Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 11:30
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

27/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 18 août 2015, la frégate anti-aérienne Cassard a rejoint la Task Force 150 en mer Rouge. La mission du Cassard est de contrôler et éventuellement d’intervenir contre les navires suspectés de trafic illicite participant directement ou indirectement au terrorisme. Il prend la relève de la Frégate légère furtive (FLF) Surcouf qui a retrouvé son port base de Toulon le 17 août 2015.

 

Pour remplir cette mission, le Cassard s’appuie surtout sur un hélicoptère Panther standard II et sur une équipe de visite. Ensemble, ils lui assurent une excellente capacité de recherche et d’investigation complétée par l’ensemble des nombreux moyens de détection et d’identification dont dispose cette frégate de défense anti-aérienne. Le bâtiment peut être amené à conduire des opérations de recueil d’information et d’assistance auprès des navires rencontrés. Il peut aussi mener des enquêtes de pavillon pour s’assurer de leur nationalité et de leur respect des lois internationales : il a ainsi mené son premier contrôle le 20 août 2015, sur un skiff en mer Rouge.

 

Suite de l’article

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 11:25
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

28/08/2015 Armée de l'air

 

Le 21 août 2015, au lendemain du lancement d’une fusée Ariane 5, un aéronef a fait l'objet de mesures passives se sûreté aérienne.

 

L'aéronef avait était détecté, non identifié, à 40 nautiques au large des côtes guyanaises. Le centre de contrôle de l’aéroport international « Félix Eboué » de Cayenne signale alors au centre de contrôle militaire (CCM), sur la base aérienne 367, qu’il n’a aucun contact radiophonique avec l’appareil. Celui-ci change de cap et se dirige ensuite vers la zone interdite de survol protégeant le centre spatial guyanais. L’aéronef reste muet, malgré plusieurs tentatives de contacts, notamment sur la fréquence de détresse. Il pénètre la zone interdite et est alors immédiatement classé « suspect » par la haute autorité de défense aérienne (HADA) sur le sol guyanais. L’appareil entre enfin en contact avec l’aéroport et est pris en charge par le CCM. La HADA ordonne une mesure passive de sûreté aérienne, de type « contrainte d’itinéraire », pour faire sortir au plus vite l’intrus de la zone.

 

Suite de l’article

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 11:25
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

27/08/2015 Armée de l'air

 

Jeudi 21 août 2015, le général Pierre-Jean Dupont, commandant supérieur des forces armée en Guyane et le colonel Fabrice Fayet, commandant la base aérienne 367 «Capitaine François Massé» ont accueilli le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron.

 

À l’occasion de ce déplacement ministériel, la BA 367 a mis a disposition un Puma de l’escadron de transport 68 «Antilles-Guyane», en plus des hélicoptères de la sécurité civile et de la section aérienne de gendarmerie. Le ministre était accompagné de M. Eric Spitz, préfet de la région, ainsi que d‘une délégation d’autorités civiles locales afin de se rendre sur le site minier de Bélizon sur la commune de Régina. C’est toujours à bord du Puma qu’ils sont se rendus le lendemain, vendredi 21 août, sur un site aurifère.

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 10:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

30/08/2015 Armée de l'air

 

Champions du monde en individuel homme et femme, champions du monde par équipes… Les pilotes français ont réalisé une moisson impressionnante aux 28e championnats du monde de voltige aérienne (World Aerobatic Championships – WAC) qui se sont déroulés du 20 au 28 août 2015 sur l’aéroport de Châteauroux-Déols.

 

En tête dès la première manche, le capitaine Alexandre Orlowski remporte le classement général en individuel. Le jeune aviateur de 33 ans, membre de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) depuis 2011, a réalisé une performance pleine de maîtrise, pour ses tous premiers championnats du monde. Jusqu’au bout, il a su résister au retour du pilote russe, Mikhail Mamistov, grand habitué des joutes internationales et ancien champion du monde en 2011.

 

Au palmarès individuel, le capitaine Orlowski succède ainsi au capitaine François Le Vot, alors pilote de l’EVAA, sacré en 2013 aux États-Unis. Un autre pilote de l’armée de l’air, le regretté capitaine Renaud Écalle, avait quant à lui remporté le titre mondial en 2009.

 

Suite de l'article

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 10:55
La 2e DB dans la libération de Paris

 

26/08/2015 Armée de Terre

 

« Paris ! Paris outragée ! Paris brisée ! Paris martyrisée ! Mais Paris libérée ! ». Il est un peu plus de 20 heures, le 25 août 1944, lorsque le général de Gaulle improvise cette allocution qui entrera dans l’Histoire. Rassemblée sur le parvis de l’Hôtel de ville, une foule immense l’acclame. Cette même foule qui, quelques heures plus tôt, accueillait la 2e division blindée (2e DB) du général Leclerc, première unité alliée à entrer dans Paris. A l’occasion du 71e anniversaire de la libération de la ville, retour sur le parcours qui mena cette glorieuse unité des plages normandes aux pavés parisiens.

 

Lire l’article

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 07:45
Meet the French troops hunting jihadists in Sahel

 

2015-08-28 By Luke BROWN , Julie DUNGELHOEFF – France24

 

FRANCE 24's reporters take you to crossroads in the African desert where the trafficking of drugs, people and contraband meets Islamist terrorism.

 

FRANCE 24 has been embedded with French troops carrying out Operation Barkhane, which was launched in August 2014. Three thousand French soldiers have been deployed across five African countries: Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritania and Chad.

 

Their mission is clear: stop the terrorists. But carrying it out is a difficult and dangerous task.

 

Video : inside "Operation Barkhane", France's anti-terrorist operation in Africa’s Sahel and Sahara.

Repost 0
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 11:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

25/08/2015 Marie Broyer - Armée de l'air

 

Jusqu’au dimanche 4 octobre, les Compagnons de la Libération font l’objet d’une exposition temporaire qui rend hommage à leur dévouement et à leurs sacrifices. Tour d’horizon, en compagnie du co-commissaire de l’exposition, Vladimir Trouplin, qui est également conservateur du musée de l’Ordre de la Libération.

 

«À l’occasion des 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, il nous a paru opportun d’organiser cette rétrospective, explique le conservateur. Avec Vincent Giraudier, responsable de l’Historial Charles de Gaulle au Musée de l’armée, nous pensons qu’il est important de mettre à l’honneur et de rendre hommage à ces unités parfois peu connues et qui ont participé très brillamment à la libération de la France au travers des combats de 1940 à 1945.»

C’est donc en rapport direct avec le calendrier mémoriel que cette exposition a été mise sur pied. Composée de 23 panneaux disposés aléatoirement le long des coursives de la cour d’honneur de l’hôtel des Invalides, l’exposition fait la part belle aux photographies d’époque. «Nous avons favorisé les photographies en situation de combat, prises par les combattants eux-mêmes », explique Vladimir Trouplin. Sur les 23 panneaux, 18 sont consacrés aux unités des compagnons, les autres étant réservés aux communes, à la Médaille de la Résistance et bureau central de renseignements et d’action (BCRA), qui fournit près de 108 compagnons. Les Compagnons de la Libération à titre individuel sont au nombre de 1038, dont 144 aviateurs.

 

Suite de l’article

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 11:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

26/08/2015 Sources : Marine nationale

 

Ce mardi 25 août 2015, le capitaine de vaisseau François Rebour a pris le commandement de la force maritime des fusiliers marins et commandos (ALFUSCO) et le commandement de la marine à Lorient (COMAR Lorient). Il a ainsi succédé au contre-amiral Olivier Coupry qui commandait la FORFUSCO et la Marine à Lorient depuis le 29 août 2012.

 

La cérémonie s’est déroulée sur la base des fusiliers marins et des commandos à Lanester  en présence de délégations des 17 unités de la force, des unités de fusiliers marins et de commandos marine, ainsi que de délégations de l’école des fusiliers marins et des autres unités de la Marine à Lorient, notamment de la base aéronavale de Lann-Bihoué. M. Thomas Degos, Préfet du Morbihan, le général de division de Saint-Quentin, Commandant les opérations spéciales, et les maires de Lanester, Caudan, Guidel, Larmor-Plage et Plouhinec étaient également présents ainsi que les chefs de corps du 3e RIMA, du 13e RDP.

Dernière

 

Après sa dernière revue des troupes de la FORFUSCO et de la Marine à Lorient, le contre-amiral Olivier Coupry a souligné « [son] honneur (…) mais également plaisir d’avoir commandé [la force]. (…) ce que j’ai le plus apprécié pendant ces 3 années, aussi bien à l’état-major que dans les unités, est votre enthousiasme pour la mission, votre loyauté qui vous autorise lorsque nécessaire à dire non à l’amiral et votre intelligence de la situation qui fait de l’initiative le moteur de notre FORFUSCO. »

 

Le capitaine de vaisseau François Rebour, prenant son commandement, a rappelé, devant l’ensemble du personnel sur les rangs que la « FORFUSCO est forte de son unité. Car « action commando » et « action de protection défense » sont les deux faces d’une même médaille. Elles se renforcent, se complètent et se régénèrent mutuellement. Elles ont le même ADN de marin et de combattant façonné par la mer et l’esprit d’équipage des marins ». Il a également rappelé que les perspectives d’engagements opérationnels restent fortes : « très clairement les demandes opérationnelles d’action commando et d’action de protection défense vont s’accroissant face aux menaces et aux risques qui se développent et mutent. Vous connaissez bien les exigences de sécurité qui valent aujourd’hui, tant sur le territoire national qu’à l’extérieur et ses interdépendances (…) Comme par le passé, la FORFUSCO devra rester particulièrement agile et inventive pour répondre au contexte stratégique et conserver en toutes circonstances l’excellence opérationnelle attendue d’elle (….) ». « Je sais pouvoir compter sur les hommes et les femmes de la FORFUSCO et sur les ousitens des différentes autorités, associations et amis de la Force ici réunis » a-t-il conclu.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 16:55
McDonnell Douglas LIM-49 Nike Zeus Spartan - photo US Army

McDonnell Douglas LIM-49 Nike Zeus Spartan - photo US Army


28.08.2015 source SHD
 

28 aout 1521 : chute de Belgrade (actuelle Serbie). Soliman le magnifique assiège Belgrade qui n'est défendue que par une garnison de 700 soldats et la prend après quelques jours de bombardement depuis une ile du Danube. Soliman réussit là où son arrière-grand-père, Mehmed II avait échoué en 1456. La situation s'est en effet détériorée entre le roi hongrois et ses vassaux serbes si bien que les défenses manquent d'unité. De plus, la ligne de confrontation entre les deux cultures n'est pas si nette : depuis la poussée musulmane en Europe orientale (Chute de Constantinople 1453), slaves et ottomans vivent les uns à côté des autres entre chaque bataille et par la force des choses tissent quelques liens. La nouvelle de la chute de Belgrade a cependant un fort retentissement en Occident et fait prendre conscience aux Habsbourg du danger ottoman de manière plus impérieuse. Ce danger est accru par les relations toujours plus serrées que François Ier, le "roi très chrétien", noue avec Soliman afin de gêner son rival habsbourgeois, Charles Quint.

 

28 aout 1706 : fin de travaux à l’église St Louis des Invalides. Alors que les corps de logis abritant l’hospice des blessés sont réalisés entre 1671 et 1674, l’église et son dôme ne sont quant à elles achevées qu’au terme de 30 années de travaux et négociations de crédits. Tout comme pour l’inauguration de l’hôtel, c’est Louis XIV en personne qui reçoit les clés de l’église, remises par l’architecte Mansart.

 

28 aout 1914 : bataille navale d’Heligoland (Mer du Nord). La première bataille navale de la guerre se solde par une victoire britannique. La flotte allemande perd 6 navires et plus de 700 marins.

 

28 aout 1970 : première interception d’un ICBM (Océan Pacifique – ile de Kwajalein). La première interception réussie d’un missile balistique intercontinental est due au missile Spartan (LIM49A). Ce succès américain porte un coup à la menace nucléaire que les soviétiques font peser sur le territoire US et initie la course à la défense anti-missiles. Cependant le Spartan avec sa charge de 5 mégatonnes à neutrons, tout en assurant la destruction de l’ICBM ennemi, créait une impulsion électromagnétique incontrôlable et dangereuse qui a incité les Américains à opter pour des systèmes plus précis et moins puissants.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 16:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre



03/08/2015 Armée de Terre

 

L'armée de Terre est engagée dans une réorganisation de grande ampleur qui s'inscrit dans le cadre du nouveau modèle de l'armée de Terre "Au contact". Ce modèle prévoit des forces terrestres capables d'intervenir sur les théâtres extérieurs et sur le territoire national en s'adaptant aux opérations et aux contraintes qui en découlent.

 

Les principales mesures de restructurations pour 2016 viennent d'être annoncées par monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. La répartition des formations et unités dans les nouvelles structures fait l'objet d'études complémentaires, dont les résultats seront annoncés avant la fin de l'année 2015.

 

Retrouvez le dossier des restructurations 2016.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 16:55
source SHD

source SHD


25.08.2015 source SHD
 

25 août 1810 : bataille navale de Grand Port (actuelle Ile Maurice). Une force navale combinée anglaise tente de prendre l’île de France mais est défaite par la division navale du capitaine de vaisseau Hamelin. C’est le seul combat naval à figurer sur l’Arc de triomphe. Malgré cette victoire, l’île de France capitule 4 mois plus tard (3 décembre 1810) et prend le nom d’’île Maurice (1814).

 

25 aout 1940 : premier bombardement britannique de Berlin. 95 bombardiers du Bomber command effectuent un premier raid sur la capitale du Reich. Le tout premier bombardement de Berlin est cependant français puisque le Farman Jules Vernes (appartenant à l’aéronautique navale) parvient à lancer quelques bombes sur Berlin dans la nuit du 7 au 8 juin 1940 en représailles d’un bombardement allemand sur Paris.

 

25 août 1944 : massacre de Maillé (Indre-et-Loire). Dans la matinée, un groupe de SS pénètre dans le bourg de Maillé . À la grande surprise des habitants du village habitués à côtoyer les troupes d'occupation, les soldats entrent dans les maisons et  tirent sur toutes les personnes qu'ils croisent. Les maisons du bourg sont systématiquement incendiées. 124 personnes sont massacrées dont 48 enfants et 42 femmes. Vers 12h30, les Allemands se retirent, laissant une pièce d'artillerie positionnée sur une colline voisine détruire le reste de Maillé. Oublié pendant plus de 60 ans, ce drame sort peu à peu de l'ombre depuis l'ouverture d'une Maison du Souvenir dans la commune.

 

25 aout 1944 : la 2ème DB libère Paris.

Chronique culturelle du 25 Août 2015 - SHD

Voir  Champs de bataille : la Libération de Paris, documentaire diffusé vendredi 28 août à 21h30 sur RMC découverte.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 16:45
 1re classe Baptiste TRUFFAUX 21RIMa Barkhane . Crédit Armée de Terre

1re classe Baptiste TRUFFAUX 21RIMa Barkhane . Crédit Armée de Terre

 

28/08/2015 Armée de Terre

 

Alors qu’il participait à la protection de son unité dans le cadre de l’opération BARKHANE au Mali, le soldat de 1re Classe Baptiste TRUFFAUX appartenant au 21e régiment d’infanterie de marine (21eRIMa) de Fréjus, est décédé le 27 août 2015 dans l’après-midi, à Gao au Mali, à la suite d’un tir accidentel déclenché par un soldat français.

 

Cet accident s’est déroulé dans l’enceinte du camp de la force BARKHANE. Après avoir reçu les premiers soins sur le lieu de l’accident, il a immédiatement été transporté vers l’antenne chirurgicale de l’emprise militaire française de GAO. Il y est décédé des suites de ses blessures.

 

Né le 9 août 1992 à Angers, le marsouin de 1re Classe  Baptiste TRUFFAUX aura servi la France durant plus de deux ans.

 

Le 4 juin 2013, il souscrit un contrat d’engagé volontaire de l’armée de Terre au titre du 21e régiment d’infanterie de Marine pour une durée de 5 ans. 

 

Au sein de la 2e section de la 3e compagnie, il suit la formation initiale des  jeunes marsouins où il s’illustre par son engagement personnel, sa rigueur et son enthousiasme. Il rejoint les « Panthères » de la 3e compagnie de combat le 1er décembre 2013.

 

Parfaitement intégré au sein de son unité, très dynamique et particulièrement efficace, il se distingue par son sens de la camaraderie. Il occupe initialement la fonction de pilote VAB (véhicule de l’avant blindé) puis en juillet 2014 obtient la qualification de tireur missile ERYX.

 

 Son excellente manière de servir lors de la préparation opérationnelle de son unité le désigne tout naturellement d’être projeté au sein de sa compagnie pour la mission du groupement terrestre désert Ouest - MISTRAL (GTD-O MISTRAL) au Mali en mai 2015.

 

Le marsouin de 1re classe TRUFFAUX était titulaire de la médaille outre-mer « Sahel » et de la médaille de bronze de la Défense nationale.

 

Âgé de 23 ans, il était célibataire. Il a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

 

Les pensées de l’armée de Terre et de ses camarades vont à la famille et aux proches de Baptiste TRUFFAUX ; ils leur présentent leurs condoléances et les assurent de leur soutien.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 16:30
L’un des deux patrouilleurs de 22 mètres livrés en avril 2014 au Yémen - Couach.

L’un des deux patrouilleurs de 22 mètres livrés en avril 2014 au Yémen - Couach.

 

24/08/2015 LeMarin.fr

 

Le groupe allemand Lürssen a choisi le français Couach pour réaliser 79 intercepteurs de 15 mètres destinés à l’Arabie saoudite. L’information a été officialisée, lundi 24 août, par la direction du chantier naval girondin lors d’une réunion avec le personnel.

 

Quelques jours après avoir annoncé la signature d’un contrat de sous-traitance pour le constructeur néerlandais de yachts Vandutch marine, Couach s’offre un nouveau beau succès. Et trois à quatre années de travail garanties. Le contrat de sous-traitance pour le compte de Lürssen était, pourtant, loin d’être gagné d’avance. Le chantier italien Fabio Buzzi Design avait, encore, au début de cette année la préférence du groupe allemand pour la construction des intercepteurs destinés aux gardes-côtes saoudiens.

 

Suite de l’article

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 15:55
Cérémonie de baptême de la promotion 2015 des ORSEM

 

28 août 2015 Armée de Terre

 

Vendredi 21 aout s'est déroulée la cérémonie de baptême de la promotion 2015 des officiers de réserve spécialistes d'état-major, à l’École militaire (ORSEM).

Appelés à servir au sein des d'états-majors, les ORSEM suivent une formation intensive de 3 semaines à l’École militaire avant de pouvoir mettre en pratique leurs nouveaux acquis.

Complément indispensable de l'armée de Terre, la réserve opérationnelle est destinée à renforcer nos capacités militaires. D'ici 2019, ses effectifs passeront de 16 mille à 24 mille citoyens.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 14:45
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

28/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Fort de 900 hommes, le dispositif de la force Sangaris,désormais recentré sur la capitale centrafricaine, Bangui, continue d’appuyer les 10 800 hommes de la MINUSCA en tant que « force de réaction » rapide. Ce format s’appuie sur les implantations de Bambari et Sibut toutes deux dotées de moyens robustes. Il s’articule autour d’un poste de commandement interarmées de théâtre (PCIAT), un groupement tactique interarmées (GTIA), des unités d’appui et de soutien (transport, logistique, renseignement et sous-groupement aéromobile (SGAM)).

 

Le 11 août 2015, les sapeurs du 1er régiment étranger de génie du GTIA Centurion ont détruit par fourneau près de six tonnes de munitions inaptes au service. Ces munitions étaient fortement oxydées en raison des caractéristiques du climat. Elles étaient devenues sujettes à des dysfonctionnements.

 

Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise dorénavant à appuyer la MINUSCA, chargée de maintenir le niveau de sécurité atteint dans le pays.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 14:45
photo ECPAD

photo ECPAD

 

28/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 4 au 13 août 2015, la force Barkhane a mené une opération au Nord-Ouest du Mali dans la région de Tombouctou. Cette opération tripartite baptisée Aneto a été conduite conjointement avec les Forces armées maliennes (FAMa) et la MINUSMA. En liaison avec les militaires maliens, les soldats de Barkhane ont effectué du contrôle de zone et des reconnaissances dans les villages. Ils ont pris contact avec les chefs locaux avec qui ils ont échangé sur la situation sécuritaire.

 

Le Détachement de liaison environnement opérationnel (DLEO) de la force Barkhane poursuit ses missions quotidiennes.Le 12 août 2015, il a effectué une patrouille dans la ville de Gao au Mali. L’un des objectifs des patrouilles du DLEO consiste à dialoguer avec la population, afin de faire connaître les missions et les actions menées par la force Barkhane. Elles doivent également  rendre compte des éléments d’ambiance utiles à l’analyse de l’environnement opérationnel de la force.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 500 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes pouvant agir dans la bande sahélo-saharienne.

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 14:30
photo EMA / Armée de l'AIr

photo EMA / Armée de l'AIr

 

28/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Alors que l'opération Chammal entre dans son douzième mois, 32 sorties ont été réalisées par les avions de la force Chammal ces deux dernières semaines. Cinq missions ISR de renseignement dans la profondeur ont permis la réalisation de 23 missions de reconnaissance armée et 4 missions de frappes planifiées.

 

Ces missions ont abouti, avec 16 frappes, à la neutralisation de 23 objectifs dont plusieurs caches d'armes et bâtiments que le groupe terroriste utilisait comme dépôts logistiques, de commandement et contrôle ou fabriques d'engins explosifs improvisés. Approchant les 1100 missions, les avions français ont réalisé leur deux-centième frappe, tandis que l'Atlantique2 opérait une nouvelle capacité de mission en procédant à un tir dans le cadre d'une mission planifiée.

En Irak, dans le secteur de Bagdad, le détachement conseil et assistance continue sa formation au profit des officiers de l’état-major de la 6th Infantry Division et a participé à la mise en place et au suivi de stages de secourisme au combat et de lutte contre les engins explosifs improvisés. Le Détachement d’instruction opérationnel (DIO) 13 poursuit le stage de 8 semaines en techniques commando auprès des militaires de l’ICTS, l’Iraqi Counter-Terrorism Service commencé fin juillet 2015.

 

Suite de l’article

photo EMA / Armée de l'AIrphoto EMA / Armée de l'AIr

photo EMA / Armée de l'AIr

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 16:55
Chronique culturelle du 27 Août 2015 - SHD

 

27.08.2015 source SHD

 

27 aout 1793 : insurrection antirévolutionnaire (Toulon). La flotte toulonnaise soutenue par la flotte anglaise de Hood hisse le pavillon blanc fleurdelisé en ville et proclame roi, Louis XVII, le fils de Louis XVI. C’est lors de la reprise de la ville par les révolutionnaires que le capitaine Bonaparte se fait remarquer pour et est propulsé dans la carrière.

 

27 aout 1798 : bataille de Castlebar (revanche de la Boyne). « Un corps expéditionnaire français aux ordres du général Humbert débarque le 22 août pour prêter main forte aux insurgés irlandais face à la Couronne d’Angleterre. La connaissance du terrain des insurgés, permettant de s’infiltrer sur les arrières à courte portée, cumulée à la puissance de feu des français permet de bousculer la garnison anglaise de Castlebar, pourtant trois fois plus nombreuse. La retraite des Anglais vire à la panique, des quantités importantes de matériel, de bagages et d’équipements sont abandonnés ; la « célérité » de cette retraite conduira à donner à cette bataille le surnom de « courses de Castlebar ». Col Nicolas Tachon (EMF3).

 

27 aout 1805 : fin du projet d’invasion de l’Angleterre (camp de Boulogne). Napoléon apprenant que les Autrichiens se remettent en ordre de bataille et qu’une troisième coalition se monte à l’Est,… financée par l’Angleterre, ordonne à ses généraux de basculer les troupes d’Ouest en Est. Environ 200 000 hommes quittent les côtes de la Manche pour entamer la campagne d’Allemagne. Le projet d’invasion de l’Angleterre a vécu.

 

27 aout 1813 : bataille de Dresde (Allemagne). Napoléon est obligé de rejoindre à marche forcée l'Allemagne pour affronter les Autrichiens, Suédois, Prussiens et Russes qui viennent de constituer la 6ème coalition et d'attaquer l'Empire. Enfermé dans Dresde avec 20 000 hommes, Gouvion Saint-Cyr fait face aux hommes de Schwarzenberg, 4 fois plus nombreux et faiblit lorsque Napoléon arrive avec la cavalerie de Murat et la jeune garde (les Marie Louise). La pluie qui tombe depuis la veille a détrempé le champ de bataille et rares sont les fusils pouvant tirer. Les Autrichiens jouent de la baïonnette pour défendre leurs carrés lorsque les cavaliers français utilisent leurs pistolets restés au sec dans les sacoches. Dès lors, les carrés se disloquent et les Autrichiens se replient. C’est au cours de cette bataille que meurt dans les rangs des alliés le général Moreau, passé à l’ennemi suite à l’échec d’un complot contre l’Empereur.

 

27 aout 1885 : combat de Jang Hoa (Madagascar). Le chef de bataillon Théophile Pennequin, camarade de promotion de Gallieni, s'est principalement fait remarquer pour sa désinvolture dans le service. Il montre par ailleurs une telle empathie pour les autochtones qu'il surprend. Ses conceptions de la formation des troupes indigènes se trouvent confortées par la victoire qu'il remporte à Jang Hoa (ou Andampy). Avec sa compagnie (70 guerriers sakalaves et 50 marsouins), il parvient à mettre en fuite plusieurs milliers de Hovas commandés par le colonel (mercenaire) Saint-Léger Shervington. Ces derniers viennent de piller un village et trop sûrs d'eux-mêmes, se jettent sur les hommes de Pennequin qui les ont pris en chasse. L'instruction et l'entrainement données à ses hommes font alors merveille : le carré est formé, les ordres parfaitement compris et intelligemment exécutés. Les Hovas subissent de très lourdes pertes. La réputation de Pennequin change et ses idées coloniales, sans remporter l'unanimité, se répandent.

 

27 aout 1914 : Novi-Bazar est abandonné par les Austro-Hongrois (actuelle Serbie).

 

27 aout 1917 : artillerie et statistiques :  « Selon Fayolle, 4,5 millions d’obus (dont 1,5 d’artillerie lourde) ont été tirés en une seule semaine d’opérations à objectif limité dans la région de Verdun, soit la moitié du stock prévu en 1914 pour toute la durée de la guerre ». LCL Remy Porte (EMAT).

 

27 aout 1939 : premier vol du He-178 (Allemagne). Le Heinkel 178 est le premier avion à réaction au monde. Mono réacteur, contrairement au superbe Messerschmitt 262 bien plus puissant, il entre en service en 1944 et c’est un avion en bois.

 

27 aout 1944 : libération de Saint Mandrier (Toulon). Le RICM reçoit la reddition sans conditions du commandant allemand de la garnison, l’amiral Ruhfus.

 

27 aout 1979 : assassinat de Lord Mountbatten (Baie de Donegal – Irlande). L’IRA fait exploser le bateau de Mountbatten pour atteindre un proche de la reine d’Angleterre. C’était, entre autres, l’ancien chef des opérations combinées britanniques durant la seconde guerre mondiale : il est à l’origine des raids commandos sur Bruneval, St Nazaire et Dieppe.

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:55
Miramas : aucune sanction n'a encore été décidée

 

26 août par Jean-Dominique Merchet

 

Près de deux mois après le vol d'armement au dépôt de munitions de Miramas, le premier weekend de juillet, aucune sanction n'a été prise par le ministre de la défense. Le cabinet de Jean-Yves Le Drian attend toujours que l'état-major des armées lui transmette des propositions de sanctions individuelles. Et l'affaire semble compliquée... Lire la suite de l’article

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:50
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

26/08/2015 Armée de l'air

 

Du 20 août au 7 septembre 2015 se tient l’exercice « Arctic Thunder » en Norvège. Placée sous le signe de l’entraînement en conditions réelles, cette campagne de tir air-sol « valorisée » se déroule au profit de quatre Mirage 2000D de Nancy et de quatre Mirage 2000N d’Istres. Plus de 200 aviateurs sont mobilisés à cette occasion.

 

Après un convoyage ayant mobilisé deux C135, le 20 août, les chasseurs français sont arrivés sur la base aérienne de Banak, située au-delà du 70e parallèle Nord, à l’extrémité du pays. Dès les 22 et 23 août, les aviateurs français ont pu découvrir leur nouvelle zone d’entraînement grâce à des vols de familiarisation.

 

Pour l’exercice « Arctic Thunder » 2015, les autorités norvégiennes ont une fois de plus mis à disposition des pilotes français le champ de tir de Halkavarre, situé à 20 km de la base de Banak. Le très grand choix de cibles (près d’une cinquantaine), les grandes dimensions du champ de tir, ainsi que les faibles restrictions en termes de survol, permettent aux aviateurs français de s’exercer dans des conditions proches de celles rencontrées en déploiement lors d’une opération extérieure.

 

Les Mirage 2000D et Mirage 2000N délivrent ainsi, depuis le 24 août, des munitions dites «bonnes de guerre», dont notamment des GBU 49 équipés de kits de guidage laser ou GPS, des GBU 12 et des Mk 82. Habitués à évoluer côte-à-côte, en patrouille mixte, pilotes et navigateurs de ces deux types d’appareils opèrent d’ailleurs actuellement quotidiennement depuis la Jordanie dans le cadre de l’opération Chammal.

 

Initié en 2014 avec la participation de onze Rafale, l’exercice « Arctic Thunder » se perpétue cette année jusqu’au 7 septembre, apporte une véritable plus-value à l’entraînement tactique des équipages français.

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:50
La patrouille acrobatique espagnole fait étape sur deux bases aériennes

 

26/08/2015 Armée de l'air

 

Dans le cercle très fermé des patrouilles acrobatiques mondiales, la fraternité d’armes est une règle d’or ! Aussi lorsque la patrouille espagnole Patrulla Aguila fait route vers un meeting aérien en Europe de l’est, c’est tout naturellement qu’elle fait étape sur des bases aériennes françaises.

 

En provenance de San Javier (Espagne), les sept Casa C101 espagnols ont fait escale sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, mercredi 19 août 2014, lors de leur trajet vers le meeting aérien de Radom (Pologne). Quelques jours plus tard, lundi 24 août,c’est sur la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains que la patrouille s’est posée.

 

 

Suite de l'article

La patrouille acrobatique espagnole fait étape sur deux bases aériennes
Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:45
photo EMA

photo EMA

 

24/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Deux officiers français du 5e Régiment Interarmes d’Outre-mer (5e RIAOM) stationné à Djibouti ont été projetés en Ouganda au sein d’un détachement britannique afin de contribuer à l’exercice de synthèse du bataillon ougandais : l’UGABAG (Uganda Battle Group) XVII.

 

L’instruction des bataillons ougandais fait partie du programme d’ACOTA (Africa Contingency Operation Training and Assistance) visant à accompagner la montée en puissance des armées africaines, qui constitue une des missions des forces françaises stationnées à Djibouti. Cet exercice, qui a clôturé 10 semaines d’instruction et d’entraînement, s’est déroulé sur le camp de Singo du 3 au 13 août 2015.

Les officiers projetés à Singo ont participé à la formation et à l’accompagnement des échelons de commandement du Battle Group ougandais qui sera déployé en Somalie en novembre 2015. Participant depuis plusieurs années à la préparation des forces ougandaises (Uganda People’s Defence Force - UPDF), les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) projettent régulièrement des détachements d’instruction opérationnelle (DIO) d’une trentaine de personnes chargés de la formation initiale des soldats de chaque UGABAG. Cet échange, qui complète ainsi le panel des actions menées dans le cadre de la coopération des FFDj avec l’Ouganda, favorise une participation continue à l’ensemble des rendez-vous majeurs de la préparation des bataillons de l’UPDF. Il s’inscrit dans le cadre de la coopération plus globale engagée par la France avec ses partenaires africains. Cette coopération vise à accompagner la consolidation des forces armées africaines et leur capacité à armer les opérations de maintien de la paix.

Suite de l'article

photo EMA

photo EMA

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:45
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

13/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 3 au 18 juillet 2015, le détachement d’assistance opérationnelle « feux dans la profondeur » de l’unité de coopération régionale des éléments français au Sénégal (EFS), s’est rendu au bataillon d’artillerie sol-sol (BASS) de Bouaké, en République de Côte d’Ivoire, afin de mener une action de formation « artillerie » au profit du bataillon d’artillerie des forces républicaines de Côte d’Ivoire.

 

Cette action de coopération avait pour objectif de remettre à niveau le personnel du bataillon dans les domaines suivants : calcul des éléments de tir en dégradé total (EPT), le service de la pièce MO 120  (EDP), la reconnaissance d’itinéraire et l’implantation de la section de tir (RECO), ainsi que la mise en place et le réglage des tirs par la méthode de la grille pour les équipes d’observation (EO).

La première semaine a été consacrée à l’instruction théorique en salle de cours et sur la zone technique du BASS, afin de remettre à jour les connaissances en artillerie et d’évaluer le niveau de chaque stagiaire. La seconde semaine a été réservée au « drill » (exercices répétitifs) en terrain libre, afin de permettre aux stagiaires de s’entraîner à la manœuvre.

 

Suite de l’article

photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:30
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

19/08/2015 Sources EMA

 

Le sergent Paul, 27 ans, est observateur prévisionniste météo. Engagé dans l’armée de l’Air en 2010, il participe aujourd’hui à sa première opération extérieure dans la cadre de l’opération Chammal. En métropole ou sur un théâtre d’opération, ce jeune sous-officier joue un rôle capital dans la bonne marche des opérations et la sécurité des équipages et des biens.

 

Ce n’est pas par hasard s’il a choisi ce métier : « Après une 3e année de physique-chimie à l’université de Polynésie française, j’avais envie de m’orienter vers la météorologie. C’est mon professeur de physique qui m’a transmis cette passion, ayant lui-même fait de la météo. » Dans son enfance, il observait, rêveur, les Super Puma de l’escadron de transport outre-mer stationné sur la base aérienne (BA) 190 de Tahiti Faa’a, aujourd’hui détachement air. C’est donc naturellement qu’il s’est engagé dans l’armée de l’air. Après une formation militaire à Rochefort, suivie de plusieurs mois de formation de spécialité à Météo-France à Toulouse, il est aujourd’hui affecté sur la BA 701 de Salon-de-Provence.

Il nous présente sa mission principale : « L’objectif est de fournir aux équipages, quelques minutes avant les départs en mission, les informations relatives aux conditions météorologiques, que ce soit sur la plateforme aéronautique, sur le trajet ou sur la zone de mission ».

 

Suite de l’article

photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:30
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

17/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 14 août 2015, une section de la compagnie de Véhicules blindés de combat d'infanterie (VBCI) de la Force Commander Reserve a débuté l’exercice biannuel Steel Storm 2015, à l’état-major de la Force Intérimaires des Nation Unies au Liban (FINUL) de Naqoura.

 

Les soldats onusiens du contingent français au Liban se sont exercés face à la mer au tir sur des cibles allant de 100 mètres pour les Armements légers individuels (ALI), à 1000 mètres pour les VBCI.

De nombreux contingents participeront également à cet exercice conjoint avec les forces armées libanaises (FAL) qui se terminera le 21 août 2015 par un VIP Day. L’objectif de ces interactions communes est la pratique du tir ainsi que le renforcement de la coopération entre les éléments français déployés au sein de la FINUL et les forces armées libanaises.

 

Suite de l’article

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories