14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 16:40
Russian Navy Launches First Varshavyanka-Class Sub for Black Sea Fleet

"Varshavyanka" - class diesel-electric submarine.

 

MOSCOW, August 12 (RIA Novosti)

 

The first in the series of six Varshavyanka-class diesel-electric submarines, built for Crimea-based Black Sea Fleet, will be put in service with the Russian Navy on August 22, a Navy spokesman said on Tuesday.

 

“On August 22, St. Andrew's flag of the Russian Navy will be raised on diesel-electric submarine Novorossiisk at the Admiralty Shipyards in St. Petersburg,” Capt. 1st Rank Igor Dygalo said.

 

According to the spokesman, the submarine is currently undergoing the second testing phase in the Baltic Sea and will soon arrive at the Admiralty Shipyards.

 

Construction of the Novorossiisk submarine started in August 2010, followed by the Rostov-on-Don sub in November 2011, the Stary Oskol in August 2012, and the Krasnodar in February 2014.

 

The much-anticipated delivery of these submarines, dubbed by the US Navy as “black holes in the ocean” because they are nearly undetectable when submerged, is a key part of Russia’s naval strategy in the Mediterranean, where Moscow has recently deployed a permanent task force consisting of some 10 surface ships.

 

The Varshavyanka-class (Project 636.3) is an improved version of the Kilo-class submarines and features advanced stealth technology, extended combat range and the ability to strike land, surface and underwater targets.

 

These submarines are mainly intended for anti-shipping and anti-submarine missions in relatively shallow waters.

 

The vessels, crewed by 52 submariners, have an underwater speed of 20 knots, a cruising range of 400 miles (electric propulsion) with the ability to patrol for 45 days. They are armed with 18 torpedoes and eight surface-to-air missiles.

 

The Russian Black Sea Fleet has not received new submarines for decades and currently operates only one boat – the Kilo-class Alrosa, which joined the Navy in 1990.

Partager cet article

14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:40
La marine russe lancera 2 missiles Bulava à l’automne

 

13 août 2014. Portail des Sous-Marins

 

Deux missiles Bulava seront lancés depuis les SNLE de la classe Borei Alexander Nevsky et Vladimir Monomakh.

 

Ces lancements du missile balistique Bulava auront lieu en septembre ou octobre, a indiqué mercredi une source de l’état-major de la marine.

 

Le Vladimir Monomakh devait initialement lancer un missile Bulava en aout ou septembre, alors que l’Yuriy Dolgorukiy — le 1er exemplaire de la série — devait le faire en nombre. Il n’était pas prévu que l’Alexander Nevsky effectue de lancement cette année. L’Alexander Nevsky est le 1er sous-marin Borei de série, il a été admis au service en 2013. Le Vladimir Monomakh devrait l’être à son tour à la fin 2014.

 

Dans un premier temps, il avait été annoncé que l’Alexander Nevsky et le Vladimir Monomakh effectueraient 3 essais de missiles Bulava depuis la mer d’Okhotsk à l’été ou l’automne 2015. Pour cela, les sous-marins emprunteraient la route du Nord, avec chacun 16 missiles à bord, avait indiqué une source de la commission militaro-industrielle.

 

D’après le vice-ministre de la défense, Yuriy Borisov, au total 5 lancements sont prévus.

 

Référence : ITAR-TASS (Russie)

Partager cet article

14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:40
La marine russe lance le 1er sous-marin Kilo destiné à la flotte de la mer Noire

 

13 août 2014. Portail des Sous-Marins

 

Le premier des 6 sous-marins de la classe Varshavyanka destiné à la flotte russe de la mer Noire, sera mis en service le 22 aout, a indiqué mardi un porte-parole de la marine.

 

« Le 22 aout, le pavillon à croix de St-André sera hissé sur le sous-marin Novorossiisk aux chantiers de l’amirauté à St-Pétersbourg, » a déclaré le capitaine de 1er rang Igor Dygalo.

 

Selon lui, le sous-marin effectue actuellement la 2è phase de ses essais en mer Baltique. Il sera bientôt de retour aux chantiers de l’Amirauté.

 

La construction du Novorossiisk a commencé en aout 2010. Il a été suivi par le Rostov-on-Don en novembre 2011, le Stary Oskol en aout 2012, et le Krasnodar en février 2014.

 

Ces sous-marins, qui sont surnommés par l’US Navy des “trous noirs dans l’océan” parce qu’ils sont presque indétectables en plongée, sont un élément clé de la nouvelle stratégie navale russe en Méditerranée, où Moscou a récemment constitué une force permanente composée d’une dizaine de bâtiments de surface.

 

La classe Varshavyanka (Projet 636.3) est une version améliorée de la classe Kilo. Elle dispose de technologies furtives, d’un rayon d’attaque accru et de la capacité de frapper des cibles à terre, sous-marines et de surface.

 

Ces sous-marins sont principalement destinés à des missions d’attaque de navires de commerce et anti-sous-marines dans des eaux relativement peu profondes.

 

L’équipage est composé de 52 membres. La vitesse en plongée est de 20 nœuds, l’autonomie de 400 nautiques en propulsion électrique avec la capacité de patrouiller pendant 45 jours. Ils sont armés de 18 torpilles et de 8 missiles anti-aériens.

 

La flotte de la mer Noire n’a pas reçu de nouveaux sous-marins depuis des décennies. Elle ne dispose actuellement que d’un seul exemplaire, l’Alrosa de la classe Kilo, mis en service en 1990.

 

Référence : Ria Novosti (Russie)

Partager cet article

14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:35
Third Vietnamese Submarine Delivered to Cam Ranh in Year-End

Third Vietnamese submarine HQ-184 Hai Phong will be delivered in year-end (photo : Gomtin)

 

13.08.2014 Defense Studies

The third diesel-electric submarine (SSK) Project 636, built in St. Petersburg Admiralty Shipyards for Vietnamese Navy in late 2014 will be delivered at the point of bases in Cam Ranh Bay, according to Interfax-Military News Agency, citing a source in the Russian shipbuilding industry.

"Currently, the third boat export series is working out the program of ship crew practice customer. This - the second stage of the marine part of the training. The first successfully completed 1 to July 20 in the area of ​​the island of Hogland. During the first phase of the boat held submerged 57 hours, "- said the agency interlocutor.

According to him, 20 August boat will return to the factory, and then again after 10 days will be released into the sea. "In November, she will be transferred to the customer," - he said. The fourth boat series recently came to the factory sea trials.

According to the plan is the construction of the fifth and sixth corps. "Launching of the sixth boat series is scheduled for September next year," - said the agency interlocutor.

The first and second series of the Vietnamese boat HQ-182 "Hanoi" and HQ-183 "Ho Chi Minh City" in April became part of the 189th Brigade Navy submarine forces in Vietnam. Delivery to Kamran accomplished by the Dutch LASH.

Contract to supply Vietnam six diesel-electric submarines of Project 636 was signed in 2009 during the visit to Moscow by Prime Minister Nguyen Tan Dung. In addition to the construction of the submarines contract provides for the training of Vietnamese crews, as well as supply of necessary equipment and technical equipment.

Project 636 diesel-electric submarine is the third generation of submarines. These boats have a good modernization potential, allowing them to integrate new weapons, and in particular, anti-ship missile complex Club, significantly expanding the zone of destruction purposes. Due to the ultra-low noise in the West boats of this type are called "black hole".

(VPK)

Partager cet article

14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:35
THOMAS signs contract to assist with upgrade for Australian submarine control system
 
13.08.2014 Pacific Sentinel
 
Sydney, Australia – Thomas Global Systems announced that it has signed a contract with Saab Australia Pty Ltd to provide technical support and electronic manufacturing of key components for the Integrated Ship Control Management and Monitoring System (ISCMMS) upgrade on the Royal Australian Navy’s Collins Class submarines.
 
Saab was awarded the ISCMMS project by ASC Pty Ltd (formerly Australian Submarine Corporation) in November 2013 and the project will last until 2016 as the Collins fleet is upgraded to more advanced capabilities.
 
Thomas is providing the remote steering console components and other critical electronic control modules for two of the fleets six submarines, from June 2014 until early 2015.
 
Thomas CEO, Angus Hutchinson, said - “We are pleased to again be partnering with Saab, this time on the important Collins ISCMMS upgrade program.  This is a great example of Australian industry working together to provide world-class support for our critical defence assets.  Thomas Global Systems is honoured to continue its support of the Royal Australian Navy’s Collins fleet.”
 

Partager cet article

13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:45
SAS Charlotte Maxeke refit on hold

 

 

13 August 2014 by Kim Helfrich - defenceWeb

 

The second of the Navvy’s Heroine class submarines, SAS Charlotte Maxeke, will not undergo a refit in the immediate future because the Request for Offer (RfO) was withdrawn by Armscor.

 

At the same time the Navy, though its public relations officer, Captain (SAN) Zamo Sithole, said the “refit is scheduled to commence once requisite funding has been identified”.

 

Charlotte Maxeke was commissioned on March 14, 2007, with the pennant number S102. Her sister underwater craft are SAS Manthatisi (S101) and SAS Queen Modjadji 1 (S103).

 

According to Armscor’s operational purchases tender system, Tender ARMD/10/14 for the refit of SA Navy submarine S102 at the Armscor Dockyard in Simon’s town has been withdrawn. The state security acquisition agency’s manager: corporate communication, Barileng Dichabe, said the RfO was not cancelled but withdrawn. “It was issued as a single source to the original equipment manufacturer (Howaldtserke, Deutsche Werft in Kiel),” she said.

 

Asked what effect the delay in refitting the second of the Type 209 submarines acquired by the maritime arm of the SA National Defence Force (SANDF) as part of the Strategic Defence Procurement Packages (SDPP) would have on the Navy’s underwater capability, Sithole said “to all intents and purposes the Navy will continue to have two submarines in the operational cycle at any time”.

 

He explained: “The SA Navy normally has one submarine in refit and two submarines in the operational cycle, with phases of maintenance, training and operational availability.

 

“Owing to SAS Charlotte Maxeke preparing to go into refit and SAS Manthatisi completing harbour acceptance trials (HATS) this can be construed as the SA Navy having only one submarine (SAS Queen Modjadji 1) currently in the operational cycle. However as the refit of SAS Charlotte Maxeke has yet to commence, she can still be considered to be in the operational cycle and can still be put to sea following some minor work and training, if required.”

 

The refit, including a complete battery replacement, of SAS Manthatisi, has been underway since 2007. She was originally targeted to start HATS in May but this was delayed due to problems with supply of certain spare and replacement parts.

 

“Sea acceptance trials will only commence once the Navy is satisfied all HATS have been completed to rigorous Navy safety standards,” Commander Greyling van den Berg said in June.

 

“No hard and fast date has been set for her re-commissioning. The date will be determined by progress of the harbour acceptance trials.”

 

The Navy previously pointed out the re-commissioning of SAS Manthatisi was the first time this has been done to a Type 209 submarine in the Simon’s town dockyard and the experience gained would be put to good use on the other two Heroine class underwater craft.

 

According to Sithole the Navy “is still intent” on the Charlotte Maxeke refit.

 

“It will be done as soon as possible and the refit will be completed within the planned timescales. No changes are foreseen to the Navy business plan for its submarines,” he said.

Partager cet article

13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:40
Les USA démentent qu’un de leurs sous-marins ait été expulsé de mer de Barents

 

13 août 2014. Portail des Sous-Marins

 

Les informations selon lesquelles un sous-marin de l’US Navy aurait été chassé le 7 aout dernier des eaux russes par un avion russe de lutte anti-sous-marine, sont faux, ont déclaré lundi des responsables de l’US European Command (EUCOM).

 

« Il n’y a rien de vrai dans cette histoire : il n’y avait pas de sous-marin américain dans la région, » explique un communiqué de l’EUCOM.

 

« Nous ne savons pas ce qu’il en est pour d’autres pays, mais il n’était pas américain. Nous n’avions rien dans une région frontalière le jour en question. »

 

Le communiqué de l’EUCOM fait suite à des articles publiés au cours du week-end, selon lesquels les forces ASM russes avaient chassé un sous-marin américain de la classe Virginia de la mer de Barents.

 

Référence : US Naval Institute (Etats-Unis)

Partager cet article

12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:20
Despite Delays, New US Navy Sub Headed for On-Time Delivery

Pre-Commissioning Unit North Dakota (SSN 784) sits moored at the graving dock of General Dynamics Electric Boat prior to its christening ceremony on Nov. 2 in Groton, Conn. (Lt. j.g. Phillip Chitty / US Navy)

 

Aug. 11, 2014 - By CHRISTOPHER P. CAVAS- Defense News

 

WASHINGTON — The building program of the US Navy’s Virginia-class submarines has an outstanding reputation, both for keeping to cost and for on-time delivery. There’s even a modest competition between the two shipyards that build the subs to see who can shave off more time of the contractual delivery date.

Bets are off, however, for the North Dakota, the 11th and newest unit of the class. The submarine is the first of the Block III version, with the most significant design changes to date — that led to delays that were acknowledged in the spring. The Navy hoped to continue the march of early deliveries and begin the sub’s first round of sea trials in mid-April, but it was apparent more time was needed to resolve a number of problems.

 

Read full article

Partager cet article

11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 11:35
US congressman supports Taiwan's RIMPAC bid, submarine plans

 

11 Aug 2014 Pacific Sentinel
 

The chairman of the US House Armed Services Committee said Thursday in Taipei that he supports Taiwan efforts to participate in the Rim of the Pacific exercise (RIMPAC) and to obtain a transfer of US technology to build its own submarines.

 

"We have some influence and we will push to see that they (Taiwan's armed forces) are invited next time" to take part in RIMPAC, Howard "Buck" McKeon (R-Calif) told CNA in an interview just before he and his congressional delegation wrapped up a two-day visit to Taiwan.

 

He said Taiwan's participation in the US-led RIMPAC, the world's largest international maritime warfare exercise, will help build a stronger relationship between Taiwan and the United States.

 

McKeon said the issue was raised during his meetings with Taiwan's defense minister, Yen Ming, and the National Security Council Secretary-General King Pu-tsung.

 

RIMPAC 2014, held June 26 to Aug. 1 in and around Hawaii, marked the first time that China took part.

 

McKeon, who arrived in Taiwan Wednesday as part of a trip to East Asia, also met with President Ma Ying-jeou Thursday. During the meeting, Ma reiterated Taiwan's desire to have diesel-electric submarines to strengthen the country's defense capabilities.

 

Read the full story at Want China Times

Partager cet article

11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:50
Rear Admiral Dimitar Denev

Rear Admiral Dimitar Denev

 

7 août 2014. Portail des Sous-Marins

 

La marine bulgare a besoin de 2 ou 3 nouveaux navires multi-fonctions, a déclaré son commandant, le contre-amiral Dimitar Denev.

 

Les navires devraient être construits dans des chantiers navals bulgares, parce que les navires actuels sont vieux, de construction russe et ne respectent pas les standards OTAN. S’ils sont construits en Bulgarie, ils seront moins chers et l’entretien sera plus facile, a expliqué l’amiral Denev.

 

Selon Denev, les nouveaux navires doivent être multi-fonctions : pour la défense d’autres navires, des plateformes pétrolières et des convois. Ils doivent aussi pouvoir embarquer un hélicoptère.

 

Il a indiqué que la marine avait aussi besoin de nouveaux sous-marins. Actuellement, l’entrainement de l’état-major de la marine bulgare a lieu à bord de sous-marins turcs, parce que la Bulgarie n’a aucun sous-marin.

 

Référence : Novinite (Bulgarie)

Partager cet article

11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:25
Récupération de l’antenne remorquée du sous-marin Améthyste lors de son escale au Brésil

 

5 août 2014. Portail des Sous-Marins

 

Le 21 juillet dernier, le sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste a fait escale au Brésil à l’occasion de la semaine commémorant le centenaire des forces sous-marines brésiliennes. Le remorqueur de haute-mer brésilien “Tridente” a participé à la récupération du sonar remorqué du SNA, un câble d’une longueur d’environ 500 m contenant des hydrophones. Cette opération s’est déroule à proximité des îles Pai et Mãe, au large de Rio de Janeiro.

 

A cette occasion, des marins français ont embarqué sur le remorqueur de haute-mer brésilien Tridente. Ils ont ainsi récupéré l’antenne du sous-marin Améthyste avec l’aide de l’équipage brésilien.

 

Il était prévu au départ que le sous-marin effectue seul cette tâche, mais l’état de la mer ne l’a pas permis. Le remorqueur a donc été dépêché avec un faible préavis. La marine brésilienne a ainsi pu réaliser, en commun avec les marins français, une opération spécifique de récupération d’un matériel dont ne sont pas équipés les sous-marins brésiliens actuels.

 

Le sous-marins français a ensuite rejoint la zone d’attente, où il a été rejoint par le Dallas américain. Les 2 sous-marins ont alors été escortés ensemble pour l’entrée dans la baie de Guanabara et pour leur accostage dans la base navale de Rio de Janeiro.

 

Référence : Poder Naval (Brésil)

Partager cet article

10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:35
Hyundai Heavy Industries launches South Korean Navy submarines

 

Aug. 8, 2014 By Richard Tomkins   (UPI)

 

A fifth 214-class submarine for the South Korean Navy has been launched by Hyundai Heavy Industries and is expected to become operational in 2016.

 

Hyundai Heavy Industries has launched a new 214-class submarine, to be equipped with locally produced cruise missiles, for the South Korean Navy.

 

The vessel is the Yun Bong Gil Ham, which weighs 1,800 tons, is 214 feet long, and has a top speed of 20 knots.

 

The ship is the fifth 214-class submarine of the country's navy.

 

According to the Department of National Defense, the ship features an air independent propulsion system that charges the submarine's storage battery without air, enabling it to stay submerged for two weeks.

 

Hyundai Heavy Industries will transfer the under-construction submarine to the navy in the second half of next year. Nine months of tests and evaluations will follow, culminating in the vessel gaining operational status, Korean officials said.

 

The country currently operates 10 209-class and 214-class submarines. The first 209-class vessel, the Jang Bo Go Ham, was taken over from Germany in 1992.

Partager cet article

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 20:40
Russia Forces US Submarine Out of Boundary Waters

 

 

MOSCOW, August 9 (RIA Novosti)

 

Russia's Northern Fleet's anti-submarine forces have detected and forced out a US submarine from Russian boundary waters, a high-ranking source in Russia's Navy told RIA Novosti Saturday.

 

"On August 7, 2014, the patrol forces of the Northern Fleet detected a foreign submarine, supposedly a US Navy Virginia-class one, in the Barents Sea. A seaborne anti-submarine group, as well as an anti-submarine airplane Il-38, was sent to the region to search and track it down," the source said.

 

The Russian navy forced the submarine out of Russian waters after a 27-minute contact.

 

"This is far from being a single incident of finding foreign submarines in the Barents Sea lately. Similar behavior of NATO countries' submarines in the Barents Sea has caused dangerous navigational incidents many times," the source said.

 

In 1992, a US Baton-Rouge submarine clashed with the Northern Fleet's K-276 submarine in the Kolsky Bay. In 1986, UK's Splendid submarine clashed with the Northern Fleet's Typhoon.

Partager cet article

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 20:40
Russia’s Northern Fleet Tracks Foreign Submarine During Exercises

 

MOSCOW, August 7 (RIA Novosti) 

 

Sailors of the Northern Fleet tracked a foreign submarine near Russian waters as part of an unplanned military exercise, Vadim Serga, the fleet’s representative, said Thursday.

“During today’s unplanned exercise we have tested not only the readiness of the alert anti-submarine forces, but also the readiness of surface ships’ crews, presently carrying out planned exercises, to respond to unexpected threats to Russia’s national security at sea,” Serga said citing Vice Admiral Nikolai Yevmenov.

The representative said that the exercise included the participation of the Kola Flotilla and the Northern Fleet Air Force, with the fleet’s forces in the Barents Sea also taking part.

Several anti-submarine warfare (ASW) aircraft were sent to the area of the exercise, tasked with tracking down a foreign submarine. The aircraft were joined by the North Fleet’s two anti-submarine ships, which are to conduct torpedo and anti-submarine mortar firing tests.

According to Serga, unplanned alert exercises take place regularly in the North Fleet.

Partager cet article

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 20:40
Moscou affirme avoir repoussé un sous-marin américain près de ses eaux territoriales

 

Moscou, 9 août 2014 marine-oceans.com (AFP)

 

La Russie a affirmé samedi avoir repoussé un sous-marin américain qui approchait de ses eaux territoriales jeudi en mer de Barents (nord), lors d'un incident qui n'a pas donné lieu à un usage de la force.

 

"Les patrouilles de la Flotte russe du Grand Nord ont identifié le 7 août un sous-marin étranger, a priori de la classe Virginia (de sous-marins nucléaires d'attaque) des forces armées navales américaines", a déclaré un représentant de l'état-major de la flotte russe, cité sous couvert d'anonymat par les agences de presse russes.

 

Moscou affirme avoir repoussé un sous-marin américain près de ses eaux territoriales

 

" Une formation navale anti sous-marins a été envoyée sur place, ainsi qu'un avion de chasse anti sous-marins IL-38", selon le responsable.

 

"Le sous-marin a été chassé des environs des eaux territoriales russes par les manoeuvres de ces unités", a ajouté le responsable, précisant que les radars russes avaient suivi pendant 27 minutes le bâtiment étranger avant que celui-ci ne disparaisse.

 

Il est rare que l'état-major russe communique sur un incident de la sorte, survenu alors que la Russie et l'Occident sont engagés dans un bras-de-fer diplomatique et économique à propos de l'Ukraine. Les Etats-Unis et l'Union européenne ont condamné le rattachement de la Crimée à la Russie et accusent Moscou de soutenir militairement les combattants séparatistes prorusses dans l'Est de l'Ukraine, ce que démentent les autorités russes.

Partager cet article

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 11:20
Submarine North Dakota Completes 1st Voyage

 

Aug 7, 2014 ASDNews Source : General Dynamics Corporation

 

The nation's newest and most advanced nuclear-powered attack submarine, North Dakota (SSN-784), returned to the General Dynamics Electric Boat shipyard Tuesday following the successful completion of its first voyage in open seas, called alpha sea trials. North Dakota is the 11th ship of the Virginia Class, the most capable class of attack submarines ever built. Electric Boat is a wholly owned subsidiary of General Dynamics (NYSE: GD).

 

North Dakota's alpha sea trials included a range of submarine and propulsion-plant operations, submerging for the first time, and high-speed runs on and below the surface to demonstrate that the ship's propulsion plant is fully mission-capable.

 

Read more

Partager cet article

8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 07:25
Le sous-marin Améthyste fête le centenaire des forces sous-marines brésiliennes

 

07/08/2014 Marine nationale

 

Fin juillet, le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Améthyste s’est rendu au Brésil. Au programme du SNA, un entraînement avec les forces sous-marines brésiliennes et des échanges bilatéraux.

 

 Répondant à l’invitation de ses homologues qui fêtaient le centenaire des forces sous-marines brésiliennes, le vice-amiral d’escadre Charles-Édouard de Coriolis, commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique, a reçu à bord du SNA les plus hautes autorités brésiliennes, au premier rang desquelles le vice-amiral d’escadre Moura Neto, chef d’état major de la Marine.

Le SNA français a été rejoint à quai par l’USS Dallas, puis par le HMSAmbush, dernier né des sous-marins britanniques. Un sous-marin classique péruvien, le Pisagua, s’est également amarré à Rio. Les échanges entre sous-mariniers des différentes nations ont été nombreux et fructueux.

Les sous-mariniers de l’Améthyste ont ainsi apporté leur pierre à l’édifice des relations internationales de notre pays et plus particulièrement avec les forces sous-marines brésiliennes avec lesquelles la France entretient une relation privilégiée.

 

Le sous-marin Améthyste fête le centenaire des forces sous-marines brésiliennes

 

Une relation privilégiée et de première importance avec le Brésil

 

En décembre 2008, la marine Brésilienne s’est en effet engagée dans un important partenariat avec la France dans le domaine des forces sous-marines : l’ambitieux programme PROSUB [1]qui prévoit 4 sous-marins Scorpènedans un premier temps, puis un sous-marin nucléaire d’attaque construit par les Brésiliens. Il intègre également la création d’une nouvelle base sous-marine adossée au chantier de construction des Scorpèneà Itaguai et l’aide à la formation des futurs équipages avec l’affectation en France de nombreux officiers brésiliens et l’affectation au Brésil d’un officier supérieur qui participe à la sélection et à la formation du personnel sous-marinier. Cette force sous-marine nouvelle génération doit participer à une meilleure défense de la façade Atlantique du Brésil, lieu de passage de 90% du commerce extérieur brésilien. A plus long terme le programme PROSUB et les transferts technologiques associés doivent permettre au Brésil de se constituer une Base Industrielle de Défense (BID), en partenariat étroit avec la France, de façon à tenir le rang qui est le sien sur la scène internationale.

 

[1]Programa de Desenvolvimento de Submarinos : Programme de développement de sous-marins.

Améthyste, Dallas et Ambush à la base navale de Rio

Améthyste, Dallas et Ambush à la base navale de Rio

Partager cet article

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 11:35
The submarine communication centre at INS Kattabomman

The submarine communication centre at INS Kattabomman

 

Jul 31, 2014, Rajat Pandit, TNN

 

NEW DELHI: With India planning a larger fleet of nuclear-powered submarines, which can prowl underwater for several months at a time and let loose their nuclear-tipped missiles as and when required, the Navy has acquired a new advanced facility to communicate with the silent predators.

 

The state-of-the-art very low frequency (VLF) transmitting station was commissioned at INS Kattabomman in Tirunelveli (Tamil Nadu) by Navy chief Admiral RK Dhowan on Thursday.

 

"The new facility will boost our ability to communicate with submarines, which have trailing wire antenna to pick up the coded VLF radio waves, on an uninterrupted basis throughout the year," said an officer.

 

Only a handful of nations have such a VLF capability, which is critical to pass coded orders to nuclear submarines on long-range deterrent patrols. Diesel-electric submarines have to surface every few days to get oxygen to recharge their batteries and have limited endurance due to fuel requirements.

 

Nuclear-powered submarines, armed with nuclear-tipped missiles, in turn, are considered the most effective and difficult-to-detect nuke platform since they can operate underwater at long ranges for months at end.

 

India is down to just 13 old diesel-electric submarines, barely half of which are operational at any given time, and a single nuclear-propelled submarine INS Chakra on lease from Russia without any long-range missiles.

 

But India's first three SSBNs (nuclear-powered submarines with nuclear ballistic missiles) are already being built at the secretive Ship-Building Centre at Vizag to complete the country's nuclear weapons triad - the capability to fire nukes from land, air and underwater.

 

The first, the 6,000-tonne INS Arihant, is slated to go for extensive sea trials soon after its miniature 83MW pressurized light-water reactor, which went "critical" in August last year, attains "full power" in the next couple of months. Moreover, there is an ongoing proposal to build six SSNs (nuclear-powered attack submarines, usually without ballistic missiles), as reported by TOI earlier.

Partager cet article

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 07:40
SNLE K-551 Vladimir Monomakh (Projet 955 Borei)

SNLE K-551 Vladimir Monomakh (Projet 955 Borei)

 

16 Juillet 2014 rusnavyintelligence.com

 

Le SNLE K-551 Vladimir Monomakh (Projet 955 Borei) a entamé des essais d'Etat en mer dans un polygone de la flotte du Nord. (Flotprom) Le B-261 Novorossisk (Projet 636.3 Kilo) entamera en début de semaine prochaine la seconde étape de ses essais constructeurs en mer Baltique. La sortie en mer devrait durer environ 4 jours. Les précédents essais en mer s'étaient déroulés entre le 30 mai et le 22 juin dernier. (Itar-tass) La partie arrière du second Mistral russe, le Sébastopol, est arrivée hier à Saint-Nazaire. Elle a été remorquée depuis Saint-Pétersbourg. (Itar-tass)

Partager cet article

15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 11:55
14-Juillet : comment la défense a fait défiler un sous-marin pour TF1

Le sous-marin nucléaire d'attaque "Perle" au large de La Réunion. photo Marine Nationale

 

14.07.2014 Par Nathalie Guibert LE MONDE

 

Le défilé militaire du 14-Juillet, cette exception française, est un moment crucial pour la communication des armées. Pour quelques heures, les voilà dans la lumière. Fières de montrer leur meilleur visage, en dépit des coupes budgétaires, et sans conteste populaires, dans cette brève communion nationale.

 

Pourtant, il n'est pas sûr que le 14 juillet 2014 reste un bon souvenir pour l'équipage du sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Perle. Afin de réaliser un « direct » pour TF1, la Perle, qui naviguait en Atlantique, a dû rebrousser chemin. Direction Toulon, pleine vitesse à 200 mètres de fond. Il lui fallait accoster le 13 à son port base varois, pour accueillir l'équipe de Louis Bodin, présentateur météo de la chaîne.

 

Les états-majors savent qu'en ce jour de fête nationale, la visibilité de chaque armée est vitale. Or, si hélicoptères, avions et blindés investissent les Champs-Elysées, le défilé est à l'évidence moins accessible aux navires ; les frégates ne remontent pas la Seine pour l'occasion. Dans cette nouvelle guerre, les « communicants » se battent donc pour que la marine prenne toute sa place dans le concert audiovisuel.

 

COÛTEUX ET STRATÉGIQUE

 

Cette année, la défense a décidé de « vendre » l'image de sa force sous-marine. C'est son outil le plus coûteux, pilier de la dissuasion et de l'autonomie stratégique du pays. Un des plus lourds investissements de la loi de programmation militaire 2014-2019.

 

A bord de la Perle, l'information est tombée le 9 juillet, comme une mauvaise nouvelle. Car l'ordre de rallier le port d'attache est arrivé deux jours avant une escale à Rota, base de l'OTAN en Espagne : annulée, l'escale très attendue de la mission. A 8 h 30, après la réception des messages de la nuit, le commandant a annoncé au micro interne : « On ne va pas aller à Rota. Et on va passer sur TF1. »

 

La mission avait été confiée à un autre sous-marin. Il s'agissait de filmer un vrai-faux départ en patrouille, une plongée vue d'hélicoptère pour l'occasion. Mais le Saphir, en réparation au bassin, a subi de gros retards au chantier. Il n'a pu être prêt.

« ON N'EST PAS LÀ POUR TRIMBALLER DES VIP ! »

 

« A deux jours du bol de sangria ! », ont réagi des membres de l'équipage, dépités. Dans la petite cafétéria du sous-marin, les critiques ont fusé. « On n'est pas là pour trimballer des VIP ! » « Ils pensent attirer les jeunes, avec leur communication à deux balles ? Ils découragent ceux qui se sont engagés ! » Les 75 hommes ne pensaient plus voir remis en cause ces quatre jours de repos à l'hôtel, en baie de Cadix. Pour eux, l'escale est une reconnaissance du travail accompli. Beaucoup avaient prévu de faire venir leurs épouses.

 

L'équipage a le cuir épais et a connu bien d'autres aléas. Avant de partir de Toulon début juin, la Perle a aussi connu des difficultés sur le chantier de maintenance, avec une grève des ouvriers de DCNS. Passé l'appareillage, de plus, les plans de mission ont changé. Cela n'est pas rare, et tout bon sous-marinier apprend à vivre avec ces impondérables.

 

Car déployer des sous-marins à propulsion nucléaire reste une tâche des plus complexes. Les six SNA français Rubis ont été conçus dans les années 1970 – ils seront remplacés par les Barracuda à partir de 2017, un programme de 9 milliards d'euros. En dépit de leur âge, ils permettent à la France de se distinguer parmi les marines de guerre, à côté des Etats-Unis, de la Russie, du Royaume-Uni. Paris a déployé ces machines à collecter du renseignement dans toutes les crises récentes, de la Libye à la Syrie.

 

« SNA : SOUS-MARIN NUCLÉAIRE D'ACCUEIL »

 

Dans ce contexte, l'annulation d'une escale est aussi chose usuelle. En 2013, la Perle s'était déjà vue privée de cette pause, malgré des semaines ininterrompues de navigation en Méditerranée. Le contre-ordre avait été accepté, car il était justifié par les opérations militaires en cours. Cette fois, on invoque les impératifs de la communication. Ils suscitent l'incompréhension. « Si encore on avait annulé pour une raison opérationnelle », a résumé un des marins. « SNA : sous-marin nucléaire d'accueil », a ironisé un autre. Le bateau a reçu l'ordre de se mettre « en tenue de représentation ». Il a été repeint, comme cela se fait en de telles occasions.

 

Sur l'air de Si tu vas à Rio, ce 9 juillet, un troisième a improvisé une chanson qui n'a pas réussi à détendre l'atmosphère : « Si tu vas à Toulon/N'oublie pas de monter au Faron/Tu ne feras pas d'escale/Tu verras Claire Chazal/Et tu passeras pour un con. »

 

Dans quelques jours, la déception aura passé. Mais pas cet adage des sous-marins d'attaque, chasseurs des profondeurs : « On n'est pas là pour balader une chaufferie nucléaire. »

 

Lire aussi l'analyse : Un 14-Juillet marqué par le centenaire de 14-18

 

Lire l'analyse politique (édition abonnés) : 14-Juillet : Hollande à la recherche d'un regain de popularité

Partager cet article

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux mis à l’honneur
    29/08/2014 Ministère de la Défense Le 6 septembre, les armées célébreront la première victoire décisive de la Grande Guerre, à l’occasion d’une cérémonie unique, sous le haut patronage du général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées....
  • Paris Août 1944 - Libérateur à dix-huit ans
    25/08/2014 B. Edinger - Armée de Terre Alain Raphael était pilote de char dans l'escadron de protection du général Leclerc. Le 25 août 1944, il entre dans Paris avec la 2e division blindée et participe aux violents combats qui aboutiront à la libération...
  • Comme en 1914 !
    22/08/2014 A. Herlin - Armée de Terre Le 5 août l’association l’As de Carreau (dont le nom fait référence au sac à dos commun à tous les soldats français de 14-18) et le Quartier Général du Corps de Réaction rapide – France ont organisé une reconstitution...
  • Arrivée du 4ème A400M français à Orléans en images
    28/08/2014 Armée de l'Air Mercredi 20 août 2014, le 4ème exemplaire de l’A400M français s’est posé sur la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy. Découverte en images du MSN11. Il s’agit du cinquième avion de série livré sur les 170 commandés par les sept...
  • Galileo : anomalie d'injection résultats des premières analyses de données
    Août 25, 2014 electronique-eci.com Arianespace a lancé le 22 août 2014, à 9:27 heure locale en Guyane, un lanceur Soyouz ST transportant deux satellites de la constellation Galileo. Le décollage et la première partie de la mission se sont déroulés de...
  • Le CEMA rencontre les militaires de la force Barkhane
    28/08/2014 Sources : EMA Le 26 août 2014, le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), s’est rendu au sein du poste de commandement de l’opération Barkhane, stationné à N’Djamena au Tchad. Accueilli par le général de division...
  • Evakuierungsübung in Afghanistan - NH-90 und Personal Recovery Trupp
    1 sept. 2014 Redaktion der Bundeswehr 09/14 14Z18401 Eine Evakuierungsübung in Afghanistan. Der Personal-Recovery Trupp übt den Einsatz mit dem Hubschrauber NH-90.
  • Irak: opération de largage de fret humanitaire au profit des populations en détresse dans le nord de l’Irak.
    photos EMA 31/08/2014 Sources : EMA Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 août 2014, les armées françaises ont procédé à l’aérolargage de 3 tonnes de fret humanitaire dans le nord de l’Irak au profit de populations en grave péril. Depuis le 10 août...
  • Intervention NEDEX aux Antilles
    22/08/2014 O. Delplace - Armée de Terre Le 9 août 2014, le groupe régional d’intervention NEDEX (Neutralisation, Enlèvement et Destruction des Explosifs) des forces armées aux Antilles (FAA) est intervenu au lycée de l’Union de Fort-de-France afin d’enlever...
  • Armement : quelles sont les armes de la France pour séduire la Pologne ?
    Le système de défense aérienne (MBDA et Thales) est l'un des équipements de haute technologie que la France propose à la Pologne. C'est aussi le cas des hélicoptères Caracal et Tigre (Airbus Helicopters) ainsi que les sous-marins Scorpène (DCNS) 01/09/2014...

Catégories

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog