Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 17:55
Expo-vente - peintures, sculptures, créations - 7-10 avril 2016 - Invalides

Expo-vente - peintures, sculptures, créations - Au profit des blessés et des familles des soldats morts en service. L’exposition est ouverte le jeudi 7, le vendredi 8, le samedi 9 avril 2016 de 11h à 20h, et le dimanche 10 avril 2016 de 11h à 19h.

Plus d'information: voir ICI

Repost 0
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 11:55
photo Ministère de la Défense

photo Ministère de la Défense

 

30/12/2015 GMP

 

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a rendu visite mercredi 30 décembre 2015 aux militaires déployés dans le cadre de l’opération Sentinelle, sur Paris et en Île-de-France.

 

Après un point de situation sur le dispositif global présenté par le chef de l’Etat-major tactique de Paris, le LCL « Maxime » du 1er régiment de Spahis, le ministre a accompagné diverses patrouilles d’abord sur les Champs-Elysées, puis à Notre-Dame de Paris, à la place de la Bourse et enfin au sein de la station RER Auber.

 

Le ministre a conclu cette visite en saluant l’engagement des soldats et leur a témoigné de son soutien en les félicitant plus particulièrement pendant cette période de fêtes de fin d’année.

photo Ministère de la Défense

photo Ministère de la Défense

Repost 0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 17:55
Mise en place d’une cellule d’aide aux volontaires de la Défense

 

08/12/2015 Sources : Gouverneur militaire de Paris

 

Vous désirez aider les armées et les pouvoirs publics mais ne savez pas comment faire ? Pour vous aider, une cellule téléphonique a ouvert le 1er décembre pour vous assister dans vos démarches.

 

Depuis le 1er décembre, une cellule temporaire d’aide aux personnes désireuses d’aider les armées et les pouvoirs publics est ouverte. Mise en place au sein du cabinet du gouverneur militaire de Paris, elle fonctionnera jusqu’à Noël.

 

Elle s’adresse aux personnes déjà réservistes et celles qui, désireuses de rejoindre la réserve opérationnelle ou la réserve citoyenne, souhaiteraient obtenir une réponse personnalisée et actualisée à leur volontariat. Cette cellule aura pour mission d’orienter ces personnes afin de faciliter la réalisation de leur projet.

 

Depuis les attentats du 13 novembre dernier, de nombreux citoyens ont manifesté leur désir de se porter volontaires pour aider les armées et les pouvoirs publics. Le ministère de la Défense se devait de répondre à cette demande en accueillant toutes les offres de volontariat.

 

Pour contacter cette cellule, un numéro est à votre disposition : 01 44 42 39 44, ou 08 01 820 120 de 9h à 17h30.

Repost 0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 18:55
Le défilé d’une Nation engagée le 14 Juillet 2015

 

par Colonel Benoit Brulon, Conseiller communication du gouverneur militaire de Paris

 

Depuis une année, les forces armées françaises et les forces de sécurité intérieures ont été particulièrement sollicitées. Depuis début janvier, la police nationale, la gendarmerie et 10 000 militaires sont engagés dans le cadre de la protection de nos compatriotes sur le territoire national contre la menace terroriste. Cet engagement prolonge l’engagement de nos forces sur les théâtres d’opération extérieurs, dans la bande sahélo-saharienne, avec l’opération Barkhane, au Moyen-Orient, avec l’opération Chammal, ou encore en république Centrafricaine. Nos forces sont également intervenues en Guinée équatoriale, pour contribuer à la lutte contre l’épidémie d’Ebola. Ce sont ces soldats qui seront au cœur du défilé du 14 juillet 2015. Ils y seront présents, représentés dans les carrés qui défileront devant vous. Ils y seront également par la pensée, car ce défilé sera sensiblement plus court que ceux des années précédentes, témoignant du niveau d’engagement actuel de nos forces.

Cet engagement rappellera aussi celui de ceux qui ont construit la légende de la Résistance française au cours de la guerre de 1939/1945 et qui ont été distingués par la distinction d’appartenir aux compagnons de la Libération. 1 038 personnes, 5 communes et 18 unités combattantes se verront attribuer cette décoration entre janvier 1941 et janvier 1946. Leur rendre hommage dans la lignée des commémorations du 70e anniversaire de la Libération, était, cette année en particulier une bonne occasion de rappeler le sacrifice de celles et de ceux qui avaient choisi de ne pas se résoudre à la défaite. De l’animation initiale à l’animation finale, au travers des tableaux, au travers de la présence des unités compagnons, et de multiples rappels, ces héros seront présents au milieu de nous.

Le 14 juillet prochain, enfin, la France accueillera son excellence Enrique Pena Nieto, président des Etats-Unis du Mexique en visite d’Etat. Ce sera l’occasion pour les cadets des académies militaires de l’armée de Terre, de la marine, de l’armée de l’Air et de la Gendarmerie mexicaines de se présenter sur les Champs-Elysées et d’ouvrir le défilé.

Ce site est celui des coulisses de ce défilé. Il reprend toutes les présentations, les anecdotes et l’alchimie de ce défilé du 14 juillet, exercice chaque année différent. Il reprend et essaie de vous faire partager la fierté de tous ceux et de toutes celles qui descendront les Champs-Elysées. Ils sont les ambassadeurs de vos armées et de vos forces de sécurité qui tous les jours sont au service de leurs concitoyens en France et à l’étranger.

 

Bonne visite, Bon défilé.

 

Voir le site du Défilé du 14 Juillet 2015
 

Repost 0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 12:55
L’EMF 3 aux commandes


9 févr. 2015 Armée de Terre

 

L’opération Sentinelle mobilise 5 700 militaires qui sont répartis sur 300 sites sensibles de Paris. L’état-major de force numéro 3, déployé pour l’occasion à St Germain en Laye, a pris le commandement de cette mission. Véritable chef d’orchestre, l’EMF 3 coordonne l’action des 15 états-majors tactiques déployés dans la capitale. Outil de commandement essentiel, il assure le contrôle opérationnel de la force engagée sur le terrain. Il agit par ailleurs en coopération avec la préfecture de police de Paris pour conduire l’exécution des missions qui lui sont confiées.

Repost 0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 16:55
Concert du gouverneur militaire de Paris le mercredi 15 octobre 2014

 

source Association des entreprises partenaires de la Défense

 

Mercredi 15 octobre : concert du gouverneur militaire de Paris au profit des blessés en opérations et des familles des soldats morts au combat

 

La traditionnel concert du gouverneur militaire de Paris au profit des blessés en opérations et des familles des soldats morts au combat se déroulera le mercredi 15 octobre à 20 heures en la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

Musique classique et chants militaires seront orchestrés par la musique de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

Le concert sera suivi d'un cocktail dans les salons du gouverneur.

L'ensemble des dons sera reversé à l'association Terre Fraternité.

Comme chaque année, l'Association des entreprises partenaires de la Défense est heureuse de contribuer au succès de cette manifestation.

Pour vous inscrire il suffit de retourner avant le 10 octobre le coupon-réponse complété et accompagné du règlement. Pour le télécharger : pdfLIEN

 
Depuis sa création en 1993 la Cellule d'Aide aux Blessés de l'Armée de Terre (CABAT) a assuré le suivi de plus de 9.000 blessés, dont 1.500 blessés recensés depuis 2010, et de 120 familles de décédés. Actuellement, plus de 600 militaires font l'objet d'un accompagnement. Une centaine de personnes nécessitent des actions directes, urgentes et soutenues. Une trentaine de blessés sont suivis en permanence dans différents hôpitaux ou centres spécialisés dans toute la France.

 
Retrouvez une présentation complète de la CABAT et de son action dans le dernier numéro de la Lettre Entreprises & Défense : pdfLIEN

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:31
Cérémonie d’honneurs militaires au Major Dejvid Nikolic, mort pour la France au Mali

 

17.07.2014 source Gouverneur militaire de Paris

 

Le général de corps d’armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, vous informe des honneurs militaires qui seront rendus au major Dejvid Nikolic le lundi 21 juillet 2014 en l’Hôtel national des Invalides, Paris 7e.

 

Engagé au Mali dans le cadre de l’opération Serval depuis le 23 avril dernier, le major Dejvid Nikolic a été mortellement blessé le lundi 14 juillet 2014 alors qu’il participait à une opération de reconnaissance dans la région d’Al Moustarat. Il appartenait au 1er Régiment étranger de génie (REG) de Laudun-l'Ardoise (Gard).

 

Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux proches sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de terre, à l’Hôtel national des Invalides à 9h30.

 

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III entre 9h00 et 9h15.

 

En cette circonstance, le général de corps d’armée Hervé Charpentier invite le plus grand nombre de nos concitoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec le major Dejvid Nikolic, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission, par une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, à 9h00.

 

Repost 0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 07:56
Les honneurs militaires seront rendus au sergent-chef Marcel Kalafut le lundi 12 mai 2014

Source GMP

 

Les honneurs militaires seront rendus au sergent-chef Marcel Kalafut le lundi 12 mai 2014 en l’Hôtel national des Invalides à Paris. Une cérémonie intime d’honneurs militaires, réservée à la famille, sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre, à l’Hôtel national des Invalides à partir de 10h45.

 

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III entre 10h30 et 10h45.

 

En cette circonstance, le général de corps d’armée Hervé Charpentier invite le plus grand nombre de nos concitoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec le sergent-chef Kalafut, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission, par une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, à partir de 10h00.

Repost 0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 08:55
Montée en puissance du bataillon de réserve Île-de-France. Photo SIRPA Terre

Montée en puissance du bataillon de réserve Île-de-France. Photo SIRPA Terre

 

07/11/2013 Défense

 

Du 22 octobre au 1er novembre 2013, le bataillon de réserve Île-de-France – 24e régiment d’infanterie (BRIDF – 24e RI) a effectué son troisième stage de formation militaire initiale du réserviste (FMIR), depuis sa création en juillet 2012.

 

Pour « servir le pays », « trouver un équilibre de vie », « assouvir un sentiment patriotique », « se préparer à entrer dans l’active » ou encore « échapper au quotidien métro-boulot-dodo », chacune des recrues s’est engagée « avec la passion qui les anime », assure le lieutenant-colonel Orlik, premier chef de corps du bataillon.

 

Durant 13 jours, 48 jeunes réservistes ont donc effectué leur FMIR au camp de Frileuse, à Beynes (Yvelines), où les compétences indispensables à un militaire en mission leur ont été enseignées. Au programme : missions communes de l’armée de Terre (MiCAT), techniques d’intervention opérationnelles rapprochées (TIOR), module prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1), instruction sur le tir de combat (IST-C), etc.

 

À la suite du rallye d’évaluation, le stage s’est achevé, le 3 novembre dernier, par la cérémonie de création officielle de la 1re compagnie et la remise de son fanion au commandant d’unité.

 

Un bataillon composé de réservistes

 

Le BRIDF – 24e RI, aux ordres du gouverneur militaire de Paris (GMP), offre une réserve opérationnelle d’hommes et de femmes capables d’être mobilisés et déployés, sur court préavis, pour répondre à des missions de sécurisation, de soutien logistique ou d’appui en zone ÎDF.

 

Ce bataillon, le premier à être composé uniquement de réservistes, participe ainsi à une meilleure réactivité de la réserve.

Repost 0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 12:55

2 juil. 2013  Armée de Terre

 

le 27 juin 2013 s'est déroulé la cérémonie de création du Bataillon de réserve Ile de France - 24 régiment d'infanterie à Vincennes. Présidée par le chef
d'état-major de l'armée de terre cette cérémonie marque le début d'une aventure pour tous ses personnels volontaires et déterminés à remplir des missions opérationnelles dans un avenir proche.

Repost 0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 10:55
Création du bataillon de réserve Ile-de-France

28/06/2013 GMP Armée de terre

 

Jeudi 27 juin 2013, s’est tenue la cérémonie officielle de création du bataillon de réserve Ile de France. Ce bataillon a entamé sa montée en puissance depuis maintenant 10 mois. Il a été créé pour répondre au besoin du Gouverneur militaire de Paris de disposer d’une réserve opérationnelle d’hommes et de femmes capables d’être mobilisés et déployés, sur court préavis, pour répondre à des missions de sécurisation, de soutien logistique ou d’appui en zone Ile de France.

 

La décision de créer cette unité est intervenue en juillet 2012. Le bataillon a commencé sa montée en puissance à l’automne avec l’objectif de mettre sur pied cette année son état-major ainsi que sa première unité élémentaire. Il a atteint cet objectif au printemps et va pouvoir se consacrer à la montée en puissance d’une seconde unité élémentaire à compter du mois de septembre prochain.

 

Le 12 juin 2013, le général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), a décidé de confier les traditions du 24erégiment d’infanterie* à cette unité. C’est son drapeau qu’il remettra donc jeudi 27 juin 2013 à 18h00 au lieutenant-colonel Gérald Orlik, premier chef de corps du bataillon.

 

L’état-major et la première unité sont installés au fort neuf de Vincennes. La seconde unité élémentaire montera en puissance sur le camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye. A terme, deux autres unités verront le jour au camp des matelots à Versailles et à l’Ecole militaire à Paris. Il est envisagé par ailleurs la mise sur pied d’une unité élémentaire « air » à Villacoublay, pour donner un caractère interarmées au bataillon de réserve.

 

Le bataillon de réserve Ile de France - 24erégiment d’infanterie est la première unité composée uniquement de réservistes à être mise sur pied. Elle s’appuie, pour son recrutement, à la fois sur les cadres et militaires du rang de réserve demeurant en Ile de France et ayant appartenu aux unités d’intervention de réserve des régiments qui ont quitté le territoire francilien, et sur un recrutement important de jeunes gens n’ayant aucune formation militaire. Le défi à relever est donc avant tout de structurer l’unité autour d’un noyau de réservistes expérimentés, en créant l’âme du bataillon et de former ensuite les jeunes recrues.

 

L’armée de Terre a, depuis 2011, mené des études afin de donner à la réserve opérationnelle, une capacité d’intervention accrue et rapide sur le territoire national au profit de la population. Dans ce cadre, le dispositif du Guépard Réserve qui s’ajoute aux autres postures opérationnelles des unités de réserve (notamment Vigipirate), permet de disposer d’environ 1000 hommes. La création de ce bataillon participe ainsi à une meilleure réactivité de la réserve.

 

* Le 24e régiment d’infanterie, dont l’origine remonte à 1656, date de création du régiment royal, devint en 1775, régiment de Brie, dont les couleurs et la croix seront reprises par l’insigne du Régiment. La nef parisienne symbolise l’implantation historique et les missions du régiment dont le sort est lié à la capitale. S’étant illustré dans l’armée de Turenne, en Amérique, il se couvre de gloire à la bataille de Hondschoote, puis dans les campagnes de l’Empire. Il fait une très belle guerre 14/18 et prend une part importante en 1940, lors de la campagne de France, qui vaudront à son drapeau de recevoir la croix de guerre 14/18 avec 2 palmes et une étoile et celle de 39/45 avec une palme. Dans les plis de son drapeau, sont mentionnés 8 noms de batailles : Valmy 1792, Hondschoote 1793, Gènes 1800, Iéna 1806, Friedland 1807, Les Deux Morins 1914, Artois 1915, l’Aisne 1918. Le 24e régiment d’infanterie était le régiment de tradition de la défense de Paris, qu’il incarnera jusqu’à sa dissolution en 1997.

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 13:55
Création du bataillon de réserve Île-de-France – 24e Régiment d’Infanterie, 27 Juin 2013

26.06.2013 SIRPA Terre - Gouverneur militaire de Paris

 

La création d’un bataillon de réserve opérationnelle en Île-de-France offrira une capacité supplémentaire de gestion de crise. Le jeudi 27 juin, une cérémonie officialisera la naissance de cette nouvelle unité au service de la collectivité.

 

Afin de répondre aux besoins spécifiques en région Ile-de-France, les femmes et les hommes de la réserve opérationnelle représentent le complément indispensable de l’armée de Terre d’active, concourant par leurs actions à l’exécution des différentes missions assignées aux forces armées (interventions lors de crises, Vigipirate, manifestations militaires, etc.) dont elle fait partie intégrante.

 

Le jeudi 27 juin à 18h00, une cérémonie officialisera la création du bataillon de réserve Îlede- France - 24e régiment d’infanterie au Fort neuf de Vincennes, marquant ainsi de façon concrète la montée en puissance de la réserve opérationnelle au sein de l’armée de Terre.

 

La prise d’armes sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’Etatmajor de l’armée de Terre (CEMAT), qui remettra au premier chef de corps de cette unité le drapeau du 24e régiment d’infanterie, dont les traditions seront confiées au bataillon.

 

La cérémonie de jeudi marquera la création officielle du bataillon de réserve île de France, qui a entamé sa montée en puissance depuis maintenant 10 mois. Ce bataillon a été créé pour pallier au manque d’unités militaires opérationnelles en île de France et pour répondre au besoin du Gouverneur militaire de Paris / Officier général de Zone de défense et de sécurité de disposer d’une réserve d’hommes et de femmes capables d’être mobilisés et déployés, sur court préavis pour répondre à des missions de sécurisation, de soutien logistique ou d’appui en zone île de France.

 

La décision de créer cette unité est intervenue en juillet 2012. Le bataillon a commencé sa montée en puissance à l’automne avec pour objectif de mettre sur pied cette année son état-major ainsi que sa première unité élémentaire. Il a atteint cet objectif au printemps et va pouvoir se consacrer à la montée en puissance d’une seconde unité élémentaire à compter de septembre prochain.

 

Le 12 juin dernier, le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état major de l’armée de Terre a décidé de confier les traditions du 24ème régiment d’infanterie à cette unité. C’est son drapeau que le CEMAT remettra donc jeudi 27 juin à 18h00 au lieutenant-colonel Gérald ORLIK, premier chef de corps du bataillon. L’état-major et la première unité sont installés au fort neuf de Vincennes. La seconde unité élémentaire montera en puissance sur le camp des Loges à Saint germain en Laye. A terme, deux autres unités verront le jour au camp des matelots à Versailles et à l’Ecole militaire à Paris.

 

Le 24ème régiment d’infanterie, dont l’origine remonte à 1656, date de création du régiment royal devint en 1775, le régiment de Brie, dont les couleurs et la croix seront reprises par l’insigne du Régiment. La nef parisienne symbolise l’implantation historique et les missions du régiment dont le sort est lié à la capitale. S’étant illustré dans l’armée de Turenne, puis en Amérique, il se couvre de gloire à la bataille de Hondschoote, puis dans les campagnes de l’Empire. Il fait une très belle guerre 14/18 et prend une part importante en 1940 à la campagne de France, qui vaudront à son drapeau de recevoir la croix de guerre 14/18 avec 2 palmes et une étoile et celle de 39/45 avec une palme. Dans les plis de son drapeau sont mentionnés 8 noms de batailles : Valmy 1792, Hondschoote 1793, Gènes 1800, Iéna 1806, Friedland 1807, Les Deux Morins 1914, Artois 1915, l’Aisne 1918. Le 24ème RI est le régiment de tradition de la défense de Paris, qu’il incarnera jusqu’à sa dissolution en 1997.

 

Le bataillon de réserve île de France -24ème régiment d’infanterie est la première unité composée uniquement de personnel de réserve à être mise sur pied. Elle s’appuie, pour son recrutement à la fois sur les cadres et militaires du rang de réserve demeurant en île de France et ayant appartenu aux unités d’intervention de réserve des régiments qui ont quitté le territoire francilien, comme sur un recrutement important de jeunes gens et de jeunes femmes n’ayant aucune formation militaire. Le défi à relever est donc avant tout de structurer l’unité autour d’un noyau de réservistes expérimentés, en créant l’âme du bataillon et de former les jeunes recrues.

Création du bataillon de réserve Île-de-France – 24e Régiment d’Infanterie, 27 Juin 2013

Note RP Defense : historique du 24e RI

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories