Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:30
Les forces égyptiennes tuent par erreur des touristes mexicains en pourchassant des djihadistes


14.09.2015 45eNord.ca (AFP)
 

La police et l’armée égyptiennes ont tué dimanche 12 personnes, des touristes mexicains et des Égyptiens, en prenant pour cible par erreur leurs voitures alors qu’elles pourchassaient des djihadistes dans l’ouest de l’Égypte, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

 

Le désert de l’Ouest, très prisé par les touristes, est aussi l’un des repaires de groupes jihadistes, dont la branche égyptienne de l’Etat islamique (EI), qui y avait décapité en août un jeune Croate travaillant pour une compagnie française et commet de nombreux attentats contre les forces de sécurité dans tout le pays.

« Les forces conjointes de la police et de l’armée, qui pourchassaient des terroristes à Wahat, dans le désert occidental, ont ouvert le feu par erreur sur quatre pick-up qui transportaient des touristes mexicains », lit-on dans un communiqué du ministère de l’Intérieur.

« Douze personnes ont été tuées et 10 blessées parmi les touristes mexicains et des Egyptiens » qui les accompagnaient, poursuit le ministère, assurant que les victimes « se trouvaient dans une zone qui n’était pas autorisée aux touristes ».

Le ministère ne précise pas le nombre de Mexicains tués, ni si les voitures ont été atteintes par des tirs d’armes automatiques, d’artillerie ou des bombardements aériens.

Dans l’après-midi, l’EI en Egypte avait affirmé dans un communiqué qu’il avait « résisté à une opération de l’armée dans le désert occidental » dimanche, et « mis en fuite des éléments de l’armée », sans plus de précisions.

Les groupes jihadistes, dont au moins deux assurent être des branches égyptiennes de l’EI –l’Etat islamique en Egypte et Province du Sinaï de l’Etat islamique– revendiquent régulièrement des attentats meurtriers visant les forces de l’ordre, en particulier dans la péninsule désertique du Sinaï, dans l’est, leur principal bastion.

Ces attaques se sont multipliées –y compris en plein coeur du Caire– depuis que l’armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi le 3 juillet 2013 et que le nouveau pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi réprime dans le sang les partisans du chef de l’Etat déchu.

Des centaines de policiers et soldats ont été tués dans ces attentats et attaques commandos en plus de deux ans. Les jihadistes assuraient dans un premier temps agir en représailles à l’implacable répression qui s’est abattue sur les partisans de M. Morsi depuis sa destitution par M. Sissi, alors chef de la toute puissante armée.

Les forces de sécurité ont, depuis l’été 2013, tué plus de 1.400 manifestants pro-Morsi. Plus de 15.000 partisans de l’ex-président islamiste, des membres de sa confrérie des Frères musulmans pour l’essentiel, ont été emprisonnés. Des centaines –dont M. Morsi lui-même– ont été condamnés à mort en première instance dans des procès de masse expéditifs qualifiés par l’ONU de « sans précédent dans l’Histoire récente » du monde.

Partager cet article

Repost0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 16:50
The First Conference of States parties to the Arms Trade Treaty, Cancun-Mexico, 24-27 August 2015

 

24/08/2015 source EEAS

 

Illicit arms flows fuel conflicts and instability, support criminal activities and result in a terrible human toll. According to the UN, 750 000 people die every year of armed violence, much of it caused by illicit arms trafficking.

 

The Arms Trade Treaty (ATT), adopted in 2013 by the UN and entered into force in December 2014, aims at further regulating international arms trade based on the principles of greater responsibility and transparency. So far, 130 UN States have signed it and 72 ratified. The ATT therefore now needs to be fully implemented and to gain universal applicability in order to be truly effective and prevent arms being diverted to the illicit market and falling into the wrong hands. In this respect, the EU has launched a substantial assistance programme supporting States that wish to receive assistance in strengthening their controls over arms transfers, in compliance with the ATT. The EU also continues to encourage States not yet party to the Treaty to accede to it.

 

The EU has actively supported the adoption and entry into force of the Treaty. All EU Member States have signed the Treaty and 26 have so far ratified it. The EU is now looking forward to the first Conference of ATT States Parties which is taking place in Cancun on 24-27 August 2015 under Mexican chairmanship. It is the opportunity to lay solid foundations for the ATT regime, by notably adopting its rules of procedure and financial rules, agreeing common reporting arrangements and establishing the ATT Secretariat. The EU and its Member States are committed to contributing to a substantive outcome for the Cancun Conference.

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 18:55
Le défilé d’une Nation engagée le 14 Juillet 2015

 

par Colonel Benoit Brulon, Conseiller communication du gouverneur militaire de Paris

 

Depuis une année, les forces armées françaises et les forces de sécurité intérieures ont été particulièrement sollicitées. Depuis début janvier, la police nationale, la gendarmerie et 10 000 militaires sont engagés dans le cadre de la protection de nos compatriotes sur le territoire national contre la menace terroriste. Cet engagement prolonge l’engagement de nos forces sur les théâtres d’opération extérieurs, dans la bande sahélo-saharienne, avec l’opération Barkhane, au Moyen-Orient, avec l’opération Chammal, ou encore en république Centrafricaine. Nos forces sont également intervenues en Guinée équatoriale, pour contribuer à la lutte contre l’épidémie d’Ebola. Ce sont ces soldats qui seront au cœur du défilé du 14 juillet 2015. Ils y seront présents, représentés dans les carrés qui défileront devant vous. Ils y seront également par la pensée, car ce défilé sera sensiblement plus court que ceux des années précédentes, témoignant du niveau d’engagement actuel de nos forces.

Cet engagement rappellera aussi celui de ceux qui ont construit la légende de la Résistance française au cours de la guerre de 1939/1945 et qui ont été distingués par la distinction d’appartenir aux compagnons de la Libération. 1 038 personnes, 5 communes et 18 unités combattantes se verront attribuer cette décoration entre janvier 1941 et janvier 1946. Leur rendre hommage dans la lignée des commémorations du 70e anniversaire de la Libération, était, cette année en particulier une bonne occasion de rappeler le sacrifice de celles et de ceux qui avaient choisi de ne pas se résoudre à la défaite. De l’animation initiale à l’animation finale, au travers des tableaux, au travers de la présence des unités compagnons, et de multiples rappels, ces héros seront présents au milieu de nous.

Le 14 juillet prochain, enfin, la France accueillera son excellence Enrique Pena Nieto, président des Etats-Unis du Mexique en visite d’Etat. Ce sera l’occasion pour les cadets des académies militaires de l’armée de Terre, de la marine, de l’armée de l’Air et de la Gendarmerie mexicaines de se présenter sur les Champs-Elysées et d’ouvrir le défilé.

Ce site est celui des coulisses de ce défilé. Il reprend toutes les présentations, les anecdotes et l’alchimie de ce défilé du 14 juillet, exercice chaque année différent. Il reprend et essaie de vous faire partager la fierté de tous ceux et de toutes celles qui descendront les Champs-Elysées. Ils sont les ambassadeurs de vos armées et de vos forces de sécurité qui tous les jours sont au service de leurs concitoyens en France et à l’étranger.

 

Bonne visite, Bon défilé.

 

Voir le site du Défilé du 14 Juillet 2015
 

Partager cet article

Repost0
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 11:25
Le Mexique pourrait acheter 50 H225M (Crédits : Eurocopter Lorette Fabre)

Le Mexique pourrait acheter 50 H225M (Crédits : Eurocopter Lorette Fabre)

 

27/05/2015 Michel Cabirol – laTribune.fr

 

Le Mexique pourrait commander 50 H225M (SuperPuma) qui seraient assemblés localement. Une signature est attendue à l'occasion du 14 juillet, jour de fête nationale où le Mexique est invité d'honneur.


 

Selon des sources concordantes, le Mexique pourrait très vite acheter à Airbus Helicopters 50 H225M (ex-EC725). Si le contrat évalué à 2 milliards d'euros environ est suffisamment mûr, une signature est attendue en présence des deux présidents - François Hollande et Enrique Peña Nieto - à l'occasion du 14 juillet, jour de la fête nationale où le Mexique est invité d'honneur cette année. Des militaires mexicains défileront à cette occasion sur les Champs-Élysées.

Si cette commande se confirmait, ce serait une troisième bonne nouvelle à l'exportation pour le constructeur de Marignane après les contrats majeurs en Corée du Sud et en Pologne et peut-être avant le Qatar"En 2015, les commandes vont être une priorité, avait reconnu en janvier lors de la présentation des résultats le PDG d'Airbus Helicopters, Guillaume Faury. Nous voulons réaliser plus de commandes que de livraisons en 2015". Le pari est en train d'être gagné par l'hélicoptériste européen.

 

Des hélicoptères assemblés au Mexique

Initialement, Airbus Helicopters négociait depuis plusieurs mois avec Mexico une nouvelle commande de six à douze H225M supplémentaires en complément des 15 exemplaires déjà commandés. Mais les discussions se sont accélérées il y a deux mois environ et ont pris une nouvelle tournure. Ce n'est plus une douzaine d'appareils que souhaite le Mexique mais une cinquantaine de H225M, qui serait assemblés localement. Tout comme au Brésil, Airbus Helicopters a fait une proposition en ce sens.

Le constructeur de Marignane avait inauguré en février 2013 à Queretaro en présence du président mexicain Enrique Peña Nieto une usine qui fabrique des composants métalliques de haute technologie pour structures d'aéronefs. Implantée dans le complexe industriel Aerotech voisin de l'aéroport intercontinental de Queretaro, ce site d'une superficie de 12.000 mètres carrés, est le seul site de production des poutres de queue des hélicoptères AS350 Ecureuil. Il héberge par ailleurs un centre de maintenance de 1.000 mètres carrés. Spécialisé dans les appareils de la famille Ecureuil, ce centre servira les opérateurs du célèbre hélicoptère léger d'Airbus Helicopters dans toute la région.

 

Des frégates et/ou des corvettes en discussion

Outre les hélicoptères, la France et le Mexique discutent d'une coopération navale, qui pourrait inclure la vente de bâtiments fabriqués par DCNS. Pour autant, ce dossier est beaucoup moins mûr que celui des H225M. "Le dossier avance bien", explique-t-on à La Tribune. Selon des sources concordantes, le Mexique s'intéresse aux frégates multi-missions (FREMM) et/ou à des corvettes Gowind de 2.500 tonnes. Les besoins de la marine mexicaine restent encore à affiner. D'autant qu'elle est très partagée entre les partisans qui souhaitent poursuivre une relation de proximité avec les États-Unis, qui lui vend des bâtiments d'occasion pas toujours adaptés à ses besoins, et ceux qui veulent s'offrir des navires en France.

Les échanges commerciaux entre la France et le Mexique sont en hausse constante depuis plusieurs années (4,2 milliards d'euros en 2014), avec une balance commerciale excédentaire. De nombreux projets ont été lancés dans des secteurs stratégiques comme l'aéronautique et les transports au moment de la visite de François Hollande au Mexique le 10 et 11 avril 2014.

Partager cet article

Repost0
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 11:25
C295W aux couleurs de la Marine mexicaine photo Airbus DS

C295W aux couleurs de la Marine mexicaine photo Airbus DS

 

30 mars 2015 par Aerobuzz.fr

 

Airbus Defence and Space vient de décrocher le client de lancement pour son nouveau programme C295W d’avion de transport militaire de moyenne capacité. Il s’agit du Mexique qui a commandé deux exemplaires. Le C295W se distingue du C295 par ses winglets sensés lui offrir une consommation de carburant réduite de 4%. Les C295W seront exploités par la marine mexicaines (Semar).

Partager cet article

Repost0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 08:25
A Mexican Air Force C-130K Hercules aircraft in flight. Photo Zahpo75

A Mexican Air Force C-130K Hercules aircraft in flight. Photo Zahpo75

 

20 March 2015 airforce-technology.com

 

Cascade Aerospace has completed a first test flight of the Mexican Air Force's (FAM) upgraded C-130K Hercules aircraft from its base in Abbotsford, British Columbia, Canada.

 

In November 2013, the company received a contract as part of a memorandum of understanding (MoU) signed between the Canadian and Mexican Governments, for maintenance and modernisation of FAM's two C-130K aircraft.

 

The C-130K maintenance and modernisation programme was initiated in 2014. It involved an upgrade of the avionics system. including the installation and integration of Rockwell Collins Flight 2 avionics suite, digital fuel quantity indication, and engine instrument display systems.

 

The aircraft, which is currently based at Cascade's hangar, has also been equipped with a new auxiliary power unit, as well from undergoing a wing availability and sustainment programme.

 

Cascade Aerospace executive vice-president and CEO Ben Boehm said: "This test flight represents the culmination of a year of detailed design effort followed by countless hours of skilled craftsmanship to present the Mexican Air Force pilots with an airworthy plane.

 

"This test flight will lead to the delivery of a modernised and updated aircraft to the Mexican Government at a fraction of the cost of a new aircraft."

 

The Flight 2 system is developed from Rockwell Collins Pro Line 21 avionics solution, the Flight 2 system improves aircraft's operational capabilities by offering an open systems architecture that combines flight operations with navigation and guidance functions, and supports future growth requirement.

 

The company also conducted operational and technical training for FAM personnel using the Rockwell Collins Flight 2 procedural training simulator at its Abbotsford facility.

 

Power for the C-130K Hercules is supplied by Allison T56A-15 engines turboprop engine.

 

The aircraft is a derivative of Lockheed Martin's C-130 Hercules, and is used to carry troops, passengers or freight.

Partager cet article

Repost0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 17:25
A UH-60M helicopter. (Photo Sikorsky)

A UH-60M helicopter. (Photo Sikorsky)

 

Mar 18, 2015 defense-aerospace.com

(Source: Defense Security Cooperation Agency; issued Mar 17, 2015)

 

Mexico - UH-60M Black Hawk Helicopters


WASHINGTON --- The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to Mexico for UH-60M Black Hawk Helicopters and associated equipment, parts, training and logistical support for an estimated cost of $110 million. The Defense Security Cooperation Agency delivered the required certification notifying Congress of this possible sale on March 16, 2015.

The Government of Mexico has requested a possible sale of three UH-60M Black Hawk helicopters in standard U.S. Government configuration, with designated unique equipment, Government Furnished Equipment (GFE), six T700-GE-701D engines, six H-764G Embedded Global Positioning System/Inertial Navigation Systems (EGIs), six M134 7.62mm Machine Guns, three Star Safire III Forward Looking Infrared Radar Systems, three Aviation Mission Planning Systems, twelve AN/AVS-9 Night Vision Goggles, and one Aviation Ground Power Unit.

Also included are spare and repair parts, support equipment, communication equipment, facility construction, air worthiness support, publications and technical documentation, personnel training and training equipment, warranties, U.S. Government and contractor technical, engineering, and logistics support services, and other related element of logistics and program support. The estimated cost is $110 million.

This proposed sale will contribute to the foreign policy and national security of the United States by helping to improve the security of a strategic partner. Mexico has been a strong partner in combating organized crime and drug trafficking organizations. The sale of these UH-60M helicopters to Mexico will significantly increase and strengthen its capability to provide in-country airlift support for its forces engaged in counter-drug operations.

Mexico intends to use these defense articles and services to modernize its armed forces and expand its existing naval/maritime support in its efforts to combat drug trafficking organizations.

The proposed sale of this equipment and support will not alter the basic military balance in the region.

The principal contractors will be the Sikorsky Aircraft Company in Stratford, Connecticut; and General Electric Aircraft Company (GEAC) in Lynn, Massachusetts. There are no known offset agreements in connection with this potential sale.

Implementation of this proposed sale may require the assignment of one additional U.S. Government representative and one contractor representative in country full-time to support the delivery and training for approximately two years.

There will be no adverse impact on U.S. defense readiness as a result of this proposed sale.

This notice of a potential sale is required by law and does not mean the sale has been concluded.


(EDITOR’S NOTE: Even with add-ons, training, spares and support, the cost of the above contract works out to about $37 million per helicopter.
This is a nice mark-up, given that the latest, March 2 contract for UH-60 production is worth $241.7 million for 22 aircraft, or $11.9 million each.
This is also roughly the same price also being paid by Tunisia; a contract awarded Mar 17, for eight “Green-configured” UH-60Ms, is worth $93 million (or about $11.6 million each.)
Mexico is probably not getting the best deal available, especially as FMS sales are supposed to use the same price as that paid by US users.)

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:25
FAA : réunion de travail franco-mexicaine sur la coopération dans la zone Caraïbe

 

20/11/2014 Sources : État-major des armées

 

Les 13 et 14 novembre 2014, les forces armées aux Antilles (FAA) ont accueilli une délégation mexicaine dans le cadre d’un groupe de travail sur la coopération de nos forces armées dans la zone Caraïbe. Cette s’inscrivait dans le cadre plus large de la préparation du plan de coopération franco-mexicain de Défense pour l’année 2015.

 

Durant ces deux journées, les délégations françaises et mexicaines ont échangé leur savoir-faire sur les missions de l’action de l’Etat en mer.

La lutte contre le narcotrafic est l’une des principales préoccupations communes à nos deux nations. Pour mesurer le savoir-faire français, la délégation mexicaine a pu se rendre à bord de la frégate de surveillance (FS) Ventôse, ainsi qu’au pôle aéronautique étatique du Lamentin où est stationné l’hélicoptère Panther de la Marine.

La préservation des ressources halieutiques et la lutte contre les pollutions maritimes générées par l’exploitation pétrolière constituent un second enjeu de coopération abordé dans le cadre de cette rencontre. Récemment, le Mexique a organisé un exercice de lutte contre la pollution auquel un officier français des FAA a été convié en tant qu’observateur. En 2015, un autre exercice, de niveau supérieur, sera réalisé avec comme scénario un accident sur une plateforme pétrolière. Les FAA sont à nouveau conviées et devraient y participer.

Le troisième domaine de coopération abordé durant cette réunion de travail franco-mexicaine concernait la recherche et le sauvetage en mer. Les mexicains ont fait part de leur souhait de découvrir plus avant l’ensemble des moyens français mis en œuvre à ce titre dans la zone, et de visiter notamment, lors de leur prochaine visite aux Antilles françaises, le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Antilles-Guyane.

Les FAA mènent dans le cadre de leurs missions des actions de coopération régionale et entretiennent des relations privilégiées avec l’ensemble des nations présentes dans la zone maritime Antilles. Le Mexique est l’un des principaux pays avec lequel la France coopère dans la région. Le 26 juin 2014 par exemple, la frégate de surveillance Germinal et le bâtiment auxiliaire logistique Huasteco ont réalisé un PASSEX au large de la Martinique. Cet entraînement conjoint a été suivi d’une escale de deux jours du navire mexicain à Fort-de-France.

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le Théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG)

FAA : réunion de travail franco-mexicaine sur la coopération dans la zone Caraïbe

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 17:25
Le Mexique commande de nouveaux Airbus C295

 

30 octobre Aerobuzz.fr

 

Le Mexique a signé un contrat avec Airbus Defence and Space portant sur l’acquisition de deux avions de transport de moyenne capacité C295 pour le compte de la Marine mexicaine. Cette acquisition porte à 22 le nombre total d’appareils réalisés par Airbus Defence and Space en service dans le plus grand pays d’Amérique latine. La Marine mexicaine, qui opère actuellement quatre C295, six CN235 et deux C212, exploitera ces deux nouveaux appareils dans le cadre de missions de transport, militaires, de protection civile ou d’aide humanitaire.

 

A noter que l’armée de l’Air mexicaine opère également six C295 et la Police fédérale, deux CN235. A ce jours, plus de 140 exemplaires du C295 ont été commandés par 19 pays.

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 11:25
FAA : coopération régionale avec un bâtiment mexicain

 

04/07/2014 Sources : EMA

 

Le 26 juin 2014, la frégate de surveillance « Germinal » et le bâtiment auxiliaire logistique mexicain «  Huasteco » ont réalisé un PASSEX  (Passing exercice) au large de la Martinique. Cet entraînement conjoint était suivi d’une escale de deux jours du navire mexicain à Fort-de-France.

 

Lors d'une patrouille commune, les marins du Germinal et du Huasteco se sont livrés à plusieurs entraînements conjoints. Le premier d’entre eux était un exercice d’évolution tactique. Des membres d’équipage ont également conduit un exercice croisé de contrôle maritime suivi d’une visite de bâtiment et d’une enquête de pavillon.

 

Cet entraînement s’est révélé très instructif pour les marins français et mexicains qui ont pu ainsi affiner des procédures opérationnelles communes. Pendant l’escale, les marins mexicains ainsi que plusieurs cadets embarqués ont découvert la base navale de Fort de France et les missions de la marine nationale aux Antilles.

 

Le « Huasteco » assure actuellement la formation de 77 cadets de l’Ecole navale militaire du Mexique (Heroica Escuela Naval Militar). Ce navire de 70 mètres de long a appareillé de Veracruz (Mexique), avec  son équipage de 89 marins (166 avec les cadets), le 18 juin dernier.

 

Dans le cadre de leurs missions, les forces armées aux Antilles (FAA) mènent des actions de coopération régionale et entretiennent des relations privilégiées avec l’ensemble des nations présentent dans la zone maritime Antilles. Parallèlement à leur mission de protection du territoire national, de prévention et de préservation des intérêts français, elles sont engagées dans la lutte contre le narcotrafic dans leur zone d’action. Elles sont également mandatées pour mener des opérations de secours d’urgence d’aide aux populations sinistrées.

FAA : coopération régionale avec un bâtiment mexicain
FAA : coopération régionale avec un bâtiment mexicain

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 18:25
Mexico - UH-60M Black Hawk Helicopters

 

Jun 24, 2014 ASDNews Source : Defense Security Cooperation Agency (DSCA)

 

The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to Mexico for UH-60M Black Hawk Helicopters and associated equipment, parts, training and logistical support for an estimated cost of $225 million. The Defense Security Cooperation Agency delivered the required certification notifying Congress of this possible sale on Jun 24, 2014.

 

The Government of Mexico has requested a possible sale of 5 UH-60M Black Hawk Helicopters in standard USG configuration with designated unique equipment and Government Furnished Equipment (GFE), 13 T700-GE-701D Engines (10 installed and 3 spares), 12 Embedded Global Positioning Systems/Inertial Navigation Systems (10 installed and 2 spares), 10 M134 7.62mm Machine Guns, 5 Star Safire III Forward Looking Infrared Radar Systems, 1 Aviation Mission Planning System, and 1 Aviation Ground Power Unit. Also included are communication equipment including AN/ARC-210 RT-8100 series radios, Identification Friend or Foe (IFF) systems, aircraft warranty, air worthiness support, facility construction, spare and repair parts, support equipment, publications and technical documentation, personnel training and training equipment, site surveys, tool and test equipment, U.S. Government and contractor technical and logistics support services, and other related elements of program, technical and logistics support. The estimated cost is $225 million.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 16:25
FAG : visite d’une délégation militaire mexicaine

 

05/06/2014 Sources : EMA

 

Du 26 au 30 mai 2014, les forces armées en Guyane (FAG) ont accueilli une délégation mexicaine composée d’officiers du secrétariat de la Défense (SEDENA) et du secrétariat de la Marine (SEMAR), accompagnée par l’attaché de défense adjoint à Mexico.

 

Cette visite avait pour objectif d’étudier les modes de fonctionnement des opérations interministérielles, notamment dans le cadre de la préparation et de la réalisation des opérations de lutte contre l’orpaillage clandestin (opération Harpie), ainsi que pour ce qui relève des méthodes de lutte contre les trafics illicites.

 

La délégation, plus particulièrement la SEMAR, était également venue étudier le système de surveillance maritime « Trimaran ». Après une présentation des opérations Harpie et Titan - protection du centre spatial – par l’EMIA et les divers acteurs (terre, air et mer), la délégation a pu parfaire sa connaissance des FAG et de leur action en visitant le 3e REI, le 9e RIMa et le CSG.

 

Les FAG ont développé une relation bilatérale forte avec les forces armées du Mexique. Ainsi, le COMSUP entretient un dialogue régulier avec ce partenaire et met en œuvre la coopération opérationnelle bilatérale dans le cadre d’échanges de sections entre le 3e REI et les forces armées mexicaines. En 2014, des officiers mexicains ont également été conviés à observer l’exercice de gestion de catastrophe naturelle « Maroni 2014 » organisé par la préfecture de la Guyane.

 

Les échanges avec les forces armées régionales, vecteur majeur de coopération, sont fréquents au sein des FAG : prochainement, une importante délégation brésilienne sera présente en Guyane pour participer aux festivités du 14 Juillet.

 

Les FAG constituent depuis le 1er janvier 2011, le point d'appui principal de la zone Antilles-Guyane avec un dispositif interarmées robuste. Conformément au Livre blanc de 2013, cette organisation des FAG et de l’ensemble du dispositif des forces de souveraineté correspond à un dispositif adapté aux orientations stratégiques de la France et aux enjeux de l’outre-mer.

 

A 7000km de la métropole, les forces armées en Guyane (FAG) garantissent la protection du territoire national et de ses ressources. Fréquemment engagées en appui de l’action de l’Etat dans des missions au caractère interministériel, les FAG agissent dans un cadre exigeant par son étendue (1100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale.

Partager cet article

Repost0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 07:25
Mexican Navy Orders 6th Damen Patrol Boat


 

April 1, 2014 defense-aerospace.com

(Source: Damen Shipyards Group; issued April 1, 2014)

 

Mexican Navy Orders Sixth Damen Stan Patrol 4207

 

The Mexican Navy and Damen Shipyards Group (the Netherlands) signed another contract for a license, material package and technical assistance of a Damen Stan Patrol 4207. The agreement also includes crew training in the Netherlands.

 

This contract, the sixth patrol vessel of the Tenochtitlan class, underlines the excellent ongoing relationship between the Mexican Navy (Secretaria de Marina or SEMAR), and Damen. As all five previous vessels, this vessel will be built in the Mexican Navy Yard ASTIMAR 1 in Tampico, a city and port on the Gulf of Mexico.

 

Damen Shipyards Group operates 40 ship- and repair yards, employing 8.000 people worldwide. Damen has delivered more than 5.000 vessels in more than 100 countries and delivers approx. 180 vessels annually to customers worldwide. Based on its unique, standardised ship-design concept Damen is able to guarantee consistent quality.

Partager cet article

Repost0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 08:25
Beechcraft T-6 trainer

Beechcraft T-6 trainer

 

25 Mar 2014 by Jon Hemmerdinger - FG

 

Washington DC - Mexico is expanding its fleet of Beechcraft T-6C Texan trainers with a new order for two aircraft by the nation's navy, the company says.

 

The aircraft, designated T-6C+ models, will be delivered "this summer", Beechcraft says.

 

Beechcraft, a division of Textron, says it is also working on a contract to provide two years of parts support, pilot and mechanic training and field support to the Mexican navy.

 

The aircraft will have glass cockpits with Esterline CMC Cockpit 4000 avionics, which include flight management systems and a global positioning system certificated by the US Federal Aviation Administration, says Beechcraft.

 

The Mexican air force already has six T-6s, and has placed an order for an additional six aircraft, according to Flightglobal’s MiliCAS database.

 

The announcement comes two months after news broke that New Zealand will buy 11 T-6Cs in a $127 million deal that includes simulators, classroom- and computer-based training equipment and other training and maintenance support.

Partager cet article

Repost0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 08:25
Rockwell Collins selected for Mexican Air Force C-130 avionics upgrade

 

Mar 25, 2014 ASDNews Source : Rockwell Collins

 

Rockwell Collins’ Flight2™ integrated avionics system has been selected by Cascade Aerospace for the Mexican Air Force C-130 upgrade program. This equipment will be installed on Mexico’s two C-130K Hercules aircraft.

 

“Mexican Air Force pilots will experience greater situational awareness and communications capabilities with the highly advanced avionics on board these aircraft,” said Alan Prowse, vice president and managing director, the Americas for Rockwell Collins.  “This government-to-government contract via Canadian Commercial Corporation (CCC) will complete the modernization of Mexico’s two C-130K Hercules aircraft.  Through our work with Cascade Aerospace, we look forward to continuing our long legacy of helping C-130 pilots achieve their missions with these important upgrades."

 

Read more

Partager cet article

Repost0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 18:25
Mexico Buys Two Dominator UAVs

 

 

March 10, 2014 defense-aerospace.com

(Source: Defensa; published March 10, 2014)

(Published in Spanish; unofficial translation by Defense-Aerospace.com)

 

Israeli manufacturer Aeronautics Defense Systems (ADS) has confirmed a report in the Spanish website Defensa.com that it has signed a contract to supply two air Dominator XP unmanned systems to the Armed Forces of Mexico.

 

Based on the Diamond DA42 twin-engined private aircraft, the Dominator XP has a flight range of 28h and a payload of 300 kg.

 

The modified aircraft can be flown at altitudes of up to 30,000 feet (9,150 m) and has a maximum speed of 190kt (351 km/h).

 

In mid-2011, after it obtained permission from the Israeli Ministry of Defense, ADS made the first export sale of the system, signing a contract to supply two Dominator XP UAVs to Turkey.

 

Mexico currently operates two Schweizer SA-2-37s donated by the United States and integrated into the Integrated Air Surveillance System (SIVA) of the Mexican Air Force, along with 3 Embraer 145, the Fairchild C-26A and Hermes 450 UAVs.

Partager cet article

Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 08:25
Sommet des dirigeants nord-américains: la coopération en matière de défense au menu

 

13 février 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Le Premier ministre Stephen Harper se joindra à Toluca, au Mexique, le 19 février, à Enrique Peña Nieto, Président du Mexique, et à Barack Obama, Président des États Unis, pour le septième Sommet des dirigeants nord-américains où il discutera de d’économie et de coopération en matière de défense et de sécurité.

 

Il sera accompagné d’Ed Fast, ministre du Commerce international, de Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et de Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles.

Avant le Sommet, le Premier ministre effectuera sa première visite bilatérale au Mexique, du 17 au 18 février, à Mexico, où il rencontrera le Président Peña Nieto, les ministres de son Cabinet et des membres importants du milieu des affaires.

Au cours de sa visite au Mexique, le Premier ministre réitèrera, dit le communiqué du Bureau du Premier ministre qui annonce cette visite, l’importance de cette relation bilatérale, «au moment où [le Canada et le Mexique] célèbrent 70 ans de relations diplomatiques entre les deux pays, il cherchera de nouveaux moyens de resserrer les liens [...] et discutera d’un éventail de dossiers d’intérêt régional ou international.
Ce sommet à Toluca sera le sixième Sommet des dirigeants nord-américains auquel aura participé le Premier ministre canadien.

Le précédent sommet a eu lieu à Washington, D.C., au mois d’avril 2012.

En outre, depuis 2006, le Premier ministre Harper a rencontré régulièrement ses homologues mexicains, officiellement ou de manière informelle.

«Le Mexique est l’un des amis et partenaires les plus proches du Canada. Cette année, nous célébrons 70 ans d’excellentes relations diplomatiques au cours desquelles nos pays ont favorisé une croissance fantastique du commerce, du tourisme et de l’investissement et au cours desquelles se sont tissés des liens étroits entre les populations. Notre gouvernement reconnaît que même des relations solides et dynamiques peuvent encore se développer et je me réjouis d’explorer comment approfondir davantage les relations du Canada avec le Mexique au cours de ma visite. », a déclaré le premier ministre Harper.

 

Les relations de Défense du Canada avec l’Amérique latine

Le mexique est membre de l’ALENA, mais aussi un pays latino-américain qui entretient des relations importantes avec ses voisins d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. Les relations de défense du Canada avec les pays d’Amérique latine (Mexique, Amérique centrale, Amérique du Sud) sont, elles aussi, de plus en plus importantes.

Comme chaque année, le Canada, représenté par lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne a participé l’automne dernier à la Conférence des commandants des armées des Amériques qui se tenait cette année dans la capitale mexicaine.

Le Canada s’y est joint à titre d’armée observatrice en 1991 et il est devenu membre à part entière en 1993.

Par ailleurs, le Canada a aussi des ententes en matière de Défense avec plusieurs nations latino-américaines.

En mars 2013, le ministre de la Défense Canadien Peter MacKay, et le ministre de la Défense nationale du Pérou, Pedro Cateriano Bellido ont signé un protocole d’entente de coopération en matière de défense avec le Pérou.

En août 2013, en visite en Amérique Latine, le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird a annonçait lors d’un entretien avec son homologue colombienne, María Ángela Holguín Cuéllar, deux nouvelles initiatives qui aideront la Colombie et d’autres pays de la région à intervenir en cas d’attaque terroriste de nature chimique, biologique, radiologique ou nucléaire.

En novembre 2013, lors du Forum d’Halifax sur la sécurité internationale, le ministre de la Défense, Rob Nicholson, et son homologue chilien, Rodrigo Hinzpeter, ont réitéré lors d’une rencontre bilatérale leur engagement à développer l’armée guatémaltèque et à lancer de nouvelles initiatives en Amérique centrale et dans les Caraïbes.

En outre, depuis plusieurs années, le Canada participe à l’exercice multinational PANAMAX qui teste les réponses en coordination avec les gouvernements du Panama et de Colombie, afin de protéger et de garantir un passage sûr pour le trafic commercial à travers le canal de Panama, d’assurer sa neutralité, et respecter la souveraineté nationale.

Et, l’automne dernier, le Canada a aussi participé à un exercice aérien multinational majeur au Brésil, CRUZEX, visant le développement de la coopération et la connaissance mutuelle avec 7 pays latino-américains.

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 17:20
CAE remporte des contrats militaires d'une valeur de plus de 110 millions $CA

 

- Contrat de formation des membres d'équipage T-44C de l'U.S. Navy

- Simulateur MH-60R pour la Marine royale danoise

- Système d'entraînement au sol T-6C pour la Force aérienne mexicaine

 

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 8 jan. 2014)

 

CAE a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté des contrats d'une valeur de plus de 110 millions $CA, sans tenir compte des options, visant à fournir une série de systèmes et de services de formation à des clients militaires. Les contrats, qui s'ajoutent aux prises de commandes enregistrées au troisième trimestre de l'exercice 2014 de CAE, incluent un nouveau programme visant à fournir des services de formation des équipages Beechcraft T-44C de l'United States Navy, un contrat de vente de matériel militaire à l'étranger pour fournir un simulateur d'hélicoptère MH-60R Seahawk à la Marine royale danoise, et un contrat de la part de Beechcraft pour fournir un système d'entraînement au sol (GBTS) T-6C à la Force aérienne mexicaine.

« CAE est un intégrateur de systèmes de formation chevronné et expérimenté qui a la capacité éprouvée de fournir des solutions d'entraînement complètes et intégrées », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et Sécurité à CAE. « Nous continuons à avoir du succès avec des plateformes sur lesquelles nous sommes en bonne position comme le MH-60R ainsi qu'à remporter une série de programmes de formation clés en main, comme pour l'avion T-44C de l'U.S. Navy. Nous sommes encouragés par l'éventail d'occasions d'affaires qui se présentent à l'échelle mondiale tant dans le marché traditionnel de la défense que dans les marchés adjacents comme la sécurité publique. »

 

Avion T-44C de l'U.S. Navy

CAE USA fournira des services complets de formation des équipages T-44C à la base aéronavale Corpus Christi au Texas. Selon les modalités du contrat, accordé en fonction d'un contrat initial de neuf mois d'une valeur de 3,5 millions $US et accompagné de six années en option d'une valeur totale de plus de 30 millions $US, CAE USA fournira des services de formation des équipages T-44C en vertu d'un programme de formation appartenant et exploité par l'entreprise. CAE fournira de la formation en classe et sur simulateur à plus de 500 étudiants par année pour appuyer l'avion T-44C de l'U.S. Navy, qui sert pour la formation évoluée et intermédiaire sur appareils multimoteurs. Dans le cadre du programme de formation des équipages T-44C, CAE fournira une série de nouveaux dispositifs de formation T-44C afin d'assurer la concordance avec la suite avionique numérique tout écran présente dans l'avion T-44C.

« Il s'agit d'un nouveau programme pour CAE USA, et nous sommes honorés que l'U.S. Navy nous ait sélectionnés à la suite d'un processus concurrentiel d'acquisition », a déclaré Ray Duquette, président et directeur général de CAE USA. « Nous sommes également encouragés de voir que la Navy adopte une approche innovatrice pour fournir des services de formation des équipages en vertu d'un programme appartenant et exploité par l'entreprise. Nous fournirons les dispositifs de formation T-44C requis, et nous mettrons par la suite ces nouveaux dispositifs en service pour appuyer le programme de formation complet sur l'avion T-44C. Nous croyons que cette approche à la prestation de services de formation peut aider nos clients militaires à économiser, à réduire leurs risques, à garantir un investissement et à contribuer à augmenter l'efficacité de la formation. »

 

U.S. Navy/Marine royale danoise

CAE a remporté un contrat octroyé par l'U.S Navy portant sur le développement d'un entraîneur de vol opérationnel et à la mission (MOFT) MH-60R pour la Marine royale danoise dans le cadre du programme de vente de matériel militaire à l'étranger. CAE USA sera le maître d'œuvre responsable de la conception et de la construction d'un dispositif MOFT MH-60R qui sera livré en 2016 à la base aérienne Karup au Danemark.

Le MOFT MH-60R est un simulateur de mouvement doté des postes de l'équipage (pilote, officier de la tactique et opérateur de capteurs). Le MOFT MH-60R inclura également un poste de l'instructeur à bord, ainsi que des postes externes pour l'instructeur de tactiques, le débriefing et le développement de bases de données. Le simulateur sera équipé du générateur d'images CAE Medallion-6000 et de l'architecture de la base de données commune (CDB).

La Marine royale danoise a sélectionné l'hélicoptère MH-60R Seahawk de l'U.S. Navy à la fin 2012 comme nouvel hélicoptère maritime pour la recherche et le sauvetage ainsi que les opérations de lutte antisurface, y compris la défense des intérêts danois dans l'Atlantique Nord, l'exécution d'opérations de lutte contre la piraterie et l'exécution d'autres missions lors de déploiements internationaux. Le Danemark est le deuxième client dans le cadre du programme de vente de matériel militaire à l'étranger pour l'hélicoptère MH-60R de l'U.S. Navy, après l'Australie. L'U.S. Navy est appuyée par l'Équipe Seahwak, qui est composée du constructeur de l'appareil MH-60R Sikorsky Aircraft, de l'intégrateur de systèmes de missions Lockheed Martin, du motoriste GE, du fournisseur de capteurs Raytheon Corp., et du fournisseur de formation CAE.

 

Beechcraft/Force aérienne mexicaine

CAE a remporté un contrat auprès de Beechcraft Corporation pour développer un système d'entraînement au sol (GBTS) complet T-6C pour la Force aérienne mexicaine. Le système GBTS T-6C sera équipé d'un entraîneur au vol opérationnel (OFT) T-6C, de systèmes d'instruction en classe sur ordinateur et de didacticiels. Le GBTS T-6C fait partie d'une solution complète d'entraînement que Beechcraft fournit à la Force aérienne mexicaine et qui inclut 12 avions d'entraînement militaire T-6C+.

L'entraîneur au vol opérationnel T-6C construit par CAE correspondra à une réplique exacte du poste de pilotage de l'avion T-6C avec un système d'affichage à grand champ visuel de 270 degrés sur 70 degrés propulsé par le générateur d'images CAE Medallion-6000. L'entraîneur OFT T-6C prendra également en charge la formation avec des lunettes de vision nocturne, et sera doté de la base de données commune (CDB) développée par CAE, une architecture ouverte qui améliore la capacité de corréler et de mettre à jour rapidement les bases de données pour répondre aux exigences en matière d'entraînement et de répétition de missions. L'OFT T-6C est conçu en fonction des plus récentes technologies pour appuyer la formation qui progresse vers les plateformes d'avions d'entraînement et d'avions de chasse de quatrième et de cinquième génération. Le GBTS T-6C complet sera livré à la base aérienne Zopapan près de Guadalajara en 2015.

CAE est un chef de file mondial en modélisation, simulation et formation pour les secteurs de l'aviation civile et de la défense. La société compte environ 8 000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans environ 30 pays. CAE fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 50 emplacements partout dans le monde et forme environ 100 000 membres d'équipage chaque année. De plus, la CAE Oxford Aviation Academy fournit de la formation aux élèves-pilotes dans 10 écoles de pilotage exploitées par CAE. Les activités de CAE sont diversifiées, allant de la vente de produits de simulation à la prestation de services complets comme les services de formation, les services aéronautiques, les solutions intégrées d'entreprise, le soutien en service et le placement de membres d'équipage. La société applique son savoir-faire en simulation et son expérience opérationnelle afin d'aider ses clients à renforcer la sécurité, à améliorer l'efficacité, à demeurer prêts pour leurs missions et à résoudre des problèmes complexes. CAE étend ses connaissances de la simulation à de nouveaux marchés, comme ceux de la santé et des mines. www.cae.com.

 

Suivez-nous sur Twitter @CAE_Inc et @CAE_Defence.

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 11:25
EADS North America to provide support and service to 4 CN235 Maritime Patrol Aircraft for Mexican Navy

Sep 27, 2013 ASDNews Source : European Aeronautic Defence and Space Company EADS N.V.

 

EADS North America will deliver contractor logistics support and service (CLSS) to four CN235-300 Maritime Patrol Aircraft (MPA) for Mexican Navy. The CLSS contract consists of one base year with four one-year options. The contract includes a field service representative to provide on-site technical support, management of parts and depot maintenance.

 

EADS North America delivered the four Airbus Military CN235-300 MPAs to the Mexican Navy in 2011 and 2012 under a U.S. Coast Guard managed foreign military sales agreement. The CN235-300 MPAs enhance Mexico’s ability to support the Mérida Initiative, a cooperative security arrangement between the U.S., Mexico and Central American countries. The aircraft’s missions include homeland security, search and rescue, military readiness, cargo and personnel transport, drug interdiction and maritime environmental protection.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 11:25
Affaire Prism : les présidents mexicain et brésilien espionnés

02.09.2013 Le Monde.fr

 

Les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président mexicain Enrique Peña Nieto ont été espionnées par les Etats-Unis, a révélé dimanche 1er septembre la télévision Globo du Brésil, documents des services secrets américains à l'appui.

 

La chaîne de télévision a présenté un fichier révélé par l'informaticien américain Edward Snowden, datant de juin 2012 et intitulé "Infiltration intelligente de données, étude de cas du Brésil et du Mexique".

 

Dans ce document, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche notamment à avoir "une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs" de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d'accéder à tous les contenus visités par la présidente brésilienne sur le Net.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 11:25
Mexico Orders Fourth Damen Patrol Boat

Aug. 23, 2013 defense-aerospace.com

(Source: Damen Shipyards Group; issued Aug. 22, 2013)

 

Fourth Damen Stan Patrol for Mexican Navy

 

In the first week of August the Mexican Navy (Secretaria de Marina) and Damen Shipyards Group signed a contract for a fourth Damen Stan Patrol 4207. The Dutch ship design and shipbuilding company will supply the Mexican Navy with the design and material package with which ASTIMAR 1 (the Mexican Navy yard in Tampico) will build the patrol vessel.

 

In addition, Damen will assist ASTIMAR 1 with technical support in order to optimize the delivery time and quality of the vessel.

 

The Damen Stan Patrol 4207 is designed to perform patrol duties in coastal areas and the economic exclusive zone. Other clients who operate similar vessels in the region include navies and coast guards of Jamaica, Barbados, the Dutch Caribbean, Honduras, the Canadian Coast Guard and the US Coast Guard. The USCG recently received five Fast Response Cutters for the Sentinel Class, out of a series of 58, which are based on the same Damen Stan Patrol design.

 

Two previous patrol vessels, ARM Tenochtitlan (PC-331) and ARM Teotihuacan (PC-332) are already deployed by the Mexican Navy.

 

This Mexican patrol vessel is the fourth of this class to be built in Mexico. As with other clients, Damen puts its DTC-program (Damen Technical Cooperation) to use. This service is offered to both young and experienced shipyards and aims, if and when the client so desires, to develop their shipbuilding capabilities with respect to Damen vessels. With technical, operational and logistical assistance Damen shares its extensive knowledge on shipbuilding with many yards worldwide.

 

 

Damen Shipyards Group (est. 1927) operates more than 55 shipyards, repair yards and related companies worldwide. Damen employs 8,000 people in 35 countries, has delivered over 5,000 vessels since 1969 and delivers some 150 vessels annually to worldwide customers. Based on its unique, standardised ship-design concept and short delivery times, Damen is able to guarantee consistent quality.

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 07:25
nsa-portable photo Pawel Kopczynski

nsa-portable photo Pawel Kopczynski

11 juillet 2013 Romandie.com (AFP)

 

MEXICO - Le Mexique enquête sur un rapport selon lequel son précédent gouvernement avait autorisé les Etats-Unis à installer sur son territoire un système d'interception des appels téléphoniques et des communications par internet, a indiqué mercredi un porte-parole gouvernemental.

 

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a jugé mercredi soir qu'il serait totalement inacceptable que les Etats-Unis aient espionné des usagers de télécommunications en territoire mexicain, lors d'un événement dans l'Etat du Chihuahua (nord), selon le site internet du quotidien La Jornada.

 

Le président mexicain a toutefois indiqué que pour le moment il n'y a pas les conditions pour altérer le climat de respect et de cordialité que nous avons établi avec le gouvernement des Etats-Unis.

 

Le journal Excelsior avait affirmé dans son édition de mercredi que l'ex-président conservateur Felipe Calderon (2006-2012) avait passé un accord avec le Département d'Etat américain en 2007, autorisant l'installation au Mexique d'un système permettant l'interception, le traitement, l'analyse et le stockage d'appels téléphoniques, de courriers électroniques ou de conversations sur le web.

 

Le ministère mexicain de la Justice examine les documents et une enquête est en cours pour déterminer si un acte illégal a été commis, a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Eduardo Sanchez, lors d'une conférence de presse.

 

Selon le rapport publié par Excelsior, le système fonctionnait sous le contrôle de la défunte Agence fédérale d'investigation (AFI) et du ministère mexicain de la Justice, au nom du combat contre le trafic de drogue et le terrorisme.

 

L'équipement avait été vendu par Verint System au gouvernement américain pour un montant de 3 millions de dollars, ce qui implique, selon le journal, que les Etats-Unis avait accès à l'information en provenant.

 

Nous allons vérifier si le contrat existe et dans quelles conditions il se trouve, a dit le porte-parole.

 

L'administration de Calderon avait été marquée par une coopération étroite avec les Etats-Unis dans la lutte contre les cartels de la drogue.

 

Le président mexicain Enrique Peña Nieto, investi en décembre, s'est engagé a poursuivre sa coopération avec le Etats-Unis dans ce domaine, mais avec une différence importante : toutes les agences américaines doivent dorénavant passer par le filtre du puissant ministère mexicain de l'Intérieur, alors qu'auparavant elles pouvaient traiter directement avec leurs homologues mexicaines.

 

Le gouvernement mexicain avait exigé mardi des Etats-Unis une information complète sur les cas supposés d'espionnage de pays latino-américains, révélés par le quotidien brésilien O Globo. Ce journal citait des documents provenant de l'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden.

Partager cet article

Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 16:25
Marché latino-américain des armes: 50 mds USD d'ici 10 ans (Moscou)

LIMA (Pérou), 18 mai - RIA Novosti

 


Au cours des dix prochaines années, la capacité du marché latino-américain des armes pourrait atteindre près de 50 milliards de dollars, et la Russie cherche à s'imposer sur ce marché, a annoncé samedi à RIA Novosti Sergueï Goreslavski, responsable du géant public russe de l'armement Rostech.
 
"Selon nos estimations, la capacité du marché des armes en Amérique latine se chiffrera à environ 50 milliards de dollars d'ici dix ans", a indiqué M. Goreslavski qui conduit la délégation de Rostech au salon international de la technologie pour la défense SITDEF 2013. Le salon se déroule du 15 au 19 mai à Lima.
 
Selon le responsable de Rostech, la Russie doit déployer des efforts énergiques pour renforcer ses positions sur ce marché.
 
Parmi les clients potentiels, il a  cité le  Venezuela, le Pérou, le Brésil, l'Argentine et le Mexique.
 
"Ces pays sont intéressés en premier lieu par nos hélicoptères et nos systèmes de défense antiaérienne", a indiqué M. Goreslavski.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 12:35
Mexico receives first C-27J transport

Photo Alenia Aeronautica

 

20/09/11 By Craig Hoyle SOURCE:Flight International

 

Mexico's first newly-acquired Alenia Aeronautica C-27J has made its public debut at an event to commemorate the nation's independence.

 

Sporting a white colour scheme, the tactical transport was accompanied by one of the Italian manufacturer's own C-27J Spartans during the 16 September flight over Mexico City.

 

Acquired under a roughly $200 million contract signed in July, the aircraft is the first of four C27Js that will be delivered to Mexico by late 2012.

 

Alenia Aeronautica expects the nation's air force to operate the type for tasks including troop and equipment transport, medical evacuation, search and rescue amnd humanitarian assistance missions.

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 18:00
Le Mexique achète quatre C-27J Spartan

Photo AEROCONTACT

 

06/07/2011 par Adrien Prévost AEROCONTACT               

 

Le Mexique a décidé d’acheter quatre avions de transport tactique C-27J Spartan. Le contrat d’un montant de 200 millions de dollars américain comprend aussi le soutien logistique (pièces détachées et outils de soutien logistique au sol).

 

L’avion est produit en partenariat par la société italienne Finmeccanica, au travers de sa filiale Alenia Aeronautica, et l’avionneur américain Lockheed Martin.

 

Le premier appareil sera livré fin 2011 et le dernier avant décembre 2012. Cela porte à 83 le nombre de C-27J commandés.

 

L’avion de transport a été sélectionné par l’Italie, la Grèce, la Bulgarie, la Lituanie, la Roumanie, le Maroc et l’US Air Force.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories