Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 13:46
L’industrie aérospatiale israélienne et Elbit prêts à collaborer sur un nouveau modèle d’avion d’entrainement. Le T-50 sud-coréen et le M-346 italien toujours à l’étude

 

24 mars 2011

 

Rivaux de longue date, notamment pour des contrats d’armements à l’étranger, I’industrie aéronautique israélienne (IAI) et Elbit Systems pourraient s’associer en vue de l’acquisition et du maintien d’un avion d’entrainement destiné aux futurs pilotes de chasse de l’armée israélienne. Ce dernier devrait être choisi dans les prochains mois afin de remplacer les vieux Skyhawks A-4, aujourd’hui inadaptés à l’évolution des technologies aériennes et rangés dans les hangars de Tsahal. Ces appareils, utilisés d’abord par l’US Navy au Viêt-Nam, connurent leur heure de gloire au moment de la guerre de Kippour en 1973. D’après le quotidien économique Globes, Elbit Systems, spécialisé dans les équipements électroniques à usage militaire, et IAI, fleuron de l’industrie de défense israélienne, pourraient très rapidement créer une joint venture. Dans les faits, la société serait financée par l’aviation de Tsahal qui louerait les appareils achetés par Elbit et IAI dans le cadre des programmes de formation de ses cadets. L’alliance Elbit-IAI a déjà été approuvée par Ronit Khan, directrice des autorités antitrust israéliennes. Elle intervient dans un contexte agité pour l’industrie militaire israélienne, alors que se murmure toujours une possible fusion entre IMI (Israel Military Industries), en proie à des difficultés économiques, et le puissant missilier Rafael. De son coté, Elbit Systems a annoncé en février avoir racheté 30% des actions d’Elisra, une société dont IAI est l’actionnaire majoritaire.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 12:30
CAE décroche des contrats d'une valeur totale de 100 millions

 

23 mars 2011 La Presse Canadienne

 

Le fabricant de simulateurs de vols CAE (T.CAE) a récolté pour 100 millions de dollars de contrats militaires dans une dizaine de pays, dont le Canada, Taïwan et les États-Unis. La société fournira ainsi ses services-conseils au ministère de la Défense nationale du Canada et réalisera des contrats de sous-traitance pour le compte du géant Lockheed Martin, dans le cadre du programme d'avion de transport militaire Hercule C-130J. L'entreprise construira par ailleurs des dispositifs d'entraînement pour les avions de patrouille maritime Lockheed P-3C Orion de la marine taïwanaise. CAE offrira en outre des mises à niveau à celle des États-Unis pour l'entraînement sur les hélicoptères de patrouille MH-60S. Ces appareils servent notamment à des missions antimines, à la recherche et au sauvetage de combat ainsi qu'au ravitaillement. L'entreprise dont le siège social est situé à Montréal emploie aujourd'hui 7500 personnes dans plus de 20 pays.

Partager cet article

Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:30

Partager cet article

Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 12:30
Drones : Dassault signe avec le britannique BAE

 

 

14/03/11 par Véronique Guillermard, LeFigaro.fr

 

 

Une fois obtenu le feu vert de Paris et de Londres, les deux constructeurs vont développer un drone d’observation (MALE) dans le cadre d’une coopération exclusive.

 

Quatre mois après la signature à Londres d’accords de défense et de sécurité entre Nicolas Sarkozy et le premier ministre David Cameron, les industriels entrent dans le vif du sujet. Dassault Aviation*, le constructeur de l’avion de combat Rafale, et BAE Systems qui est un des pays participant au programme rival Eurofighter, ont signé un mémorandum (MOU) qui trace les lignes d’une coopération exclusive dans le domaine d’appareils sans pilotes humains - drones - d’observation de moyenne altitude et longue endurance (MALE) de nouvelle génération.

 

A côté des porte-avions et de la défense antimissiles, les drones étaient au cœur des accords de défense signés le 3 novembre 2010 entre Paris et Londres. Les deux gouvernements étaient tombés d’accord pour identifier des grands domaines de coopération permettant, contraintes budgétaires obligent, de partager des ressources afin de développer des matériels pour les deux armées.

 

Dassault Aviation et BAE ont déjà bien avancé. Ils ont remis une étude de faisabilité de drone MALE à leur gouvernement. «Ce dont nous avons besoin à présent, c’est d’une décision rapide de lancement de programme par les deux gouvernements», souligne Éric Trappier, directeur général international du groupe français. Ce feu vert doit être donné dans le cadre des relations bilatérales au niveau politique le plus haut ainsi qu’aux niveaux des deux instances principales : le «Senior level group» et le «high level working group». Ce dernier étant composé des représentants des deux directions générales de l’armement des deux pays.

 

Dans le détail, la coopération s’inscrit dans le cadre d’un partenariat à 50-50 entre les deux industriels. BAE Systems est le maître d’œuvre du projet qui s’appuie sur la plateforme MANTIS, un démonstrateur de drone MALE bimoteurs équipé de turbopropulseurs PT6 du canadien Pratt & Whitney, construit par le groupe britannique. «Mantis offre une base de travail pour développer une plateforme nouvelle qui soit financièrement abordable et réponde aux besoins opérationnels des deux pays», précise un porte-parole du constructeur français. L’appareil sera construit en Grande-Bretagne. De son côté, Dassault Aviation développera le système de mission (l’électronique, l’avionique, les capteurs) ainsi que les stations de programmation terrestres. Ce drone sera proposé aux armées françaises et britanniques. Le budget du projet n’est pas encore calé mais il faudra investir plusieurs centaines de millions d’euros pour le développement.

 

 

Mise en service à la fin de la décennie

 

Les deux industriels visent une mise en service à la fin de cette décennie. Les deux partenaires espèrent également le vendre à l’export notamment dans les pays qui utilisent l’actuel système américain Predator de General Atomics.

 

Les deux industriels sont optimistes sur leur capacité à travailler ensemble. Les rôles de chacun sont bien définis et il n’y a pas d’ambiguïté en matière de leadership. De plus ils ont déjà joint leurs efforts dans le passé. En 1967, Bréguet Aviation (repris et fusionné ensuite avec Dassault) et British Aircraft Corporation (devenu BAE) avaient signé un protocole d’accord pour développer ensemble un avion de combat : le Jaguar. Fabriqué à plus de 600 exemplaires pour six pays, ce programme a été un succès. Les derniers exemplaires du Jaguar, mis en service en 1973, sont encore fabriqués sous licence en Inde à Bengalore mais l’appareil a été retiré du service actif en 2005 par la France et en 2007 par la Grande-Bretagne qui en avait utilisé une dizaine pendant la guerre du Golfe.

 

 

* Dassault Aviation est une filiale de dassault, propriétaire du Figaro

Partager cet article

Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 07:00

Partager cet article

Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 07:00

Partager cet article

Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 19:30

Partager cet article

Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 23:05

Partager cet article

Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 23:01
Teal Group Predicts Worldwide UAV Market Will Total Just Over $94 Billion in Its Just Released 2011 UAV Market Profile and Forecast

 

March 1, 2011 Source: Teal Group

 

WASHINGTON --- Unmanned Aerial Vehicles (UAVs) have been the most dynamic growth sector of the world aerospace industry this decade, report Teal analysts in their latest integrated market analysis.

 

Teal Group's 2011 market study estimates that UAV spending will almost double over the next decade from current worldwide UAV expenditures of $5.9 billion annually to $11.3 billion, totaling just over $94 billion in the next ten years.

 

"The UAV market will continue to be strong despite cuts in defense spending," said Philip Finnegan, Teal Group's director of corporate analysis and an author of the study. "UAVs have proved their value in Iraq and Afghanistan and will be a high priority for militaries in the United States and worldwide."

 

The study suggests that the US will account for 77% of the worldwide RDT&E spending on UAV technology over the next decade, and about 69% of the procurement. "We expect that the sales of UAVs will follow recent patterns of high-tech arms procurement worldwide, with the Asia-Pacific representing the second largest market, followed very closely by Europe," said Teal Group senior analyst Steve Zaloga, another author of the 458-page study. "Africa and Latin America are expected to continue to be very modest markets for UAVs."

 

The eighth edition of the sector study, World Unmanned Aerial Vehicle Systems, Market Profile and Forecast 2011, examines the worldwide requirements for UAVs, including UAV payloads and companies, and provides ten-year forecasts by country, region, and classes of UAVs.

 

Teal Group analysts already cover the UAV market in their World Missiles and UAV Briefing, which examines the UAV market on a program-by-program basis. The sector study examines the UAV market from a complementary perspective, namely national requirements, and includes both a comprehensive analysis of UAV system payloads and key UAV manufacturers.

 

UAV Payloads

 

The 2011 study provides 10-year funding and production forecasts for a wide range of UAV payloads, including Electro-Optic/Infrared Sensors (EO/IR), Synthetic Aperture Radars (SARs), SIGINT and EW Systems, C4I Systems, and CBRN Sensors, worth $2.6 billion in Fiscal Year 2011 and forecast to increase to $5.6 billion in Fiscal Year 2020. The UAV electronics market will grow steadily, with especially fast growth and opportunities continuing in SAR and SIGINT/EW, according to Dr. David Rockwell, third author of the new study.

 

"The payload portion of the 2011 study includes many new systems and system types, with expanded coverage of SIGINT/EW and SAR markets," said Rockwell "Few now question the U.S. Air Force's claim that ISR is 'the centerpiece of our global war on terrorism, with production beginning for major endurance UAV systems such as MP-RTIP and ASIP,' new RDT&E programs such as wide angle EO/IR systems, and a variety of ground and foliage-penetrating radars, and future development efforts to bring large-aircraft capabilities to small UAVs; tactical and mini/micro/nano-UAVs will continue to offer some of the best electronics opportunities over the next decade."

 

UAV Companies

 

The study also includes a UAV Manufacturers Market Overview that reflects the worldwide UAV market "continuing as one of the prime areas of growth for defense and aerospace companies," said Finnegan. The new study reflects the rapid growth of interest in the UAV business by increasing the number of companies covered to some 35 US, European and Israeli companies, and reveals the fundamental reshaping of the industrial environment.

 

"Smaller companies can successfully compete against larger players, as AAI Corp., Insitu, General Atomics and AeroVironment have all shown," Finnegan said. "Now the prime contractors are buying the successful smaller companies." In the past year, L-3 Communications bought Airborne Technologies, a small UAV developer and manufacturer, and VT Group purchased Evergreen's UAV fee-for-service operations.

 

As prime contractors and small companies compete in the dynamic UAV market, they are adopting widely different strategies. "Our overview tracks the widely varying approaches being taken by these key companies, ranging from outright acquisitions to teaming arrangements and internal development of new UAV systems," said Finnegan.

 

The Teal Group is an aerospace and defense market analysis firm based in Fairfax, Virginia USA. It provides competitive intelligence to industry and government worldwide.

Partager cet article

Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 00:23

Partager cet article

Repost0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 07:00

Partager cet article

Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 11:30

Partager cet article

Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 13:59
Airbus Military A400M begins cold weather trials in Sweden

Airbus Military A400M begins cold weather trials in Sweden (c) Airbus Military

 

Madrid,  08 February 2011 Cassidian press release

 

Airbus Military’s second A400M development aircraft - Grizzly 2 - visited Kiruna in northern Sweden for four days of cold weather trials at the beginning of February. The team experienced temperatures down to -21ºC and successfully achieved all the planned test points during a programme that focused on the powerplants. The A400M was accompanied by an Airbus A340-300 carrying support equipment and the personnel team. These tests followed preliminary cold weather work in Hamburg last December and will be followed by further tests in more extreme temperatures at Kiruna and other locations this winter and next.

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 08:55
SYRACUSE Programme: new order for Renault Trucks Defense

 

18.01.2014 army-guide.com

 

Renault Trucks Defense has signed with Thales a contract for supplying 21 units of vehicles type Premium, Midlum and Sherpa Light carrier dedicated to the tactical stations of the Syracuse III military satellite communications program. In 2009 Renault Trucks Defense has already sold 33 units of Sherpa light carriers. These new vehicles will be delivered in 2011.

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories