déjà un succès commercial européen.

Repost 0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:55
La France modernise ses capacités de dissuasion nucléaire

Réalisés à partir d'A330-200, les nouveaux ravitailleurs A330 MRTT viendront remplacer des Boeing C-135 à bout de souffle. photo Airbus DS

 

21/11/2014 Par Alain Barluet - LeFigaro.fr

 

Jean-Yves Le Drian a annoncé jeudi la commande de douze avions ravitailleurs pour la composante aéroportée de la dissuasion et confirmé le renouvellement de plusieurs éléments clefs de l'armement nucléaire.

 

Jean-Yves Le Drian a saisi l'occasion d'un colloque à l'Ecole militaire sur «Cinquante ans de dissuasion nucléaire» pour souligner jeudi la «pertinence» de l'arme nucléaire et confirmer les efforts de modernisation qui concerneront ses deux composantes, aéroportée et embarquée à bord de sous-marins.

Le ministre de la Défense a notamment annoncé la commande de douze avions multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT). D'un montant de 3 milliards d'euros, «le contrat est prêt à être notifié (...) dans les tous premiers jours de décembre», a indiqué M. Le Drian. La livraison du premier appareil, déjà baptisé Phénix a t-il révélé, interviendra en 2018 et celle du second en 2019. Les livraisons se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an.

 

Suite de l’article

Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 19:55
Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

 

20/11/2014 Airbus DS

 

Twelve aircraft to be acquired in multi-year programme.

 

Airbus Defence and Space has been selected by the French Ministry of Defence to supply 12 A330 MRTT new generation air-to-air refuelling aircraft for the French Air Force. The first delivery is foreseen for 2018, followed by the second in 2019, and then at a rate of one or two per year.

 

The contract agreed between the French procurement agency, la Direction Générale de l’Armement (DGA), and Airbus Defence and Space is now ready for the official award. The contract covers the development and qualification of the specific French configuration as well as the associated support and training systems, such as spares, ground support equipment, training devices and five years of in-service support from first delivery.

 

France’s choice of the A330 MRTT makes it the sixth nation to order the type following Australia, Saudi Arabia, Singapore, the United Arab Emirates, and the United Kingdom which have ordered a total of 34 aircraft. In addition, India and Qatar have selected the MRTT and are in the final stages of contractual negotiations for six and two aircraft respectively. A total of 22 aircraft are currently in service and the aircraft has been battle-proven in recent coalition actions.

 

The A330 MRTT has won every major tanker aircraft procurement competition outside the USA since it has entered the market.

 

Airbus Defence and Space Executive Vice President Military Aircraft, Domingo Ureña Raso said: “The French Air Force has enormous experience in the field of air-to-air refuelling. It knows the factors which are critical to success and its selection of the A330 MRTT is a real honour for us. In addition it is a long-standing operator of our transport aircraft and as always we are particularly proud in gaining the further confidence of an existing customer.”

 

In French service the A330 MRTT will be powered by Rolls-Royce Trent 700 engines, be equipped with a combination of the Airbus Refuelling Boom System and underwing hose-and-drogue refuelling pods, and can be configured in a variety of layouts carrying up to 271 passengers as well as medevac arrangements including the French MORPHEE intensive care module carrying up to ten patients as well as 88 passengers.

Repost 0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 16:55
Interview : La modernisation des Forces Aériennes Stratégiques

Les C-135FR vieillissants doivent être remplacer par l'A330 MRTT - photo A.Courtillat/ Armée de l'Air

 

13/10/2014 par Emmanuel Huberdeau – Air & Cosmos

 

L'ingénieur Géneral de l'Armement Alain Guillemette, chargé de mission "Dissuasion" de la direction Générale de l'Armement a répondu à nos questions sur l'avenir des Forces Aériennes Stratégiques.

 

Le contrat MRTT doit être signé en 2014. Comment ces appareils vont-ils faire évoluer la mission des Forces Aériennes Stratégiques (Bénéfices par rapport au C-135F)?

 

Les ravitailleurs en vol sont un maillon incontournable de l’emploi de la composante nucléaire aéroportée. L’âge avancé de nos C135 fait pesé de très fortes contraintes de MCO pour garantir la disponibilité nécessaire aux missions des Forces aériennes stratégiques. Le MRTT va à la fois augmenter sensiblement la capacité de ravitaillement et donner à l’armée de l’air en dehors des missions au profit de la composante nucléaire aéroportée, une capacité accrue au profit des missions de transports logistiques et sanitaires.

 

Quand sera lancé le programme de rénovation à mi-vie de l'ASMPA ? Qu'attend-on de ce programme en termes d'améliorations ?

 

La rénovation à mi-vie de l’ASMPA intègre essentiellement les travaux « classiques » de remplacement d’équipements pyrotechniques dont la durée de vie est assez sensiblement inférieure à la vie du système d’armes et de traitement d’obsolescences. Après une période d’analyse et d’évaluation des différentes solutions pour répondre au juste besoin, l’opération d’armement « rénovation à mi- vie de l’ASMPA » est à présent au stade de spécification des solutions retenues.

 

Interview complète à retrouver dans le numéro 2424 de Air & Cosmos, disponible en kiosques.

Repost 0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:55
Armement : l'étrange jeu du ministère pour s'offrir des avions ravitailleurs

Armement - La direction générale de l'armement pourrait commander un appareil cette année, huit en 2015 et trois en 2016 (Crédits : Airbus Group)

 

29/09/2014, Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

La direction générale de l'armement (DGA) pourrait commander un appareil cette année, huit en 2015 et trois en 2016. Avec un objectif caché, réduire la commande de 12 à 9 appareils.

 

A quoi joue le ministère de la Défense avec l'avion ravitailleur MRTT d'Airbus Group ? Selon un des schémas étudiés, la direction générale de l'armement (DGA) pourrait commander un appareil cette année, huit en 2015 et trois en 2016, selon des sources concordantes. Avec un objectif caché, réduire la commande de 12 à 9 appareils. Déjà, la France a réduit sa cible à douze appareils après les arbitrages du Livre blanc. Pourtant, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé à l'occasion d'une visite à l'usine de Madrid le octobre 2012 que la France achèterait 14 avions ravitailleurs à Airbus à partir de 2013. Mais c'était avant les arbitrages du livre Blanc.

 

Avec l'obtention fin 2013 de 500 millions de recettes exceptionnelles supplémentaires (REX) au titre du budget 2014, Jean-Yves Le Drian avait expliqué en mai dernier qu'elles conditionnaient "le lancement d'un ensemble de programmes structurants au cours de l'année 2014", dont "le programme d'avions ravitailleurs MRTT - Airbus A330 Multi Role Tanker Transport". La loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019) prévoit une enveloppe de 3,9 milliards au transport et au ravitaillement pour, notamment, la poursuite des livraisons des A400M et la commande d'avions ravitailleurs MRTT, essentiels pour la dissuasion, en 2014.

 

Le Multi-Role Tanker Transport (MRTT) est un A330 d'Airbus modifié en avion-ravitailleur par Airbus Defence dans l'usine de Getafe, au sud de Madrid, qui emploie 4.500 personnes environ.

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:50
Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

 

16/7/2014 Airbus DS

 

First “wet contacts” conducted in latest trials.

 

Airbus Defence and Space has performed the first air-to-air refuelling of the Airbus A400M new generation airlifter from the A330 MRTT Multi Role Transport Tanker. In the course of four flights, by day and night, in southern Spain, the A400M received more than 80 tons of fuel in 100 “wet contacts” from a Royal Air Force Voyager version of the A330 MRTT using the tanker´s Fuselage Refuelling Unit. The trials follow dry contacts conducted in an earlier test-phase and support the A400M´s capability to conduct extremely long-range non-stop deployments. The photo shows the two aircraft framed by the wing of an F-18 chase aircraft.

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 11:55
La base d'Istres se prépare à l'A330 MRTT

 

25/03/2014 par Guillaume Steuer – Air & Cosmos



Les travaux d'aménagement de la base aérienne 125 d'Istres pour accueillir les futurs avions-ravitailleurs A330 MRTT de l'armée de l'Air devraient commencer en septembre 2014, pour une fin prévisionnelle des travaux en mai 2018, selon un appel d'offres publié récemment par le ministère de la Défense. Le coût total de ces travaux d'infrastructure est aujourd'hui estimé à 123,8 millions d'euros, selon ce même document.

Cet appel d'offres livre également quelques détails nouveaux quant au périmètre de ce chantier et son calendrier prévisionnel. Ainsi, afin d'être en mesure d'accueillir les premiers ravitailleurs qui doivent être commandés prochainement, un nouveau centre de maintenance sera construit sur la base. Ce bâtiment, d'une hauteur "d'au moins 24 mètres", doit offrir environ 4000 mètres carrés d'ateliers et 2500 mètres carrés de stockage.

Les voies aéronautiques (bretelles, taxiways, piste) devront être rénovées, tandis qu'un parking avions pour l'accueil de neuf MRTT, dont 5 dans la "zone de défense hautement sensible" réservée aux Forces aériennes stratégiques, sera aménagé.

Par ailleurs, une quinzaine d'anciens bâtiments devraient être démolis, dont un grand hangar de maintenance (HM27). Le détachement du Centre d'expérimentations pratiques et de réception de l'Aéronautique navale (CEPA) sur la base d'Istres devrait quant à lui être "relocalisé".

La Direction générale de l'armement (DGA) doit normalement signer avec Airbus Defence & Space un contrat avant la fin de l'été pour l'achat des premiers A330 MRTT destinés à remplacer les 14 K/C-135F/R de l'armée de l'Air. L'actuelle loi de programmation militaire prévoit une commande globale de douze MRTT, dont deux à livrer avant 2019. Environ 360 M€ devraient être engagés dans ce programme d'acquisition en 2014.

Repost 0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 13:35
Inde : l'A330 MRTT en courte finale ?

 

06/02/2014 Par Guillaume Steuer – Air & Cosmos

 

Après Singapour, New Delhi ? Le marché international semble sourire à l'A330 MRTT d'Airbus Defence & Space, passé en moins d'une décennie du statut d'outsider sur un marché historiquement dominé par Boeing à celui de champion de l'export, avec cinq compétitions remportées face à ses rivaux américains, israéliens et russes.

 

Après avoir conclu cet automne avec Singapour la vente de six tankers, qui devrait être officialisée lors du salon aéronautique de l'île-Etat la semaine prochaine, Airbus DS garde les yeux rivés sur l'Inde. Et pour cause : pour la deuxième fois de son histoire, la force aérienne indienne (IAF) a désigné le MRTT vainqueur d'une compétition qui l'opposait à l'Il-78 Midas d'origine russe. Lors du premier "round", la procédure avait finalement été annulée en janvier 2010 après une objection formulée par le ministère des finances.

 

Christian Scherer, vice-président exécutif d'Airbus DS en charge du marketing et des ventes.

 

"Nous sommes actuellement en phase finale de négociations", expliquait au salon Defexpo Christian Scherer, vice-président exécutif d'Airbus DS en charge du marketing et des ventes. "Et la concurrence va avoir du mal à battre notre tanker", sourit le dirigeant, confiant dans les chances de son poulain d'émarger une nouvelle fois en tête.

 

Si elle était confirmée, cette vente pourrait potentiellement débloquer d'autres commandes ultérieures en Inde. "Il existe un potentiel pour des machines supplémentaires, mais notre priorité est bien de se concentrer sur le premier lot de six avions", soulignait Christian Scherer à l'occasion du salon de défense qui a ouvert ses portes ce matin à New Delhi.

 

Une vente qui pourrait débloquer d'autres commandes.

 

Interrogé quant à d'éventuels transferts de compétences ou de production liés au contrat MRTT indien, Christian Scherer n'a pas voulu livrer de détails précis, soulignant simplement qu'Airbus DS était "prêt et disposé à réaliser des transferts de technologie sur cet appareil".

 

Au-delà du contrat MRTT, la société voit un fort potentiel en Inde pour son bimoteur de transport C295, proposé dans le cadre d'un programme de remplacement des antiques Avro exploités par l'IAF. L'appareil pourrait également répondre à un besoin exprimé sous forme de RFI (demande d'informations) par les garde-côtes, qui cherchent à s'équiper d'une dizaine d'appareils de ce type. Une compétition toujours en cours et pour laquelle Airbus DS propose des co-développements avec l'industrie indienne dans le domaine "des systèmes de mission et des radars", selon Christian Scherer.

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 12:50
Ravitaillement : l'Espagne rêve de l'A330 MRTT

 

03/12/2013 Par Guillaume Steuer – Air & Cosmos

 

La force aérienne espagnole envisage l'acquisition de trois A330 MRTT dans le cadre d'une initiative européenne visant à renforcer les capacités des pays de l'Union dans le domaine du ravitaillement en vol. Ces appareils pourraient faire l'objet d'une utilisation et d'une maintenance mutualisée avec d'autres membres de ce "club MRTT".

 

S'exprimant ce matin à l'occasion de la conférence "Military AIrlift Rapid Reaction and Tanker Operations", un responsable de la force aérienne espagnole expliquait que ces trois MRTT permettraient de remplacer l'unique ravitailleur (K)B-707 vieillissant aujourd'hui utilisé par Madrid, tout en développant de nouvelles capacités de projection de fret, de transport de troupes et de VIP.

 

L'aviateur soulignait toutefois que pour le moment, aucun financement n'a été identifié par Madrid pour mener à bien ce projet. Un sujet délicat, puisque le budget de la défense espagnol a été réduit de près d'un tiers depuis 2008, selon notre interlocuteur. L'Agence européenne de défense milite pour un achat en commun avec d'autres pays de ces nouveaux ravitailleurs, projet dont la France s'est pour l'instant écartée par souci de conserver son autonomie sur l'acquisition de ses propres MRTT.

 

La force aérienne espagnole se prépare par ailleurs à accueillir ses premiers A400M en 2016. Un seul exemplaire de l'Atlas sera livré cette année-là, suivi par quatre appareils en 2017, cinq en 2018, cinq en 2019, puis quatre par an jusqu'en 2022. L'officier espagnol confirmait que ces machines devraient être livrées en configuration "plug and fly", c'est à dire qu'elles seront capables d'emporter différents équipements de mission commandés en petit nombre : nacelles de ravitaillement, kits de blindage, autoprotection, liaison Satcom, etc. La base de Saragosse devrait jouer le rôle de "hub" pour les Atlas espagnols.

 

Déjà utilisatrice de C-295, l'Ejército del Aire réfléchit également à de futures versions multi-missions du bimoteur tactique d'Airbus Military. Selon un aviateur espagnol, cette plateforme pourrait servir de base à des appareils de surveillance maritime, de renseignement électronique ou de guet aérien.

Repost 0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 12:35
A330 MRTT photo Airbus Military

A330 MRTT photo Airbus Military

 

27.11.2013 Helen Chachaty journal-aviation.com

 

Selon l’agence de presse coréenne Yonhap, le gouvernement coréen devrait lancer un appel d’offres pour l’acquisition de quatre avions ravitailleurs en janvier 2014. Cette décision ferait suite à un rapport de la DAPA (Defense Acquisition Program Administration) mettant en avant la nécessité pour la Republic of Korea Air Force (ROKAF) de s’équiper de ravitailleurs. Les avions devraient être livrés entre 2017 et 2019 et le contrat se monterait à environ 1 000 milliards de wons, soit environ 940 millions de dollars.

 

Ce futur contrat d’acquisition permettrait à la Corée du Sud d’augmenter de manière considérable ses capacités aériennes, la ROKAF ne possédant en effet pas de capacités de ravitaillement en vol pour ses chasseurs (F-15K, F-16C, F-5E, F-4E/RF-4C). Des entraînements au ravitaillement de KF-16 avaient eu lieu au large de la base aérienne de Kusan en septembre 2011, avec le concours de l’US Air Force et de KC-135 (photo).

 

Cet appel d’offres va à nouveau opposer Boeing et Airbus Military, l’avionneur américain étant en position de proposer le futur KC-46A ou son KC-767, tandis que la division d’EADS tentera de positionner son A330 MRTT sur le marché.

Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 17:45
C-17 Globemaster III at Singapore Airshow - photo Boeing

C-17 Globemaster III at Singapore Airshow - photo Boeing

18 September 2013 by Guy Martin - defenceWeb

 

Boeing officials have confirmed that the Algerian air force is interested in acquiring transport and tanker aircraft, with a request for proposals (RFP) possible in the coming months. Earlier this year Algeria evaluated the C-17 and A330 MRTT but the country is also interested in surveillance and rotary wing aircraft.

 

Algeria in April this year undertook trials of the Boeing C-17 Globemaster III strategic airlifter and the following month evaluated the Airbus Military A330 MRTT (Multi-Role Transport Tanker). Paul Oliver, Vice President - Middle East and Africa, International Business Development at Boeing Defence, Space and Security told defenceWeb that Algeria is also interested in intelligence, surveillance and reconnaissance (ISR) assets and has asked Boeing about its ScanEagle small unmanned aerial vehicle (UAV) and airborne early warning and control (AEW&C) platform.

 

While Algeria has not specified how many C-17s it would like to acquire, Oliver estimated the number at four to six aircraft. He said that for the Algerian demonstration earlier this year, Boeing leased a US military aircraft and flew it at several different locations over a few days, covering most of the aircraft’s flight envelope.

 

Unofficial sources say a C-17 from the US Air Force’s 446th Airlift Wing at McChord Air Force Base in Washington was seen at the Tamanrasset test centre on April 22.

 

Boeing confirms Algerian interest in tankers, transports

Algeria evaluated a Royal Air Force Airbus Military A330 MRTT in May and is reportedly interested in acquiring around three to replace its Ilyushin Il-78 Midas tankers. The timeline for their replacement is not clear – when Oliver told the Algerians that the Boeing KC-46 tanker would only be available for demonstrations in 2018, he said they were happy with that date.

 

No RFPs have yet been forthcoming from Algeria, but Oliver said he was confident that they would be issued either later this year or early next year. He added that Algeria is seen as a key market for the company.

 

Dennis Muilenberg, President and CEO of Boeing Defence, Space and Security agreed that Algeria is a key future market place for Boeing. He said the Algerians expressed interest in mobility as they are looking for aircraft to move cargo and provide humanitarian assistance. Consequently, Boeing sees opportunities in products like the C-17 and rotorcraft, such as the CH-47 Chinook. At the moment Boeing is trying to understand Algeria’s needs and infrastructure and is at the initial discussions stage.

 

Guy Martin is in the United States as a guest of Boeing.

Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 12:35
Australian A330 MRTT simulator gets Level D certification

Sept. 18, 2013 by Greg Waldron – FG

 

Singapore - The Royal Australian Air Force’s full flight simulator for the Airbus Military Multi-Role Tanker Transport (MRTT) has been granted Level D certification.

 

This is the first MRTT simulator in the world to receive the certification, says CAE, which produced the equipment. The certification was awarded by Australia’s Civil Aviation Safety Authority.

 

Based on the A330-200 airliner, the MRTT is designated the KC-30A in Australian service. The simulator is located at RAAF Amberley.

 

"Aerial refuelling is a complex, challenging and sometimes dangerous operation so we need the highest fidelity training systems to prepare our aircrews for mission success," says Ewan Ward, project director, Project Air 5402 - air to air refuelling, Defence Materiel Organisation.

 

"Our new KC-30A full mission simulator combined with the full suite of KC-30A training devices will play a key role in cost-effectively training our tanker aircrews to accomplish a range of refuelling missions."

 

Australia operates five KC-30A aircraft.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories