Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 07:30
Buggy blindé !

Le "Combatguard" d'Israël Military Industries renouvelle le genre du blindé de reconnaissance... Photo Frédéric Lert

 

18 juin, 2014 Frédéric Lert (FOB)

 

C’est un des véhicules les plus surprenants d’Eurosatory : Israël Military Industries (IMI) a présenté sur son stand pendant Eurosatory le 4×4 « Combatguard », véhicule de reconnaissance, hybride entre MRAP et buggy californien… Le Combatguard, qui a été développé très rapidement sur fonds propres par IMI, comprend une capsule centrale blindée, haut perchée sur quatre roues ballons. La protection contre les tirs de roquettes est assuré par le système Iron First également fourni par IMI. De six à huit personnes peuvent prendre place dans la cabine blindée, avec une arme automatique sur le toit. L’accès se fait par une large porte latérale qui s’ouvre avec deux battants, vers le haut et le bas. Le Combatguard est relativement léger pour un véhicule de ce type (8 tonnes en ordre de marche) et puissamment motorisé avec un moteur diesel de 6,5l développant 300 cv. Ses très grandes roues lui offrent surtout d’étonnantes capacités tout terrain, au prix toutefois d’une silhouette très haute et d’un encombrement important.

Repost 0
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 05:25
PLASAN va créer des VTT polyvalents pour le projet CHOQUE DA PMESP du Brésil

 

Eurosatory (Paris, France), le 18 juin, 2014. Plasan

 

Plasan a remporté un important contrat avec la Police militaire brésilienne, concernant des véhicules de transport de troupes (VTT) haute performance et polyvalents. Plasan est renommé pour ses solutions « prêtes pour leur mission », a conçu plus de 150 véhicules blindés, et livré plus de 30 000 caisses blindées à des forces armées dans le monde entier.

 

Pour répondre à des besoins opérationnels qui évoluent, la Police militaire brésilienne a commandé six VTT haute performance et « prêts pour leur mission ». Les VTT de Plasan sont conçus pour transporter 24 policiers en plus de l’équipage. Ils sont blindés STANAG niveau 3 sur le toit et les côtés, disposent d’une protection de plancher et de nouvelles fonctions opérationnelles. Le contrat dépasse les 9 millions de dollars.

Cette solution  de VTT souligne que Plasan dispose en interne de toutes les capacités de conception, de production et d’intégration. Elle utilise des véhicules 4x4 du commerce, transformés en partant du châssis et équipés de systèmes de protection et de détection, pour apporter les performances d’un véhicule 6 x 6 à un coût bien inférieur.

Les véhicules bénéficient d’une manœuvrabilité, d’un rayon de braquage et d’une souplesse exceptionnels, sur la plupart des terrains.

Ils intègrent des solutions NBC, des extincteurs internes, des systèmes d’armes non létales, une vision IR de nuit et la gestion de la consommation électrique pour favoriser la durabilité de la mission.

La rampe arrière hydraulique simplifie l’accès, et les portes latérales renforcent la sécurité de l’équipage et des troupes. Une large lame à l’avant peut dégager les obstacles et la route.

« Nous sommes très heureux que la Police militaire du Brésil ait choisi notre solution pour le projet CHOQUE DA PMESP », déclare Dani Ziv, CEO de Plasan. « Ce choix démontre notre capacité de personnaliser des plates-formes pour répondre aux défis de demain. Nous pouvons partir de la plupart des solutions actuelles, et grâce à notre expérience unique et à nos capacités interne d’ingénierie, de conception et de test, proposer une solution prête pour la mission, bien moins coûteuse que les autres plates-formes, et dans des délais très courts. Les mêmes capacités s’appliquent à toutes les plates-formes, nouvelles ou non, aidant les forces armées, de police et de sécurité dans le monde à faire face à des scénarios changeants de défense et de sécurité. »

Les véhicules devront être livrés avant la fin 2014. www.plasan.com

 

A propos de Plasan

Plasan est un leader mondial expert dans le développement de solutions de survie personnalisées pour les véhicules, les aéronefs, les plateformes navales, les véhicules civils blindés, et les équipements de protection individuelle. Plasan fournit également une large gamme de véhicules pouvant être utilisés pour répondre à différentes menaces contre la sécurité intérieure et la défense.

Les solutions de Plasan offrent une combinaison optimale de performances, de capacités, de protection et de coût en combinant la recherche-développement, la conception et le prototypage, l’intégration des systèmes et des capacités de fabrication étendues.

Plasan doit son succès à sa capacité d’innovation, ses différentes compétences internes et son niveau élevé d’engagement auprès de ses clients. En tant que fournisseur privilégié des ministères de la défense dans le monde entier, les solutions de Plasan sont utilisées par les forces armées de plusieurs pays pour répondre aux environnements et scénarios de guerre les plus exigeants, y compris en Iraq et en Afghanistan. www.plasan.com

Repost 0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 12:30
Eurosatory 2014 : G-NIUS to Unveil New and Advanced Technologies

 

 Jun 16, 2014 (SPX)

 

Nes-Ziona, Israel - G-NIUS will unveil its Hybrid Unmanned Ground Vehicle and its unique robotic suite that enables any vehicle to perform as an unmanned vehicle, at Eurosatory 2014, at the Company's exhibition booth, Israel National Pavilion.

 

Hybrid Multipurpose Vehicle

The Hybrid Multipurpose Vehicle (HMV) is designed for any unmanned surveillance, intelligence, defense and homeland security mission, increasing safety and reducing personnel requirements in the field. The HMV includes two motor options: an electric motor that enables high level of maneuverability while remaining undetected due to a noiseless ride or an electronic and diesel motor, allowing the vehicle to travel long distances while charging the electric motor's battery.

 

Both motor options enable the vehicle to carry loads of up to 1.2 tons. The system has a low thermal signature and an advanced control system, as well as a low profile. The system includes an Elbit Systems stabilized weapon station.

 

Core Unit Robotic Suite

The unique Core Unit is a small footprint robotic suite that allows any ground transportation platform to become an unmanned vehicle - protecting forces while savings in manpower. The suite includes all the systems necessary for defense, intelligence and surveillance missions: a mission computer, navigation unit, video audio system and power distribution unit.

 

It has a day/night uncooled thermal camera, rear and side cameras and a communication system. It can optionally include an obstacle avoidance system and an optical surveillance sensor, as well as any other sensors, tailored to suit the customer's requirements. Easy to install and cost-effective, the system is immune to extreme temperatures.

 

G-NIUS CEO, Yoav Hirsch, commented: "We are pleased to launch two new unmanned vehicles solutions for the protection of armed forces. The solutions are suitable for any mission and include capabilities that have been accumulated in more than seven years of operational activities, equivalent to 60,000 man-hours. The Hybrid Multipurpose Vehicle and the Robotic Suite are force multipliers to any UGV platform, and we are witnessing interest in these solutions by various organizations around the world".

Repost 0
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 17:55
Hermes 900 HFE photo Armasuisse

Hermes 900 HFE photo Armasuisse

 

16 juin Aerobuzz.fr

 

La Suisse a finalement opté pour le système de drones Hermes 900 HFE de l’entreprise israélienne Elbit Systems pour remplacer ses drones de reconnaissance ADS 95 Ranger. Ce système de drones de reconnaissance non armés a été préféré au Super Heron de l’entreprise concurrente Israel Aerospace Industries. Le système Hermes 900 HFE est un système de drones de reconnaissance non armés, pouvant être engagé par tous les temps et qui dispose de davantage de flexibilité, d’une meilleure autonomie et d’une plus grande portée que le système actuel, précise la Confédération suisse. La valeur de ce contrat est de 250 millions de francs suisses, soit 205 millions d’euros.

Repost 0
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 11:30
Le "Made in Israel" au Salon de l'Armement Eurosatory à partir du 16 Juin

 

15.06.2014 Youval Gordon – IsraelValley.com

 

Eurosatory, ou « Semaine internationale de la défense et la sécurité», est un salon international d’exposition des produits du monde de la défense et de la sécurité : terrestre, aéroterrestre. Il se tient tous les deux ans en juin au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Cette exposition est aussi appelée « Salon de l’armement ».

 

De nombreuses sociétés israéliennes sont présentes sur le pavillon israélien d’Eurosatory. Un nouveau record pour 2014. En quantité et en qualité, qu’il s’agisse de sécurité et de défense physique ou logique (cyber). Premier tour d’horizon rapide au cœur du microcosme militaro-industriel israélien :

 

1. Sibat, le bras export et coopération internationale du ministère de la défense israélien. Incontournable pour les autorisations.

 

2. Elbit Systems fait partie des leaders mondiaux en électronique de défense. Le cœur de métier d’Elbit est le C4ISR (commande, contrôle, communication, computer, intelligence, surveillance et reconnaissance), les systèmes de guerre info-centrée, les véhicules sans pilote pour la défense ou la sécurité intérieure. Elbit fait l’objet d’une double cotation sur le Nasdaq et sur le TASE israélien.

 

3. Gilat Satcom est le champion des communications satellites en Afrique, Asie et au Moyen Orient. Les solutions de Gilat s’adressent aux opérateurs, aux fournisseurs d’accès, aux gouvernements, aux organisations internationales, etc. Gilat apporte des solutions de communications et permet le déploiement de réseaux privés dans les lieux les plus reculés. Il est ici question de qualité de service, de solutions de satellite mobile sur terre, air, mer.

 

4. IMI Israel Military Industries, fondée en 1933 sous le mandat britannique. a conçu à l’origine des armes de renommée mondiale (Uzi, Galil, Tavor etc, une branche privatisée en 2005 pour devenir IWI) mais le spectre d’activités de IMI est aujourd’hui infiniment plus large et couvre les systèmes de combat sur air, terre et mer.

 

Parmi les clients d’IMI on trouve bien sûr Tsahal, mais aussi l’armée américaine (l’USAF, l’US Army, la Navy), et les membres de l’OTAN. IMI compte 5 cinq branches d’activité: les munitions; les missiles; les tanks; les systèmes avancés (systèmes guidés, brouilleurs électro-optiques) et les leurres. A Eurosatory, IMI présente entre autres ses leurres anti-lance-missiles, ses têtes air-sol à fragmentation, ses stations mobiles de lance-missiles sol-air à courte portée (efficaces à 15 km), ses nouvelles grenades, ses bombes guidées, ses systèmes de protection passive et réactive contre les IEDs – engins explosifs improvisés – et les missiles avec soft et hard kills. Soft, on détourne. Hard, on fait exploser.

 

5. IAI, Israel Aerospace Industries, est la plus grande entreprise technologique israélienne (au coude à coude avec la pharmaceutique Teva) avec près de 17000 employés répartis en 20 divisions.

 

IAI présente sur les marchés civils et militaires est notamment spécialisée dans l’aéronautique, le spatial , la sécurité intérieure, la défense (air, terre, mer, espace, cyberespace). Son chiffre d’affaires est d’environ 4 milliards de dollars dont 80% réalisés à l’export. Le carnet de commande s’élève à 8 milliards de dollars. Parmi les fleurons du groupe: Elta spécialiste de la guerre électronique et la prestigieuse branche missile et espace.

Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 11:30
NRS n°9 : Vers une nouvelle posture nucléaire israélienne?

 

13/06/2014  IRSEM

 

La publication d'un article par un think tank israélien (le BESA), proche du Premier ministre israélien, qui recommande expressément qu’Israël sorte de l’ambiguïté pour s’affirmer ouvertement en tant que puissance militaire dotée de l’arme nucléaire, devrait faire date. La publication de cet article survient dans un contexte géopolitique régional très incertain. 

 

Numéro 9 - 2014
Vers une nouvelle posture nucléaire israélienne?
Auteur : Pierre RAZOUX

Repost 0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 06:50
Switzerland selects Hermes 900 as Ranger replacement

 

5 Jun 2014 By Craig Hoyle - FG

 

Switzerland’s Armasuisse procurement agency has selected Elbit Systems’ Hermes 900 to meet the nation’s future unmanned air system requirement. The design had been in competition with Israel Aerospace Industries’ Super Heron TP to replace Ruag Ranger unmanned air vehicles currently in service with the Swiss armed forces.

 

Read more

Repost 0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 11:30
Elbit développe un système EFVS portable

Le système portatif EFVS Skylens d’Elbit Systems

 

15 mai Aerobuzz.fr

 

Elbit Systems annonce le lancement de Skylens, un affichage tête haute (HUD, Head Up Display) portatif intégrant à la fois les paramètres et vue extérieure améliorée (EFVS, Enhanced Flight Vision System). Il s’agit de lunettes utilisables de jour comme de nuit, par tout temps. Ce système doit pouvoir se substituer à celui d’un avion ou d’un hélicoptère. L’homologation est en cours. L’équipementier israélien annonce son entrée en service fin 2016.

Repost 0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 11:30
Middle East map source centcom

Middle East map source centcom

 

11 mai 2014, timesofisrael.com (AFP)

 

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel se rendra en Israël, où l’Iran et la Syrie seront abordés

 

Le ministre américain s’envolera lundi pour Jeddah (Arabie saoudite) où il participera à une réunion avec les ministres de la Défense des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

 

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info   Inscription gratuite!

 

Les sujets de désaccords ne manquent pas entre Washington et les monarchies sunnites du Golfe (Arabie saoudite, Koweït, Emirats, Bahreïn, Qatar, Oman), notamment à propos de l’Iran, et de la Syrie, mais aussi de l’Egypte.

 

Les membres du CCG s’inquiètent des conséquences de l’accord intérimaire conclu en novembre entre l’Iran, leur puissant rival chiite, et les grandes puissances qui prévoit un gel du programme nucléaire iranien en contrepartie d’un allègement des sanctions frappant ce pays.

 

Le président américain Barack Obama s’est déjà rendu fin mars à Ryad pour tenter de rassurer les dirigeants saoudiens en assurant que les intérêts stratégiques des deux pays restaient « alignés ».

 

Sur la Syrie, Washington, critiqué pour son manque d’appui aux rebelles modérés, s’inquiète du soutien venu d’une partie des pays du Golfe à certains franges extrémistes de la rébellion anti-Assad.

 

Au cours de cette réunion, Chuck Hagel entend promouvoir une coopération multilatérale renforcée du CCG, notamment pour une meilleur « coordination en matière de défense anti-aérienne et antimissile, de sécurité maritime et de cybersécurité », selon son porte-parole.

 

Washington, qui a vendu ces dernières années de nombreux équipements et batteries antimissiles à plusieurs monarchies du Golfe, plaide depuis longtemps pour que ces dernières effectuent des achats groupés via le CCG et intègrent leurs systèmes pour mieux contrer une éventuelle menace balistique iranienne.

 

Le besoin d’une meilleure sécurité informatique a lui été mis en lumière par la vaste cyber-attaque ayant visé en 2012 quelque 30.000 ordinateurs de la société pétrolière Saudi Aramco.

 

Mais les efforts du ministre américain pourraient bien se heurter à un CCG divisé par la crise déclenchée par les accusations de l’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis et de Bahreïn à l’encontre du Qatar. Ils accusent Doha de soutenir les islamistes proches des Frères musulmans dans les autres pays du Golfe ainsi qu’en Egypte alors que les autres monarchies du Golfe soutiennent les militaires égyptiens.

 

Le chef du Pentagone se rendra ensuite brièvement en Jordanie, pour discuter de la situation en Syrie. Cette étape « mettra en lumière l’engagement américain pour la défense de la Jordanie où plus de 1.000 militaires américains sont déployés », selon le contre-amiral Kirby.

 

Chuck Hagel terminera sa tournée par Israël où il aura des entretiens avec le président Shimon Peres, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son homologue Moshé Yaalon.

 

Une semaine après le déplacement dans l’Etat hébreu de la conseillère américaine à la sécurité nationale Susan Rice, Chuck Hagel discutera de « questions cruciales de sécurité régionale et bilatérale, dont la coopération en matière de défense antiroquettes et antimissiles », selon John Kirby.

 

En 2014, Washington finance ainsi à hauteur de 236 millions de dollars le programme de défense israélien antiroquettes Iron Dome et à hauteur de 269 millions d’autres programmes antimissiles (Arrow, Fronde de David).

Repost 0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 16:25
Hermes 900 - photo Elbit Systems

Hermes 900 - photo Elbit Systems

 

April 22, 2014 by CESA

 

En dépit de contraintes budgétaires, les forces aériennes latino-américaines s’efforcent aujourd’hui de se moderniser.

 

Le marché des drones apparaît en particulier comme un secteur en plein essor dans la région. Ces vecteurs sont utilisés par les forces aériennes, aux côtés des forces terrestres et de police, pour assurer des missions de surveillance des frontières, de lutte contre le crime organisé et de protection des ressources naturelles.

 

La Colombie, en raison du conflit armé auquel elle est confrontée depuis un demi-siècle, est précurseur dans ce domaine (18 Scan Eagle, 2 Hermes 450 et 1 Hermes 900). Elle est suivie de l’Equateur (2 Heron et 4 Searcher), du Brésil (4 Hermes 450) et du Chili (3 Hermes 900). Le Pérou met en œuvre également des mini-drones (Microfalcon et Orbiter) pour lutter contre le groupe armé du Sentier lumineux.

 

Au vu des besoins croissants, la plupart des pays ont entamé des projets de développement locaux, comme au Brésil (partenariat entre Embraer et Elbit pour adapter l’Hermes 450), en Equateur (projet de drone de haute altitude intégrant un satellite de communication et un radar), au Pérou (drones en cours de tests) et en Uruguay (utilisation d’un drone local léger, le Charrua, dans le cadre d’opérations de maintien de paix à l’étranger et pour lutter contre les incendies).

 

Source : International Defense News, 24 mars 2014, Special report « Latin American defense »

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 11:30
Une coopération franco-israélienne

 

26.03.2014 Tsahal.fr
 

Mon nom est B. J’ai 37 ans et je suis major dans l’Armée de l’Air israélienne. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’un des escadrons les plus particuliers de Tsahal dont je suis le commandant adjoint : l’Escadron des “Défenseurs de l’Ouest”. Nous sommes en étroite collaboration avec la Marine israélienne et nos hélicoptères ont la capacité de se poser en pleine mer sur n’importe quel navire, à n’importe quel moment. Il y a deux semaines, nous avons eu la chance de rencontrer nos homologues français.

 

Avant d’arriver au poste de commandant adjoint de l’Escadron des “Défenseurs de l’Ouest”, j’ai été assigné à de très nombreux autres postes tels que commandant adjoint de l’Escadron Rouge, de l’Escadron “Black Hawk” ou encore pilote de l’avion “Cobra”. Au sein de l’Armée de l’Air, nous avons la possibilité d’expérimenter différents rôles et d’avoir ainsi la chance, comme moi, d’être aux manettes de différents bijoux technologiques.

 

Une coopération au service de la sécurité d’Israël

Nous sommes un escadron très indépendant et notre situation est très particulière : nous sommes beaucoup plus proches de la Marine avec qui nous coopérons au quotidien que du reste de l’Armée de l’Air.

Notre principale mission est d’aider la Marine dans la construction d’une carte maritime, d’une carte des cibles et des navires en mer. La Marine est restreinte dans l’obtention de ces renseignements à cause de l’horizon et c’est pour cette raison que nous venons leur apporter notre aide lorsque cela lui est impossible.

Patrouille Marine

Nous devons donc tout d’abbord assurer la sécurité des frontières israéliennes et ce notamment en localisant les bateaux ennemis en mer. Notre deuxième mission touche au domaine du sauvetage. Nous avons les capacités de sauver un soldat blessé sur n’importe quel navire de la Marine. Si nous apprenons qu’une persone est blessée, nous sommes avertis, nous venons nous placer au dessus du bateau concerné et nous réalisons le sauvetage.

 

L’hélicopère “Chauve-Souris”

L’Escadron des “Défenseurs de l’Ouest” est un escadron qui se sert de l’hélicoptère AS565 Panther, plus connu en Israël sous le nom de “Chauve-Souris”, qui est avant tout maritime. Nous collaborons très étroitement avec la flotille des navires de guerre et plus particulièrement avec ceux qui possèdent une hélisurface, plateforme d’atterrissage pour hélicopère.

Cet hélicoptère de pointe comprend des systèmes de radar, de communication avec la Marine et de surveillance qui nous permettent de remplir au mieux notre mission aux côtés des forces navales.

hélicoptère défenseurs de l'ouest

 

L’Escadron rencontre l’Armée de l’Air française

Il y a deux semaines, l’armée française s’est rendue en Israël pour une visite officielle. Un lien s’est soudainement créé entre notre escadron et l’Armée de l’Air française. Nous avons appris qu’un de ses escadrons effectue la même mission avec le même hélicoptère. Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous avons énormément discuté, abordé nos points communs et nous nous sommes rendus compte que nous étions en réalité très proches et que nous pouvions énormément apprendre l’un de l’autre. L’Escadron des “Défenseurs de l’Ouest” avait enfin découvert un corps qui lui ressemblait.

Lors de cette première entrevue, nous avons rencontré deux pilotes français qui ont participé à l’une de nos missions. L’exercice était centré sur l’atterrissage des hélicoptères sur les navires. Nous avons tout d’abbord atterri sur l’un de leurs bateaux avec lesquels ils étaient arrivés au port de Haïfa. Ce fut ensuite à leur tour d’atterrir sur l’un de nos bateaux.

Une coopération franco-israélienne

Une coopération franco-israélienne

 

La prochaine étape de notre coopération sera la visite officielle en France du commandant de notre escadron et de deux de nos soldats au sein de leur escadron afin de renforcer nos relations. Notre objectif est d’organiser ces rencontres sur une base régulière pour qu’avec eux, l’Escadron des “Défenseurs de l’Ouest” s’améliore encore afin de pouvoir toujours assurer la sécurité des habitants d’Israël.

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 11:30
Benny Gantz (au milieu), chef d’état-major et Aviv Kochavi (à droite), chef des Renseignements

Benny Gantz (au milieu), chef d’état-major et Aviv Kochavi (à droite), chef des Renseignements

 

avril 25, 2014 Tsahal.fr

 

Le ministre israélien de la Défense, Moshe (Bogie) Ya’alon a approuvé le vendredi 25 avril 2014) une série de nouvelles nominations au sein de l’état-major de l’armée israélienne. Ces nominations ont été fixées par le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Benjamin (Benny) Gantz.

 

Le général de division Aviv Kochavi sera nommé commandant du Commandement du Nord. Il remplacera le général de division Yair Golan qui a occupé ce poste au cours de ces 30 derniers mois.

 

Le général de brigade Hertzi Halevi sera nommé chef du Corps des Renseignements de Tsahal. Le général de Brigade Hertzi Halevi, qui occupe actuellement la fonction de chef des lycées militaires, sera promu au rang de général de division et remplacera le général de division Aviv Kochavi qui a occupé ce poste au cours de ces trois ans et demi derniers.

 

Le général de brigade Hagi Topolanski sera nommé chef du Corps des Ressources Humaines de Tsahal. Le général de brigade Topolanski, qui occupe actuellement la fonction de chef d’état-major des forces aériennes, sera promu au rang de général de division et remplacera la général de division Orna Barbivai qui a occupé ce poste au cours des trois dernières années et qui prendra bientôt sa retraite.

 

Le général de brigade Yossi Bachar sera nommé commandant du Corps d’état-major pour le Commandement du nord. Le général de brigade Yossi Bachar, qui occupe actuellement la fonction de commandant des formations pour commandants de bataillons et de compagnies de Tsahal, sera promu au rang de général de division et remplacera le général de division Gershon Hacohen qui a occupé ce poste au cours des quatre dernières années et qui prendra bientôt sa retraite.

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 16:30
Photo Major Ofer IAF

Photo Major Ofer IAF

 

10.04.2014 Shani Pomes - IAF

 

The first of the advanced transport planes, the C-130J Hercules, landed in Israel At an exciting ceremony at the new home of the planes - Nevatim airbase - the "Elephants" squadron sign was pasted on the tail of the first "Shimshon" and the plane officially joined the ranks of the IAF

 

The moment the IAF and "Lockheed Martin" have been waiting for has arrived: the advanced transport plane, the C-130J Hercules, joined the ranks of the IAF. Accompanied by the older planes on base - Boeing 707, Gulfstream, and Hercules planes - the plane landed on the runway of its home in the Negev desert. "On this day, we mark a new peak in the capabilities of the IDF and the Transport Division of the IAF in particular", said Lieutenant General Benny Gantz, IDF Chief of Staff, at the ceremony. "The long arm of the IDF is becoming even longer, more accurate, more flexible and more powerful".

 

The plane was met by Moshe Ya'alon, the Minister of Defense, the IDF Chief of Staff and Major General Amir Eshel, IAF Commander, in addition to dozens of senior officials from the IAF and the Ministry of Defense. Also in attendance were Mr. Dan Shapiro, U.S. Ambassador to Israel and "Lockheed Martin" CEO, Ms. Marillyn Hewson, whose factories manufactured the planes. During the ceremony, the IAF Commander, IDF Chief of Staff and Minister of Defense pasted the symbol of the "Elephants" squadron, whose crews will be operating the plane in the coming years, on the tail of the plane.

 

For some time now, the IAF and Nevatim airbase have been preparing for the arrival of the plane and from now on, the "Elephants" squadron will be able to train alongside the plane and go out on operational missions. "Its Hebrew name (Shimshon) which was taken from the Biblical hero, reflects our expectations of its performance and its achievements in war and the battle between wars", said the IAF Commander in his speech.

 

"The C-130J Hercules will integrate into the long arm of the IAF and will make it even stronger in a range of missions that borders on the imagination. It'll add new dimensions and essential flexibility to IDF missions".The C-130J Hercules is a tactical transport plane that is mostly used in joint missions with ground forces: supply missions, equipment transfer, airdropping combat forces and special missions.

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:30
The Secret Behind The Herculean Deal

 

 

09.04.2014 Noa Fenigstein - iaf.org.il

 

This week, the Hercules C-130J, an advanced transport plane, will land at Nevatim airbase. Not many people know that the procurement deal became one of the most complex deals the IAF has ever known. What is behind one of the IAF's most expensive and significant procurement deals in recent years?

 

This week, the Hercules C-130J plane, one of the best transport planes in the world, will land at Nevatim airbase and will join the ranks of the IAF and the Heavy Transport Division. Against the backdrop of the defense budget cuts, the Hercules C-130J procurement deal became one of the largest, most complex and most challenging processes the IAF and the Ministry of Defense- the Budget Department in particular-have experienced in recent years.

 

Cuts in the defense budget in the IAF and the IDF have forced decision-makers to take drastic measures: squadrons have been consolidated and even the human resources have been hurt following the dismissal of many commissioned officers. Nonetheless, the IAF has had to remain vigilant and stand firm against the challenges of the day.

 

"Usually, the people who work in the Budget Department know how to come and say 'these are the resources, good luck'. But that's definitely not our approach", explained Major Galit Golan, Head of Transport Procurements at the Budget Department. "We bring the solutions, we understand the operational needs and we are connected to them".

 

The Battle Between The Real and The Ideal

 

The IAF is not economic entity, so when economic considerations are balanced against operational considerations, the latter far outweighs the former, which held true in the purchase of the Hercules C-130J. How would the department reconcile the purchase with the economic reality? "If we decided that we were going to buy the platform and were going to direct the IAF to that point, the Budget department would have to do its best to make it happen", explained Major Galit. "However, there is a lack of resources and we need to find creative solutions in order give the IAF the best answers and that's where the tension starts".

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 07:30
photo Lockheed Martin

photo Lockheed Martin

 

April 15, 2014 by Arie Egozi – FG

 

Tel Aviv - Israel Aerospace Industries (IAI) expects to deliver its first set of Lockheed Martin F-35 wings in September 2014, and to ship sets from serial production from mid-2015, under a 10-15 year contract worth up to $2.5 billion.

 

Since signing the contract with Lockheed Martin in April 2013, IAI has invested heavily in an automated production line. The wings contract forms part of an offset agreement linked to Israel’s purchase of 20 F-35s for its air force. Israel has, however, expressed its intention to purchase as many as 75 of the fifth-generation stealth fighter.

 

The site will eventually produce 811 wing pairs for the F-35.

Repost 0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 11:30
Note de recherche stratégique n°7 - La pensée stratégique israélienne confrontée à la nouvelle donne au Moyen-Orient

 

11/04/2014  IRSEM

 

Note de recherche stratégique N° 7 - 2014 par Pierre RAZOUX
La pensée stratégique israélienne confrontée à la nouvelle donne au Moyen-Orient

 

La pensée stratégique israélienne est plus que jamais tiraillée entre la vision pragmatique et réaliste des stratèges militaires qui en ont longtemps été dépositaires, et une vision idéologique qui reflète le discours d’une classe politique qui s’est progressivement imposée face à l’institution militaire. Ni les médias, ni le monde académique ne sont, pour l’instant, en mesure d’imposer une pensée stratégique alternative. Aucun Livre blanc ne vient préciser ses fondements.

 

Lire la suite (pdf - 615 ko)

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:35
Prithvi-II  - photo Livefist

Prithvi-II - photo Livefist

 

 

6/4/2014 IsraelDefense

 

The worldtribune reports that India and Israel have concluded an agreement to assemble a ballistic missile defense system after two years of discussions. The contract between Rafael, IAI and Indian companies should be signed by the end of the year. The system will be based on the Arrow system and the Indian Prithvi

 

India and Israel have reached an agreement for developing a ballistic missile defense system, according to the worldtribune website. Indian sources said Israel and India concluded more than two years of negotiations with an agreement in principle to build a BMD system for India (this confirms a report published two months ago on IsraelDefense).

The sources said the system would be designed to protect against nuclear warheads fired from China or Pakistan. “This system would integrate Indian and Israeli assets into a layered defense network,” a source said to worldtribune. The sources said the Indian Defense Ministry agreed to the project. But the two sides were preparing for contract negotiations that could extend into late 2014.

Israel has long offered a partnership in BMD development, particularly the Arrow system by Israel Aerospace Industries. The sources said New Dehli began to express strong interest only in 2013 when Israel proposed a program that would integrate and enhance Indian air defense assets.

"The Indians were looking for Israeli expertise and technology that would allow New Dehli to eventually work on its own in BMD,” the source said. “They were not interested in an off-the-shelf Arrow purchase." The initial agreement would partner IAI as well as Israel’s state-owned Rafael with India’s Defense Research and Development Organization, Bharat Dynamics and Bharat Electronics. All of the participants are state-owned entities, and Bharat Electronics has developed the Prithvi air defense system, scheduled for deployment in 2015. .

The attractiveness of the proposal is that India could contribute any asset deemed suitable for missile defense, including radars, interceptors and launchers,” the source said. “Because the network is meant to protect against a range of threats, no existing or future Indian system could be ruled out.”

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:30
photo Lockheed Martin

photo Lockheed Martin

 

2014-04-11 xinhua

 

Les industries aérospatiales israéliennes (IAI) ont annoncé jeudi avoir fait des progrès "impressionnants" dans leurs préparatifs de lancement de la production des ailes d'avions de chasse F-35 Lightning II.

 

La production de masse dans les installations de la division Lahav près de Tel Aviv devrait commencer en septembre et la livraison à la Lockheed Martin Corporation, fabriquant de l'avion, à la mi-2015. La durée du contrat est de dix à quinze ans, avec des ventes pouvant atteindre 2,5 milliards de dollars US, d'après les IAI.

 

La division Lahav produit des ailes pour les chasseurs F-16 de Lockheed Martin et des avions d'entraînement supersoniques T-38 de l'armée américaine depuis bien plus d'une décennie.

 

Les IAI ont indiqué que depuis la signature du contrat avec Lockheed Martin en avril 2013, elles avaient investi des ressources considérables dans la construction d'une ligne d'assemblage de pointe sur leur site principal afin de respecter les normes de conception en matière de camouflage du F-35 Lightning II. La ligne automatisée emploie des technologies de contrôle strict des conditions de températures et d'humidité, et garantit le respect de l'environnement. La couche supérieure des ailes est composée de matériaux composites développés spécialement pour cet avion.

 

L'armée de l'air israélienne prendra livraison de 20 avions F-35 dans les prochaines années.

 

Le F-35 Lightning II est la cinquième génération d'avions de chasse développés par Lockheed Martin et ses partenaires par le biais du programme d'avion d'attaque interarmées, un effort multinational afin de construire et d'entretenir un avion de chasse de camouflage de la nouvelle génération, polyvalent et abordable. Le Canada, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l'Italie, la Turquie, le Danemark, la Norvège et l'Australie sont tous des partenaires de ce programme.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:30
Lockheed Martin Opens New Office In Israel

 

 

BE’ER SHEVA, Israel, April 9, 2014 – Lockheed Martin

 

Lockheed Martin [NYSE: LMT] Chairman, President and CEO Marillyn Hewson officially opened our newest office in Israel today to support the Corporation’s growing presence in that important country. The new office further demonstrates the Corporation’s commitment to supporting the Israeli Defense Force and their “Move to the South” campaign.

 

Former Israeli Air Force Brig. Gen. Shelly Gotman was recently appointed as managing director of Israel for the company’s Information Systems & Global Solutions (IS&GS) business and will lead the office.  Lockheed Martin’s IS&GS business has been the number one provider of information technology solutions and services to the U.S. government for the past 19 years. It has been growing its international presence with major operations in the United Kingdom, Europe, and Australia. Current IS&GS customers include NATO; British air traffic management organization NATS; the Australian Tax office; and the United Kingdom Ministry of Justice.

 

Remarks by Marillyn Hewson, as prepared for delivery, at today’s office opening:

 

I would like to begin by extending my welcome to Mayor Danilovich. Thank you for the support you’ve given us in establishing this new facility.

 

To our partners from academia, the business community, government officials, members of the Israeli Defense Force and special guests. Welcome and thank you all for being here today.  This is an extremely important day and I am happy to be a part of it.

 

The opening of our Lockheed Martin office here in Be’er Sheva is a demonstration of our commitment to supporting the Israeli Defense Force’s “Move to the South” strategy. Establishing this office is also an important step in the establishment of Lockheed Martin in Israel.

 

We are investing here and building our local team to ensure we have the resources required to support our valued customers and trusted partners in Israel. In fact, Joshua (Shani) introduced Shelly Gotman who has just joined the Lockheed Martin team as our new Director of Information Systems & Global Solutions office here, in Be’er Sheva.

 

Shelly is a former fighter pilot and was a Brigadier General in the Israeli Air Force and we are proud to have him on our team.

 

The consolidation of IDF Technical Units to new bases in the Negev Desert region is an important transformation of Israel’s information technology capability. We understand the challenges of this move.  Which is why we are investing in the facilities and people that will ensure we are prepared to support for these critical projects. By locating our new office in the capital of the Negev we are well positioned to work closely with our Israeli partners and stand ready to:  accelerate project execution, reduce program risk and share our technical expertise by training and developing in-country talent.

 

In the United States, Silicon Valley stands as our country’s “center for information technology innovation.”  With the opening of this office and the strategic investments being made by the IDF it is clear that Be’er Sheva is on its way to becoming the Silicon Valley of Israel.

 

Prime Minister David Ben-Gurion understood the potential for this region when he called for pioneering settlement of the Negev Desert nearly 60 years ago. He spoke with his actions when he himself moved to this region later in life.

 

The “Move to the South” initiative is a significant step in fulfilling Ben-Gurion’s vision of “making the desert bloom.” And we are proud to be a part of this national center of excellence for information technology in the south.

 

Thank you for being here today. And it’s my pleasure to welcome you to the newest Lockheed Martin Israel office.

 

Headquartered in Bethesda, Md., Lockheed Martin is a global security and aerospace company that employs approximately 115,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. The Corporation’s net sales for 2013 were $45.4 billion.

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 11:30
1st C-130J Super Hercules 'Shimshon' Arrives In Israel

 

Apr 9, 2014 ASDNews Source : Lockheed Martin Corporation

 

Israel’s first Lockheed Martin [NYSE: LMT] C-130J Super Hercules airlifter arrived at Nevatim Air Base today.  Along with senior Israeli officials, Chairman, President and CEO Marillyn Hewson attended the ceremony and made remarks.

 

Israel ordered its C-130Js through a Foreign Military Sale (FMS) contract with the U.S. Government. This is the first ferry of the C-130Js currently on order for the IAF, which has operated legacy C-130s since 1971.

 

Read more

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 09:30
Un nouveau satellite espion israélien

 

10/04/2014 Par Le Figaro.fr (AFP)

 

Un nouveau satellite d'espionnage israélien a été mis sur orbite aujourd'hui, a indiqué le ministère de la Défense, renforçant les moyens de l'Etat hébreu de surveiller les activités de son ennemi iranien.

 

Le satellite d'observation Ofek 10, lancé dans l'espace sur la fusée Shavit hier soir, surpasse des modèles plus anciens avec sa capacité de "sauter" d'une cible à l'autre plutôt que de simplement "balayer" des zones, ont indiqué à la presse des responsables du ministère. Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a affirmé que Ofek 10 permettra de "mieux gérer les menaces proches et lointaines, à toute heure (...) et par tous les temps". Israël, considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient -ce que l'Etat hébreu n'a toutefois jamais confirmé explicitement-, soupçonne l'Iran de vouloir, sous couvert de programme nucléaire civil, se doter de l'arme atomique. Téhéran dément catégoriquement ces allégations.

 

Avant Ofek 10, la fusée Shavit avait déjà mis six satellites espions sur orbite, le dernier en date à la mi-2010, depuis une base du sud du pays.

Repost 0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 07:35
Des radars israéliens pour surveiller les méchants petits drones nord-coréens

Pour surveiller les drones nord-coréens: le système israélien de radar tactique et de surveillance RPS-42 (Rada Electronic Industries)

 

9 avril 2014 par Jacques N. Godbout - 45eNord.ca
 

L’armée sud-coréenne va acheter 10 radars de «surveillance aérienne tactique» de la société israélienne Rada Electronic Industries pour pouvoir enfin surveiller et détecter efficacement des appareils volant à faible altitude et de petits les drones comme que lui ont envoyé les Nord-Coréens, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

 

Tout récemment, la Corée du Sud a récupéré deux drones qu’elle croit d’origine nord-coréenne sur son territoire. Les petits drones bleus aux sombres desseins, bien que plutôt rudimentaires, inquiètent tout de même les responsables sud-coréens, tant civils que militaires, et le ministre de la Défense Kim Kwan-jin sud-coréen a déclaré que des mesures seront prises pour renforcer la capacité de défense aérienne du pays

«L’armée sud-coréenne a décidé d’affecter 20 milliards de wons (19 millions $) du budget d’urgence pour acheter 10 radars israéliens RPS-42 pour la surveillance des appareils volant à faible altitude afin de lutter contre les drones nord-coréens et d’autres équipements de surveillance», a déclaré ce mercredi la source.

Un drone nord-coréen muni d’une caméra récupéré à Paju, au sud de la Zone démilitarisée le 24 mars (Stars and Stripes)

Il faut un appareil ayant une capacité d’au moins 10 kilomètres pour pouvoir détecter les drones nord-coréens. Les radars de surveillance utilisés par l’armée à l’heure actuelle, TPS-830K, n’étant pas suffisants pour détecter ou surveiller les petits drones nord-coréens, l’armée du Sud projette maintenant d’acheter des radars à Israël pour les déployer dans les principales installations du pays, dont le bureau présidentiel, rapporte l’agence sud-coréenne.

«Le système de radar tactique de surveillance aérienne RPS-42 est optimisé pour détecter, classifier et suivre tous les types d’objets aériens à une altitude de 30 pieds à 30.000 pieds (de 9 à 9.000 mètres) dans un rayon allant jusqu’à 30 km.», dit Rada Electronic Industries, la société israélienne qui fabrique ce système. Parmi les objets que peut détecter le système de radar figurent des combattants, des hélicoptères, des avions et…des drones.

«Nous avons décidé d’acheter ces radars en consacrant un autre budget pour ce plan d’achat», a fait savoir un responsable du ministère de la Défense, déclarant «Nous projetons de signer un contrat d’achat de radars israéliens après un test de qualité et un examen des autres capacités avant la fin de cette année pour les déployer l’année prochaine».

Une commande importante pour la société de Netanya qui a reçu, en 2013 des nouvelles commandes pour une valeurs de 26 millions $. Merci qui! Merci Kim!, pourrait-on ajouter.

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 18:30
The Iron Dome Turns 3

 

 

01.04.2014 Naomi Tzoref - iaf.org.il

 

Although it seems like the "Iron Dome" system has always been a part of the protection of the residents of Israel, today actually marks only three years since its first interception. Since then, the system has recorded hundreds of interceptions, been deployed around the country and boosted drafting percentages

 

Three years have passed since the "Iron Dome" system has become a significant part of the lives of the residents of southern Israel. Since the first interception above the city of Ashkelon, "Iron Dome" batteries have been deployed across Israel and the system is considered a central layer of defense against the threat of rockets.

 

The military service of the combat soldiers and technicians who operate the "Iron Dome" is unique: the location of the batteries in open areas close to population centers requires dealing with field conditions that are especially complex, as their location changes on short notice depending on intelligence picture.

 

The operators have to deal with an intensive routine, to adapt to the front and to stay alert all the time.

"Unlike other units, we don't have work plans that are determined ahead of time. Our activities are the result of the conduct of the enemy", explains Lieutenant Colonel Gilad Biran, commander of the unit. "The soldiers serving in the unit are called up on short notice over and over without warning. In fact, most of the soldiers continuously spend the duration of their service on high alert".

 

Because Of The Spirit

 

In the last three years, the unit has managed to grow and develop in all areas: from the integration of batteries and weapons to the accumulation of rich operational experience that includes hundreds of rocket-fire incidents.

 

"The spirit forged in the unit is what enables us to perform the complex task as efficiently as possible", explains Lieutenant Colonel Biran

Men and women serve side-by-side in the many posts at the "Iron Dome" battery: combat soldiers, interceptors and soldiers in the technical branch-everyone is greatly influential at the moment of truth.

 

"It's important to understand that the operations of the unit are not one-man show", Lieutenant Colonel Gilad stresses. "It's a team effort; it's just like an orchestra, in which every player plays a certain role. Only if everyone works precisely, with vigor and to the best of his/her abilities will overall tune come out fluent and accurate".

 

Someone Watching Over You

 

The tune Lieutenant Colonel Gilad mentions is frequently heard in the southern communities: in the last three years, the system has become a significant tool in the lives of the residents of the southern communities and it takes part in every round of fighting.

 

"Every single one of us feels the weight of responsibility", says Lieutenant Colonel Gilad. "It is clear to us that there isn't a unit similar to us in the IDF, there isn't anyone who can do the job for us. There is a deep understanding of the meaning of our operations, we provide a clear and substantive answer to the security of the country, we protect the home and, in so doing, we save a lot of lives".

 

The unit, which started its operations in the Gaza strip borders, operates on the northern border today and even on the Sinai border and its batteries are ready to be deployed at any time at any point on the map.

 

"It's hard for us to expect the security reality and we are prepared for different scenarios", he clarifies. "We are ready for the threats, but it's important to adjust the expectations to the reality: the unit cannot provide a hermetic solution during a large-scale war. This type of solution cannot only include defense capabilities; it must also include offensive ones in addition to detection, reliable deterrence and adherence on the part of the civilian population to the instructions of the Home Front Command".

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 07:35
Rafael targets Indian Rafale opportunity

 

Apr.7, 2014 By Arie Egozi – FG

 

Tel Aviv - Israeli guided weapons manufacturer Rafael is offering its Python 5 and Derby air-to-air missiles for integration with some of the Dassault Rafales expected to enter service with the Indian air force.

 

India in January 2012 selected the Rafale for its 126-unit medium multi-role combat aircraft deal, with the first 18 examples to be completed by Dassault with a full complement of integrated weapons. The type is flown by the French air force and navy with air-to-air and air-to-surface weapons produced by MBDA and Sagem.

 

An earlier request for proposals also required airframers to “integrate additional weapons of the Indian air force’s choice, as required”.

 

Joseph Horowitz, director of business development and marketing for Rafael's air superiority directorate, confirms that the Israeli company is in the competition to arm later Indian air force aircraft. Russian industry is also pursuing potential opportunities, with the air force still evaluating its options.

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 07:30
Israel to Commission Two New Subs in 2014

April 7, 2014 defense-aerospace.com

(Source: Israel Defense Forces; issued April 6, 2014)

 

Stealth and Resilience: Meet the IDF’s New Submarines

 

Graduates of the IDF’s Submariners course are about to receive a more advance training regimen, in order to keep up with the evolution of IDF submarine capabilities.

 

In 2014, the Israel Navy is expected to put two new advanced Dolphin-class submarines into service: the INS Crocodile, and the INS Rahav. These two submarines were acquired from Germany in 2012. With the introduction of these submarines into the fleet, submariner recruits will now undergo a new training regimen.

 

The current course of submarine recruits will be the first to complete the training for the new submarines. The new training includes two new roles for the control panel and sonar.

 

“These new submarines have new systems, and therefore new capabilities. Among these are greater stealth and the ability to stay longer under water,” said the commander of the school, Maj. Y. These new submarines will use AIP (air-independent propulsion) technology, which enables them to stay underwater longer. These submarines are also stealthier because they produce less noise.

 

IDF Submarine

 

Moreover, the new submarines will be equipped with the most up-to-date naval weapons systems and improved detection capabilities. They are also designed to be easily maneuvered. “These submarines are larger than previous ones. In the event of a clash with strong water currents, the new steering station is designed to allow them to move more easily,” Maj. Y.said.

 

In addition to the regular submariner course, one long retraining course took place for the veterans. “Each submarine team consists of veterans who qualified in Germany, submariners and other veterans who were retrained, and new soldiers who enlisted when their course was adapted to the new submarines,” said Major Y.

 

Inside an IDF Submarine

 

The soldiers’ daily routine consists of morning roll call, courses in a classroom, frequent treks of six to 20 kilometers, the use of digital simulators, and most importantly, tours in a submarine. “Obviously the goal of the training is to be relevant to the reality in the field,” said Major Y. While Israel’s enemies are training and improving all of the time, the Israel Navy will always stay one step ahead of them.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...

Categories