Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 13:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

22/01/2016 Armée de Terre

 

Tout juste rentrés de permissions, dès le lundi 4 janvier, les commandos de montagne du 13e bataillon de chasseurs alpins ( 13e BCA) ont réalisé un exercice de combat au col du Granon (Hautes-Alpes), comprenant du tir et du franchissement.

 

L’accent était mis sur la maîtrise technique et tactique du combat en montagne et l’évaluation de l’environnement naturel (risques en montagne). Au regard des exigences du milieu et des contraintes qu’il impose au combattant, l’entraînement physique et rustique est donc permanent pour les chasseurs alpins. Il se mène de manière progressive, continue et adaptée.

Lors de l’ascension au col du Granon, en ski de randonnée, équipés de la tenue de combat en plus d’un lourd sac leur assurant une autonomie de 5 jours, leur rusticité a été mise à rude épreuve. Après une éprouvante  montée de 5 heures, le reste de la semaine était consacré au combat et au tir en montagne avec toutes les contraintes liées à l’opérationnel (lourdeur des protections, encombrement, poids du sac, liaisons radio, …) et celles dues au franchissement en milieu enneigé (froid, lenteur des déplacements, …).

A l’issue de cet exercice, pour savoir durer physiquement et rustiquement en montagne, certains vont poursuivre l’entraînement tactique à Tignes et d’autres reconduire leur qualification en aérocordage afin d’être prêt pour leurs futures projections.

 

En savoir plus : Retrouvez les tests de sélection des commandos montagne qui se sont tenus en novembre dernier au 93e régiment d’artillerie de montagne ( 93e RAM ).

photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

Repost 0
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 19:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

24/11/2015 Elliot Hume – Armée de Terre

 

Présentateur de 7 jours BFM, Thomas Misrachi s’invite sur RMC Découverte pour l’émission Embarqué qui sera diffusé ce soir à 20H45. Une heure durant laquelle le journaliste se plonge au cœur d’une unité d’élite de l’armée de Terre. Pour ce nouveau numéro, Thomas Misrachi a vécu une semaine au rythme des commandos montagne du 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA). De nuit, malgré des températures extrêmes, il lui a fallu affronter la réalité de l’entraînement intensif des militaires. Il nous explique comment s’est déroulé le tournage.

 

Comment s’est organisée cette nouvelle émission ?

Dans ce nouveau numéro, je suis intégré à un exercice d’entraînement du groupement commando montagne (GCM) du 13e BCA. Il ne s’agit pas d’une opération montée spécialement pour la presse mais d’un véritable exercice. Le but de l’émission, c’est de montrer la réalité de l’armée de Terre et le quotidien des hommes qui la composent. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de suivre les chasseurs alpins au cours de leur entraînement.

 

Suite de l’entretien

Repost 0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 08:55
photo Virgnie Reymond / Armée de Terre

photo Virgnie Reymond / Armée de Terre

 

27/10/2015 armée de Terre

 

Durant une semaine, à Vincennes, une trentaine de militaires a délaissé son FAMAS pour la carabine et le pistolet. Les experts, en partie détectés lors d’un exercice de tir régimentaire, ont enchaîné des séances éprouvantes pouvant aller jusqu’à quatre heures, sans bouger.

 

Excellent complément au tir opérationnel, ce stage d’initiation et de détection au tir sportif militaire est ouvert à ceux possédant déjà un fort potentiel. Durant cinq jours intenses, sous forme de matchs, les militaires s’exercent au tir sportif avec une carabine 22 ou un pistolet. Les gestes sont répétés jusqu’à 120 fois de suite pour obtenir le tir parfait.

 

Un stage de perfectionnement se déroulera en avril 2016 afin d’approfondir les techniques du tir sportif. Prochain rendez-vous pour les meilleurs tireurs : les championnats de France militaire qui se dérouleront à Versailles. Tous ont en vue de détrôner un adjudant-chef  du 13e bataillon de chasseurs alpins, vainqueur de la dernière édition.

Repost 0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 16:55
« Groupes mortier » du 13e BCA : se former !

 

02/07/2015 armée de Terre

 

Les « groupes mortier » du 13e bataillon de chasseurs alpins ont effectué en mai 2015 une formation d’adaptation pour obtenir leur certificat de qualification initiale et leur certificat de qualification élémentaire.

 

Pendant plusieurs jours, ces spécialistes ont mis en œuvre l’ensemble de leurs savoir-faire. Ce système d’arme technique, précis et puissant, est une découverte pour les plus jeunes, contrairement aux anciens. En tant que chasseurs alpins, ils évoluent dans un milieu très exigeant. C’est pourquoi les cadres insistent sur la formation malgré une programmation très dense avec l’opération Sentinelle. Tous les jours, l’instruction et l’entraînement se poursuivent pour maintenir le haut niveau opérationnel du bataillon Savoie.

Repost 0
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 07:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

11/06/2015 Armée de Terre

 

Le 12 mai 2015, le 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA), commandé par le colonel Lancrenon, a signé un partenariat avec le lycée Louis Armand Thierry, à Chambéry, afin d’approfondir l’esprit de citoyenneté défense des jeunes étudiants, dans le cadre d’un accord entre le ministère de la Défense et l’Éducation nationale.

 

Madame Laure Bonnet, enseignante en éducation civique, a créé la classe « citoyenneté-défense » avec le soutien du proviseur, monsieur Jean Marchand, et de l’Éducation nationale. Désormais, tous les élèves volontaires peuvent approfondir leurs connaissances du fonctionnement des institutions de l’État, avec une heure de cours hebdomadaire et notamment en rencontrant les chasseurs alpins du 13e BCA.

 

Dans le cadre de cette nouvelle section, les étudiants participent aussi activement aux événements patriotiques sur l’ensemble de la région, aux côtés des associations. Ainsi, cette matière permet de découvrir les ressorts de la protection de la France, à travers le prisme de l’économie, de la culture, de la sécurité et du milieu de la défense.

 

Le rendez-vous est d’ores-et-déjà pris avec une immersion des élèves au 13e BCA et la poursuite de ce partenariat, dès septembre 2015.

Repost 0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 07:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

06/04/2015 Camille Pégol - armée de Terre

 

Le colonel Lancrenon, chef de corps du 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA), et un détachement du bataillon se sont rassemblés au sommet du Grand roc Noir, en Savoie, pour commémorer les combats qui s’y sont déroulés durant l’hiver 1944-1945.

 

Après avoir parcouru les 400 mètres de dénivelé en ski de randonnée, les chasseurs se sont rassemblés au sommet de ce piton rocheux pour rendre les honneurs aux 40 soldats morts au cours des combats contre les Allemands.

 

Cet hommage, en souvenir des sacrifices des anciens du 13, est le signe visible de l’attachement du bataillon Savoie à son histoire et affirme la continuité des valeurs qui unissent les chasseurs d’hier et d’aujourd’hui : bravoure, sens de la mission et fraternité d’armes.

Repost 0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 19:55
Avec les aumôniers militaires, le CEMA rencontre les soldats de l’op. Sentinelle à Paris

 

12/02/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 10 février 2015, le général de Villiers, chef d’état-major des armées est de nouveau allé à la rencontre des soldats engagés à Paris dans le cadre de l’opération « Sentinelle ».

 

A cette occasion, il était accompagné des quatre aumôniers en chefs des armées ou de leur représentant. Particulièrement symbolique, ce déplacement avec les aumôniers militaires témoigne des valeurs de cohésion, de respect et du sens de l’intérêt général qui caractérisent les armées françaises, au-delà des convictions personnelles qui peuvent animées chacun des militaires.

 

Après un point de situation présenté par un état-major tactique stationné au fort de Vincennes, le CEMA et les aumôniers se sont rendus place de la Nation où patrouille des éléments du 13e bataillon de chasseurs alpins (BCA). Sur place, il a eu la surprise de retrouver une compagnie qu’il avait croisée 7 mois auparavant, à Bambari, en République centrafricaine, au lendemain d’un violent accrochage qui avait opposé la force Sangaris à des bandes armées. Cette rencontre vient là encore rappeler symboliquement le lien qui unit les opérations extérieures et la protection intérieure.

 

REPERE AUMONERIE MILITAIRE

 

Environ 230 aumôniers d’active servent au sein des armées.

Présents en garnison, les aumôniers des cultes catholique, protestant, israélite et musulman accompagnent aussi les militaires en opérations extérieures comme à l’occasion des missions sur le territoire national.

Les missions et les statuts des aumôneries militaires françaises s’inscrivent dans le cadre de la loi de 1905 concernant la séparation des églises et de l’Etat. Cette loi promeut la laïcité tout en garantissant la liberté religieuse. Dans ce cadre, les aumôniers militaires se voient confier la mission d’assurer le soutien religieux du personnel de la défense et de la gendarmerie au sein des armées et formations rattachées, ainsi que le conseil au commandement.

Une stricte équité est appliquée dans les possibilités offertes, au sein des armées, de pratiquer les différents cultes.

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 08:55
Démonstration de force dans le massif du Vercors

 

30/01/2015 SCH Beltran Armée de Terre

 

Le 16 janvier 2015, un détachement d’appui à l’engagement en terrain montagneux (DATM), issu de la 27e brigade d’infanterie de montagne, a effectué une démonstration de ses savoir-faire au général de corps d’armée Arnaud Sainte-Claire Deville, commandant les forces terrestres. Fief des unités alpines, le massif du Vercors a été le décor de cette manœuvre.

 

Le détachement, composé d’une section du 7e bataillon de chasseurs alpins (7e BCA), d’une équipe de la CCTM et de deux groupes commandos du 93e régiment d’artillerie de montagne (93e RAM) et du 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA), a mis en œuvre des procédés spécifiques propres à l’environnement singulier dans lequel évolue les troupes de montagne. L’exercice s’est soldé par la neutralisation d’un ennemi armé et la reconnaissance d’un bâtiment.

photo 27e BIM - 13e BCAphoto 27e BIM - 13e BCA
photo 27e BIM - 13e BCA

photo 27e BIM - 13e BCA

Repost 0
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 17:55
Adieu du CEMAT au général DRUART

 

17/12/2014 Armée de Terre

 

Le 11 décembre, à l’occasion de la cérémonie d’adieu aux armes du général de division Marcel DRUART, le chef d'état-major de l'armée de Terre, le général d'armée Jean-Pierre BOSSER, a pu discuter avec les soldats de la 27e brigade d'infanterie de montagne.

 

Afin d’assurer la cohésion, le dialogue avec les hommes est essentiel dans l’armée. C’est dans cet objectif que le CEMAT est allé assister au départ du général DRUART. Lors d’une réunion avec les chefs de corps, il a pu échanger et développer ses ambitions pour l’armée de Terre. Il a également pris la température au sein des troupes, dans le but de préserver un contact humain avec tous ses subordonnés.

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 08:55
Les tireurs d’élite s’exercent dans les Alpes

 

06/12/2014 Armée de Terre

 

Du 1er au 4 décembre, les tireurs d’élite longue distance de la 27e brigade d’infanterie de montagne se sont réunis à plus de 2 000 mètres d’altitude, pour un exercice dans le secteur du camp des Rochilles, dans le grand champ de tir des Alpes.

 

Cette semaine organisée par le 13e bataillon de chasseurs alpins leur a permis d’échanger leurs techniques et leurs savoir-faire sur le tir en montagne. Ce type d’exercice est indispensable pour les tireurs d’élite puisqu’il leur permet d’entretenir et de perfectionner les fondamentaux du tir en montagne, milieu dans lequel il faut prendre en compte les températures négatives et les vents importants.

Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 13:55
La 27e BIM dompte le mur

 

19/11/2014 Victor Poulain - Armée de Terre

 

Le challenge militaire d’escalade de la 27e brigade d’infanterie de montagne a eu lieu les 12 et 13 novembre au gymnase de l’École nationale du ski et de l’alpinisme, à Chamonix.

 

Organisé par l’École militaire de haute montagne, il a rassemblé près de 150 militaires issus de l’ensemble de la 27e BIM et des corps rattachés à la spécialité montagne.

 

Cette compétition constitue la première étape du challenge sportif des troupes de montagne, le Trophée Gentiane, qui comprend également une épreuve de ski et un trail. Le 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA) a pris une option sur la victoire finale puisqu’il a remporté la troisième édition de ce challenge.

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 07:35
Les Chasseurs Alpins du 13e BCA en exercice au Tadjikistan

 

 

22/10/2014 Victor POULAIN - Armée de Terre

 

L’exercice de montagne VERCORS ROMIT s’est déroulé du 15 septembre au 12 octobre, au Tadjikistan. Un détachement français, principalement composé de chasseurs de la 3e compagnie du 13e bataillon de chasseurs alpins, a participé à cet exercice binational qui se tenait à une quarantaine de kilomètres au nord-est de la capitale Douchanbé.

 

Durant un mois, les soldats de montagne se sont entraînés en autonomie complète dans un environnement naturel hostile et inconnu pour la plupart d’entre eux. Cet exercice annuel permet aux militaires Français et Tadjiks de développer leurs capacités à travailler en coordination avec une unité étrangère non-francophone, dans les domaines du combat en montagne et du combat en localité.

Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 16:50
Exercice franco-italien en haute montagne


19 sept. 2014 Armée de Terre

 

Soldats de montagne italiens et chasseurs alpins français ont échangé leurs savoir-faire au cours d’un exercice en milieu montagnard. Deux semaines à Chamonix au cours desquelles le 13e bataillon de chasseurs alpins a pu enrichir et partager son expérience en vue de la création d’une future brigade de montagne binationale.

Repost 0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:45
Des Alpins du 13 au DLEM

 

10-08-2014 DLEM - Réf : 110 | 84

 

En cette fin juillet, la 1° compagnie du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) est devenue la 1° compagnie du Détachement de Légion Etrangère de Mayotte. Surnommés Les Loups, ces Chasseurs vont s’approprier les missions du DLEM et découvrir les spécificités de Mayotte pendant 4 mois.

 

Dès leur arrivée sur l’île, l’exercice LANDRA leur a permis de montrer leurs capacités et leurs savoir-faire. Evaluées dans plusieurs domaines notamment le tir, le secourisme au combat et la protection contre la foule, les sections ont reçu pour mission la défense d’un point d’intérêt vital de l’île.

 

Suite de l'article

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 11:55
Tout schuss ! / Crédits : 13e BCA

Tout schuss ! / Crédits : 13e BCA

 

29/04/2014 15 J. SEVERIN - Armée de Terre

 

Le 13e régiment de chasseurs alpins teste les futurs skis du combattant, lors d’un stage chef de détachement.

 

Léger à la montée, facile à skier, fixation simple… des éléments indispensables pour que le ski du combattant militaire soit le plus adapté aux missions qu’il doit accomplir. Avec des charges pouvant atteindre 30 kilos, il est important que le soldat puisse trouver le bon équilibre, et cela quelques soient les conditions. Ces skis en phase d’expérimentation seront choisis à la fin de la saison hivernale de 2015.

Repost 0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 17:45
RCA: les gendarmes commencent leur mission de mentoring des forces de sécurité locales


14.04.2014 par Philippe Chapleau  - Lignes de Défense
 

Les gendarmes mobiles français ont commencé leur mission de mentoring des forces de sécurité centrafricaines. Depuis vendredi, avec un appui des chasseurs du 13e BCA lors de leurs sorties dans la capitale, les "moblos" encadrent et conseillent les gendarmes centrafricains (photos AFP).

CAFRICA-FRANCE-UN_4.jpg

En patrouille dans Bangui.

CAFRICA-UNREST-2144.jpg

La double mission des gendarmes français: contribuer au maintien de l'ordre et mentorer les forces de sécurité locales.

Repost 0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 16:55
quartier Roc Noir de Barby

quartier Roc Noir de Barby

 

 

02 avril 2014 Romandie.com (AFP)

 

BARBY (France) - Premier site militaire à faire sa mue écologique, le quartier du 13e bataillon de chasseurs alpins (BCA), en Savoie, a réduit de moitié sa consommation d'énergie et pourrait servir de modèle aux autres casernes hexagonales.

 

Ce qui est fait ici sert évidemment de laboratoire, estime le colonel Jacques Massot, chef de division au service d'infrastructure de la défense de Lyon.

 

Le quartier Roc Noir de Barby (Savoie), qui accueille quelque 1.100 chasseurs alpins au pied du massif des Bauges, a connu ces deux dernières années une mutation profonde mais presque invisible.

 

Les bâtiments à deux étages des années 1970 ont gardé leur façade grisâtre et sans charme. Mais des moquettes solaires installées sur les toits permettent désormais de produire de l'eau chaude. L'isolation a été revue de fond en comble et les chauffages électriques, installés à l'âge d'or du nucléaire, ont été remplacés par une chaufferie au bois, alimentée par les massifs forestiers de la région. Un réseau de chaleur court sous le gazon et des pompes à chaleur font l'appoint.

 

Au total, ce sont 30 bâtiments (pour une superficie chauffée de plus de 41.500 m^3) qui ont été rénovés. Et le contrat passé avec une filiale d'EDF (EDF Optimal Solutions) prévoit une baisse de 46% de la consommation d'énergie et une réduction de 50% des émissions de CO2. Plus de la moitié des besoins (58%) sont couverts par des énergies renouvelables. Et l'ensemble est piloté par informatique.

 

Lancés dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, ces travaux étaient rendus nécessaires par la vétusté des installations, à bout de souffle, qui tombaient régulièrement en panne, selon le colonel Massot.

 

Parfois, le chauffage ne marchait pas et il y avait très souvent des coupures d'eau chaude. Au retour de 15 jours de mission en montagne, on était obligé de mettre une veste et d'allumer un chauffage d'appoint, témoigne le caporal Clément Moreau, 28 ans. Aujourd'hui, ça s'est bien amélioré.

 

- Des sources d'économie considérables -

 

Cela participe au confort de nos hommes. Et en tant que montagnards, on est très attaché à la préservation de l'environnement, appuie le lieutenant-colonel Thomas Guérin, commandant en second du 13e BCA.

 

C'est EDF Optimal Solutions qui a financé les travaux dans le cadre d'un partenariat public-privé. Pendant 18 ans, l'Etat paye un loyer d'environ 1,5 million d'euros par an, comprenant notamment l'exploitation des installations et le remboursement de l'investissement.

 

En contrepartie, l'Etat réalise un gain financier de 300.000 euros par an sur sa facture d'énergie.

 

Une deuxième opération similaire a d'ores et déjà été lancée pour le camp militaire de La Valbonne (Ain), qui accueille le 68e régiment d'artillerie d'Afrique et le régiment médical (3.000 militaires).

 

Le marché a cette fois été conclu avec Cofély, une filiale de GDF Suez, avec des travaux financés directement par l'Etat.

 

Il y a d'autres projets qui vont se nourrir de cette expérience, avance le Colonel Massot. Car, en cette période de disette budgétaire, dépenser moins, c'est rendre plus acceptable la contrainte qui pèse sur nos budgets, souligne-t-il.

 

Et les sources d'économie d'énergie au sein du patrimoine immobilier de l'armée sont potentiellement considérables.

 

Selon un rapport du Sénat, le ministère de la Défense utilisait, au 31 décembre 2008, 90 bases aéronavales et 8 bases navales, 41 camps d'entraînement, 99 camps militaires, 5.552 casernes, 25 centres de recherches et d'essais, 179 dépôts et 151 entrepôts, 875 locaux de bureaux, 98 immeubles administratifs ou à usage de bureau, 7.635 appartements, 737 immeubles collectifs d'habitation, etc.

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 17:45
Un au revoir des Savoyards

 

14/02/2014 ASP M. FOUQUET – Armée de Terre

 

Février 2014 : les militaires du 13e bataillon de chasseurs alpins sont prêts à rejoindre la Centrafrique, pour la relève de l’opération Sangaris. La validation avant projection a été adaptée aux difficultés du théâtre, prenant en compte la situation actuelle. Zoom sur leur préparation opérationnelle

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 12:45
Centrafrique : Les Savoyards sont prêts

 

30/01/2014 ASP M. FOUQUET - Armée de Terre

 

Le 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA), qui arme majoritairement le groupement tactique interarmes SAVOIE, va bientôt être projeté en Centrafrique, dans le cadre de l’opération SANGARIS. Sa préparation opérationnelle s’est achevée par une validation avant projection, du lundi 20 au vendredi 24 janvier dans la commune de Montmélian.

 

« Au-delà de l’aguerrissement physique et du tir, nous avons suivi un entraînement poussé au contrôle de foule et insisté sur l’importance de l’interprétation d’une posture, sur la précision et la rapidité des comptes rendus ou encore sur l’art de mener une bonne négociation avec les populations », déclare le commandant d’unité de la 2e compagnie. L’exercice, inspiré de la situation actuelle du théâtre, était destiné à parfaire l’instruction individuelle et collective de l’ensemble du détachement, avant sa projection. À cette occasion, 350 soldats ont testé leur aptitude à l’escorte de convoi, à l’ouverture et à la sécurisation d’itinéraires, à l’évacuation de blessés, ainsi qu’aux missions de sécurisation et de contrôle de foule.

 

 « Sur ce théâtre, la violence monte à une vitesse inimaginable. Plus qu’ailleurs, nos soldats doivent s’adapter à la situation », a souligné le général Houssay, commandant la 27e BIM.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories