Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 08:35
IW New Rifles for the NZDF


7 déc. 2015 NZ Defence Forces
 

A glimpse of the new state of the art rifles to be introduced into service in 2016.

Repost 0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 17:55
Opération Sentinelle pour la 5 cie du 2e REI

 

19-11-2015 par 2e REI Réf : 384 -1078

 

A la fin du mois d’octobre, la 5ème compagnie aux ordres du capitaine de SAMIE est désignée pour la mission Sentinelle première mission depuis sa création le 15 juin dernier.

 

Après une préparation riche en activités en commencent par un camp compagnie à l’IILE de Puyloubier ou elle a effectué une marche jusqu’au sommet de la Sainte Victoire, des séances d’instruction technique accompagné d’un gros travail de TIOR (Technique Intervention Opérationnelle Rapprochée) ainsi que la mise en application de cas concrets en vu de la mission Sentinelle.

 

Dès son retour au quartier, la 5ème compagnie continue son entrainement sans relâche afin « d’être prêt »!

 

Le 25 octobre 2015 la 5ème compagnie du 2e REI part pour Paris. Il s’agira de soutenir les forces de sécurité intérieure sur les sites dans l’ancien Vigipirate socle. L’Ecole militaire, les Invalides, l’îlot Saint-Germain et la tour Eiffel seront laissés sous la surveillance de la 5 qui s’attachera à remplir la mission avec honneur et fidélité.

Repost 0
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 13:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

18/11/2015 armée de Terre

 

Cette année, la promotion 2015-2 de l’école de l’infanterie de Draguignan accueille neuf officiers étrangers. Le temps de deux jours, à l’occasion d’un séminaire organisé dans le cadre d’échanges réguliers avec les armées étrangères, des stagiaires allemands, américains et émiratis sont venus grossir les rangs de cette « délégation internationale ». Ensemble, ils ont travaillé sur le thème de l’évacuation de ressortissants.

 

Travaillant en petits groupes mixtes et par ateliers, les officiers du Cours de formation des commandants d’unité (CFCU) ont planché, en anglais, autour de la méthode employée pour prendre une décision opérationnelle, permettant à chacun d’entre eux de produire des ordres tactiques clairs applicables sur le terrain (contexte de la mission, analyse, synthèse, élaboration de la manœuvre, etc.). Le deuxième jour était consacré à une réflexion autour de cas pratiques et de situations imprévues, de répétitions et de préparations de mission réalisées en simulation sur JANUS.

 

Ce séminaire était ainsi largement orienté sur la planification et la préparation de missions des sous-GTIA (groupement tactique interarmes) dans un environnement international. Un exercice que les futurs commandants d’unités mettront probablement rapidement en pratique dès la fin de leur formation, à la tête de leur compagnie en opérations.

Repost 0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 12:55
Clip officiel du 2e REP

 

12.11.2015 par Légion Etrangère

Repost 0
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 17:25
Activité cohésion pour les officiers du 3REI

 

03-09-2015 par 3e REI Réf : 248 | 931

 

Les 27 et 28 août dernier, les officiers du 3e REI aux ordres du chef de corps, le colonel Jérôme RANSAN, ont participé à une activité de cohésion au Centre d'entrainement en forêt équatoriale (CEFE) à Régina.

 

Organisée par le capitaine Jean Thomas, à la demande du chef de corps et faisant suite au stage d'initiation à la vie en forêt équatoriale des officiers nouvellement arrivés au PAM, cette activité de cohésion a permis aux officiers du 3e REI de se retrouver tous ensemble dans la " Selva ".

 

Au cours de ces deux jours, les officiers du 3e régiment étranger d'infanterie ont notamment effectué un parcours collectif de brancardage, avant de partager un repas forêt, préparé principalement avec des mets cueillis et chassés par l'encadrement du CEFE.

 

Ils ont ensuite visité une exploitation aurifère sur les bords de la Mataroni avant de se retrouver en bivouac où les chants de tradition de la Légion étrangère se sont mêlés aux bruits de la forêt.

 

Reportage photos

Repost 0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 16:45
EFS : Formations en artillerie, infanterie et blindé

 

 09/10/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Du 7 au 18 septembre 2015, les Détachements d’appui opérationnels (DAO) « feux dans la profondeur », « blindé » et « commando » des Éléments français au Sénégal (EFS), se sont rendus au centre d’entraînement tactique n°7 de Thiès pour former plusieurs éléments des Forces armées sénégalaises (FAS). Ces DAO étaient réalisés en vue de leur projection au Soudan et au Darfour au sein de la Mission des Nations Unies et de l'Union Africaine au Darfour (MINUAD).

 

Le DAO « feux dans la profondeur » des EFS a conduit une action de formation artillerie à la section de mortiers lourds au profit du bataillon sénégalais SENBAT 12. Il s’agissait de remettre à niveau son personnel et de former les chefs de section des trois compagnies d’infanterie aux demandes de tir et aux techniques d’observation de tirs indirects.

Le DAO « blindé » quant à lui, a formé pendant dix jours un peloton blindé des FAS. La première semaine a été consacrée à l’instruction théorique en salle de cours et au drill(exercices répétitifs) sur la zone technique du bataillon blindé. Pendant la deuxième semaine, ils ont poursuivi les exercices pratiques en effectuant une manœuvre de niveau du détachement interarmes. À l’issue de cette instruction, le peloton a participé à un exercice de synthèse avec les compagnies d’infanterie avec lesquelles ils partiront en mission au Darfour.

 

Suite de l’article

EFS : Formations en artillerie, infanterie et blindé
Repost 0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 17:55
photo D. Blanchet - Armée de Terre

photo D. Blanchet - Armée de Terre

 

24/09/2015 Armée de Terre

 

En introduisant le tir de combat collectif en mouvement (TICCOM) dans la formation et l’entrainement des fantassins, l’école de l’infanterie bouscule les règles de l’instruction au tir traditionnelles.

 

Comment améliorer la formation au tir de combat pour se rapprocher au plus près de la réalité du terrain ? Parmi les réponses proposées par l’école de l’infanterie, le tir de combat collectif en mouvement (TICCOM) tire son épingle du jeu.  À l’aide d’un balisage sur le champ de tir, un groupe de fantassins peut s’entrainer au tir décalé en toute sécurité. Plus rythmé, moins statique, ce nouveau procédé s’adresse aux équipes, groupes et sections de l’armée de Terre. Il sera enseigné à partir de janvier 2016.

Repost 0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 07:45
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

17/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 24 au 27 août 2015, cinq cadres de la compagnie d’infanterie des Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI) ont conduit une instruction opérationnelle au profit de 25 cadres de l’armée ivoirienne. Profitant des infrastructures de  l’ENSOA, ce stage avait pour objectif de préparer les militaires ivoiriens à un engagement dans l’opération de sécurisation des frontières nationales.

 

Pendant ces 4 jours, les stagiaires ont pu se perfectionner en combat tactique et en topographie. Fort de leur expérience opérationnelle et mettant en œuvre une pédagogie éprouvée, les FFCI ont transmis à leurs camarades ivoiriens des savoir-faire et des techniques en vigueur dans l’armée française. Après un exercice de synthèse, le stage s’est conclu par une remise de diplômes aux 25 nouveaux lauréats, présidée par le chef opérations des FFCI et le commandant d’unité de la compagnie.

 

Suite de l’article

Repost 0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 07:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

09/09/2015 armée de Terre

 

Depuis cet été, l’état-major de force n°3 (EMF 3) est dirigé par un nouveau commandant, le général de division Thierry Corbet.

 

Dans ce cadre, une cérémonie s’est tenue le 4 septembre au Quartier Rendu à Marseille. Après la traditionnelle revue des troupes, le général s’est adressé au personnel de l’état-major afin de lui livrer ses premières lignes directrices et lui témoigner sa fierté et son plaisir d’être son nouveau chef.

 

Le général Corbet a pris officiellement le commandement de l’EMF 3 le 1er août 2015, succédant au général Philippe Pontiès,  promu général de corps d’armée et inspecteur de l’armée de Terre à Paris.

 

Avant de rejoindre la garnison de Marseille, le général Corbet occupait les fonctions de chef d’état-major du corps européen de Strasbourg. Après des études au lycée militaire d’Aix-en-Provence et à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, il a successivement servi au sein des régiments d’infanterie de montagne et dans différents états-majors. Il a également été déployé à plusieurs reprises en opération extérieure au Liban, au Kosovo et en Afghanistan.

Repost 0
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 16:45
FFCI : Campagne de tirs pour la compagnie d’infanterie à Lomo Nord

 

04/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 24 au 28 juillet 2015, la compagnie d’infanterie des Forces les Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI) a effectué une campagne de tir sur les champs de tir situés dans la région de Lomo Nord.

 

Situé à trois heures de route au Nord d’Abidjan et s’étendant sur près de 130 km², le complexe de tir, permet, entre autres, de mettre en œuvre l’ensemble de l’armement d’une section d’infanterie motorisée (du 9mm à la roquette anti-char en passant par le calibre 12,7). La compagnie d’infanterie des FFCI armée par le 2e Régiment étranger d’infanterie a conduit ces tirs pendant les 4 jours, tout en poursuivant l’entraînement des sections.

Le temps fort de ce séjour a été un exercice de tir à balle réelle de niveau section accompagné d’une manœuvre dynamique en véhicule et à pied. Le cadre tactique de cet exercice était la reconnaissance par une section d’un fuseau de 2,5 km effectuée en 45 minutes. Cette restitution a permis de mesurer la progression des sections en ce qui concerne la qualité des tirs, la précision des ordres donnés et la qualité des compte rendus réalisés, tant au niveau des chefs de groupe, qu’au niveau du chef de section. Enfin, les mortiers 81 mm de la compagnie ont également pu s’exercer grâce à une série de tirs réalisée le dernier jour.

L’ensemble de ces tirs a permis de confirmer la pleine capacité opérationnelle de la compagnie d’infanterie des FFCI.

 

Suite de l’article

Repost 0
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 11:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

17/07/2015 armée de Terre

 

Le centre d’entraînement de l’infanterie au tir opérationnel – 122e régiment d’infanterie (CEITO - 122e RI) a organisé pour la première fois sur le camp du Larzac un rallye mortier 81 mm LLR* du 21 au 25 juin 2015.

 

Cette épreuve a permis d’évaluer les savoir-faire techniques et tactiques de six groupes mortier de régiment d’infanterie. Durant une semaine, ils se sont confrontés lors des différents ateliers et ont partagés leurs experiences.

Pour cette première édition, c’est le groupe du 92e régiment d’infanterie (92e RI) qui a remporté la victoire. Le lieutenant-colonel Dubon leur a remis la coupe et le bouclier, symbole du rallye.

Le groupe du 16e bataillon de chasseur termine lui deuxième. Il reçoit la coupe des mains du colonel Faivre, chefs de la division des études et de la prospective de l’école d’infanterie de Draguignan. Le groupe du régiment de marche du Tchad finit troisième.

 

*Le mortier de 81 mm léger long renforcé (81 mm LLR) modèle F1 équipe, à raison de deux pièces, le groupe mortier de la 4e section des compagnies de combat de l’infanterie. Il est servi par une équipe de 5 hommes (chef de pièce, pointeur, tireur-chargeur, pourvoyeur, artificier).

Repost 0
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 11:55
"La 5°compagnie de retour dans nos rangs"

 

09-07-2015 par 2e REI Réf : 374 | 1498

 

Lundi 15 juin 2015, au cœur des magnifiques Jardins de la Fontaine de Nîmes, le 2e régiment étranger d’infanterie a recréé la 5e compagnie de combat lors d’une cérémonie de prise de commandement. Cette compagnie avait été dissoute un an auparavant.

 

En présence de M. Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes, le capitaine Foulques-Romain de SAMIE a reçu le commandement de la compagnie des mains du chef de corps du 2e Etranger, le colonel Valéry PUTZ.

 

Ce renforcement d’effectif répond aux nouveaux besoins de l’Armée de Terre en matière d’engagements opérationnels, notamment sur le territoire national. Dans les prochaines semaines, de nombreux légionnaires viendront progressivement gonfler les rangs de la 5e compagnie avec un seul objectif en tête : être prêts à servir en tout temps et en tout lieu avec honneur et fidélité dans leur nouvelle unité.

 

Créée une première fois en 2000, la 5ecompagnie de combat du 2e REI s’était déjà illustrée sur de nombreuses opérations intérieures et extérieures (Côte d’Ivoire) ainsi que lors de missions courtes durées (Gabon et Nouvelle-Calédonie).

Repost 0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 16:55
« Groupes mortier » du 13e BCA : se former !

 

02/07/2015 armée de Terre

 

Les « groupes mortier » du 13e bataillon de chasseurs alpins ont effectué en mai 2015 une formation d’adaptation pour obtenir leur certificat de qualification initiale et leur certificat de qualification élémentaire.

 

Pendant plusieurs jours, ces spécialistes ont mis en œuvre l’ensemble de leurs savoir-faire. Ce système d’arme technique, précis et puissant, est une découverte pour les plus jeunes, contrairement aux anciens. En tant que chasseurs alpins, ils évoluent dans un milieu très exigeant. C’est pourquoi les cadres insistent sur la formation malgré une programmation très dense avec l’opération Sentinelle. Tous les jours, l’instruction et l’entraînement se poursuivent pour maintenir le haut niveau opérationnel du bataillon Savoie.

Repost 0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 16:55
Challenge de tir au CEITO

 

30/06/2015 SCH Beltran - Armée de Terre

 

Pour la troisième année consécutive, le challenge des tireurs d’élite s’est déroulé au centre d’entrainement de l’infanterie au tir opérationnel (CEITO), du 15 au 19 juin.

 

12 groupes de tireurs d’élite longue distance, issus de 11 régiments d’infanterie, ont participé à cet exercice ayant pour objectif l’évaluation des techniques opérationnelles. Tir, secourisme et infiltration de nuit ont jalonné la semaine et permis aux stagiaires de se confronter à des conditions proches de celles rencontrées en opération.

 

Au terme de l’évaluation, le groupe de tireurs d’élite du 126e régiment d’infanterie de Brive-la-Gaillarde a obtenu le meilleur score. Il est suivi par le groupe du 92e RI. Enfin, la troisième marche du podium est occupée par le 3e régiment d’infanterie de marine.

 

Retour en images.

Repost 0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 12:55
photo EMHM

photo EMHM

 

11 juin 2015 EMHM

 

Le général de brigade Emmanuel Maurin, commandant de l’école de l’infanterie de Draguignan, était à l’EMHM mardi 09 juin 2015.

 

La visite du « père de l’arme » est importante pour l’EMHM, corps de tradition de l’infanterie, puisque qu’elle forme les lieutenants stagiaires de l’école d’infanterie qui ont choisi de servir dans des unités spécialisées montagne, mais aussi les futurs sous-officiers (section d’éclaireurs de montagne) qui serviront dans ces unités d’infanterie.

Ayant passé la plus grande partie de sa carrière opérationnelle au 2e REP, le général connaît bien la montagne pour avoir commandé la 2e compagnie, spécialisée montagne. Il est breveté Chef d’Unité de Haute Montagne, et c’est avec une certaine émotion qu’il a retrouvé l’école où il a fait ses premières armes en montagne.

Après avoir été accueilli par un piquet d’honneur représentatif de toutes les spécificités de l’école, le général MAURIN s’est fait présenter l’EMHM, puis s’est déplacé sur le site d’escalade des Gaillands pour assister à une séance d’instruction de la Section d’Eclaireurs de Montagne. Il en a profité pour escalader brillamment une voie sur laquelle les stagiaires étaient au travail.

Enfin, après une visite de la salle d’honneur, il a présidé un dîner convivial auquel participaient le chef de corps, les chefs de service, et quelques stagiaires.

Dans le livre d’or de l’école, le général Maurin a souligné la continuité, l’humilité et l’innovation qui caractérise la maison-mère des troupes de Montagne.

Repost 0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 15:55
Le 2e REI recrée une 5e compagnie de combat

 

09-06-2015 par 2e REI Réf : 372 | 174

 

La cérémonie de recréation de la 5e compagnie du 2e régiment étranger d'infanterie aura lieu le lundi 15 juin 2015 à 10h00 aux Jardins de la Fontaine à Nîmes.

 

Cette cérémonie se déroulera en présence du Sénateur Maire de Nîmes Mr Jean-Paul FOURNIER et de son adjoint Mr Franck PROUST, du Président de Nîmes Métropole Mr Yvan LACHAUD ainsi que du Chef de corps du 2e régiment étranger d'infanterie le Colonel Valery PUTZ.

Repost 0
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 05:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre


15/05/2015 Armée de Terre

 

Dans le cadre de l’exercice Calot rouge, le 1er régiment d'infanterie (1er RI) s’est emparé de la place des Cordeliers à Sarrebourg le 29 avril 2015. Trois maîtres mots pour cette action : cohésion, rusticité et rayonnement.

 

La veille au soir, les compagnies du 1er RI se sont déployées à une trentaine de kilomètres autour de la ville de Sarrebourg. Elles ont rejoint la ville à pied au petit matin, convergeant de toutes les directions vers la place centrale où une prise d’armes s’est tenue en fin de matinée.
Dans l’après-midi, de nombreuses activités ont été proposées : exposition de matériels, démonstration de TIOR (technique d'intervention opérationnelle rapprochée) et de savoir-faire tactiques adaptés à la fois au théâtre national et aux opérations extérieures. Ces démonstrations ont permis d’amuser les petits et de présenter aux adultes une armée de Terre engagée pour leur protection.

Intégrés à la brigade franco-allemande (BFA) depuis le 1er septembre 2014, les hommes de Picardie ont accueilli leurs homologues allemands du 292e JägerBatalion pour une présentation conjointe de matériels aux Sarrebourgeois.
Fraîchement rentrés de l'opération Sangaris, les soldats du 1er RI ont retrouvé et renoué le lien avec les habitants de leur ville de garnison.
Détails en images.

Repost 0
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 17:30
photo 13e DBLE

photo 13e DBLE

 

05-03-2015 13e DBLE Réf : 472 -354

 

Du 19 au 21 décembre, les groupes de la compagnie d’infanterie se sont affrontés au cours d’un rallye dans le quartier de la 13e DBLE, pour bien conclure ses 4 mois de mission.

 

“Formez les faisceaux ! La musette devant vous, videz tout ce qu’il y a à l’intérieur !” Il est 20h00 et la soirée commence par un contrôle des musettes avant le départ pour l’infiltration de nuit. Première épreuve du rallye, cette infiltration de 15km à travers la zone de manoeuvre sert de mise en condition pour les groupes, qui ont à coeur de montrer leur niveau pendant ces 2 jours, qui les verront passer sur pas moins de 11 ateliers.

 

Dès le lendemain matin tout s’enchaîne, tests théoriques et pratiques dans toutes les disciplines, tactique, transmissions, topographie, armement, AEB, FELIN, secourisme et sauvetage au combat, NRBC, FLE, identification… Si les questionnaires écrits permettent de réaliser un bilan des connaissances au niveau individuel, les épreuves pratiques mettent l’accent sur les facultés d’adaptation et d’organisation du groupe comme le montre le remontage chronométré d’une salade d’armes comprenant 12.7mm (avec affût), ANF1 (avec affût), MAG 58 (avec affût), Minimi, FAMAS, PA et PAMAS. Lors de cet exercice, le groupe du caporal-chef Monastirny s’est d’ailleurs particulièrement illustré avec un temps record de 6 minutes et 50 secondes.

 

“Les groupes ont vraiment pris un clic en combat en zone urbaine au cours du stage CECAM”, dit satisfait le lieutenant Olivier, responsable de l’atelier combat. Après un débriefing à chaud, chaque groupe a bénéficié d’une analyse plus approfondie, permettant ainsi de définir des axes d’effort pour les séances d’instruction à venir. Car plus que le résultat, il s’agissait bien de prendre “une photo à l’instant “t” du niveau des groupes de la compagnie”, pour permettre une saine remise en question des chefs de groupe.

Objectif atteint.

 

Si aux résultats c’est le groupe du caporal-chef Yapi qui remporte le rallye, avec plus de 14 de moyenne, chacun a pu prendre conscience de ses lacunes et de ses axes de progression et les 11 autres chefs de groupe de conclure : rendez-vous au prochain rallye, en semaine 15 aux Garrigues !

Repost 0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 19:45
EFS : Formation au combat en zone urbaine des officiers élèves de l’EAI de Thiès

 

17/03/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Du 23 au 27 février 2015, le détachement d’assistance opérationnelle (DAO) « infanterie » des éléments français au Sénégal (EFS) s’est rendu à l’école d’application de l’infanterie (EAI) de Thiès, à l’est du Sénégal, afin de mener une action de formation de combat en zone urbaine au profit d’officiers-élèves africains.

 

L’objectif pour les instructeurs des EFS était de former au combat en zone urbaine 30 stagiaires en provenance du Sénégal, du Niger, du Burkina Faso, d’Ouganda, du Gabon, de Guinée Equatoriale, du Bénin, du Tchad, du Mali, du Maroc, du Congo Brazzaville et de Djibouti.

 

Après avoir revu pendant deux jours les fondamentaux du combat urbain, les stagiaires ont appliqué leurs savoirs théoriques acquis. Au cours d’exercices de plus en plus complexes, ils ont rédigé l’ordre initial, donner les ordres sur caisse à sable, puis diriger le « Rehearsal » (répétition de mission) afin de contrôler leurs groupes. Le « Rehearsal » a été une nouveauté pour les stagiaires qui ont particulièrement apprécié cet outil permettant de vérifier la compréhension des ordres avant la conduite de l’action. En fin de formation, les officiers-élèves ont appris à conduire une manœuvre de niveau DIA avec l’intégration des renforts interarmes puisqu’un groupe génie ainsi qu’un véhicule blindé AML étaient sous leurs ordres. La découverte de la plus-value qu’apporte l’interarmes à la manœuvre de l’infanterie fut une réelle opportunité pour ces jeunes officiers.

 

Le sérieux et la discipline des stagiaires ont permis d’avancer rapidement et efficacement dans l’instruction. Ils ont reçu leur attestation de stage lors de la traditionnelle cérémonie de fin de formation.

 

Depuis 2011, les EFS constituent « un pôle opérationnel de coopération à vocation régionale » en Afrique de l’Ouest. A ce titre, ils conduisent des actions bilatérales et régionales de coopération militaire visant à accompagner les Etats africains dans le renforcement de leur capacité de maintien de la paix. Les EFS ont par ailleurs la capacité d’accueillir, de soutenir, et de commander une force projetée, comme cela a été le cas lors du lancement de l’opération Serval en 2013.

EFS : Formation au combat en zone urbaine des officiers élèves de l’EAI de Thiès
EFS : Formation au combat en zone urbaine des officiers élèves de l’EAI de Thiès
EFS : Formation au combat en zone urbaine des officiers élèves de l’EAI de Thiès
EFS : Formation au combat en zone urbaine des officiers élèves de l’EAI de Thiès
Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 13:55
Exercice de contre-rébellion

 

27/02/2015 SCH Beltran - Armée de Terre

 

Du 18 au 25 février, 200 soldats ont participé à un exercice interarmes de contre-rébellion (CREB) autour de la base opérationnelle avancée de Canjuers.

 

Les lieutenants de la division d’application de l’école de l’infanterie et plusieurs lieutenants du groupement d’artillerie se  sont ainsi familiarisés à la coordination des actions interarmes, que ce soit de la mêlée ou des appuis (infanterie, artillerie, génie, ABC…). La présence d’étudiants en journalisme, venus dans le cadre de leur formation, a rendu l’exercice particulièrement réaliste. Les futurs officiers se sont plongés dans un environnement proche de celui qu’ils trouveront lors de leurs projections à l’étranger.

Repost 0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 14:55
AMX 13 -  source chars-francais.net

AMX 13 - source chars-francais.net

 

22.12.2014 ECPAD
 

Film d’information consacré aux engins blindés.

 

La « famille redoutable », c’est la gamme des engins blindés réalisés à partir d’un châssis unique, celui du char AMX 13 (AMX pour Ateliers de construction d’Issy-les-Moulineaux et 13 pour 13 tonnes).

Les divers véhicules, fabriqués dans des usines spécialisées, sont ainsi présentés. À la sortie de l’usine, soumis à plusieurs épreuves, ils sont testés en tout terrain avant d’être utilisés pour le transport de troupes et pour l’artillerie.

 

Voir la vidéo 

 

Note RP DefenseLes plans de blindés de l’atelier d’Issy-Les-Moulineaux

Une famille redoutable

 

source SGA

 

Le centre des archives de l'armement conserve, en sous-série 3H1, la collection de plans d'études de différents chars et chenillettes étudiés à l'atelier d'Issy-les-Moulineaux. Cette collection couvre la période 1936-1972 et comporte environ 19 000 plans (avant-projets, projets, prototypes et même plans de matériels étrangers), dont un échantillon est consultable en ligne.

Découvrez les plans du char Renault R 35, qui équipait l'armée en 1940, ou celui de l'AMX 1938 qui n'exista qu'à l'état de prototype et ne fut jamais construit en série.

Repost 0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 12:55
Journées nationales de l’infanterie

 

24/11/2014 Armée de Terre

 

Les journées nationales de l’infanterie (JNI) se sont déroulées les 18 et 19 novembre à l’École de l’infanterie de Draguignan.

 

Présidé par le général de corps d’armée Éric Margail, commandant le quartier général du corps de réaction rapide France, l’événement a été l’occasion de présenter un point de situation sur l’infanterie, de conduire des réflexions, de partager des expériences et de diffuser des informations sur les innovations récentes de matériels. Ces JNI revêtaient pour la première fois une dimension internationale, puisque tous les pays alliés de l’OTAN avaient été conviés. Ainsi, des représentants des armées italienne, espagnole, allemande, britannique ou encore américaine avaient fait le déplacement pour assister à ce rassemblement annuel. Ces deux jours de rencontre ont également permis de rendre hommage aux quatre fantassins qui ont perdu la vie en opération en 2014.

Repost 0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 12:55
Journées nationales de l’infanterie 2014

Les journées nationales de l'infanterie 2014 se dérouleront les 18 et 19 novembre à l'école de l'infanterie de Draguignan. Tous les pays alliés de l'OTAN y sont conviés et largement représentés.

 

17/11/2014 Ministère de la Défense

 

Les journées nationales de l’infanterie 2014 se dérouleront les 18 et 19 novembre à l’école de l’infanterie à Draguignan. Elles seront présidées par le général de corps d’armée Eric Margail, commandant le quartier général du Corps de Réaction Rapide - France, et se tiendront en présence du major général de l’armée de Terre Bertrand Houitte de la Chesnais.

 

Présidées par le général de corps d’armée Eric Margail, commandant le quartier général du Corps de Réaction Rapide - France, les journées nationales de l’infanterie (JNI) 2014 se dérouleront les 18 et 19  novembre à l’école de l’infanterie à Draguignan, en présence du major général de l’armée de Terre Bertrand Houitte de la Chesnais.

 

Manifestation annuelle de cohésion organisée au sein de la maison mère de l’Arme, les JNI sont l’occasion de présenter un point de situation de l’infanterie, de conduire des réflexions, de faire part de témoignages, et de diffuser des informations récentes sur une arme largement représentée sur tous les théâtres d’opération où nos armées sont déployées.

 

Ces JNI 2014 revêtent, pour la première fois, une dimension internationale puisque tous les pays alliés de l’OTAN y sont conviés et largement représentés (Suisse, Italie, Pays-Bas, Belgique, Espagne, Pologne, Grèce, Danemark, Allemagne, Royaume Uni, Etats-Unis mais également les Emirats Arabes Unis,…).

 

Ces journées sont pour tous l’occasion de réfléchir à l’avenir de l’infanterie et aux capacités et structures du régiment d’infanterie à l’horizon 2020, dans le cadre du Projet Armée de terre du général chef d’état-major de l’armée de terre.

 

Ces journées sont aussi l’occasion de développer, lors de deux colloques, deux thèmes d’actualité : la simulation dans l’infanterie, ou comment optimiser l’emploi des nouvelles technologies à des fins de formation et d’entraînement, ainsi que le retour d’expériences de l’opération Sangaris (République de Centrafrique).

 

Une cérémonie nocturne, organisée le mardi 18 novembre à 20h15, nous permettra de célébrer Saint Maurice, de commémorer les combats menés par l’infanterie en 1914 et de rendre hommage à nos camarades de l’arme décédés ou meurtris dans leur chair au cours de l’année écoulée.

 

Repost 0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 07:40
Soldat du futur russe: essais dans les conditions tactiques en décembre

 

MOSCOU, 1er octobre - RIA Novosti

 

L'armée russe commencera à tester le système d'armes individuel Ratnik en décembre 2014, a annoncé mercredi à Moscou le commandant en chef des troupes terrestres russes Oleg Salioukov.

 

"Les tests d'acceptation finale du système Ratnik touchent à leur fin. Des unités des Troupes terrestres, aéroportées et de l'Infanterie de marine russes commenceront à utiliser le nouvel équipement à titre d'essai en décembre prochain", a indiqué le général Salioukov à RIA Novosti.

 

Le directeur général de l'Institut central russe de mécanique de précision (TsNIITochMash) Dmitri Semizorov a antérieurement annoncé à RIA Novosti que les essais de Ratnik au sein des forces armées russes débuteraient en septembre et que le système de soldat du futur serait livré à l'armée d'ici un an.

 

La première mondiale de Ratnik a eu lieu au salon mondial de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres Eurosatory 2014 à Paris en juin dernier.

 

D'un poids de 24 kg, le système d'arme modulaire du "soldat du futur" Ratnik comprend une cinquantaine d'éléments - des armes d'infanterie, des munitions, un gilet pare-balles, des moyens de communication et de navigation, d'autres dispositifs faisant largement appel aux hautes technologies.

 

voir Ratnik: le "soldat du futur" russe à l'épreuve

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 12:56
la BFA accueille le 1er RI

 

6 oct. 2014 Armée de Terre

 

Le 27 septembre, la brigade franco-allemande a fêté deux événements : ses 25 ans d'existence, ainsi que l'intégration dans ses rangs du 1er régiment d'infanterie.

Les Picards, qui partent sous peu pour la Centrafrique, ont désormais un nouvel écusson et un béret incliné sur le côté droit. Les militaires du plus ancien des régiments de France ont officiellement intégré la brigade franco-allemande (BFA) qui célébrait samedi 27 septembre ses 25 ans d'existence lors de portes ouvertes.

 

Découvrez la cérémonie en images.

 

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories